L'histoire de Prague... dans ses grandes lignes



Photo L'histoire de Prague... dans ses grandes lignes

Pas facile de résumer l'histoire de Prague en quelques lignes... cependant, il est toujours intéressant d'être au fait des événements majeurs qui ont marqué l'histoire de la ville que l'on visite. A nous ensuite, de nous plonger plus avant dans les périodes qui nous passionnent.

L'Antiquité :

  • Vers 200 avant JC, les Boïens, un peuple Celte, installe un campement au sud de l'actuelle ville de Prague. La région sera prise par les Marcomans, les Avars puis les Slaves.
  • Il est difficile de parler de la fondation de la ville mais le site est occupé depuis longtemps et des vestiges plus importants sont attestés dès le IXéme siècle.

Le Moyen-Âge :

  • En 973, Prague devient un évêché. Des deux cotés des rives de la Vlatva des villes se développent reliées dès 1170 par un pont de pierre commandé par Vladislav II.
  • Sur la rive est, la vieille ville de Prague peuplée de Tchèque et de Juifs se développe et sur la rive ouest : Mala Strana est fondée en 1257 et accueille une forte communauté allemande.
  • Le roi de Bohême, futur empereur germanique Charles IV, fait construire le pont Charles, la cathédrale Saint-Guy et l'université. La ville connaît alors, au XIVéme siècle, un développement sans précédent.
  • En 1355, Prague devient la capitale du Saint Empire romain germanique.
  • Jan Hus lance à Prague les débuts de la Réforme, sa mort en 1415 sur le bûcher marque le début des guerres hussites qui vont troubler la ville durant le XVéme siècle, la ville passe alors sous domination slave.

La Renaissance :

  • Cependant en 1515, Prague repasse sous la domination des Habsbourg lorsque Anne Jagellon épouse Ferdinand d'Autriche. Prague est soumise malgré quelques révoltes sporadiques. Elle redeviendra capitale impériale sous le règne de Rodolphe II de 1583 à 1612.
  • En 1618, la défenestration de Prague, deux gouverneurs habsbourgeois sont jetés par les fenêtres du château, marque le début de la révolte de la noblesse tchèque protestante contre l'empire catholique. Cela deviendra une guerre européenne : la guerre de 30 ans.
  • Les armées tchèques sont défaites et de nombreux protestants sont contraints à l'exil. La paix de Prague est signée en 1635 entre l'empereur et certains princes protestants.
  • Prague sera mise à sac par les armées protestantes suédoises en 1648 peu avant le traité de Westphalie qui marquera la fin de la guerre de 30 ans. La ville connaît ensuite un siècle de prospérité et s'embellit de nombreux édifices baroques.

XVIIIe et XIXe :

  • En 1741, la guerre de succession d'Autriche marque le début de nouveaux troubles à Prague.
  • En 1784, la métropole royale de Prague naît de la fusion de Mala Strana, Hradcany, de la vieille ville et de la nouvelle ville.
  • Au XIXéme siècle, Prague s'agrandit et se modernise. La vie culturelle y est intense.

XXe siècle :

  • En 1918, Prague devient la capitale de la Tchécoslovaquie. Jusqu'à la Seconde Guerre Mondiale, c'est une période prospère pour Prague qui continue sa modernisation. La vie culturelle y est toujours intense et rayonne dans toute l'Europe, notamment avec le cubisme.
  • Les troupes d'Hitler entrent dans Prague dès mars 1939. La communauté juive est décimée mais la ville ne soufre pas des bombardements.
  • Le 9 mai 1945, l'armée rouge libère la ville. En 1948, les communistes obtiennent tous les pouvoirs après le coup de Prague.
  • En 1968, le Printemps de Prague, une révolte populaire, est écrasé par les tanks allemands.
  • En 1969, Prague devient la capitale de la République Socialiste tchèque. La ville connaît de nombreuses modernisations.
  • En 1990, la Révolution de Velours marque la fin de la période communiste, de nombreux symboles de la dictature sont détruits.
  • Le 1er janvier 1993, Prague devient la capitale de la République Tchèque et en 2000 elle nommée capitale européenne de la culture.       


Booking.com

Les deals du moment


Votre voyage à Prague







Booking.com

Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi