L'argent en voyage



Préparer son budget voyage

Prévoir un budget précis pour son futur voyage n'est pas toujours évident. En général, une règle s'applique : vous dépenserez sûrement davantage que ce que vous avez prévu ! Bien sûr, un budget change drastiquement selon les modes de voyage que l'on adopte, plutôt routard-sac-à-dos-camping ou séjour chambre d'hôtel de charme et resto matin midi et soir. Certains mixent également les plaisirs. Pour évaluer un budget avant de partir, estimez ce qui est estimable concernant votre destination : les guides de voyage renseignent sur le prix moyen des catégories d'hébergement, de la restauration, des transports... Grosso modo, 30 à 50 euros par jour sont considérés comme un petit budget, surtout en Europe ou dans les pays au niveau de vie équivalent à la France. Il est bien sûr très facile de faire davantage ! Dans les pays à faible niveau de vie, on ne s'en sort pas pour rien en consommant les mêmes produits que chez nous : la capacité d'adaptation est importante pour limiter un budget... Évaluer son budget d'une part, disposer de son argent de l'autre : l'argent, c'est le nerf du voyage, se retrouver privé de ressources à l'étranger signifie quelques problèmes en perspective. C'est pourquoi il est important de bien tout savoir sur l'argent en voyage.

La carte de crédit en voyage

La carte de crédit demeure le moyen de paiement le plus pratique à l'étranger. Seules les cartes internationales permettent de payer ou de retirer de l'argent en voyage : une carte bleue Visa ou une Mastercard par exemple, qui contrairement à des cartes de crédit haut de gamme, ne demandent pas de cotisations annuelles élevées. -Avant de partir, pensez à vérifier auprès de votre banque vos plafonds de retraits et de paiements par semaine et par mois : vous pouvez les modifier afin que ces derniers correspondent à vos besoins. -Si votre banque est suspicieuse de tout retrait à l'étranger, prévenez-la de votre départ, cela évitera qu'elle ne vous coupe les vivres une fois sur place ! -Juste au cas où, vérifiez la date d'échéance de votre carte... -Sur place, évitez de multiplier les retraits, car une commission sera prélevée à chaque fois. Ces frais sont plus ou moins importants selon les pays, hors zone euro notamment. Dosez les sommes nécessaires, en prévoyant pour plusieurs jours. -Dès que possible, payer par carte est donc une bonne idée, car les frais sont moins élevés que pour les retraits. -Ne laissez jamais votre carte bancaire entre les mains d'un inconnu : transaction et paiement doivent se faire sous vos yeux. -En cas de perte, faites rapidement opposition par téléphone auprès du service opposition de votre banque. Avant de partir, munissez-vous du numéro approprié et notez vos numéros de carte et date d'expiration.

Les chèques de voyage (traveller's cheques)

Les chèques de voyage sont un autre moyen de paiement valable à l'étranger. En théorie, ces chèques sont acceptés quasiment partout dans le monde, permettant de payer dans des magasins, des hôtels, des restaurants, ou de les échanger contre des devises. Les chèques représentent des sommes fixes (ex : 50, 100 dollars US), émis dans une une seule et même devise (dollars américains, dollars canadiens, livres sterling, yen, euro...). -Les chèques de voyage s'achètent auprès de nombreuses banques ou d'organismes tels que Thomas Cook, Visa et American Express. Plus l'organisme émetteur est connu dans le monde, plus vous avez de chance que vos chèques voyage soient acceptés partout. Une commission est prélevée à l'achat. -Gros avantage des chèques de voyage, la sécurité qu'ils offrent : en effet, vous êtes assurés d'obtenir des chèques de rechange dans un délai très court (24-48 heures) en cas de perte ou de vol. Pour ce faire, conservez le bordereau d'achat, notez les numéros des chèques utilisés, les dates et les lieux d'achat, faites une déclaration de perte ou de vol auprès des autorités compétentes, puis adressez-vous à l'organisme émetteur de vos chèques pour qu'ils soient remplacés. -Très pratique et sécurisant en théorie, les complications arrivent parfois pour se faire rembourser ses chèques... De plus, les chèques voyages n'offrent pas une grand flexibilité pour les paiements. En résumé : ne partez pas uniquement muni de traveller's cheques, prévoyez également une somme en liquide avec vous.

Achat de devises avant le départ

Pour éviter les frais sur les retraits avec votre carte de crédit, et si vous vous retrouvez dans l'impossibilité d'utiliser ou d'échanger vos chèques de voyage, il est toujours préférable de partir en possession d'une certaine somme en devises étrangères. -Pour obtenir des devises, il faut s'adresser à une banque. Un taux de change s'applique lorsque vous achetez des devises. Ce dernier est susceptible de varier selon l'établissement auquel vous vous adressez. Prévoyez un petit délai le temps que la banque commande les devises dont vous avez besoin. A noter que les employés de banque profitent d'avantages lorsqu'ils achètent des devises... consultez votre entourage ! -Attention, toutes les monnaies du monde ne sont pas disponibles dans les banques françaises. Dans de nombreux pays, la monnaie la plus facile à échanger reste le dollar US, bien que les euros soient également largement acceptés. Dans certaines destinations touristiques, la devise locale peut être remplacée par une devise plus forte (ex : un hôtel acceptant les règlements en dollars ou en euros dans un pays où la monnaie est autre). -En général, acheter des devises avant de partir revient moins cher que de le faire une fois sur place. Attention au retour : toutes les monnaies étrangères ne sont pas échangeables en France, mieux vaut alors tout dépenser sur place. Selon votre destination, renseignez-vous avant de partir !

Bureaux de change et taux de change

En voyageant à travers la zone euro, on perd vite l'habitude d'avoir à changer son argent et à devoir s'adapter à une monnaie différente : certains taux de change entraînent des calculs quotidiens compliqués pour s'y retrouver précisément au niveau des sommes que l'on dépense ! Les bureaux de change permettent d'échanger vos devises sur place, afin d'obtenir une somme en liquide de la monnaie locale. Les bureaux de change sont en général présents dans les aéroports, les gares internationales, dans les quartiers fréquentés des touristes... il est également possible de faire du change dans les banques. Bien sûr, le bureau de change empochent une commission au passage : pour la connaître, consultez le taux de change affiché par tel ou tel bureau, et choisissez le plus intéressant. La différence est parfois significative... un bureau de change isolé ou en situation de monopole par exemple, a de fortes chances de pratiquer un taux élevé. Avant de partir, tenez-vous au courant du taux de change ; ce dernier évolue jour après jour. Pour actualiser vos données, il existe des sites internet convertisseurs de devises (ex : xe.com). Prenez garde aux sommes que vous échangez : dosez en fonction de vos besoins, car toutes les devises ne s'échangent pas dans tous les pays, tandis que ré-échanger des devises signifie une nouvelle commission en votre défaveur !

Transfert d'argent vers l'étranger

Oui malheureusement cela arrive, vous perdez votre carte de crédit, vous faites voler votre argent, ou tout autre pépin du genre et vous vous retrouvez sans possibilité de paiement ou de retrait d'argent... dans ce cas, les vacances risquent de prendre une tournure moins agréable ! Cependant, il existe des moyens rapides pour transférer de l'argent à l'étranger et ainsi être dépanné : -Transfert via un opérateur spécialisé : certainement la solution la plus rapide et la plus sûre pour un transfert d'argent. Les plus présents dans le monde sont Western Union et Moneygram. Le principe : une demande de transfert est effectuée depuis la France dans une agence (ou même en ligne), et vous récupérez l'argent dans une agence sur place, en quelques minutes. Le coût de la transaction varie en fonction du montant des sommes. -Transfert par la poste : vous avez la possibilité d'expédier un mandat par la poste, jusqu'à 3500 euros, mais les délais sont assez longs (plusieurs jours) et le risque perdure que le mandat n'arrive jamais à destination... -Transfert de banque à banque : cela ne marche que si vous disposez d'un compte à l'étranger (peu probable), que votre banque possède une succursale dans le pays où vous vous trouvez ou qu'elle soit en accord avec une banque du pays, auquel cas il est éventuellement possible d'effectuer un transfert d'argent liquide.

Douanes et argent

A priori, vous ne serez pas amené à partir en vacances avec des sommes d'argent colossales, et cela est même déconseillé : en cas de perte pas exemple, l'argent se sera tout simplement envolée... Au niveau des douanes et des contrôles, vous pouvez transporter sur vous, ou transférer vers un pays étranger, une somme n'excédant pas les 10000 euros, sans aucune démarche auprès des services de douane. Si le cas échéant, vous désirez partir avec plus de 10000 euros sur vous (espèces, chèques, titres ou valeurs), ou si vous souhaitez rentrer en France à votre retour avec une somme équivalente en devises, alors il est nécessaire d'effectuer une déclaration à la douane, que ce soit depuis/vers l'Union Européenne ou tout autre pays dans le monde. -Depuis/vers un pays de l'UE : la déclaration doit être adressée à la douane 5 jours avant le départ. Si vous n'avez pas respecter le délai, la déclaration peut être remise directement à la douane (aéroport, poste frontière...). -Depuis/vers un pays hors UE : la déclaration doit être remise aux services de douane à la frontière.

Conseils pour cacher son argent en voyage

Lorsque l'on voyage, on est souvent amené à transporter sur soi des sommes d'argent liquide relativement importantes : un touriste, ça attire l'attention, et les pickpockets sont une espèce répandue dans le monde entier ! Bien sûr, rien ne sert de sombrer dans la paranoïa, mais quelques mesures de bon sens permettent d'éviter les mésaventures : -Garder son argent sur soi reste la meilleure chose à faire. Dans un sac à dos par exemple, le risque est plus grand de se faire dévaliser ! -Ne pas laisser son argent dans les poches extérieur : exemple type, le porte-feuille dans la poche arrière du pantalon... il n'y a plus qu'à se servir. -Placer son argent dans une petit sacoche autour du cou, sous les vêtements, dans une doublure ou les poches intérieur. -Ne pas mettre tout son argent au même endroit, le répartir dans différentes ''cachettes''. -Éviter de sortir des liasses de billet : toujours prévoir une somme à portée de main pour les dépenses courantes. -Ne pas laisser son argent à l'hôtel, à moins de disposer d'un coffre-fort.

Assurances et assistances en voyage

Les plus grosses dépenses et pertes d'argent durant un voyage concernent les imprévus, au rang desquels figurent les pépins et accidents en tout genre... Assurances permettent de se prémunir contre ces dépenses difficiles à assumer : -L'assurance rapatriement : les frais d'hospitalisation et de rapatriement seront pris en charge par l'assurance en cas d'accident. Ce contrat couvre donc d'importantes sommes et n'est pas à négliger. -L'assurance maladie et frais médicaux : elle couvre les frais médicaux engendrés sur place en cas d'accident ou de maladie. -L'assurance responsabilité civile : elle s'applique en cas de dommages occasionnés à autrui... on ne sait jamais ! -L'assurance interruption de voyage : remboursement des sommes restantes au cas où le voyage soit tronqué. -L'assurance bagages : en cas de perte, vol ou dégradation de vos bagages et biens durant le transport. Une déclaration officielle de perte ou vol doit être établie. -La garantie annulation : elle entraîne le remboursement des sommes versées en cas d'annulation de voyage, sous certaines conditions selon le contrat. Notons que les cartes de crédit internationales incluent des assurances. Autrement, voyagistes et assureurs proposent assurances adaptées au voyage.

Gagner de l'argent en voyage

Pourquoi pas financer son voyage... tout en voyageant ? Les baroudeurs fauchés sont des adeptes du travail à l'étranger : s'attarder quelques temps quelque part, se dégoter un job, serveur, baby-sitting, bref, une activité sans grandes qualifications qui permet néanmoins de gagner l'argent nécessaire pour voyager ! Certains arrivent ainsi à revenir de voyage avec les mêmes économies que lorsqu'ils sont partis... Dans toute l'Union Européenne, ainsi que pour quelques autres destinations, un ressortissant français peut exercer un job sans permis de travail : pratique ! Certains pays exigent en revanche un tel permis, mais de nombreux petits jobs peuvent se faire au noir, à condition de faire un peu attention... dans ce cas, ne laissez aucune preuve de votre intention de travailler lors des contrôles à la frontière, au risque de vous faire refouler ! Notons également l'existence d'accords entre la France et quatre autres pays, le Canada, l'Australie, la Nouvelle-Zélande et le Japon, pour l'établissement de visas Vacances-travail : un an sur place avec le droit de travailler, idéal pour dénicher légalement un job tout en découvrant un pays !


Booking.com

Les deals du moment


Votre voyage







Booking.com

Actualités et événements incontournables

  • Jardin remarquable de Baudouvin : de janvier à décembre 2016

    Un paradis vert pour la détente et pour les yeux, des animations aux thématiques diverses dont la liste est longue - tout cela concentré dans le Jardin remarquable de Baudouvin, un site qui a reçu plusieurs prix d'excellence.
    20 000 visiteurs ...

  • Le marché en fête à Beaune : de janvier à décembre 2016

    Différents commerçants sont présents pour vous offrir le meilleur de leurs récoltes. Viandes, fruits, légumes et fleurs attireront les de tout un chacun. Les horaires sont fixes durant toute l'année.

  • Zoo de bordeaux : de janvier à décembre 2016

    Le Zoo de Bordeaux à Pessac propose des tarifs à la portée de tous. Les amis de la nature et autres curieux pourront le visiter, y découvrir différentes espèces animales et rencontrer quelques animations.

  • La légende de Kung Fu : de janvier à décembre 2016

    La Légende de Kung Fu est un événement organisé tout le long de l'année. Ce grandiose spectacle organisé par des artistes de Kung-fu, et des talentueux décorateurs chinois se déroule à Pékin. Au cours de cet événement, arts martiaux, soirée de magie...

  • Marché des Miracles : de mars à décembre 2016

    Le Marché des Miracles (Il Mercatino dei Miracoli) est une brocante non-professionnelle organisée plusieurs fois par an à Venise. Ce marché aux antiquités se déroule sur le Campo Santa Maria Nova. Des particuliers viennent vendre des objets d’occasio...

  • Visite de l'histoire de Ré : de avril à décembre 2016

    Plusieurs dates et différents horaires sont proposés, gratuits ou payants afin de faire connaître les multiples facettes de l'île de Ré aux visiteurs (de l'île de privilège, en passant par l'île des paysans entre autres, pour finir sur une touche d'i...

  • Degustations de vin bio : de juin à décembre 2016

    Rejoignez-nous pour déguster nos vin bio et bio-dynamiques tous les samedi au Caveau Biofrais à Saint-Julien-en-Genevois

  • L’Italie au miroir : de juillet à décembre 2016

    Turin sera transformé en une salle d’exposition géante de la mode italienne du 23 juillet au 11 décembre. Les œuvres de la haute couture du XXIème siècle rencontreront les vestiges de l’ancien temps. Cette exposition rassemblera les costumes de noble...

  • Exposition du vietnam en 3D grandeur nature : de août à décembre 2016

    Votre présence pendant quelques heures au Lotus d'Or vous permettra de voyager à travers les recoins du vietnam. Une exposition très particulière sera organisée pour vous faire connaître ce beau pays. Mettez juste vos lunette 3D et soyez prêts à déco...

  • San Francisco Jazz Festival : de septembre à décembre 2016

    Venez assister au festival de jazz de San Francisco qui est un grand événement musical très attendu par les amateurs de jazz. De nombreux artistes internationaux seront présents pour apporter leur meilleure interpretation. Diverses animations seront ...

Voir tous les évènements