En route pour un AOC : Autotour d’Origine Corse ! Préparez-vous à déguster !

Quelle note donneriez-vous à Corse ?

Tout d’abord, prenez vos précautions avant de prendre la route ! Chargez au minimum votre coffre d’un tire-bouchon (IN-DI-SPEN-SABLE), d’un sac à vin (mais noooon, je ne parle pas de vous), on se charge du reste ! ;-) Cet autotour, reconnu comme l’un des plus savoureux de Corse, vous demandera un excellent sens de l’orientation et une soif à toute épreuve ! Préparez vous à en voir de toutes les couleurs (de cépages), vous allez vous mettre au verre !

Un peu d’histoire !


Avant de déboucher la bouteille, faisons un petit point historique sur la culture du vin sur l’île de Beauté ! Tout a commencé à l’Antiquité, bien avant les Romains, dans la région d’Aléria sur la côte orientale. Les Grecs, installés dans la région six siècles avant J.C. cultivaient déjà les vignobles. Malgré des siècles marqués par les invasions et les différents bouleversements (ben oui, on a trinqué), la vigne insulaire (comme ses habitants) résista. Au XIème siècle, les Pisans remplirent coupes et gobelets des prêtres et des notables et les Génois continuèrent sur cette lancée. Après 1769, la souveraineté française continua de développer l’activité viticole et les exportations vers l’Italie. Au XIXème siècle, le vignoble fut détruit par des insectes et champignons, mais grâce à la détermination des hommes, l’activité fut relancée à la fin du siècle. Le XXème siècle, quant à lui, marqua un nouvel arrêt de l’expansion viticole suite à une chute fulgurante des prix du vin. Ce n’est que 50 ans après la Grande Guerre que la viticulture trouva de nouveau sa place dans l’économie insulaire. En effet, grâce à leurs racines millénaires, les AOP (Appellation d’Origine Protégée) ont été établies en fonction de la localisation des différents cépages ainsi que des particularités naturelles de chaque terroir viticole. Assez parlé, il est maintenant temps de s’enivrer !


Circuit « Auto tour de la bouteille »


Conseils d’ami :
- avant de prendre la route, afin d’éviter les bouchons, nous vous invitons à remplacer la carte routière par la carte des vins !
- et pour éviter de faire des tonneaux et de vous retrouver en carafe, engagez un chauffeur… Et hop, en voiture Simone (s’il s’appelle Pierre, Paul ou Jacques, ça marche aussi) !
- si vous n’avez pas de chauffeur, n’oubliez pas de boire avec modération qui, elle, ne conduit pas !


Etape 1 : Patrimonio


Commençons notre découverte à Patrimonio. Aux portes du Cap Corse, les vins de Patrimonio furent les premiers vins corses à être classés AOC. Les 33 domaines de l’AOC Patrimonio sont étendus sur près de 500 hectares au pied et sur les (ren)versants des collines de la bien-nommée plaine de la Conca d’Oro. Ce sont des petits domaines d’environ 20 ha en moyenne qui se découpent entre 7 communes : Patrimonio bien sûr, mais aussi Saint-Florent, Barbaggio, Oletta, Poggio d’Oletta, Farinole et Santo Pietro di Tenda. Une « Route des Vins » a d’ailleurs été mise en place mais allez-y mollo, vous risqueriez de rapidement « prendre de la bouteille » !

 Etape 2 : La Balagne


Continuons notre découverte des vignes insulaires sur les colos’alcool de la Balagne ! Principalement situés dans les vallées de la Figarella et du Reginu, les vignobles balanins profitent d’une chaleur tempérée entre mer et montagne sur des terres granitiques. Etendus sur plus de 50 hectares, les vignobles de Balagne arborent fièrement la certification AOC Calvi. La viticulture balanine étant reconnue comme l’une des plus actives de l’île, nous vous conseillons vivement de pousser les portes des domaines, les vignerons vous accueilleront avec plaisir pour une petite dégustation.


Etape 3 : Ajaccio


À choisir entre une montée à 10% ou une descente à 13°, personnellement on vous conseille de descendre vers la « Cité Impériale » qui elle aussi a obtenu une appellation AOC. L’appellation AOC Ajaccio couvre un vaste territoire de Porto au Golfe du Valinco. Ce ne sont pas moins de 230 hectares qui regroupent de nombreux producteurs. Les vignobles élevés ainsi que l’ensoleillement le plus important de Corse (et de France avec 2900 heures de soleil annuelles) favorisent la production du cépage « Sciaccarellu » qui honore les vignobles ajacciens et donne naissance à des (di)vins !


Etape 4 : Sartène


Fiumicicoli, Pero Longo, Saparale… Autant de noms de domaines auxquels vous n’échapperez sans doute pas lors de votre rando-nez dans le sartenais ! Ce ne sont pas moins de 180 hectares de vignoble qui représentent l’AOC de Sartène. Ivresse au sommet avec des vins au caractère bien trempé ! Du rouge au blanc en passant par le rosé, vous ne saurez plus à quel vin vous vouer !


Etape 5 : Porto-Vecchio


C’est entre Solenzara et Bonifacio que se situent Porto-Vecchio et son Appellation d’Origine Contrôlée. C’est sur 90 hectares de terroir que la terre sèche orientée vers la mer et frappée par les vents abrite les vignes. Cette appellation produit chaque année en moyenne 3220 hectolitres. La combinaison des cépages du Niellucciu, du Sciaccarellu et du Grenache donnent naissance à des vins rouges ronds et distingués ainsi qu’à des rosés fins et agréables. Le cépage vermentino, quant à lui, produit un blanc sec et fruité… De quoi vous faire tourner la tête et vous rendre invincible ! Pour clôturer votre circuit, n’oubliez pas qu’il est préférable de boire du rouge plutôt que de broyer du noir ! ;-) Ce n’est pas qu’on soit chauvins mais il serait sincèrement regrettable de passer à côté de l’une des plus belles régions de France. Alors si l’envie vous prend de zigzaguer entre les vignobles insulaires, d’en prendre plein les yeux et les papilles, préparez donc sans plus attendre votre circuit en Corse. Réservez votre prochain séjour sur LaCorse.Travel, LE site spécialiste de la Corse et découvrez sa sélection de circuits cuvée 2017 sur http://www.la-corse.travel/circuit.html !
N.B : Tant qu’il y a de la vigne, il y a de l’espoir !


Booking.com




Booking.com

Actualités et événements incontournables en Corse

  • Festival du jazz in Aiacciu : de juin à juillet 2017

    Du 29 juin au 12 juillet se tiendra la 10ème édition du festival du jazz. Pour l’occasion, « Jazz in Aiacciu » organise des concerts et représentations dans trois lieux différents : au Lazaret, dans le Lycée Fesch et au théâtre de verdure de Casone. ...

  • Les Orientales : de juin à juillet 2017

    Les Orientales propose tout un programme pour donner au public un éventail d’œuvres aux couleurs de la culture orientale. Les visiteurs assisteront à des expositions de photographies. La musique sera au rendez-vous et pour finir des projections et ...

  • Fiera di a Petra : en juillet 2017

    La Fiera di a Petra, ou Foire de la Pierre, est organisée à Lumio (Haute-Corse) pendant deux jours au mois de juillet. Il s’agit d’une foire artisanale, qui met à l’honneur les produits régionaux, appelés « produits identitaires ». Le but de cette fo...

  • Estivoce : en juillet 2017

    Estivoce, connu aussi sous le nom Festivoce, est un festival de la « Voix » qui a lieu au mois de juillet à Pigna. La même manifestation se déroule également dans de nombreux autres villages de Balagne. Le festival Estivoce de Pigna met en valeur les...

  • Festival d’art contemporain de Corse : en juillet 2017

    Mi-juillet aura lieu le festival d’art contemporain de Corse à Ajaccio. Tout se passera à la Base Aéro Navale de Corse, ce lieu dédié habituellement aux avions rendra hommage pendant ces quelques jours aux artistes Corses. Ce festival de la créativit...

  • Calvi on the rocks : en juillet 2017

    Juillet : Programmation electro, avant-gardiste et novatrice dans le cadre balnéaire et enchanteur de la petite citée Corse.

  • Fiera di U Turismu Campagnolu : en août 2017

    Sollacaro, une commune de Corse-du-Sud, accueille pendant deux jours au mois d’août La Fiera di u Turismu Campagnolu, ou Foire du Tourisme Rural. Il s’agit d’une rencontre annuelle de producteurs et d’artisans corses avec les visiteurs. La foire du ...

  • Foire de la Noisette : en août 2017

    La Foire de la Noisette, appelée Fiera di A Nuciola en Corse, se déroule à Cervione (Haute-Corse), tous les mois d’août. Cette foire a pour but de valoriser et de promouvoir la production de la noisette. Pendant les deux jours de la foire, les visite...

  • Festival PORTO LATINO : en août 2017

    Le festival Porto Latino mettra en avant le premier jour de la fête les musiques du monde tel que le funk. Les jours suivants seront consacrés au tango, à la salsa, à la musique angolaise,…et n’oublions pas le jazz, le groove et le néo soul.

  • Festival PORTO LATINO : en août 2017

    Le festival Porto Latino mettra en dès le premier jour de fête les musiques du monde tel que le funk. Les jours suivants seront consacrés au tango, à la salsa, à la musique angolaise… et n’oublions pas le jazz, le groove et le néo soul.

Voir tous les évènements en Corse

Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi