L'Islande entre grandes surprises et petites déceptions



Loin des clichés de carte postale avec eau turquoise, cocktails et palmiers sur fond de coucher de soleil, l'Islande, terre vierge de contrastes, réserve aux visiteurs son lot de surprises. L'Île située à la frontière du cercle solaire puise dans ses paysages féeriques et son histoire la part d'exotisme qui la fait aujourd'hui figurer au nombre des destinations phares du tourisme alternatif. Entre étonnement et déceptions, celle qui fut nommée la « porte des Enfers » sait mettre en avant ses atouts quand il s'agit de recevoir.

Des paysages d'exception

 Parmi tout ce que réserve un séjour en Islande comme ravissement pour le regard, c'est bien le caractère improbable de ses paysages dont on se souviendra le plus. Le mariage des extrêmes, surprenant au premier coup d'œil, s'impose rapidement à nous comme une évidence. Ces contrastes fantastiques comme les volcans glaciers tel que le volcan d’Askja ou les lacs à 35 degrés au milieu des neiges se trouvent relevés par des couleurs qui ne se mélangent que par accident. Les tableaux qui en ressortent laissent alors imaginer qu'ils viennent tout juste d'être peints. Cette mosaïque de traits et de teintes se fait l'empreinte visuelle d'un pays où rien ne paraît impossible.

 

Un sens de l'hospitalité très nordique

 

 

On parle souvent de l'accueil chaleureux que réservent les Orientaux à leurs visiteurs, mais rarement de celui que proposent les peuples du nord de l'Europe. En Islande, les moments d'oisiveté et de repos sont autant d'occasions privilégiées pour la population de se réunir dans la chaleur et la promiscuité des Pubs. Ce relationnel propre aux insulaires fait de chaque fin de journée un rendez-vous immanquable pour des rencontres imprévues autour d'un verre ou d'une planche de charcuterie. Même si la maîtrise de la langue ne permet pas toujours d'entreprendre de grandes conversations, elle suffit à témoigner en la faveur d'une population qui aime partager avec l'autre et apprendre de lui.

 

 

Une addition pas vraiment séductrice

 

Si partir en vacances est pour vous indissociable du désir de faire des emplettes à moindre coût, il faudra renoncer à votre séjour en Islande. Les magasins d'alimentation affichent des prix deux à trois fois supérieurs à la moyenne européenne quand l'assiette au restaurant y frise littéralement l'indécence. Côté vestimentaire, même combat. Les magasins en Islande sont majoritairement des enseignes de luxe et même l'abordable y est démesuré si on le rapporte à ce que l'on connaît en France. À moins de disposer d'un budget conséquent, il ne faudra pas s'attendre à y expérimenter la Dolce Vita. Le coût de la vie est d'ailleurs la principale raison pour laquelle les touristes refusent de s'y rendre ou qu'ils font figurer parmi leurs déceptions à leur retour.

 

 

L'horloge biologique à l'épreuve du cercle nordique

 

Qu'on se le dise, s'adapter à l'heure islandaise n'est pas à la portée de tous. Le défi de l'horloge interne est probablement un des éléments dont il ne vous faudra pas minimiser l'importance lors de vos préparatifs au risque de mettre en péril vos vacances. En effet, après une journée de visite, trouver un soleil radieux à trois heures du matin peut se révéler déroutant pour beaucoup. Certes, des aménagements permettent aux touristes de s'en accommoder, néanmoins leur incidence réelle demeure relative. Aussi, faute d'une bonne capacité d'adaptation aux conditions extrêmes, la fatigue prend très vite le dessus et c'est bientôt votre emploi du temps qui en pâtit.

 

 


Booking.com

Les deals du moment


Votre voyage en Islande







Booking.com

Actualités et événements incontournables en Islande

  • Unglist Festival : en novembre 2016

    Unglist est un festival des arts dédié aux jeunes. Il se déroule pendant une semaine au mois de novembre dans divers lieux de la capitale islandaise. Le festival accueille des musiciens, des chanteurs, des peintres, des photographes et des designers....

Voir tous les évènements en Islande

Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi