3 jours à Berlin : les incontournables



Berlin étant une ville immense (environ 8 fois plus étendue que Paris), une visite de 3 jours nécessite de bien préparer son itinéraire pour ne pas errer sans fin dans les nombreuses étendues désertes dont regorge la ville et ne pas passer son temps dans les transports (les stations peuvent être très éloignées les unes des autres).

Quoi qu’il en soit, faire des choix est indispensable compte tenu du nombre de quartiers à arpenter, de visites historiques et culturelles, d’endroits où boire un verre ou sortir jusqu’au bout de la nuit. L’itinéraire qui suit vous permettra de voir la majorité des incontournables berlinois et de goûter à l’ambiance de plusieurs quartiers représentatifs des multiples facettes d’une ville mixant passé communiste, esprit contestataire et embourgeoisement croissant.

Jour 1 : vendredi

Petit déjeuner au Restaurant Sphere Berliner Fernsehturm.

La tour de la télévision, dressée sur la place publique Alexanderplatz, est le symbole de la ville. Au sommet, à 207m d’altitude, un restaurant panoramique qui tourne sur lui-même offre les meilleures vues à 360° sur la ville. Alexanderplatz abritant un réseau de transports très dense et de situant dans Mitte, le centre historique de Berlin, c’est le lieu idéal duquel partir pour une première visite de Berlin.

  • TV Turm Alexanderplatz Gastronomiegesellschaft mbH
  • Panoramastraße 1A, D-10178 Berlin
  • www.tv-turm.de
  • Petit-déjeuner à partir de 10,50 (tous les jours jusqu’à midi)

tour de teleLa tour de la télévision

 

Visite du centre historique.

Le quartier de Mitte est le coeur historique de la cité, anciennement situé à Berlin-Est. Longez la célèbre avenue Unter Den Linden, qui regroupe un certain nombre d’institutions et de lieux de prestige comme l’Opéra, l’Université Humboldt ou encore l’Hôtel Adlon, repaire de nombreuses stars depuis l’entre-deux-guerres.

unter der lindenL’avenue Unter Den Linden

Au niveau de Friedrichstrasse, bifurquez pour aller visiter le Mémorial aux juifs assassinés d’Europe, composé de 2 711 stèles de béton en plein air, perpétuant le souvenir des victimes juives exterminées par les nazis au cours de la Shoah. En sous-sol, un centre de documentation et une exposition permanente sur les persécutions des Juifs, homosexuels et Roms ont été aménagés.

memorial juifLe Mémorial aux juifs assassinés d’Europe

Après cette visite, retournez sur Unter den Linden, et tout au bout, admirez l’imposante Porte de Brandebourg. Située à l'entrée ouest de l'ancien Berlin, elle fut partie intégrante du mur de Berlin et symbolisa pour cette raison la division de la ville.

porte de brandebourgLa Porte de Brandebourg

Un peu plus loin derrière la porte, admirez le Bundestag (Parlement allemand), situé dans le Palais du Reichstag. Le bâtiment, au style néo-classique, est surmonté d’une impressionnante coupole de verre. A condition de réserver en avance, vous pourrez profiter d’une visite gratuite du Parlement, incluant l’accès en ascenseur au toit-terrasse du bâtiment pour une vue époustouflante sur le quartier et la coupole.

bundestagVue sur la coupole du Bundestag

  • Unter Den Linden, Mitte, 10117 Berlin
  • Mémorial aux juifs assassinés d’Europe, www.holocaust-mahnmal.de
  • Porte de Brandebourg, Pariser Platz, 10117 Berlin
  • Deutscher Bundestag, Platz der Republik 1, 11011 Berlin, www.bundestag.de, visite gratuite et sur réservation tous les jours de 8h à 24h

 

Déjeuner et découverte de Hackesche Höfe.

Hackesche Höfe est un site classé constitué de huit arrière-cours restaurées (Hof signifie cour) communicant entre elles. Elles se trouvent à la station Hackescher Markt, et abritent restaurants, cafés, galeries d’art… On y accède par le passage de l’entrée principale, au 40 Rosenthalerstrasse.

Hackeshe HofeHackesche Höfe

Ne manquez pas également les charmantes boutiques de Rosenhöfe, et l’ambiance squat de la Haus Schwarzenberg toute proche, passage déglingué et arty décoré de monstres de ferraille qui détonne en plein milieu de ce coin coquet. Faites une pause déjeuner dans l’un des restaurants ou snacks installés dans les cours ou à deux pas, dans le très sympathique biergarten (jardin à bière) plein de verdure du Clärchen Balhaus.

RosenhofeLes boutiques de Rosenhöfe

squatAmbiance squat et contestataire à la Haus Schwarzenberg

 

Visite de l’île aux musées.

Classée au patrimoine mondial de l'Unesco, cette île sur la Spree située dans Mitte accueille cinq musées prestigieux construits au XIXe siècle. Le Bode-Museum offre une collection de sculptures, du Moyen Âge à l'époque classique; le musée de Pergame est le musée archéologique de Berlin ; l'Altes Museum abrite une collection d’oeuvres antiques ; le Neues Museum expose des collections égyptiennes ; et enfin, l'Alte Nationalgalerie est consacrée à l'art allemand du XIXe siècle et aux impressionnistes français. Si vous avez l’intention de visiter plusieurs musées, prenez un ticket d’entrées multiples.

  • Museumsinsel Bodestraße, 10178 Berlin

ile aux museesVue sur l’île aux musées

 

Apéro et dîner au White trash.

Cet ancien restaurant chinois transformé en restaurant-bar-club sert d’excellents burgers dans une ambiance et un décor totalement déjantés mixant métal, chinoiseries, gore… On peut assister à des concerts rock, garage, punk, et également se faire tatouer ! Conseil : il est plus prudent de réserver.

white trashLe white trash

 

Soirée autour d’Oranienburgerstrasse.

Pour boire un verre après le dîner, rejoignez Oranianburgerstrasse. Autour de cette grande artère, de nombreuses petites rues hébergent une foule de bars sympas.

  • Oranianburgerstrasse, 10117 Berlin

 


Jour 2 : samedi

Petit-déjeuner à Kreuzberg.

Cet ancien quartier ouvrier, foyer de la population immigrée et des mouvements alternatifs et gauchistes vivant dans des squats, est aujourd’hui réputé pour sa contre-culture toujours active et son quartier turc, et est très apprécié des bobos et branchés berlinois qui y élisent progressivement domicile. Rendez-vous au Café am Engelbecken pour commencer la journée par un petit-déjeuner au bord du très paisible Engelbecken (bassin des anges) ou dans un charmant jardin d’hiver.

 

Balade dans le quartier turc.

Flânez dans les rues animées autour d’Oranienplatz, et partez à la découverte des échoppes turques, des cafés branchés et des petites boutiques mi-fashion mi-récup’.

boutiqueBoutique sur Oranienstrasse

resto turcEchoppe turque dans le quartier d’Oranienplatz

 

Déjeuner turc.

Profitez de cette immersion en quartier turc pour goûter aux excellents kebabs et plats traditionnels que vous pourrez trouver à chaque coin de rue. A déguster avec un ayran, boisson lactée à base de yaourt très prisée en Arménie et en Turquie.

platsDéjeuner turc à Kreuzberg

 

Découverte de Check-point Charlie.

Lors de la Guerre froide, ce poste frontière permettait de franchir le mur qui divisait Berlin entre le secteur Ouest (Kreuzberg, en secteur américain) et le secteur Est (Mitte, en secteur soviétique). Aujourd'hui, une copie du poste de garde a été érigée sur l'ancien emplacement du Checkpoint Charlie.

 

Visite de la Topographie de la Terreur.

On continue la plongée dans l’histoire ô combien mouvementée de Berlin, avec un petit tour par le centre de documentation sur le régime nazi , «La topographie de la terreur», situé sur le site de l’ancien siège des trois principaux acteurs dans la propagation de la terreur, du contrôle et de la contrainte pendant le règne nazi (les SS, puis la police secrète d’État et la sécurité du Reich).

  • Stiftung Topographie des Terreurs
  • Niederkirchnerstraße 8, 10963 Berlin
  • www.topographie.de
  • Touts les jours de 10h à 20h, entrée gratuite

 

Pause bucolique à Böcklerpark.

Longez le Landwehrkanal, si paisible avec ses cygnes, ses péniches et ses saules pleureurs, et faites une pause bien méritée sur les pelouses au bord de l’eau du Böcklerpark.

  • Böcklerpark, 10969 Berlin

 

East side gallery.

Plus longue section du mur encore debout, la East Side Gallery s’étale sur 1,3km. Après la chute du mur, des artistes du monde entier ont été invités à peindre le côté est, exprimant le plus souvent des messages pacifistes ou des allusions au mur et à sa chute. Elle compte aujourd’hui plus de cent oeuvres peintes, dont certaines très célèbres comme le « Baiser de l'amitié » entre Erich Honecker, alors président de la RDA, et Léonid Brejnev, principal dirigeant de l'URSS de 1964 à 1982.

  • East Side Gallery
  • Mühlenstraße (entre Oberbaumbrücke und Ostbahnhof), 10243 Berlin

east side galleryEast Side Gallery

east side galleryEast Side Gallery

east side galleryEast Side Gallery

east side galleryEast Side Gallery

baiserLe « Baiser de l'amitié » entre Erich Honecker et Léonid Brejnev

 

Soirée sur les bords de la Spree.

De l’apéro au petit-matin, on trouve tout ce que l’on veut pour faire la fête sur l'Osthafen, ancien port industriel de la Spree, l'un des lieux les plus branchés de Berlin. Les bars de plage installés le long de l’East Side Gallery, comme le jamaïcain et destroy Yaam ou le berlinois Osstrand, sont parfaits pour un premier verre sur un transat, au coucher du soleil. Pour le dîner, le Freischwimmer, avec sa très agréable terrasse sur l’eau, est une bonne adresse. L’Arena Berlin, un complexe insolite doté d’une piscine posée sur la Spree, dispose également d’un bar de plage ou continuer la soirée en écoutant un concert. Le Club der Visionäre, très agréable tout au long de la journée avec sa terrasse flottant sur l’eau, est le lieu idéal pour danser sur de l’électro à la nuit tombée. Enfin, au mondialement connu Watergate, incontournable de la nuit berlinoise, on se déhanche jusqu’au petit matin sur le meilleur de la scène internationale de la musique électronique minimale et progressive.


Jour 3 : Dimanche

Brunch à Prenzlauerberg.

Ce quartier anciennement situé à Berlin-Est, plutôt fréquenté par de artistes, des étudiants et des intellectuels du temps de la RDA, est aujourd’hui considéré comme le quartier le plus bobo de Berlin et est majoritairement habité par des jeunes familles. C’est donc bien évidemment un quartier truffé de bonnes adresses pour les brunchs dominicaux, véritable institution à Berlin. Kapelle, situé sur une charmante petite place d’église, propose des formules à l’excellent rapport qualité-prix et dispose d’une large terrasse sous les arbres.

 

Shopping vers Kastanienallee.

Prenzlaurberg est un quartier plein de ressources pour le shopping et nombre de magasins sont ouverts le dimanche. Boutiques chic, petits créateurs, ou seconde-main, Kastanienallee et Dantziger Strasse et les rues alentour (Bernauer Strasse, Eberswalder Strasse, Oderbreger Strasse…) regorgent de bonnes adresses shopping pour les amateurs.

cafeLe Cafe Kauf dich Glücklich, où l’on peut acheter tous les éléments de décoration

boutiquePauls Boutique, Prenzlauerberg

vitrineEn vitrine...

 

Balade aux puces de Mauerpark.

Tous les dimanches, le Mauerpark dans Prenzlauerberg accueille un marché aux puces très réputé. On y trouve une foule de stands divers de vêtements vintage, de décoration, de meubles, d’objets divers, neufs ou d’occasion. Vous pourrez vous y restaurer en faisant votre choix parmi les nombreux stands de nourriture divers et variés. L’occasion de goûter à la spécialité berlinoise, la fameuse « curry wurst », une saucisse coupée en petits morceaux, accompagnée d'une sauce tomate, de sauce Worcestershire et de poudre de curry.

A ne surtout pas manquer, le « bearpit karaoké », un karaoké en plein air animé par un homme du nom de Joe Hatchiban. Très vite, cet irlandais qui balade tout son matériel de karaoké sur un vélo, s’est fait un nom et attire désormais toutes les semaines plusieurs milliers de personnes dans une grande arène du parc. Que l’on chante juste ou faux, tout le monde peut participer en allant au milieu du cercle : spectacle et fous rires garantis !

stands''Friperie'' du marché aux puces de Mauerpark

standsStands du marché aux puces de Mauerpark

 

Apéro dans un biergarten.

Pour prolonger cette journée de flânerie, rendez-vous non loin du parc, au Prater, le plus vieux biergarten de la ville, pour boire une bonne bière dans la plus pure tradition allemande, sur des grandes tables d’hôtes en plein air, sous les arbres et les lampions.

praterLe Prater

 

Soirée à Friedrichchain.

Le quartier de Friedriechschain, au sud de Prenzlauberg, est très actif en termes de vie nocturne. Vous trouverez une grande concentration de restaurants, de bars et de cafés sympas autour de la Boxhagener Platz et de la Simon-Dach-Strasse. Ceux qui souhaitent prolonger jusqu’au bout de la nuit ne manqueront pas de se rendre au Berghain, un mythique club techno mondialement connu situé dans une gigantesque centrale électrique inutilisée datant des années 1950.

barDans un bar de Friedrichschain

Maïlys


Booking.com

Les deals du moment


Votre voyage à Berlin







Booking.com

Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi