Jobs en voyage



Jobs en voyage

Vous partez bientôt en voyage ? Mais pas pour vous prélasser au soleil à longueur de journée, mais plutôt pour travailler ? Ce dossier vous permettra de connaître toutes les astuces, les plans administratifs, les opportunités à choisir et les arnaques à éviter.

Fille au pair

Si vous ne connaissez pas le terme Fille au pair, sachez qu'il s'agit d'une personne qui part durant une période bien déterminée (6 à 12 mois) dans un pays étranger pour suivre un cours de langue. Elle est hébergée chez une famille d'accueil qui la nourrit et la blanchit en contre partie elle s'occupe de la garde des enfants ou de l'entretien de la maison (cet échange est moins courant). Peut être fille/garçon au pair toute personne qui est dans la tranche d'âge de 17 à 30 ans et qui maîtrise au moins les ABC de la langue du pays d'accueil, ceci permettra d'échanger avec la famille qui l'héberge. Le but premier du séjour au pair c'est de parfaire sa langue étrangère. Les termes de cet échange sont fixés par les deux parties à l'avance. Elles se mettent d'accord sur la disponibilité de la fille au pair (plein temps ou temps partiel), si elle va percevoir une rémunération ou pas et quelles sont les tâches qu'elle aura à faire. Si vous voulez tenter l'expérience d'un séjour au pair, il est indispensable de vous mettre d'accord avec la famille d'accueil ou l'organisme qui se charge de votre placement sur les horaires de travail (généralement c'est 5 à 6 jours par semaine) et les tâches que vous aurez à faire (baby-sitting, tâche ménagère, etc.). Dans la quasi-majorité des cas, le billet d'avion aller-retour est à la charge de la fille/garçon au pair, mais il pourrait se faire que c'est la famille d'accueil qui propose de le financer, c'est généralement le cas lorsqu'ils souhaitent rencontrer la personne avant de l'accueillir chez eux. La famille d'accueil peut également se proposer de financer la totalité ou une partie des cours de langue. Toutes ces modalités sont au cas par cas, d'où la nécessité de bien se renseigner au préalable. Sur Internet on trouve de nombreuses agences spécialisées dans les séjours au pair, en voici quelques-unes : - www.euroconnections.de : est spécialisée dans le placement des jeunes filles et jeunes garçons en France, au Royaume-Uni, en Irlande et en Allemagne. - www.europairservices.com : agence spécialisée dans les séjours au pair en Europe (Angleterre, Allemagne, Autriche, Danemark, Ecosse, Espagne, Irlande, Islande, Italie, Pays-Bas, Norvège et France), aux USA et en Chine.

Jobs en Angleterre

L'Angleterre vous tente ? Si la destination est assez onéreuse pour vous, vous pouvez chercher un job, ainsi vous financerez la totalité ou au moins une partie de votre voyage. Les opportunités existent en Angleterre, il faudra juste savoir les dénicher. Le marché du travail est plus fluctuant l'été. En effet, à l'arrivée des touristes les emplois saisonniers dans le domaine du tourisme et des services connaissent un pic. Alors si vous voulez travailler en tant que serveur, plongeur, barman dans une boîte de nuit, animateur dans un hôtel, réceptionniste, agent d'entretien, masseur ou masseuse dans un centre de spa, vous pouvez être sur de trouver un job. Ne vous contentez pas de chercher un job à Londres, il y a d'autres villes tout aussi intéressantes et qui offrent de nombreuses opportunités de travail dont : Liverpool, Birmingham, Manchester et Bristol. En plus d'avoir plus de chance de décrocher un job dans l'une des ces villes anglaises, le niveau de vie est meilleur, les salaires sont un peu plus élevés et les loyers moins cher qu'à Londres. Si malgré la cherté de la vie, vous avez un penchant pour Londres, essayez de trouver un job avec hébergement assuré, c'est généralement le cas dans les hôtels et les centres de spa. Si vous comptez chercher un job en Angleterre sur le net, voici quelques sites à consulter : - www.bunac.org - www.euro-practice.com - www.studenz.com - www.gapyeardirectory.co.uk NB : Il est à savoir que les ressortissants de l'Union Européenne et les Suisses n'ont pas besoin de permis de travail pour chercher un job en Angleterre.

Jobs en Australie

L'Australie est l'Eldorado de nombreux jeunes qui veulent tenter leur chance au bout du monde. Si l'expérience vous tente aussi, voici ce qu'il faudra s'avoir pour trouver un job en Australie : Sachez tout d'abord qu'il vous faudra impérativement le visa Working Holiday (Vacances-Travail) pour pouvoir travailler en Australie. Ce visa est obligatoire pour les ressortissants des pays suivants : France, Italie, Malte, Allemagne, Belgique, Canada, Chypre, Estonie, Irlande, Japon, Taiwan, Hong-Kong, Corée du Sud, Danemark, Finlande, Pays-Bas, Suède, Royaume-Uni et Norvège. Le visa Vacances-Travail est d'une durée maximum de 12 mois. Il offre la possibilité de faire de petits jobs en Australie. La durée de ces derniers doit être de moins de 6 mois chez chaque employeur. Le visa Working Holiday permet également de poursuivre ses études en Australie pour une durée inférieure ou égale à 4 mois. Pour obtenir le visa Working Holiday vous devez répondre aux conditions suivantes : - Etre âgé entre 18 et 30 ans. - Etre ressortissant de l'un des pays qui a signé la convention du visa Working Holiday avec l'Australie (pays mentionnés ci-dessus). - Disposer d'un passeport à lecture optique. - N'avoir aucun enfant à charge. - Et avoir au moins 3000 EUR dans un compte à votre nom. Si vous répondez à toutes ces conditions vous pouvez faire la demande du visa Vacances-Travail sur le site de l'ambassade d'Australie : www.immi.gov.au. Le visa Working Holiday vous coûtera aux environs de 110 EUR et vous aurez à patienter entre 3 à 5 jours pour avoir la réponse. Il est à savoir que le simple visa touristique ne vous permet pas de travailler en Australie, vous devez donc obligatoirement recourir au visa Working Holiday. Il existe cependant d'autres types de visas qui vous permettent de travailler en Australie, mais sous certaines conditions : - Student visa (visa étudiant) : avec ce type de visa vous pouvez travailler uniquement 20 heures durant une année ou 40 heures par semaine durant les vacances. Seuls les étudiants qui sont inscrits dans une université australienne peuvent disposer de ce type de visa. - Visa de stagiaire : c'est l'entreprise dans laquelle vous comptez effectuer votre stage qui doit faire la demande de visa. La procédure étant assez longue (de 3 à 6 semaines) et un peu pénible elle décourage les entreprises à le faire.

Jobs d'été

Les jobs d'été appelés aussi jobs saisonniers ou jobs estivaux ont la cote ces dernières années. En effet, de plus en plus de jeunes préfèrent profiter des vacances pour travailler et gagner de l'argent. Si ceci vous tente aussi lisez ce qui suit pour connaître vos droits et vos obligations : Tout d'abord il est bon à savoir qu'un job d'été est un job comme un autre, il doit donc faire l'objet d'un contrat : un CDD (contrat à durée déterminé). La signature du contrat vous protégera contre les employeurs malsains et en cas de conflit vous pouvez recourir à la justice. Le job saisonnier est également concerné par la durée légale du travail qui est de 35 heures par semaines, mais il pourrait se faire qu'on vous demandera de travailler plus. Si vous êtes majeur vous pouvez travailler sans problème dans tous les domaines que vous désirez. Si par contre vous êtes mineur deux possibilités se présentent : - Les jeunes de 16 - 17 ans doivent présenter à l'employeur un accord écrit par les parents. - Les jeunes de 14 - 15 ans doivent en plus de l'accord signé par les parents faire une demande à l'Inspection du travail. Pour ce qui est du secteur, ceci est à choisir selon vos affinités et votre domaine. Voici quelques propositions : - Agriculture : contrairement à de nombreux autres secteurs qui n'embauchent que l'été, l'agriculture est un domaine dans lequel vous pouvez décrocher des jobs tout au long de l'année : vendage, ramassage, cueillette, etc. Une bonne condition physique est exigée, le travail est un peu pénible, mais bien payé. - Hôtellerie : c'est le secteur le plus sollicité par les jeunes. Si vous maîtrisez au moins une langue étrangère et que vous avez le contact facile, postulez pour un poste de réceptionniste, barman, animateur, voiturier, etc. L'hébergement est souvent assuré. - Agent de nettoyage : ce domaine offre des possibilités de job tout au long de l'année, mais surtout l'été pour assurer le remplacement des agents qui partent en vacances. Les horaires étant généralement les suivants de 6h à 9h et de 17h à 22h, ça vous laisse la journée libre. - Caissier : pendant les vacances scolaires et les fêtes, de nombreux magasins ont recourt aux saisonniers pour absorber le surplus de travail.

Jobs d'hiver

On parle plus de job d'été que de job d'hiver et pourtant, les opportunités ne manquent pas, surtout en période de fin d'année et lors des vacances scolaires. Si vous voulez arrondir vos fins de mois, voici quelques pistes pour décrocher un job d'hiver : - Les stations de ski : c'est là où vous trouverez le plus d'opportunités : vendeur, serveur, plongeur, agent de nettoyage, réceptionniste, animateur, perchiste, billettiste, conducteur de remontées mécaniques, autant de secteurs qui embauchent en période hivernale. Attention pour les travaux techniques tels que conducteurs de remontée mécanique, agent de montage et de maintenance il faudra justifier d'une expérience dans le domaine. - Les écoles de ski : si vous avez un Brevet d'Etat en ski alpin ou vous justifiez au moins d'une formation vous avez toutes les chances de décrocher un job dans une école de ski. Postulez des mois à l'avance, la concurrence est rude. - Receveur d'autoroute : on ne pense pas souvent à ce job et pourtant il offre de nombreuses opportunités surtout en période de départ en vacances. - Caissier : les grandes enseignes sont prises d'assaut en période hivernale et surtout durant la période de Noël, elles ont donc besoin de renfort. Pour avoir plus de chance d'être pris, postulez plutôt dans les petits magasins et les petites boutiques.

Jobs étudiants

Vous voulez travailler pour financer vos études, pour payer votre loyer ou tout simplement pour avoir de l'argent de poche, voici quelques pistes à explorer : - Cours particuliers : en tant qu'étudiant vous avez sûrement des connaissances dans une matière ou une langue (mathématique, physique, science, commerce, philo, français, anglais, etc.) vous pouvez profiter de cet acquis pour donner des cours particuliers et gagner de l'argent. Nombreux sont les parents qui cherchent des étudiants pour aider leurs enfants à réviser les cours, pour les assister à faire les devoirs et leur expliquer ce qui a été fait en classe. Vous pouvez poster des annonces sur le net, dans les commerces et les établissements scolaires. Ou bien postuler dans des organismes de soutiens scolaires. Ces derniers demandent en général un niveau minimum de bac+3. - Baby-sitter : si vous aimez les enfants ce job est à envisager. On dit bien Si. Dans le cas contraire, il vaut mieux chercher autre chose, faire la baby-sitter est loin d'être de tout repos, il faut faire preuve de patience. Selon l'accord avec les parents vous aurez à aller chercher les enfants à l'école, les surveiller le soir, les week-ends, les mercredis après-midi, les aider à faire leur devoir, à prendre le bain, etc. Voici quelques sites spécialisés dans le baby-sitting : www.babychou.com, www.gardes-enfants.com, www.mababysitter.com et www.easynounou.com. - Dog-Sitter : même concept que le job de baby-sitter, la seule différence c'est que vous aurez à surveiller un animal de compagnie et non un enfant. Votre tâche consiste à : faire sortir l'animal, lui donner à manger, jouer avec lui, etc. Voici quelques sites qui proposent ce genre de job : www.animaute.com, www.dogsitting.fr. - Animateur/animatrice : si vous avez un brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur ou vous avez une expérience dans le domaine de l'animation vous avez de fortes chances de décrocher un job d'animation dans les colonies et les centres de vacances. Vous pouvez également animer les anniversaires et les soirées. Voici quelques pistes : www.jobanim.com, www.animnet.com, www.planetanim.com.

Jobs à l'étranger

Vous comptez partir en Angleterre, aux USA, en Irlande ou en Australie pour vos prochaines vacances ? Profitez de l'occasion pour travailler ! Oui en effet, c'est possible de trouver un job à l'étranger il suffit de connaître les bons tuyaux, en voici quelques-uns : - Le niveau de langue : ceci est un atout indispensable pour trouver un job à l'étranger. En effet, il faut impérativement maîtriser l'anglais et la langue du pays d'accueil pour avoir une chance de décrocher un job. - Equivalence du diplôme : généralement ce n'est pas nécessaire de présenter son diplôme quand on est à la recherche d'un job, surtout s'il s'agit d'un job saisonnier, mais il pourrait se faire que votre futur employeur vous le demande. Pensez donc à faire l'équivalence de votre diplôme et de le ramener avec vous. Pour ce faire adressez-vous au centre enic-naric du pays dans lequel vous comptez vous rendre. - Connaître les lois et les démarches administratives : avant de partir à la conquête du pays qui vous intéresse, il faudra effectuer une recherche pour connaître les lois et les démarches administratives liées au travail des étrangers : vous faut-il un visa travailleur comme le visa Working Holiday en Australie, vous faut-il une autorisation, etc. - Faire appel à une agence de placement : si vous voulez multiplier vos chances de trouver rapidement un job à l'étranger et surtout si vous visez un domaine très concurrentiel, les agences de placement sont une bonne alternative. Leurs expériences et leurs connaissances du marché du travail leurs permettent de trouver plus facilement des jobs. Mais attention ne sautez pas sur la première agence de placement. Vous pouvez vous assurer de leur sérieux en effectuant des recherches sur Internet. - Restaurants et cafés français : la renommée et la finesse de la « cuisine française » sont des atouts sur lesquels misent plusieurs patrons de restaurants et de cafés à l'étranger, et avoir du personnel français, c'est la cerise sur le gâteau. Cette piste est à explorer, tentez votre chance dans une enseigne française !

Jobs et tourisme

Quand on pense aux jobs saisonniers à l'étranger on pense automatiquement au tourisme et ce n'est pas faut. En effet, le tourisme est le secteur qui propose le plus de jobs lors des hautes saisons (saisons estivales et saisons hivernales). Les opportunités d'emploi sont nombreuses : serveur, réceptionniste, animateur dans un club de vacances, guide touristique, hôtesse, professeur de sport, barman, danseuse/danseur, videur, etc. Si vous envisagez de chercher un job dans le tourisme sachez que vous êtes en concurrence avec les enfants du pays, il faudra donc justifier d'un excellent niveau de langue et avoir des atouts qui vont vous différencier des autres : bonne expérience dans le domaine, des langues supplémentaires, savoir vous vendre et montrer votre bonne volonté. Comme la plupart des jobs dans le tourisme concernent la période estivale, il faut vous y prendre à l'avance : de 3 à 6 mois avant la saison. Les opportunités de dernières minutes sont très minces, surtout si vous visez une destination très touristique. Pour vous faciliter les recherches voici quelques propositions de sites à consulter : - www.lhotellerie-restauration.com : job dans l'hôtellerie et la restauration. - www.holidaybreakjobs.com : job dans les campings. - www.adventurejobs.co.uk : jobs dans les colonies et les centres de vacances.

Jobs jeunes

14, 16, 18 ans ou plus, sachez que votre âge est le premier facteur à décider du job que vous pouvez faire, vos horaires de travail et votre rémunération. Voici donc tout ce que vous devez savoir selon votre tranche d'âge : o Jeunes de 14 à 15 ans : Si vous êtes dans cette tranche d'âge et que vous voulez travailler, vos parents doivent signer avec vous votre contrat de travail, et ce même s'il s'agit d'un job saisonnier. Votre futur employeur est dans l'obligation de vous le demander. Vous devez également demander une autorisation à l'Inspection du travail. La loi interdit aux jeunes de 14, 15 ans d'effectuer des tâches dites pénibles, comme par exemple le travail sur machine. La durée maximale de travail est de 35 heures par semaine et la période ne doit pas dépasser la moitié des vacances scolaires. o Jeunes de 15 à 17 ans : Les jeunes de 15 à 17 ans doivent obligatoirement présenter une autorisation écrite et signée par les parents. Il est également interdit de faire travailler les jeunes de cette tranche d'âge sur des machines. Quant à la durée maximale de travail elle est également de 35 heures par semaines. o Les jeunes de 18 ans et plus : Ils ne doivent justifier d'aucune autorisation et peuvent effectuer tous les travaux qu'ils désirent du moment qu'ils ne sont pas illégaux. Les jeunes majeurs sont autorisés à dépasser la durée légale du travail qui est de 35 heures hebdomadaires et peuvent travailler jusqu'à 48 heures maximum.

Faire le tour du monde et le financer en travaillant

Qui rêve de faire le tour du monde ? Certainement tout le monde, mais il y a ceux qui passent du stade du rêve à la concrétisation et il y a les autres. Si vous voulez aller au bout du monde, au bout de votre rêve, voici quelques astuces : Tout d'abord, il est à savoir qu'un tour du monde coûte entre 10 000 et 20 000 EUR sur un an. Avant de franchir le pas, un tel budget est à prévoir. C'est plus prudent d'avoir de l'argent de côté avant le départ pour éviter tout risque de rester à sec et dans un pays étranger. - Le télétravail : Si vous maîtrisez bien le domaine du web, le télétravail est un excellent choix, il pourra vous assurer une entrée chaque mois. Selon vos connaissances et vos aptitudes vous pouvez faire de la traduction, de l'e-mailing, de la rédaction, de la conception, des sondages, etc. Pour ce faire il faudra disposer d'un ordinateur portable. Pour la connexion Internet, le wifi est pratiquement partout, excepté dans les coins reculés, dans ce cas vous devez prendre de l'avance sur votre travail ou rattraper plus tard. Tout est une question d'organisation. - Sponsoriser son voyage : les trotteurs autour du globe ne courent pas les rues, vous pouvez donc jouer sur ça pour attirer les sponsors. Et ici c'est pratiquement du porte-à-porte qu'il faudra faire. Visez les entreprises qui ont un rapport avec le monde du voyage : voyagiste, les guides de voyages, les sites de voyages, etc. Les magasins de sport sont également une bonne alternative, leur aide sera sûrement matériel et non financière. Prenez tout ce qui se présente, vous aurez sûrement besoin de sac à dos, de bonnes chaussures de randonnées, de tentes, etc. Il faudra savoir vendre votre projet, sortez donc le commercial qui est en vous ! - Travailler à l'étranger : cette étape se prépare avant le départ. Vous devez en effet vous renseigner au préalable et voir si vous avez besoin de visa pour travailler à l'étranger, tel que le visa Working Holiday en Australie, au Canada, au Japon, à Singapour, et en Nouvelle-Zélande. - Vendre vos photos et vidéos de voyage : si vous avez une bonne prise de photo et un bon appareil, profitez de cet atout pour vendre vos photos de voyage. Les photos insolites des coins peu connus s'arrachent comme des petits pains.

Attention arnaques

Vous cherchez un job à l'étranger ? Alors attention aux arnaques. Voici quelques conseils à prendre en considération pour ne pas tomber dans le piège des employeurs malhonnêtes : - Les agences de placement : il ne faut pas faire confiance à la première agence de placement et surtout celles qui vous promettent monts et merveilles. Avant de faire appel à une agence de placement il faudra mener sa propre enquête, voir les échos du net. - Annonce trop alléchante : si l'annonce est très alléchante il faudra se méfier. Surtout si on vous propose un bon poste sans expérience et avec un salaire dont vous ne rêvez même pas. - N'acceptez jamais de payer pour être embauché : les annonces qui proposent d'avancer de l'argent pour être pris sont nombreuses, méfiez-vous ! C'est à eux de vous payer et non l'inverse. - Séjour linguistique : pour être sûr du sérieux et de l'efficacité du séjour linguistique il faudra vérifier que l'organisme est homologué. - Signature de contrat : c'est le seul moyen de faire valoir vos droits en cas de conflit. Exigez de votre employeur de signer un contrat, même s'il s'agit d'un job saisonnier.

Les sites à consulter

Si vous comptez recourir le net pour décrocher un job à l'étranger, voici quelques adresses recommandées : - www.teli.asso.fr : une association à but non lucratif. Son but c'est d'aider, d'assister et de conseiller les jeunes qui veulent partir travailler ou effectuer un stage à l'étranger. - www.jobtrotter.com : est un portail web qui permet de consulter les offres d'emploi, de postuler et de déposer son CV. Le site nous renseigne également pays par pays sur les formalités d'emploi, le dossier de candidature type, les conseils pour un bon CV, les secteurs et les grandes entreprises qui recrutent, les sites d'emploi et les réseaux professionnels qui marchent. - www.cursusmundus.com : est un site de « mobilité pour les 15-35 ans ». On y trouve des informations utiles sur les jobs, les études, le volontariat et les stages à l'étranger. - www.mfe.org : La Maison des Français à l'Etranger a pour rôle d'informer les Français qui souhaitent partir vivre, étudier ou travailler à l'étranger sur les démarches à faire, les escroqueries à éviter, etc.

Quel statut / vs impots

Vous lirez partout des mises en gardes sur le travail au noir à l'étranger, mais dans la réalité ce n'est pas aussi simple, surtout s'il s'agit d'un job saisonnier dans un domaine demandant peu de qualification : serveur, cuisiner dans un fast food, baby-sitter, etc. Si vous allez prendre le risque de travailler au noir, il faudra être très vigilant. Si par malchance vous êtes chopé par les services de l'immigration, au mieux c'est l'expulsion immédiate, au pire expulsion+interdiction de séjour+grosse amende. Les Etats-Unis sont l'un des pays les plus sévères sur le travail au noir. Il vaut mieux être en règle, ceci vous protégera et vous fera valoir vos droits en cas de conflit. En cas de problème vous êtes protégé par la loi. La protection est également valable en cas d'accident de travail. Qui dit signature du contrat, dit généralement payement des impôts. Ici il faudra bien vous renseigner sur votre foyer fiscal, si vous aurez à payer vos impôts en France ou dans le pays d'accueil. Il faudra également savoir si vous êtes exonéré ou pas d'impôt. On parle d'exonération d'impôt généralement dans le cas de travail de volontaire international.

Quelle rémuneration

Quelle rémunération je vais toucher à l'étranger ? Voici la question que se pose toute personne qui projette d'aller travailler à l'étranger. Sachez qu'il n'y a pas de grille tarifaire, la rémunération sera en fonction du niveau de vie du pays d'accueil (pays riche ou pays pauvre), du job, du type de contrat (stage, CDD, CDI, intérim, etc.) et de la période de l'année (haute saison, basse saison pour le domaine du tourisme). Pour le travail de serveur, il pourrait se faire que la rémunération ne soit pas très intéressante, bien en-dessous de vos espérances, ne vous inquiétez pas, normalement vous pouvez doubler, voir tripler le salaire avec les pourboires. C'est généralement le cas au Royaume-Uni et aux Etats-Unis où le pourboire fait partie des moeurs. Mais attention, si vous voulez bien arrondir vos fins un conseil : souriez, soyez rapide et efficace ! Si vous comptez travailler comme fille/garçon au pair en Angleterre sachez que votre salaire tournera autour de 65 GBP par semaine (soit 80 EUR environ) et ce pour 25 heures de travail à peu près. Si on vous demandera de travailler 30 heures par semaine, demandez au minium 80 GBP soit 100 EUR la semaine. Un conseil, avant de partir à la conquête du marché du travail à l'étranger, renseignez-vous bien sur les salaires proposés. Ceci vous permettra de négocier avec votre futur employeur. Bonne chance et bon voyage !


Booking.com

Les deals du moment


Votre voyage







Booking.com

Actualités et événements incontournables

  • La donation - Tréméac : en 2016 jusqu'ennovembre

    L'exposition met en valeur une collection d'arts graphiques qui regroupe le dessin, la peinture, la photographie, le design, l'estampe. Les œuvres exposées possèdent leur originalité, avec la qualité en plus propre aux vrais artistes

  • Jardin remarquable de Baudouvin : de janvier à décembre 2016

    Un paradis vert pour la détente et pour les yeux, des animations aux thématiques diverses dont la liste est longue - tout cela concentré dans le Jardin remarquable de Baudouvin, un site qui a reçu plusieurs prix d'excellence.
    20 000 visiteurs ...

  • Le marché en fête à Beaune : de janvier à décembre 2016

    Différents commerçants sont présents pour vous offrir le meilleur de leurs récoltes. Viandes, fruits, légumes et fleurs attireront les de tout un chacun. Les horaires sont fixes durant toute l'année.

  • Zoo de bordeaux : de janvier à décembre 2016

    Le Zoo de Bordeaux à Pessac propose des tarifs à la portée de tous. Les amis de la nature et autres curieux pourront le visiter, y découvrir différentes espèces animales et rencontrer quelques animations.

  • La légende de Kung Fu : de janvier à décembre 2016

    La Légende de Kung Fu est un événement organisé tout le long de l'année. Ce grandiose spectacle organisé par des artistes de Kung-fu, et des talentueux décorateurs chinois se déroule à Pékin. Au cours de cet événement, arts martiaux, soirée de magie...

  • Marché des Miracles : de mars à décembre 2016

    Le Marché des Miracles (Il Mercatino dei Miracoli) est une brocante non-professionnelle organisée plusieurs fois par an à Venise. Ce marché aux antiquités se déroule sur le Campo Santa Maria Nova. Des particuliers viennent vendre des objets d’occasio...

  • Visite de l'histoire de Ré : de avril à décembre 2016

    Plusieurs dates et différents horaires sont proposés, gratuits ou payants afin de faire connaître les multiples facettes de l'île de Ré aux visiteurs (de l'île de privilège, en passant par l'île des paysans entre autres, pour finir sur une touche d'i...

  • Giardino Botanico Alpinia : de avril à novembre 2016

    L'ensemble des espèces botaniques de la région des Alpes se retrouvent lors de cet évènement. Des espèces provenant du Caucase et des régions asiatiques sont également présents.

  • Degustations de vin bio : de juin à décembre 2016

    Rejoignez-nous pour déguster nos vin bio et bio-dynamiques tous les samedi au Caveau Biofrais à Saint-Julien-en-Genevois

  • La baie de Malaga : de juillet à novembre 2016

    Laissez-vous emporter à bord du bateau "La Pinta" pour un tour paradisiaque en plein cœur de la baie de Malaga. Vous aurez une vue aussi imprenable qu'incroyable lors de la balade.

Voir tous les évènements