Financer son voyage et voyager en travaillant



Choisir sa destination pour partir travailler à l'étranger

Si vous souhaitez partir à l'étranger pour travailler, mais vous ne savez pas où, sachez qu'un récent article de Forbes qui comprends une enquête auprès d'expatriés, conclu que les trois pays les plus agréables pour vivre pour un européen, ce qui sous entend bon salaire, convivialité et socialisation facile, sont le Canada, l'Allemagne et l'Australie.
Certains préféreront une destination radicalement différente de leur pays d'origine, comme la Mongolie, la Thaïlande, la Birmanie.
D'autres baseront leur recherche sur le salaire, dans ce cas là des pays tels que : le Japon, le Moyen-Orient, les Etats-Unis, l'Europe, l'Australie ou le Canada offrent souvent des salaires plus élevés, mais en termes de pouvoir d'achat, vous pourriez être plus à l'aise avec un salaire inférieur dans un pays comme le Cambodge ou la Bolivie.
La même chose s'applique à l'intérieur des pays; les grandes villes proposent souvent des salaires plus élevés que dans les zones rurales, mais tout est plus cher.

La langue est également un facteur important. Si vous savez déjà parler une langue étrangère, autre que  l'anglais, il sera relativement facile de trouver un travail dans une région où elle est parlée. De nombreuses personnes choisissent une destination en partie à cause du désir d'apprendre une langue ou d'améliorer leurs compétences linguistiques.
Travailler en Amérique latine est très populaire notamment parce que l'espagnol ou le portugais sont beaucoup plus faciles à apprendre pour un francophone que l'arabe ou le chinois.
Des endroits comme Singapour, la Malaisie ou à Hong Kong offrent une belle combinaison. Il y a des emplois pour les enseignants d'anglais en deuxième langue, et la plupart des habitants parlent un peu anglais.
En Inde, il y a peu d'emplois pour les étrangers pour enseigner l'anglais; beaucoup d'Indiens parlent déjà un anglais excellent et certains d'entre eux sont des enseignants qualifiés.

Enseigner à l'étranger, anglais ou autres matières

Enseigner l'anglais à l'étranger est l'une des manières les plus populaires de subvenir à ses besoins tout en voyageant. La plupart du temps vous aurez besoin d'un certificat, TESOL TEFL, par exemple, qui permet d'enseigner l'anglais partout dans le monde, mais dès fois, dans les zones les plus reculés et peu populaires, vous n'en aurez pas besoin.
Parler la langue locale n'est généralement pas nécessaire, mais peut être très utile dans les classes pour débutants.
Pour obtenir le certificat TESOL, l'école la plus populaire est : www.trinitycollege.co.uk

Offres d'emploi, enseignant TEFL : pour consulter les offres d'emploi dans ce domaine, consulter ce site  : www.tefl.com Et aussi : Gold Star TEFL, Dave ESL Cafe, Teach Away Inc, Footprints, TESLJob.

Presque tous les emplois d'enseignant TEFL, comprennent l'hébergement gratuit, appart privé ou  partagé, et le billet d'avion aller retour.
La plupart des contrats sont d'une année ou deux, beaucoup d'écoles offre un salaire pour une année scolaire de 10 mois.
Dans les pays pas trop chers la rémunération d'un professeur de langue est généralement suffisante pour bien vivre là-bas. Par exemple, 1000 $ US par mois, plus un appartement gratuit vous permet de vivre très bien en Chine, les enseignants locaux gagnent beaucoup moins et payent le loyer de leurs appartements.  Avec cette argent vous pouvez vous permettre de partir en vacances et de visiter les pays alentours.
Il est également fréquent pour les écoles d'embaucher pour les programmes d'été, pour travail à temps partiel ou à temps plein.
Attendez vous à travailler beaucoup, même si vous n'avez sur le papier qu'une quinzaine d'heures de cours, rajoutez à cela la préparation des cours, les réunions, etc..
Certaines écoles poussent les activités parascolaires trop loin, ce qui implique beaucoup d'heures supplémentaires (généralement non rémunérées).
Dans certaines écoles, presque toutes les classes sont les soirs et les week-ends, ou 9-11 dans la matinée, puis 7-9 le soir.
Bref essayez de vous renseigner au maximum sur l'école dans laquelle vous allez travailler, ce n'est souvent évident d'avoir de bonnes informations étant donné que vous êtes recruté à distance. Il peut être difficile de savoir sur quoi vous allez tomber, certaine écoles ont une façade prometteuse, mais la réalité peut s'avérer très décevante, locaux minuscules, classes surchargées, heures sup non payées, pas de moyens, difficulté à obtenir un visa de travail, etc..La plupart des enseignants se trouvent très bien dans leurs emplois à l'étranger, mais les problèmes sont assez communs, soyez donc prudent et essayez d'en savoir le possible sur l'école. Demandez à l'école de vous envoyer des photos de l'hébergement et des salles de classe par exemple, même si celles ci peuvent être fausses ou trompeuses.

La vérification de l'emploi et l'employeur est plus difficile, demandez à parler à des enseignants travaillant dans l'école, ou consultez le web pour trouver des commentaires sur d'éventuels employeurs. La plupart des sites d'annonces d'emploi ont des forums qui incluent des commentaires sur les emplois disponibles. Vous pourrez aussi parfois y trouver une liste noire des écoles à problèmes.

Certains facteurs indiquent un risque plus élevé:

  • École de langues privée.
  • École située dans un pays en voie de développement, ou dans un pays en proie à la corruption.
  • École faisant appel à un recruteur.

Les emplois les moins risqués sont ceux gérés par le gouvernement, telles que les universités et les écoles publiques, ou les instituts.
Divers gouvernements parrainent des organismes de promotion de leurs langues, tels que :

  • Français: Alliance Française.
  • Allemand: Institut Goethe.
  • Espagnol: Institut Cervantes.
  • Chine: l'Institut Confucius.
  • Japon: Japan Foundation.
  • Portugais: Instituto Camões.
  • Italien: Società Dante Alighieri.

VIE/VIA, Voluntourism/humanitaire.

Vivre et faire du bénévolat dans un pays étranger est un excellent moyen d'apprendre à connaître une culture différente, rencontrer de nouvelles personnes, apprendre sur vous-même, acquérir de nouvelles compétences.
Il y a plusieurs façons de combiner voyage et travail bénévole:
En Europe, les jeunes citoyens européens peuvent participer au programme SVE ("Service volontaire européen"), ce qui vous permet de travailler à l'étranger pendant 3 mois jusqu'à un an, vous serez financé par l'Union européenne pour travailler dans des organismes de bienfaisance.
Pour chercher des missions à travers le monde, consultez les sites suivants: Volunteerstays, Workaway, VIE/VIA, Global Vision International, Diver Gap Year, Yomps, Projects Abroad, Edge of Africa, Cross-Cultural Solutions (CCS)...

Woofing

Si vous souhaitez combiner voyage et travail dans une ferme biologique, le WOOFING est peut être quelque chose pour vous. Il existe des fermes affiliées à ce programme un peu partout dans le monde, vous pourrez être en charge de la semence, du compost, du jardinage, de la plantation, de la coupe de bois, du désherbage, de la récolte ou de la traite et l'alimentation du bétail.

Quel travail à l'étranger ?

Accepter un emploi à l'étranger peut offrir à la fois une expérience culturelle et la possibilité d'acquérir de nouvelles compétences professionnelles, ainsi que de gagner plus l'argent.
Les offres d'emploi à l'étranger peuvent être divisé en deux catégories : les emplois spécialisés qui exigent une grande expérience, et les emplois plus informels.
Les emplois les plus «professionnelles» ont tendance à embaucher exclusivement dans votre pays d'origine, et offrent généralement des salaires plus élevés, un logement, un billet aller-retour, une indemnité de réinstallation.
Les emplois plus informels peuvent être trouvés depuis votre pays d'origine ou directement sur place à l'étranger, mais offrent des salaires beaucoup plus bas et peu d'avantages. Une bonne ressource sur le net pour trouver du boulot est Monster.com.

Voici quelques idées de travail à l'étranger :

-Travailler dans un centre d'appels. De nombreux pays possèdent des centres d'appels pour les entreprises occidentales qui externalisent le travail de soutien à la clientèle.
Ces centres engagent un assez grand nombre de personnes, et peuvent avoir besoin de votre maîtrise de l'anglais et de votre langue maternelle.
C'est un travail assez stressant, souvent mail payé, avec des horaires assez bizarres puisque vous travaillez en fonction du fuseau horaire du pays ou se trouve le siège de l'entreprise.

-Enseigner l'anglais, probablement la profession la plus courante pour travailler à l'étranger (voir l'article : Enseigner à l'étranger, anglais ou autre matières.

-Travailler pour l'industrie pétrolière, cette dernière emploie beaucoup d'expatriés. Travailler sur une plate-forme pétrolière peut être une tâche difficile, mais le salaire est bon.

-Travailler pour une entreprise internationale, usines, supermarchés, succursales, etc... Si vous travaillez déjà dans une multinationale, communiquez avec le service des ressources humaines pour voir s'ils ont des ouvertures.

-Et sinon il y a les emplois temporaires, tels que travailler dans une auberge de jeunesse, dans un hôtel ou dans un restaurant, chez un tour-opérateur, trouver un travail saisonnier dans l'agriculture, être instructeur de plongée ou de ski alpin.

Veillez à arranger les affaires de visa, un visa de tourisme n'est valable que 3 mois ne vous permet pas de travailler, à moins de n'être pas déclaré. Certaines personnes qui travaillent dans l'inégalité contournent la limite de temps de leur visa  en quittant le pays et en y retournant tous les 3 mois.
Il est donc préférable que votre employeur puisse vous parrainer pour obtenir un visa de travail valide avant d'accepter n'importe quel emploi.

Devenir écrivain voyageur

Donc, vous voulez être un écrivain voyageur, cela ressemble à un emploi de rêve: des vacances payées dans des pays exotiques et lointains, tous vos frais remboursés...Hélas, on est bien loin de la réalité, car il y a beaucoup de monde sur le coup et que les places sont chères, de plus souvent mal payées. Il va falloir écrire beaucoup d'articles pour pouvoir en vivre convenablement.
De plus vous devriez posséder les compétences suivantes :
-Un français excellent.
-Des compétences en photographie.
-Être productif autant que qualitatif.
-Savoir trouver des accroches fortes, genre : musées gratuits à Paris, meilleurs restos de Bangkok, etc...
-Écrire court et concis.
Bref devenir écrivain voyageur pour une revue, un site web, un guide est aussi difficile que de devenir un auteur de fiction publié, voir encore plus difficile puisque que tout le monde pense qu'il peut le faire.


Booking.com

Les deals du moment


Votre voyage







Booking.com

Actualités et événements incontournables

  • La donation - Tréméac : en 2017 jusqu'ennovembre

    L'exposition met en valeur une collection d'arts graphiques qui regroupe le dessin, la peinture, la photographie, le design, l'estampe. Les œuvres exposées possèdent leur originalité, avec la qualité en plus propre aux vrais artistes

  • Festival Les Vendredis des P’tits Loups : en 2017 jusqu'enaoût

    Le Festival Les vendredis des P’tits Loups constitue un rendez-vous très important pour les enfants. Tous les vendredis du mois de juillet et du mois d’août seront dédiés à des spectacles, des jeux, des activités sportives gratuits. Et cerise sur le ...

  • Coon Carnival : en janvier 2017

    Coon Carnival (carnaval noir) est une fête populaire qui a lieu chaque 2 janvier. Ce carnaval rend hommage aux esclaves noirs. Ces derniers n’avaient pas le droit de fêter le Nouvel An avec les blancs et ils le célébraient donc avec deux jours après,...

  • Carnaval de Gualeguaychu : de janvier à mars 2017

    Le Carnaval de Gualeguaychu est classé le troisième carnaval le plus important au monde, après celui de Rio de Janeiro et de Venise. Il a lieu chaque année, pendant les samedis de janvier, les samedis de février et le premier week-end de mars, dans l...

  • Festival de Música de Monteverde : de janvier à avril 2017

    Le Festival de Música de Monteverde se déroule pendant la haute saison, c'est-à-dire du mois de janvier au mois d’avril. Pendant ce festival, les rues de la ville sont le théâtre de nombreux concerts de musique : jazz, musique classique, latine, regg...

  • Marathon égyptien : en janvier 2017

    Fin janvier, Louxor sera la piste d'un marathon rassemblant des centaines de coureurs de tout pays. Les participants auront un certificat typique en papyrus. Et pour clore en beauté la journée du marathon, une grande fête est organisée avec de la mus...

  • Salon Internationale du Livre : de janvier à février 2017

    Le Salon International du Livre du Caire se tient de fin janvier à début février à Nasr City. Il rassemble chaque année plus de 3 000 participants et pas moins de 3 millions de visiteurs, c’est le plus important salon du livre du Moyen-Orient et l’u...

  • Course Pharaonique de 100 km : en janvier 2017

    La Course Pharaonique de 100 kilomètres dans la vallée du Nil est la plus longue course au monde. Les coureurs, venus de toute l’Egypte et de l’étranger, doivent parcourir un trajet de 100 kilomètres qui va des pyramides de Hawara jusqu’aux pyramides...

  • Guancasco : en janvier 2017

    Le Guancasco est une fête annuelle qui a lieu au mois de janvier. Elle est organisée par la communauté Lenca (groupe ethnique mésoaméricain). La célébration consiste à défiler en portant une icône de La Malinche, une femme indienne qui a aidé Hernán ...

  • Fête du milieu de l’hiver : de janvier à février 2017

    La Fête du milieu de l’hiver appelée Thorrablót est une fête viking qui se déroule au mois de janvier-février. Pendant tout un mois, la gastronomie viking est à l’honneur. La majorité des restaurants servent exclusivement des plats traditionnels vik...

Voir tous les évènements