Berlin en 4 lieux alternatifs



Squats, friches industrielles réinvesties, habitats autogérés, punks, graffitis arty, Berlin est LA ville alternative par excellence. C’est dans les quartiers de Mitte, Friedrichshain, Kreuzberg, Nökeln ou encore Prenzlauerberg dans une moindre mesure, que ce mouvement à la fois social, politique et culturel est le plus présent aujourd’hui.

Cependant, depuis quelques années, les investisseurs se disputent les terrains d’une capitale connue pour ses loyers bas et le passé industriel s’éloigne à mesure que l’urbanisme se civilise. Les bureaux de luxe poussent comme des champignons sur les terrains vagues et les clubs et lieux de culture alternatifs disparaissent sous le rouleau compresseur d’une « gentrification » toujours plus forte. La fermeture en 2012 de l’un des squats d’artistes les plus emblématiques de Berlin, le « Tacheles », est d’ailleurs un signe fort de la fin progressive d’une joyeuse improvisation qui régnait en maître depuis la chute du mur.

Alors avant qu’il ne soit trop tard, rendez-vous dans l'un des blocs squattés décrits dans cet article. Admirez les graffiti qui ornent les murs, rentrez dans les théâtres, les bars et les ateliers d'artistes, profitez des cours transformées en terrasses et des petits prix, bref, prenez un bon shoot de la fameuse ambiance berlino-kaputt tant qu’il en est encore temps !

1 - HAUS SCHWARZENBERG

Le passage situé au n°39 de la Rosenthaler Strasse détonne des autres nombreux et coquets « Mietskasernen » (succession d'immeubles séparés par des cours intérieures) que l’on trouve autour de la station Hackescher Markt. Endroit sombre, murs recouverts de tags, ce passage aux allures de squat fait figure d’îlot de résistance en plein centre de Berlin. La première cour abrite deux musées (le musée Anne Frank et le musée Otto Weidt, un imprimeur qui a caché et fourni du travail à des juifs aveugles pendant la guerre), un charmant café rétro (le Café Cinema), tandis que dans la seconde, on trouve une boutique de disques et bandes dessinées et le Eschschloraque, un bar déglingue décoré de monstres de ferraille.

cafe cimenagrafitimur taggéanne frank

statue

2 – RAW TEMPLE

Le raw-tempel est situé dans les hangars désaffectés des anciens terrains du RAW (ateliers de réparation du chemin de fer du Reich). Il est aujourd’hui reconverti en lieu culturel et associatif où l’on trouve une halle pour skateurs, un marché aux puces le dimanche, un skate park, un site d'escalade sur un ancien château d’eau, une école de cirque et de danse, un cinéma en plein air, des ateliers d'artistes, un dojo, des espaces associatifs, ainsi que des restaurants et bars qui se prolongent à l’extérieur aux beaux jours. La nuit, le centre est également très animé, puisqu’il abrite la fameuse boîte Cassiopeia, au style destroy typiquement berlinois.

rawgrafiticafeinterieur cafetags

3 –KASTANIENALLEE, 86

En plein centre du quartier de Prenzlauer Berg, le quartier le plus bobo de Berlin, le numéro 86 de la Kastanienallee fait figure d’OVNI. Cet immeuble interpelle depuis la rue, avec ses murs délabrés et taggués, portant l’inscription « Kapitalismus normiert, zerstört, tötet » : « le capitalisme normalise, détruit, tue », message saisissant au milieu d’une rue très commerçante. Les habitants de cet immeuble autogéré, sont, comme dans tous les squats, menacés d’expulsion par les propriétaires qui souhaitent rénover cet endroit totalement insalubre. En attendant, les squatteurs bataillent farouchement pour conserver leur immeuble, dont la déco, il faut bien le dire, mérite le coup d’oeil.

  • Infos pratiques : Kastanienallee, 86, 10435 Berlin, www.ka86.de

kapitalismusentréecourdeco

4 – YAAM

La Yaam est idéalement placé pour une pause pendant l’incontournable visite de la East Side Gallery, le plus grand morceau du mur de Berlin encore debout, dorénavant décoré de graffitis d’artistes du monde entier. A peu près aux trois-quarts du parcours, une ouverture mène à ce lieu qui apporte la chaleur jamaïcaine sur les rives de la Spree. On y trouve une multitude d’espaces (skatepark, aire de jeu pour les enfants, mur d’escalade, terrain de sport, stands de cuisine africaine, caribéenne ou brésilienne, mur dédié aux graffitis) et d’activités (concerts, matchs de foot, de volley ou de basket, fitness …), le tout sur fond de reggae et dans un joyeux mélange de cultures, d’âges et de styles. Aux beaux jours, l’espace ouvre son « strandbar », un bar de plage au bord de l’eau, avec transats et cocktails de rigueur.

  • Infos pratiques : Yaam Stralauer Platz 35, 10243 Berlin, www.yaam.de

yaamfeu de boissoccerstands

Maïlys


Booking.com

Les deals du moment


Votre voyage à Berlin







Booking.com

Actualités et événements incontournables à Berlin

  • JazzFest Berlin : en novembre 2016

    Le jazz, qui ne rêvera pas d’assister à un concert unique pour ce genre de musique ? Un festival sera présenté à Berlin pour le mois de Novembre de l’année  : Jazz Fest Berlin. Cet événement est très connu depuis 1964, la date de sa première édition,...

Voir tous les évènements à Berlin

Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi