Itinéraire : une semaine en Dordogne



Photo Itinéraire : une semaine en Dordogne

La Dordogne est davantage connue sous son patronyme historique : le Périgord. Une semaine de vacances dans le département est synonyme d'un séjour en plein coeur de la campagne, de sites naturels préservés, avec de nombreux villages de caractère et un patrimoine historique parfaitement imbriqué dans le paysage...

Avec quelques jours devant vous, vous aurez le choix entre un séjour sédentaire, une semaine de vacances à la ferme, dans hôtel de campagne ou en gîte rural, ou un parcours itinérant, en faisant escale dans les différents pays qui composent le Périgord. Optons pour cette solution, pour un petit tour des curiosités de Dordogne : un itinéraire qu'il sera plus facile de suivre en voiture, moyen de transport pratique dans cette région particulièrement rurale.

 

Jour 1 et 2 :

Le Périgord Vert. Débutons cet itinéraire dans le nord de la Dordogne, surnommé Périgord Vert. On devine rapidement pourquoi : campagnes vallonnées et boisées, beaucoup de verdure et de nature, différentes rivières...

Plusieurs étapes de patrimoine, Notron et sa coutellerie, le château de Jumilhac le Grand, le Château de Puyguilhem, Saint-Jean-de-Côle, l'abbaye de Brantôme ou Montagrier sur la Dronne... à condenser dans l'idéal sur une journée, car la seconde sera facilement consacrée dans sa globalité au Parc Naturel Régional du Périgord-Limousin. Grande randonnée à travers un environnement naturel préservé, prévoyez vos chaussures de marche.

Pour passer la nuit, vous pouvez vous baser dans un hôtel de Nontron pour rayonner sur l'ensemble du Périgord Vert, à mois d'opter pour les campings, les gîtes, les maisons d'hôtes, etc... pour demeurer au plus près de la verdure.

 

Jour 3 et 4 :

Le Périgord Blanc. Un peu plus au sud, nous voici en plein coeur de la Dordogne. Étape incontournable, Périgueux, la capitale du départementale et ville d'art et d'histoire, à laquelle on consacre une journée entière : la cathédrale Saint-Front classée par l'Unesco, le musée gallo-romain Vesunna, le musée d'Art et d'Archéologie du Périgord... profitez également des bonnes tables de Périgueux pour découvrir les spécialités du terroir régional.

Une escale gourmande, que l'on complète le lendemain avec un circuit à travers le Périgord blanc, le long de la vallée de l'Isle. Le château de Nevic ou l'abbaye de Chancelade comptent parmi les grandes étapes de la journée.

 

Jour 5 et 6 :

Le Périgord Noir. Suivez le cours de la Dordogne jusqu'à Sarlat et sa ville médiévale, parfait pied à terre pour découvrir les environs.

En deux jours, une foule de chose à voir et à faire dans le Périgord Noir, dont le site le plus connu, la grotte de Lascaux, le musée de la préhistoire aux Eyzies, de nombreux châteaux perchés (dont le château de Castelnaud), des villages pleins de charme (Saint-Amand-de-Coly, La Roque-Gageac...), la vallée de la Vézère dans son ensemble, bref, pas le temps de s'ennuyer durant deux jours !

Au total, 15 sites du Périgord Noir figurent au patrimoine mondial. Il sera sûrement nécessaire de faire des choix, à moins de prolonger d'une journée supplémentaire.

 

Jour 7 :

Le Périgord Pourpre. Si vous avez réussi à quitter le Périgord Noir, il reste encre une couleur périgourdine, le pourpre, qui correspond aux vignobles qui apparaissent dans le sud-ouest de la Dordogne, rappelant que la Gironde et le Bordelais ne sont plus très loin.

Le temps d'une journée, on s'arrête un long moment à Bergerac pour en découvrir le patrimoine médiéval, avant de prendre la route à travers les paysages viticoles du Périgord Pourpre, qui produit quelques AOC reconnues pour leur qualité. A ce titre, Monbazillac marquera une étape de choix avant le terme d'une belle semaine de vacances !


Booking.com

Les deals du moment


Votre voyage en Dordogne







Booking.com

Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi