Florence Insolite et Secrète : Santa Croce



Une balade culturelle à Florence en compagnie des guides Jonglez, à la découverte de sites méconnus, et pourtant, situés en plein cœur de la cité florentine. A deux pas de la basilique Santa Croce, le Palais Borghèse et la fontaine d'Orphée sont parfois vite oubliés lors d'une visite rapide... remédions à cela :

Palazzo Borghèse

“Quand le XIXe siècle étalait son opulence”

palais borgheseQuoique un peu engoncé dans l’étroite via Ghibellina, le palais Borghese se distingue par son rez-de-chaussée tout en pierres apparentes et son premier étage (piano nobile) orné de colonnes néoclassiques. Le dehors ne laisse pas deviner le style des salles à l’intérieur, mais dès l’entrée, où de grandes statues de style égyptien tiennent lieu de concierges dans leurs niches, on est frappé par l’opulence néoclassique de cet édifice. Il suffit de faire encore quelques pas pour tomber sur d’autres statues, des colonnes et des escaliers monumentaux, au coeur d’un dispositif architectural où se font écho des miroirs et des tableaux, des marbres et des chapiteaux. Le palais est constitué de dizaines (certains prétendent qu’il y en a plus de quarante) de salles méticuleusement décorées, chacune d’une manière singulière, mais toutes avec une certaine tendance à l’excès.
Ainsi passe-t-on en revue la Salle de bal, avec ses nombreux lustres, dont les portes sont toutes finement décorées et où les stucs sont si nombreux qu’on finit par en avoir un haut-le-coeur ; le Salon rose, le Salon rouge, le Salon jaune, le Salon vert, le Salon du milieu (Salotto di Mezzo), tous plus somptueux les uns que les autres, avec leurs plafonds peints à fresque ; sans parler de la Salle du Conseil et de sa gigantesque cheminée.
La Galerie monumentale est l’apothéose du palais : il s’agit moins, en effet, d’un salon que d’une galerie puisqu’elle est cinq fois plus longue que large. Dès qu’on en franchit le seuil, on est ébloui par un luxe effréné : lustres grandioses associés à une multitude de lampes tape-à-l’oeil, niches ornées de grandes statues, décorations entre le blanc et l’or, jusqu’aux inévitables colonnes, une grande coupole recouverte de scènes mythologiques peintes à fresque, et tout le nécessaire pour créer une des atmosphères les plus luxueuses de Florence et même d’Italie.
C’était précisément ce que souhaitait Camillo Borghese, qui fut le mari de la soeur de Napoléon : en 1822, il entreprit une restructuration massive du palais, n’hésitant pas à dépenser une fortune en convoquant les meilleurs artisans des arts mineurs de la ville. Ainsi fut constitué le décor de la vie mondaine de la haute société florentine : le prince Poniatowski y ouvrit par la suite le Casino Borghese, jusqu’à ce que le palais devienne, après des restaurations radicales dans les années quatre-vingt-dix, un lieu réservé aux célébrations et aux réceptions.

Fontaine d’Orphée

“Un pastiche remarquable”

fontaine d'orpheeC’est par une élégante petite loggia du XIXème siècle qu’on accède à la fontaine d’Orphée, une fontaine si imposante qu’elle a quasiment l’air d’une grotte sans profondeur, dissimulée ans le fabuleux jardin du Palazzo Vivarelli Colonna, dont elle est incontestablement la pièce maîtresse. Ici aussi, il s’agissait d’embellir ce havre de paix privé du XVIIIème siècle, qui appartient aujourd’hui au domaine public, et d’étonner à la faveur d’effets monumentaux et scénographiques. Cette grande fontaine se trouve contre le mur situé au fond du jardin, remarquable pastiche où se mêlent des éléments de techniques différentes – peintures, mosaïques, sculptures, fragments de grotte – dont l’expressivité est étonnante.
La pose et les traits d’Orphée expriment une intense mélancolie, due sans doute à la mort prématurée de l’épouse de Francesco Niccolò Gabburri, propriétaire du palais et du jardin – alors que le décor dans son ensemble, avec ses deux belles statues latérales, ses assemblages de pierres spongieuses et son grand blason qui feint de tomber, participe plutôt d’un esprit festif, sinon carrément badin. Le blason de famille est en effet de travers et soutenu par trois petits satyres (les enfants de Gabburri) qui semblent tenter de le remettre en place. Quant aux fissures ostentatoires de l’arc, il s’agit là d’un reflet recherché en hommage aux ruines antiques, et non d’un réel signe d’usure.
Dans la petite allée centrale, une autre fontaine circulaire, caractérisée par un cygne sculpté, est entourée d’une belle série de plantes odoriférantes : citronniers, orangers, pelouses géométriques et azalées.
Un petit bosquet, composé de magnolias, de pins, de lauriers et de chênes verts, ajoute une touche romantique à ce jardin. Les balustrades en fer forgé, les petites allées bien entretenues, les grands vases qui décorent le dessus des murs d’enceinte, ainsi qu’une troisième fontaine, plus petite, sous la loggia, sont autant d’éléments qui font de cet espace vert un ensemble homogène et emblématique d’une époque qui se complaisait dans sa propre image, comblée qu’elle était par cette « douceur de vivre » dont parlait Talleyrand.

  • Infos pratiques :
  • Palazzo Vivarelli Colonna
  • Via delle 28
  • Ouvert d’Avril à Octobre, le mardi et le jeudi 10 h à 18 h

>> Introduction et sommaire
>> Oltrarno et le musée de la Specola

Crédits photos : Waris Grifi


Booking.com

Les deals du moment


Votre voyage à Florence







Booking.com

Actualités et événements incontournables à Florence

  • Florence Queer Festival : en novembre 2016

    Les gays, les lesbiennes, les transgenres ainsi que les curieux sont invités par l'Association IREOS pour l’événement Le Queer Festival. Des films et des photographies vous feront vivre l'émotion, les sentiments, les visions du monde des gays, des le...

  • Marathon de Florence : en novembre 2016

    La ville de Florence accueille chaque mois de novembre le Marathon. Une course pédestre de 42,2 kilomètres. Les coureurs sillonnent de nombreux lieux emblématiques de la cité Florentine. Le coup d’envoi du Marathon de Florence est donné à la Place Mi...

  • La Biennale de Florence : en décembre 2016

    Tous les deux ans, Florence accueille une foire exposition, un événement qui attire des milliers d'artistes, amateurs et visiteurs venus des quatre coins du monde. L’objectif de cette foire-exposition est d’éveiller l'imagination du public. Pour ce...

Voir tous les évènements à Florence

Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi