10 raisons de ne pas partir se mettre au vert



Photo 10 raisons de ne pas partir se mettre au vert

Mais qu'ont-ils donc, tous, à célébrer ainsi les vacances au vert  ? Comme si le nouvel eldorado pour se ressourcer et passer un séjour inoubliable se situait dans le coin le plus paumé du monde, en pleine cambrousse, avec rien que du vert, du vert, du vert partout  ! Vous en avez assez  ? Voici 10 raisons plus ou moins valables (il suffit de s'en convaincre) d'échapper à la dictature de la mise au vert.

  1. Ce mortel ennui  : le premier jour, le changement de cadre semble super. Le second, vous vous rendez compte des possibilités limitées. Vous déchantez. Au bout d'une semaine, vous n'en pouvez plus. Magasins, bars, restos, musées, etc, etc... comment occuper vos journées  ?
  2. L'isolement  : vous pensiez que c'était une bonne idée de partir seul vous mettre au vert  ? Vous voilà seul et loin de tout à vous amuser autant qu'un rat mort.
  3. L'isolement à plusieurs  : pire, vous voilà dans un huit clos pesant avec des compagnons de séjour qui tournent en rond tout autant que vous, sauf celui-ci, enthousiaste et maladivement positif, qui vous harcèle pour vous donner le sourire  ! La tension monte, le scénario pourrait déraper...
  4. Le vert, c'est salissant  : chemin boueux, herbe qui tâche, on s'en met partout...
  5. Les difficultés de réinsertion  : pour peu que vous vous plaisiez à vous mettre au vert, gare à ne pas trop vous habituer, car le retour à la civilisation, la ville et son stress forcené n'en sera que plus rude.
  6. Des balades, toujours des balades  : c'est l'activité reine de toute mise au vert. De longues, longues balades, à pied, à vélo pour les plus fous... sous le soleil, la pluie, la grisaille, vous n'échapperez à aucune balade.
  7. La nature, ça fatigue  : l'air vivifiant de la campagne s'avère surtout particulièrement crevant pour les poumons fragiles des vrais citadins... après une énième bonne balade, vous êtes à ramasser à la petite cuillère. Les vacances sont faites pour se reposer, non  ?
  8. Pas de transports  : pour vous déplacer, vous êtes condamné à une balade. Pas de transports ici, le bus passe à 7h30 le matin, repasse à 18h le soir. C'est tout. Vous n'irez pas bien loin.
  9. Les fringues  : victime de la mode patentée, partir au vert est un cauchemar car dès que vous sortez vos plus belles tenues, elles sont ici complètement déplacées et tout le monde se fiche de vous.
  10. L'exode rural, vous en avez entendu parler  ? Ce n'est quand même pas pour rien que la terre entière préfère se concentrer dans les villes. Pourquoi  ? Tout simplement parce que c'est là que ça se passe. Alors la mise au vert, à d'autres  !

 


Booking.com

Les deals du moment


Votre voyage







Booking.com

Actualités et événements incontournables

  • La donation - Tréméac : en 2017 jusqu'ennovembre

    L'exposition met en valeur une collection d'arts graphiques qui regroupe le dessin, la peinture, la photographie, le design, l'estampe. Les œuvres exposées possèdent leur originalité, avec la qualité en plus propre aux vrais artistes

  • Festival Les Vendredis des P’tits Loups : en 2017 jusqu'enaoût

    Le Festival Les vendredis des P’tits Loups constitue un rendez-vous très important pour les enfants. Tous les vendredis du mois de juillet et du mois d’août seront dédiés à des spectacles, des jeux, des activités sportives gratuits. Et cerise sur le ...

  • Coon Carnival : en janvier 2017

    Coon Carnival (carnaval noir) est une fête populaire qui a lieu chaque 2 janvier. Ce carnaval rend hommage aux esclaves noirs. Ces derniers n’avaient pas le droit de fêter le Nouvel An avec les blancs et ils le célébraient donc avec deux jours après,...

  • Carnaval de Gualeguaychu : de janvier à mars 2017

    Le Carnaval de Gualeguaychu est classé le troisième carnaval le plus important au monde, après celui de Rio de Janeiro et de Venise. Il a lieu chaque année, pendant les samedis de janvier, les samedis de février et le premier week-end de mars, dans l...

  • Festival de Música de Monteverde : de janvier à avril 2017

    Le Festival de Música de Monteverde se déroule pendant la haute saison, c'est-à-dire du mois de janvier au mois d’avril. Pendant ce festival, les rues de la ville sont le théâtre de nombreux concerts de musique : jazz, musique classique, latine, regg...

  • Marathon égyptien : en janvier 2017

    Fin janvier, Louxor sera la piste d'un marathon rassemblant des centaines de coureurs de tout pays. Les participants auront un certificat typique en papyrus. Et pour clore en beauté la journée du marathon, une grande fête est organisée avec de la mus...

  • Salon Internationale du Livre : de janvier à février 2017

    Le Salon International du Livre du Caire se tient de fin janvier à début février à Nasr City. Il rassemble chaque année plus de 3 000 participants et pas moins de 3 millions de visiteurs, c’est le plus important salon du livre du Moyen-Orient et l’u...

  • Course Pharaonique de 100 km : en janvier 2017

    La Course Pharaonique de 100 kilomètres dans la vallée du Nil est la plus longue course au monde. Les coureurs, venus de toute l’Egypte et de l’étranger, doivent parcourir un trajet de 100 kilomètres qui va des pyramides de Hawara jusqu’aux pyramides...

  • Guancasco : en janvier 2017

    Le Guancasco est une fête annuelle qui a lieu au mois de janvier. Elle est organisée par la communauté Lenca (groupe ethnique mésoaméricain). La célébration consiste à défiler en portant une icône de La Malinche, une femme indienne qui a aidé Hernán ...

  • Fête du milieu de l’hiver : de janvier à février 2017

    La Fête du milieu de l’hiver appelée Thorrablót est une fête viking qui se déroule au mois de janvier-février. Pendant tout un mois, la gastronomie viking est à l’honneur. La majorité des restaurants servent exclusivement des plats traditionnels vik...

Voir tous les évènements