L'histoire de Nice... dans ses grandes lignes



Photo L'histoire de Nice... dans ses grandes lignes

Pas facile de résumer l'histoire de Nice en quelques lignes... cependant, il est toujours intéressant d'être au fait des événements majeurs qui ont marqué l'histoire de la ville que l'on visite. A nous ensuite, de nous plonger plus avant dans les périodes qui nous passionnent.

L'Antiquité :

  • Le site de Nice est occupé depuis 400 000 avant JC, notamment à Terra Amata.
  • Entre 900 avant JC et 600 avant JC, les Ligures s'installent sur la côte puis les Celtes.
  • Les phocéens installés dans la colonie de Massilia (Marseille) créent des comptoirs sur la côte et notamment à Nikaia (Nice).
  • Cette colonie grecque sera attaquée par différentes peuplades avant que les romains n'y prennent le pouvoir en 154 avant JC.
  • Nice subsiste durant les invasions barbares de la chute de l'Empire Romain au Véme siècle.

Le Moyen-Âge :

  • Nice commence alors à s'enrichir dans le commerce notamment avec Pise et Gênes. Elle passe de l'autorité des comtes de Provence à celle de Gênes en 1215.
  • A partir de 1265, Nice passe sous l'autorité des comtes d'Anjou.
  • Au XIVéme siècle, plusieurs épidémies de Peste déciment les 2/3 de la population niçoise.
  • En 1388, Nice refuse de reconnaître Louis d'Anjou et se donne à la Savoie. Le comté de Nice est alors créé, Nice devient une importante place forte pour éviter d'être récupérer par les Comtes de Provence puis les Rois de France.
  • Au XVIéme siècle, alors que la Provence est annexée par le royaume de France, Nice devient une zone tampon entre la France et le Saint Empire Romain Germanique.

La Renaissance :

  • Nice continue de s'enrichir dans le commerce maritime, notamment avec la Provence et la Ligurie, et la ville au XVIIéme siècle se couvre d'églises baroques.
  • Louis XIV annexe la ville et se proclame comte de Nice, il fait abattre la citadelle et raser les remparts mais lors du traité d'Utrecht en 1713 la France restitue le comté de Nice à la Savoie.

XVIIIe, XIXe siècles :

  • La ville se modernise et accueille les tout premiers touristes anglais au XVIIIéme siècle.
  • En 1790, le comté de Nice accueille de nombreux contre-révolutionnaire.
  • Lors de l'empire, Nice passe de mains en mains et souffre de l'arrêt du commerce en Méditerranée.
  • En 1815, le traité de Paris accorde Nice à Victor Emmanuel Ier roi de Sardaigne. La ville se modernise et accueille de plus en plus d'hivernants, anglais puis russes.
  • Les rois sardes restituent Nice à la France en 1860 suite à un referendum. Nice devient une ville de loisirs : théâtre, Opéras, hippodromes... sont construits, le carnaval médiéval est exhumé.

XXe siècle :

  • Au XXéme siècle, Nice accueille les grands noms de la littérature américaine puis des touristes du monde entier et avec les congés payés de la France entière.
  • La ville souffre des deux guerres mais après la Seconde Guerre Mondiale la ville se développe fortement en accueillant des immigrés (italiens, algériens, maghrebins...) et de nombreux retraités ! 


Booking.com

Les deals du moment


Votre voyage à Nice







Booking.com

Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi