Prendre l'avion



Réserver son billet d'avion

Première étape de tout voyage, réserver son billet d'avion. Sur internet, plusieurs solutions : vous optez pour réserver directement sur le site d'une compagnie aérienne, ou vous passez par un comparateur de vol. Ces comparateurs sont bien pratiques pour avoir une vision globale de l'offre en présence, même si parfois, une différence s'observe entre le prix affiché et le prix final du billet... Pour les low cost, rendez-vous directement sur les sites internet des compagnies. Quelques conseils pour réserver votre billet : -N'hésitez pas à vous y prendre un moment en avance : 2 mois, voire davantage (jusqu'à 9 mois), devraient vous permettre de profiter des meilleurs tarifs. Revers de la médaille, les risques d'annulation de votre part sont plus grands... -Les prix des vols sont très fluctuants : d'un jour à l'autre, ça baisse, ça augmente... sans rentrer dans les détails du pourquoi du comment, consultez les offres tous les jours et faites fluctuer les dates afin de dénicher le billet le moins cher. Trois jours de décalage peuvent faire une grande différence ! -Pour ceux qui croient en leur bonne étoile, vous pouvez toujours jeter un oeil moins de 5 jours avant le départ, un coup de chance peut vous rapporter un billet bradé... mieux vaut ne pas avoir une destination trop précise en tête cependant !

Les compagnies aériennes régulières

Certains attachent de l'importance à la compagnie aérienne sur laquelle ils embarquent, d'autres s'en soucient comme de l'an 40. Il y a deux écoles ! D'une manière générale, les compagnies régulières offrent des niveaux de services assez semblables, même si certaines se démarquent du lot pour la qualité de leurs prestations. Pour ceux qui prennent souvent l'avion, ou pour les longs trajets, cela peut être un sérieux avantage. De même, les compagnies mettent en place des programmes de fidélité qui peuvent être intéressants. Mais ceux qui ne prennent l'avion que très occasionnellement se tournent tout simplement vers la compagnie effectuant le voyage recherché au prix le plus bas. Chaque année, Skytrax effectue un classement des meilleures compagnies aériennes, mais aussi des meilleures classes éco, classes affaire, etc... si vous aviez du mal à vous décider ! A titre indicatif, Qatar Airways figurait en 1ere place des compagnies aériennes en 2011, accompagnée de nombreuses compagnies asiatiques. La meilleure compagnie aérienne européenne en 2011 ? Turkish Airlines, qui se classe 9e au total.

Les compagnies low cost et les vols charters

Les deux alternatives possibles aux compagnies régulières, à moins de voyager en jet privé... -Les compagnies low cost sont, littéralement, des compagnies à bas prix. Le principe est simple : des billets significativement moins chers, pour des services quasi inexistants comparés à une compagnie régulière, au sol comme durant le vol, à moins de payer un (des) supplément(s) (repas, boissons, bagages en soute, etc...). Les réservations auprès des compagnies low cost se font sur internet, en vente directe : pratique et rapide, en quelques clics, vous êtes en possession de votre carte d'embarquement. Les différences de prix justifient souvent une petite perte de confort... attention, les low cost opèrent souvent dans des aéroports secondaires, ce qui implique parfois un temps/coût supplémentaire pour rejoindre sa destination finale. -Les vols charters sont affrétés de manière occasionnelles et ne sont pas des lignes régulières. De nombreux voyagistes utilisent des vols charters pour acheminer leur client dans le cadre des offres de séjours tout compris vol + hôtel, et les proposent plus rarement en vol sec. En bref, les différences avec les autres vols sont plus techniques qu'autre chose : les vols charters sont aussi sûr que les vols réguliers, et vous ne ferez sans doute pas grande différence.

La liste noire des compagnies aériennes

Avec ces compagnies aériennes en revanche, vous risquez bien de voir une différence... alors mieux vaut les éviter ! Les règles de sûreté aérienne ont poussé les autorités (la Commission européenne plus exactement) à dresser cette liste noire, mise à jour chaque année, qui se compose en réalité de deux listes : une première reprend les compagnies aériennes interdites d'exploitation dans l'Union Européenne, une deuxième liste pointe les compagnies autorisées mais sous certaines restrictions. Avions trop vieux, mal entretenus, ne respectant pas les normes de sécurité européenne, voici grosso modo les principaux critères de ''sélection''. Du fait de l'interdiction en Europe, il y a peu de chances de se retrouver à bord d'un appareil de l'une des compagnies black listées, cependant, il peut être utile de les connaître lorsque l'on voyage à l'étranger : pour certains pays, toutes les compagnies figurent sur la liste noire ! Petit récapitulatif : -Afrique : Bénin, République du Congo, République démocratique du Congo, Djibouti, Guinée équatoriale, Liberia, Mauritanie, Mozambique, Sierra Leone, Sao Tomé-et-Principe, Soudan, Swaziland, Zambie. -Asie : Afghanistan, Kirghizstan, Philippines.

Les formalités administratives avant de prendre l'avion

Pour prendre l'avion, il est nécessaire d'être en règle au niveau de ses papiers d'identité, autrement, au premier contrôle à l'aéroport (et ils sont nombreux), demi-tour ! Vérifiez bien avant de partir les formalités d'entrée sur le territoire de chaque pays. -Dans les pays de l'UE et les pays associés (ex : Suisse, Norvège, Serbie...), l'espace Shengen permet de passer les frontières sur présentation d'une simple carte d'identité. On circule donc très librement lorsque l'on voyage en Europe. Certaines destinations hors Europe, très touristiques notamment, acceptent les ressortissants français munis d'une carte d'identité. -La plupart des pays exigent au minimum un passeport valide 6 mois après le voyage pour être accepté sur le territoire. Vérifiez bien la date d'expiration de votre passeport. De même, certains pays n'acceptent pas tous les passeports : on pense aux États-Unis, une destination pour laquelle il faut bien suivre toutes les démarches administratives avant de partir. -L'obtention d'un visa avant le départ peut être obligatoire pour de nombreux pays, tels que la Chine ou la Russie par exemple. Renseignez-vous bien sur les démarches à suivre, auprès de l'ambassade par exemple, et ne vous y prenez pas au dernier moment compte tenu des éventuels délais d'attente. Les formalités d'entrée sur le territoire sont donc à voir au cas par cas selon votre destination.

Enregistrement et embarquement à l'aéroport

Pour ceux qui n'ont pas l'habitude de prendre l'avion, un vol peut être source de stress : prévoir les bagages, horaire à respecter, s'y retrouver dans l'aéroport, etc... un premier conseil, préparer votre départ sans attendre le dernier moment pour diminuer l'effet anxiogène. Le cas échéant, repérez le terminal depuis lequel vous embarquez, la plupart des aéroports possèdent un site internet, avec plans, horaires des vols, comptoirs des compagnies, etc... -L'enregistrement se fait à l'aéroport, généralement 2 heures avant le décollage, parfois davantage pour les longs courriers. Prévoyez le temps de transport pour vous rendre à l'aéroport, sans faire trop serré : lorsque c'est trop tard, c'est trop tard, vous avez raté votre avion ! En arrivant en avance, vous aurez éventuellement le choix de votre place dans l'avion. Les bagages doivent être étiquetés. Des règles strictes s'appliquent aux bagages à main, ce que nous verrons plus tard. Une fois vos bagages enregistrés, vous n'avez plus qu'à attendre l'heure de l'embarquement. -L'embarquement se fait généralement dans un ordre précis, par numéro de rang dans l'avion. Notons que les familles accompagnées d'un bébé sont prioritaires. Autrement, un peu de patience, prendre l'avion suppose souvent des temps d'attente longs...

La réglementation concernant les bagages à main

Des mesures de sécurité drastiques ont apporté tout un tas de règles concernant les bagages à main, que l'on garde avec soi durant le vol. Pour les courts séjours, il est préférable de n'avoir qu'un bagage à main pour gagner du temps, alors mieux vaut savoir ce que l'on peut ou non transporter avec soi : -Un bagage à main est autorisé par personne, avec en supplément un objet/accessoire type ordinateur portable par exemple. N'hésitez pas à ''combiner'' vos bagages un maximum afin que chacun finisse avec un unique bagage à main (ex : un petit sac dans un plus gros). -Les dimensions permises du bagage à main sont indiquées lors de l'achat du billet. Le poids limite d'un bagage à main est de 12 kilos. -Une attention particulière doit être portée aux liquides (bouteilles d'eau, alcools, savons, crèmes, dentifrices, gels et mousses à raser, parfums) : chaque contenant ne doit pas excéder les 100ml, et tous doivent être regroupés dans un unique sac en plastique type sac de congélation, d'un litre maximum, que l'on peut refermer. Autrement, ces liquides vous seront retirés avant d'embarquer. -Des restrictions s'appliquent aussi sur les objets que vous transportez en bagage à main : tout objet pointu ou contondant risque d'être confisqué lors des contrôles de sécurité. Cela va de l'arme à feu aux ciseaux, et les contrôleurs sont pointilleux. Pour faire simple, laissez ce type d'objet dans votre bagage destiné à la soute.

Les bagages en soute

Bombonnes de gaz, produits chimiques... les restrictions concernant les bagages en soute ne sont pas celles des bagages à main. Grosso modo, la soute permet de transporter à peu près tut ce dont vous avez besoin et ce que vous souhaitez ramener. Quelques conseils pour préparer votre bagage : -Si vous n'y êtes pas obligé, ne laissez pas de bagages en soute, vous gagnerez du temps à l'arrivée. Attention, certaines compagnies, low cost notamment, demandent des suppléments pour les bagages en soute. -Ne laissez pas les anciennes étiquettes de vol, afin d'éviter tout malentendu... lors d'un transit, il n'est pas impossible que votre bagage soit expédié à l'autre bout du monde. A ce titre, indiquez bien vos noms-prénoms-adresses sur votre bagage, cela facilitera les recherches en cas de perte. -Les bagages en soute ne sont pas toujours traités avec beaucoup de tendresse par les personnels d'aéroport... si vous transportez des objets fragiles, bouteilles en verre par exemple, prenez garde à bien les envelopper de sorte à les protéger contre les chocs. -Si vous craignez vraiment pour vos bagages, vous pouvez souscrire une assurance bagage, valable en cas de perte, vol ou dégradation de vos bagages et biens durant le transport. Une déclaration officielle de perte ou vol doit être établie.

La douane

Le contrôle de douane se fait de manière quasi systématique à l'aéroport lorsque vous quittez l'Union Européenne. A l'intérieur de l'UE, les contrôles sont plus souples et parfois, on a l'impression de quitter l'aéroport comme on quitte une simple gare ferroviaire. Avant de prendre l'avion, renseignez-vous sur les produits que vous avez le droit d'importer ou d'exporter dans un sens comme dans l'autre. Aux Etats-Unis et au Canada par exemple, il est interdit de rentrer sur le territoire muni de produits périssables non stérilisés... charcuterie, formage, passent à la trappe, tandis qu'une seule bouteille de vin est autorisée. Mieux vaut être au courant avant de partir ! Si vous avez des doutes, le consulat ou les offices de tourisme vous fourniront les informations nécessaires. Certains produits sont autorisés, mais en quantité limitée : au duty free de l'aéroport par exemple, le nombre de cartouches de cigarettes par personne est limité. Pour éviter de perdre des produits-souvenirs que vous ramenez, pour cause de confiscation par la douane, gardez toujours à l'esprit les règles qui s'appliquent tant pour la douane de votre destination de vacances que pour votre retour en France.

Prendre l'avion avec un animal

Vous considérez que votre chien ou que votre canaris a lui aussi droit à des vacances ? Prendre l'avion avec un animal de compagnie ne s'improvise pas comme ça. Voici la marche à suivre : -Au moment de réserver votre vol, vous devez avertir la compagnie aérienne de la présence de votre animal. Emportez le carnet de santé de l'animal, et adressez-vous à un vétérinaire pour connaître sa capacité à prendre l'avion. -En cabine, seuls les chiens d'assistance et les petits animaux sont autorisés. Le poids limite dépend des compagnies, certaines interdisent tout simplement les animaux. -Autrement, direction la soute ! Rassurez-vous, la soute n'est pas un enfer, les conditions sont tout à fait vivables. L'animal doit voyager en cage. Procurez-vous en une homologuée, avec des fermetures en fer, résistante aux chocs. La cage doit être assez grande pour que l'animal puisse se retourner, mais pas trop pour éviter qu'il ne se blesse. -Comme pour les bagages, indiquez bien vos noms-prénoms-adresses-téléphone, ainsi que le numéro de tatouage de l'animal. -En cas de transit et changement de compagnie, assurez-vous que votre animal sera admis sur les différents vols et sous quelles conditions. -Avant de partir, vérifiez bien les documents à fournir et les conditions d'entrée de votre animal une fois arrivé à destination.

Conseils pour bien voyager en avion

Pour les vols de courte durée, il n'est franchement pas besoin de prévoir grand chose, à peine a-t-on décollé que l'on est déjà arrivé... mais pour les longs courriers, 12 heures assis sur votre siège avec pour seule balade les allers-retours aux toilettes, le temps peut paraître bien long. Quelques conseils généraux pour qui prend l'avion : -Emportez de quoi lire ou vous distraire, dans l'avion comme durant les longues attentes à l'aéroport. C'est le moment de potasser votre guide de voyage. Les grandes lignes sont généralement équipées d'écrans personnels, avec une sélection de films. -Si les appareils électroniques doivent être éteints pendant le décollage et l'atterrissage, il est tout à fait possible d'utiliser son ordinateur durant le vol. -Des boules quiès peuvent être utiles à ceux qui souffrent du bruit pour dormir. -Un appui-tête est justement un accessoire bien pratique pour dormir dans l'avion ; en classe éco, l'espace est relativement réduit et il n'est pas facile de trouver une position confortable. -Gardez avec vous de quoi vous couvrir, car les climatisations d'avions peuvent être redoutables... beaucoup tombent malade ! -Auprès des compagnies régulières, il est possible de faire des demandes spéciales en matière d'alimentation (ex : repas végétarien, pour bébé...), généralement au moment de réserver votre billet.

Ne pas prendre l'avion : les contre-indications

Dès 2 semaines, un bébé surmonte les conditions d'un voyage en avion. Cependant, le décollage, l'atterrissage, les jeux de pression, peuvent entraîner des effets fâcheux chez certaines personnes, qu'il vaut mieux connaître avant d'embarquer... Les contre-indications de base : -Ne portez pas de lentilles durant le vol en raison de la sécheresse de l'air. -Il existe un risque de complications pour les personnes souffrant d'otites, de même que les sinusites et rhinites sont déconseillées de vol. -Les bébés enrhumés sont exposés en avion et risquent des complications type otite. -Les maladies contagieuses se propagent facilement dans le circuit clos d'un avion... -Les plongeurs sous-marin doivent attendre 24 heures avant de prendre l'avion. Sont interdits ou fortement déconseillés de vol : -Les bébés de moins d'une semaine. -De même, les femmes enceintes de plus de 7 ou 8 mois, sauf en cas de force majeure. -Les personnes ayant des problèmes cardiaques, une forte hypertension, ou des maladies cardiovasculaires non stabilisées (6 mois) devront se passer de prendre l'avion. -Les personnes souffrant de maladies psychiatriques, forte épilepsie ou trouble du comportement, à moins d'être accompagnées par un personnel soignant. -Décollement de rétine, opération chirurgicale récente, renseignez-vous sur les délais de carence avant de pouvoir prendre l'avion. -Les maladies contagieuses graves.

Annulation et retards de vol : les droits du passager

-En cas de retard : si le retard constaté à l'arrivée excède les 3 heures pour un trajet de plus de 1500km, ou 4 heures pour un trajet supérieur à 3500km, vous êtes en droit de réclamer une indemnisation, à moins que la compagnie puisse justifier de circonstances extraordinaires. Le cas échéant, cette dernière devra s'acquitter d'une prise en charge de vos frais supplémentaires engendrés par le retard (repas, nuit d'hôtel, coût du transfert depuis l'aéroport...). -Pour un retard de plus de 5 heures et si vous ne prenez pas votre vol, vous pouvez demander à vous faire rembourser le billet (hors circonstances extraordinaires). -En cas de refus d'embarquement de la compagnie : vous pouvez être remboursé si vous renoncez à votre vol, ou différer votre voyage sur un autre vol, avec une indemnisation à la clé (ex : 400 euros pour un trajet compris entre 1500 et 3500km). -En cas d'annulation de la compagnie : un système d'indemnisation semblable au refus d'embarquement s'applique, sauf si la compagnie prévient plus de deux semaines à l'avance, si elle propose une place sur un vol à un horaire proche, ou si elle peut justifier de circonstances extraordinaires. -Il faut s'adresser en premier lieu à la compagnie aérienne, mais en cas de réclamation, vous pouvez faire appel à la DGAC (Direction Générale de l'Aviation Civile). -Ces règles s'appliquent pour tous les vols et toutes les compagnies au départ d'un aéroport de l'UE (Norvège, Islande et Suisse compris). Pour un vol en provenance d'un aéroport hors UE, seules les compagnies communautaires entrent en compte, mais la réglementation du pays, si elle existe, prend alors le pas.

Rater son avion... les assurances annulation

Si vous n'êtes pas à l'heure pour votre vol, la règle est simple : vous avez raté votre avion, et vous ne disposez d'aucun recours, indemnisation, remboursement... alors mieux vaut prévoir son coup ! Comme nous l'avons vu, réserver son billet longtemps en avance permet de profiter de tarifs plus intéressants. Seulement les imprévus arrivent, et l'on peut parfois se retrouver dans l'impossibilité de prendre un vol. Pour se prémunir contre ces éventuels désagréments, vous pouvez souscrire une assurance annulation, proposée par la plupart des voyagistes, des compagnies aériennes, mais aussi incluse dans les assurances de certaines cartes bancaires (de ce fait, vous en bénéficiez peut-être déjà). Cette assurance permet le remboursement des sommes versées en cas d'annulation de voyage, sous certaines conditions selon le contrat. Vérifiez bien dans quel cadre cette assurance s'applique, et comment justifier sa mise en oeuvre.

Les stages pour surmonter la peur de l'avion

Pour beaucoup, le plus gros obstacle avant de prendre l'avion n'est pas de nature médicale puisqu'il s'agit surtout de la phobie de l'avion... Certains ont peur de l'avion dès leur plus jeune âge, mais cette peur peut également survenir plus tard, au cours d'un vol par exemple, puis s'accentuer sans raison apparente. Le stress ressenti atteint différent degré, mais peut devenir handicapant et rendre le vol particulièrement difficile à vivre. Pour combattre la peur de l'avion, des stages existent, proposés par Air France. Le principe consiste à mieux connaître un appareil et son fonctionnement pour ne plus avoir peur de cet inconnu. Le stage se déroule en plusieurs étapes : un entretien avec un spécialiste du stress en avion, pour commencer par se rassurer, un topo visant à se familiariser avec des notions d'aéronautique (ex : turbulences, trou d'air), puis une mise en situation avec un simulateur de vol, reproduisant toutes sortes de catastrophes ! En théorie, ce stage est très efficace. Il se déroule à l'aéroport Charles de Gaulle, plusieurs fois par mois (inscription sur le site d'Air France). Prévoyez une journée complète et la somme de 650 euros... Trop cher ? Vous pouvez encore consulter un ouvrage conseillé par Air France, ''Comment ne plus avoir peur en avion'', disponible en livre de poche.


Booking.com

Les deals du moment


Votre voyage







Booking.com

Actualités et événements incontournables

  • La donation - Tréméac : en 2016 jusqu'ennovembre

    L'exposition met en valeur une collection d'arts graphiques qui regroupe le dessin, la peinture, la photographie, le design, l'estampe. Les œuvres exposées possèdent leur originalité, avec la qualité en plus propre aux vrais artistes

  • Jardin remarquable de Baudouvin : de janvier à décembre 2016

    Un paradis vert pour la détente et pour les yeux, des animations aux thématiques diverses dont la liste est longue - tout cela concentré dans le Jardin remarquable de Baudouvin, un site qui a reçu plusieurs prix d'excellence.
    20 000 visiteurs ...

  • Le marché en fête à Beaune : de janvier à décembre 2016

    Différents commerçants sont présents pour vous offrir le meilleur de leurs récoltes. Viandes, fruits, légumes et fleurs attireront les de tout un chacun. Les horaires sont fixes durant toute l'année.

  • Zoo de bordeaux : de janvier à décembre 2016

    Le Zoo de Bordeaux à Pessac propose des tarifs à la portée de tous. Les amis de la nature et autres curieux pourront le visiter, y découvrir différentes espèces animales et rencontrer quelques animations.

  • La légende de Kung Fu : de janvier à décembre 2016

    La Légende de Kung Fu est un événement organisé tout le long de l'année. Ce grandiose spectacle organisé par des artistes de Kung-fu, et des talentueux décorateurs chinois se déroule à Pékin. Au cours de cet événement, arts martiaux, soirée de magie...

  • Marché des Miracles : de mars à décembre 2016

    Le Marché des Miracles (Il Mercatino dei Miracoli) est une brocante non-professionnelle organisée plusieurs fois par an à Venise. Ce marché aux antiquités se déroule sur le Campo Santa Maria Nova. Des particuliers viennent vendre des objets d’occasio...

  • Visite de l'histoire de Ré : de avril à décembre 2016

    Plusieurs dates et différents horaires sont proposés, gratuits ou payants afin de faire connaître les multiples facettes de l'île de Ré aux visiteurs (de l'île de privilège, en passant par l'île des paysans entre autres, pour finir sur une touche d'i...

  • Giardino Botanico Alpinia : de avril à novembre 2016

    L'ensemble des espèces botaniques de la région des Alpes se retrouvent lors de cet évènement. Des espèces provenant du Caucase et des régions asiatiques sont également présents.

  • Degustations de vin bio : de juin à décembre 2016

    Rejoignez-nous pour déguster nos vin bio et bio-dynamiques tous les samedi au Caveau Biofrais à Saint-Julien-en-Genevois

  • La baie de Malaga : de juillet à novembre 2016

    Laissez-vous emporter à bord du bateau "La Pinta" pour un tour paradisiaque en plein cœur de la baie de Malaga. Vous aurez une vue aussi imprenable qu'incroyable lors de la balade.

Voir tous les évènements