L'histoire de Madagascar... dans ses grandes lignes



Pas facile de résumer l'histoire de Madagascar en quelques lignes... cependant, il est toujours intéressant d'être au fait des événements majeurs qui ont marqué l'histoire du pays que l'on visite. A nous ensuite, de nous plonger plus avant dans les périodes qui nous passionnent.

Jusqu'au XVIe :

  • L'histoire ancienne des malgaches est méconnue, il semblerait que les premiers habitants soient venus d'Indonésie et d'Afrique de l'Est.
  • A partir du XIIéme siècle, de nombreux liens commerciaux se tissent avec les Arabes ce qui crée une influence durable.
  • Les premiers européens à s'installer dans l'île sont les Portugais, Diego Diaz accoste en 1500 puis Fernando Suarez en 1506.

XVIIe et XIXe :

  • Les Portugais n'arriveront pas à s'installer durablement dans l'île, les Hollandais puis les Anglais au XVIIéme siècle seront également confrontés à d'importantes résistances (rebellions, maladies, famines...). La Compagnie française des Indes orientales tente également de s'installer dans l'île sans succès.
  • Au XVIIéme siècle et au XVIIIéme siècle, Madagascar sert de refuge pour de nombreux pirates. Jusqu'à la fin du XVIIIéme siècle, l'île se compose de plusieurs petits royaumes.
  • Au début du XIXéme siècle, Andrianampoinimerina tente d'unifier l'île, son fils Radama 1er réussira avec l'aide des anglais et en interdisant la traite des esclaves. A sa mort, sa femme Ravalona 1ére expulse les étrangers, abolit le christianisme et rétablit l'ordre traditionnel. Mais son fils Radama II puis le premier ministre Rasoherina modernisent le pays et s'ouvrent vers l'extérieur.

XXe :

  • En 1895, la reine Ravalona accepte de force le protectorat français, Gallieni mate l'insurrection violente qui s'empare de l'île.
  • En 1946, un gouvernement fédératif est instauré, de nouveaux troubles naissent mais ils sont violemment réprimés. En 1960, l'île devient indépendante sous la présidence de Philibert Tsiranana.
  • En 1972, une grève générale le contraint à abdiquer. Le général Ramanantsoa prend la tête de la seconde république. En 1975 le Didier Ratsiraka prend la tête de la république démocratique d'orientation socialiste. Face à un soulèvement populaire, il est déchu du pouvoir en 1992.
  • Albert Zafy prend la tête de la IIIéme Répubblique. Destitué par la Haute Cour Constitutionnelle en 1997, il laisse sa place à Didier Rastiraka élu président de la République.
  • Une crise politique soulève le pays lors des élections de 2001 et Marc Ravalomanana finit par être élu, il sera réélu en 2006.
  • En 2009, une nouvelle crise politique conduit le pays au bord de l'émeute et un coup d'État place Andry Rajoelina président d'une autorité de transition toujours au pouvoir aujourd'hui. 


Booking.com

Les deals du moment


Votre voyage à Madagascar







Booking.com

Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi