Interview de Pascaline Deshayes, Présidente de Viatao



Photo Interview de Pascaline Deshayes, Présidente de Viatao

Viatao est une maison d'édition et de conseil en tourisme durable. Décryptage des tendances et évolutions du secteur avec Pascaline Deshayes, qui en est l'actuelle Présidente et Responsable Développement. Elle est, entre autres, en charge du conseil en tourisme durable et de la commercialisation des guides de voyage.


Découvrir Viatao

Qu'est-ce-que Viatao ?

L’histoire de Viatao a commencé en 2002, grâce à une association indonésienne qui travaillait dans la certification environnementale. Au cours de leurs nombreuses visites de terrain, les membres de cette association ont découvert de nombreux lieux touristiques originaux, hors des sentiers battus et très engagés mais malheureusement méconnus. Ils ont donc créé les premiers Natural Guide (Bali et Thaïlande) pour les faire connaître aux visiteurs.

Les retours des lecteurs de ces premiers ouvrages ont été enthousiastes ! « Ca nous change du Routard », « Enfin des lieux vraiment authentiques », etc. Eléonore, Anne et Yvan (les fondateurs), de retour en France, ont donc décidé de poursuivre cette aventure en créant la maison d’édition Viatao afin de poursuivre la collection. Je suis arrivée dans l’équipe peu après, avec Ophélie, tandis que les fondateurs ont quitté l’aventure pour partir vers de nouveaux projets : voyagiste en ligne, centre de vacances écolo ou agriculture urbaine.

Nous sommes donc maintenant 2 à la tête de Viatao : Ophélie et moi. Ophélie s’occupe de toute la partie édition tandis que je m’occupe plutôt du conseil en tourisme durable et de la commercialisation de nos guides de voyage.


«Notre devise : montrer que l'on peut allier plaisir du voyage et engagements dans une démarche de développement durable»


Quelle est la spécificité de Viatao ?

Viatao est la première maison d’édition française spécialisée en guides de voyage durable. Nos collections, Guide Tao et The Natural Guide, sont les premières à conseiller des adresses d’hébergement, de restaurants et d’activités engagées dans une démarche de développement durable. Nous travaillons avec des auteurs locaux, habitants de la destination, qui dénichent pour nos lecteurs des adresses de qualité, hors des sentiers battus et à la rencontre des habitants. Notre devise : montrer que l’on peut allier plaisir du voyage et engagements.

Chaque adresse est sélectionnée grâce à un questionnaire d’éco-notation prenant en compte la qualité des lieux et les engagements environnementaux, sociaux et culturels. Nous guides sont bien sûr éco-conçus. Tout en couleur, avec de belles illustrations et des articles culturels originaux, ils proposent une nouvelle expérience de voyage.

Leurs offres, et le marché du e-tourisme

Quels sont les différents services que vous proposez aux internautes ?

Nous proposons aux internautes nos guides de voyage, en format papier et numérique. Ils peuvent également trouver sur notre site internet une sélection des meilleures adresses de chacun de nos guides, quelques articles culturels et surtout, à la page de chaque guide, les mises à jour avec mention des lieux qui ont fermé ou qui ont changé.

Quelles sont vos nouveautés ?

Nous avons sorti au printemps les Guides Tao Bretagne, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Montréal et sa région. Nous travaillons à présent, pour la rentrée, sur des Guides Tao Colombie, Bali, Thaïlande et Corse.

Quelles sont les tendances actuelles du secteur ? Le tourisme souffre-t-il de la crise économique ?

Le marché des guides de voyage se maintient bien malgré la crise. Il ne s’agit pas là d’une dépense sur laquelle les voyageurs rognent, car elle reste minime dans le coût total des vacances. La différence se fait plutôt sur les destinations « best-seller », qui sont de plus en plus proches.

Quelles sont les tendances actuelles de consommation ?

Nous remarquons que les gens partent moins loin, d’où notre développement sur des destinations proches cette année. Mais ceux qui partent loin ont tendance à partir plus longtemps, pour que « ça vaille le coup », et avec moins de moyens. Ils ont souvent peur du côté « développement durable », qu’ils associent à des prix trop élevés, mais sont à la recherche d’expériences authentiques, de rencontres et d’originalité, valeurs que l’on retrouve dans nos guides !

A une époque, il était inenvisageable de partir au Pérou sans visiter le Machu-Pichu. Aujourd’hui, les voyageurs restent attachés aux principales attractions, mais sont prêts à les éviter pour vivre des expériences vraiment différentes et originales, qu’ils seront les seuls à avoir découvert.

guides tao

 

Quelles sont les nouvelles destinations émergentes ? Les plus tendances ?

Dans les guides de voyage, il y a les « valeurs sûres » : New-York, la Corse, Londres, etc, et les destinations qui se développent avant même que les guides existent. Ce fut le cas de la Birmanie et c’était cette année le cas de la Colombie, où de nombreux français se sont rendus… Et ont eu beaucoup de mal à trouver des informations fiables. A côté de cela, des destinations « disparaissent », comme le Mali actuellement, pour lequel nous avions un guide que nous ne rééditerons pas tant que la situation ne se sera pas stabilisée. Dans une moindre mesure, les pays d’Afrique du Nord - et surtout l’Egypte - sont très touchés par une baisse du nombre de visiteurs… Ce qui s'illustre par une baisse des ventes de guides de voyage.

Selon vous, quel est l'avenir des recherches de voyages en ligne ?

Les plus gros concurrents des guides de voyage sont les sites de recommandation gratuits comme TripAdvisor. De nombreux internautes passent maintenant par ces sites et croisent les informations avant de réserver un hébergement. C’est un peu moins le cas pour un restaurant ou une activité, qui se prévoient moins à l’avance et se réservent davantage sur place.

D’un côté, c’est un véritable plus car les informations de ces sites sont mises à jour en temps réel et permettent de connaître le vécu d’autres clients. Mais de plus en plus de dérives sont pointées quant à la manipulation de ces avis par des agences de communication aux services des professionnels touristiques.

Pour nos lecteurs, ces sites sont davantage une façon de vérifier leur choix qu’un remplacement pur et simple du guide. Nos ouvrages présentent une subjectivité et un parti pris qui plaisent beaucoup à nos lecteurs et nous fait jouer un vrai rôle de recommandation.


  « Notre philosophie, 'Drop the guide' : savoir lâcher son guide pour mieux vivre ses vacances »


Quels conseils donneriez-vous à un internaute-voyageur avant de réserver ses vacances ?

Croiser les informations ! Il y a aujourd’hui de très nombreuses façons d’avoir des avis d’un lieu.

Mais je pense qu’une bonne préparation de vacances sait aussi laisser la place à l’inconnu. Nous avons comme philosophie « drop the guide » : savoir lâcher son guide pour mieux vivre ses vacances.

Dans de nombreux pays, il est devenu extrêmement simple de voyager : inutile de tout prévoir. Le mieux est de bien s’informer avant de partir, mais de pouvoir faire évoluer son voyage en fonction des rencontres ou des conseils reçus une fois sur place.

Les destinations

Combien de destinations couvrez-vous ?

Nous couvrons 10 destinations : Bali, la Thaïlande, le Mali, le Pérou, Montréal et sa région, la Bretagne, la Provence-Alpes-Côte d’Azur, Paris (3 titres : Bien manger à Paris, Aimer Paris en hiver et Aimer Paris en été), l’Argentine et le Vietnam.

Les offres / services portant sur certaines destinations sont évolutives. A quelle fréquence les revoyez-vous ?

Nous faisons une mise à jour complète de nos guides tous les 2 ou 3 ans, en fonction des destinations. Cela correspond à ce que font les principaux éditeurs.

Comme nos adresses s’inscrivent dans une démarche durable, peu d’adresses changent. En revanche, beaucoup de nouvelles apparaissent et les critères de développement durable sont évolutifs.

guide montreal bretagne

 

Et vous... : Vos expériences, vos goûts, vos ressentis ?

Quel voyage le plus insolite avez-vous fait ?

La crête en sac à dos. Dis comme ça, cela peut paraître bien banal, mais nous y avons fait de merveilleuses rencontres. En effet, la Crête était un haut lieu du tourisme hippie il y a 40 ans… mais est devenu depuis une destination « hôtel-club ». Les habitants (bergers, restaurateurs, etc.) étaient extrêmement bienveillants envers 2 voyageurs en sac à dos qui se déplaçaient en bus et à pied et s’arrêtaient dans des petits villages. Cela les changeait des touristes en bus, qui quittaient l’hôtel club avec un sandwich dans le sac pour le déjeuner et dépensaient tout leur argent dans l’enceinte de l’hôtel.

Pour ce voyage, nous n’avions rien préparé et choisissions notre destination en fonction du prochain bus qui partait ou de la destination du chauffeur qui nous prenait en stop.

Quelles sont vos pires expériences de voyageur ?

Un restaurant choisi au hasard au bord de la route, qui paraissait calme… mais 3 cars de touristes sont arrivés 15 minutes après nous et les lieux se sont transformés en restaurant d’autoroute bruyant. Ne parlons même pas de la qualité de la nourriture...

Concernant les expériences de voyage « galère » (être coincé de nuit dans une gare, louper son bus et n’avoir nulle part où dormir, etc.), elles se terminent toujours par une rencontre ou une aventure qui les rendent finalement formidables ! (ou alors c’est ma tendance à toujours voir le bon côté des choses ?!).

Quelle est votre prochaine destination vacances ?

C’est encore flou… J’ai une affreuse tendance à choisir au dernier moment mais ce sera en octobre et certainement dans l’Océan Indien. Pour l’instant, ce sont un week-end à Cadaques (Catalogne) et des week-ends à m’initier au surf en Vendée.

En savoir plus sur votre site

Quels sont vos projets/développements/nouveautés à venir ?

Nous travaillons sur les Guides Tao Colombie, Corse, Thaïlande et Bali. Nous aimerions également sortir des guides sur l’Espagne, le Maroc et l’Italie mais n’avons pas encore bouclé les budgets.

Pour conclure...

Le "mot de la fin" ?

"Carpe Diem" ! Il faut savoir profiter du jour présent car on ne sait pas de quoi demain sera fait...


Booking.com

Les deals du moment


Votre voyage







Booking.com

Actualités et événements incontournables

  • La donation - Tréméac : en 2017 jusqu'ennovembre

    L'exposition met en valeur une collection d'arts graphiques qui regroupe le dessin, la peinture, la photographie, le design, l'estampe. Les œuvres exposées possèdent leur originalité, avec la qualité en plus propre aux vrais artistes

  • Festival Les Vendredis des P’tits Loups : en 2017 jusqu'enaoût

    Le Festival Les vendredis des P’tits Loups constitue un rendez-vous très important pour les enfants. Tous les vendredis du mois de juillet et du mois d’août seront dédiés à des spectacles, des jeux, des activités sportives gratuits. Et cerise sur le ...

  • Coon Carnival : en janvier 2017

    Coon Carnival (carnaval noir) est une fête populaire qui a lieu chaque 2 janvier. Ce carnaval rend hommage aux esclaves noirs. Ces derniers n’avaient pas le droit de fêter le Nouvel An avec les blancs et ils le célébraient donc avec deux jours après,...

  • Carnaval de Gualeguaychu : de janvier à mars 2017

    Le Carnaval de Gualeguaychu est classé le troisième carnaval le plus important au monde, après celui de Rio de Janeiro et de Venise. Il a lieu chaque année, pendant les samedis de janvier, les samedis de février et le premier week-end de mars, dans l...

  • Festival de Música de Monteverde : de janvier à avril 2017

    Le Festival de Música de Monteverde se déroule pendant la haute saison, c'est-à-dire du mois de janvier au mois d’avril. Pendant ce festival, les rues de la ville sont le théâtre de nombreux concerts de musique : jazz, musique classique, latine, regg...

  • Marathon égyptien : en janvier 2017

    Fin janvier, Louxor sera la piste d'un marathon rassemblant des centaines de coureurs de tout pays. Les participants auront un certificat typique en papyrus. Et pour clore en beauté la journée du marathon, une grande fête est organisée avec de la mus...

  • Salon Internationale du Livre : de janvier à février 2017

    Le Salon International du Livre du Caire se tient de fin janvier à début février à Nasr City. Il rassemble chaque année plus de 3 000 participants et pas moins de 3 millions de visiteurs, c’est le plus important salon du livre du Moyen-Orient et l’u...

  • Course Pharaonique de 100 km : en janvier 2017

    La Course Pharaonique de 100 kilomètres dans la vallée du Nil est la plus longue course au monde. Les coureurs, venus de toute l’Egypte et de l’étranger, doivent parcourir un trajet de 100 kilomètres qui va des pyramides de Hawara jusqu’aux pyramides...

  • Guancasco : en janvier 2017

    Le Guancasco est une fête annuelle qui a lieu au mois de janvier. Elle est organisée par la communauté Lenca (groupe ethnique mésoaméricain). La célébration consiste à défiler en portant une icône de La Malinche, une femme indienne qui a aidé Hernán ...

  • Fête du milieu de l’hiver : de janvier à février 2017

    La Fête du milieu de l’hiver appelée Thorrablót est une fête viking qui se déroule au mois de janvier-février. Pendant tout un mois, la gastronomie viking est à l’honneur. La majorité des restaurants servent exclusivement des plats traditionnels vik...

Voir tous les évènements