La randonnée en France, tout savoir



Photo La randonnée en France, tout savoir

La randonnée est une activité qui rencontre de plus en plus de succès, en France comme à l'étranger. En effet, il n'y a pas grand chose à redire vis à vis de la rando, sauf bien sûr à ne pas supporter de marcher !

Les bienfaits de la randonnée ?

La randonnée est une autre façon de découvrir et de profiter des paysages, à son rythme, qu'il soit soutenu ou lent, de façon détendue, en pleine nature mais pas seulement, le tout dans le respect de l'environnement, ce qui ajoute un plus non négligeable.

De façon plus terre à terre, la rando reste une activité accessible à tous, de la balade d'une heure ou deux à la petite aventure de cinq ou six jours, que l'on pratique seul, en groupe, en famille... et cela ne coûte rien ! Si ce n'est le minimum de matériel nécessaire, grosso modo des vêtements et de bonnes chaussures, partir sur les chemins, c'est tout simplement gratuit ! En France, les randonneurs dans l'âme ont de la chance : le pays est sillonné de chemins balisés et la randonnée se pratique dans des univers très variés, selon les goûts, en montagne, à la campagne, en bord de mer, et même en ville !

En résumé, une activité sportive saine, bonne pour la santé tout autant que pour se détendre, praticable partout et par tous : il est grand temps de s'y mettre...

Les GR, PR et GRP en France

Mais que signifient tous ces acronymes que les randonneurs utilisent tant ? Il s'agit d'une classification officielle mise en place par la Fédération Française de Randonnée pédestre (voir plus bas), mais aussi d'une marque déposée lui appartenant !

GR signifie Grande Randonnée, de longs itinéraires de marche à travers le pays, PR désigne Petite Randonnée, des itinéraires plus courts, et GRP est le raccourci de Grande Randonnée de Pays, des itinéraires qui composent généralement une boucle à travers une région donnée. Tous ces chemins de randonnée sont balisés, avec chacun sa couleur : les GR en rouge et blanc, les PR en jaune, les GRP en rouge et jaune. Comme ça, les choses sont claires. Mis bout à bout, tous ces sentiers balisés mesurent plusieurs dizaines de milliers de kilomètres, autrement dit, les passionnés de randonnée ont du pain sur la planche.

Du Finistère aux Hautes-Alpes, des Pyrénées-Atlantique au Nord, en passant par Paris et sans oublier la Corse, l'ensemble du territoire français est sillonné de GR. Tous ont des caractéristiques différentes, nature du parcours, difficulté, durée... il ne reste plus qu'à faire son choix parmi tant de possibilités ! Notons que la FRRandonnée, à qui revient la charge de l'entretien des GR et PR, édite des Topo-guides sous plusieurs collections, rassemblant chacun toutes les informations relatives à un itinéraire balisé : utile pour le marcheur chevronné comme pour le débutant aux pieds tendres.

Top 10 : les plus belles randonnées de France

randos en france

En France, les itinéraires de randonnée sont innombrables et permettent de marcher à travers tout le pays. Voyons maintenant une petite sélection des plus belles randonnées de France (une liste non exhaustive, qui varie à l'infini selon les goûts !) :

  1. Le GR 20 : un sentier de grande randonnée assez mythique, qui permet de rejoindre le nord de la Corse au sud de l'île, via les arêtes montagneuses !
  2. Le GR 10 : prévoyez un bout de temps pour réaliser cet itinéraire en entier, puisqu'il s'agit de relier la Méditerranée à l'Atlantique, de Banyuls-sur-Mer à Hendaye, en passant par les Pyrénées !
  3. Le Tour du Mont Blanc : un circuit qui n'est pas des plus aisés, mais les randonneurs sont largement récompensés de leurs efforts en faisant le tour du point culminant de la France.
  4. Le GR 70 ou chemin de Stevenson : itinéraire emprunté par l'écrivain écossais, une grande randonnée à travers les Cévennes, du Puy en Velay à Alès.
  5. Le GR 51 : un itinéraire sur la côte méditerranéenne, dont la beauté devient époustouflante lorsque l'on traverse les calanques, de Marseille à Cassis... un petit saut dans l'eau ne fait pas de mal durant une longue randonnée !
  6. Le GR 34 : de quoi faire le tour de la Bretagne par la côte, de Saint-Malo jusqu'au Finistère, pour terminer dans le Morbihan...
  7. Le GR 30 : en plein cœur du Massif Central, balade à travers les magnifiques paysages des Volcans d'Auvergne.
  8. Le GR 97 : une boucle à réaliser à travers le Parc naturel régional du Lubéron, connu pour ses garrigues, ses senteurs provençales et ses villages perchés.
  9. Le GR 3 : itinéraire le long du Val de Loire, de Orléans à Tours, en passant par les châteaux célèbres d'une région classée par l'Unesco.
  10. Le GR 54 : formidable balade, plutôt sportive avec de forts dénivelés, formant une boucle dans le Massif des Écrins.

La FRRandonnée, la Fédération Française de Randonnée pédestre

En France, il existe un organisme officiel dont la mission est de développer la pratique de la randonnée pédestre, la FRRandonnée, dont les origines remontent à 1947 ! La FRRandonnée possède une organisation efficace dont le maillage s'applique à l'ensemble du territoire français, via des comités régionaux et départementaux, ainsi que des relais associatifs au niveau local (plus de 3000 clubs et associations de randonnée sont affiliées).

La FRRandonnée est chargée de l'entretien du balisage d'itinéraires de marche, les chemins de grande randonnée (GR) ainsi que les chemins de petite randonnée (PR). La protection de l'environnement et le développement du tourisme vert sont également au cœur des préoccupations de la fédération. Tout à chacun peut adhérer à la FRRandonnée, qui propose différentes formules : la licence, qui donne notamment droit à une assurance adaptée à la randonnée, la Randocarte Individuelle ou Familiale, la Randocarte Découverte pour s'essayer aux joies de la marche, et même la carte Baliseur Officiel pour les vrais passionnés !

Si vous êtes intéressés, consultez le détail de ces offres sur le site www.ffrandonnee.fr.

Préparer une randonnée : la sécurité

Mieux vaut ne pas s'improviser grand randonneur à la va-vite : lorsque l'on est isolé en pleine nature, les conséquences d'un accident sont tout autres que si l'on se foule la cheville en plein centre-ville ! Question sécurité, il faut prendre en compte quelques considérations avant de partir :
-L'itinéraire, le matériel : comme nous le verrons dans le détail par la suite, le matériel de randonnée a son importance et varie en fonction des itinéraires. Préparer son parcours, savoir estimer la difficulté prend donc toute son importance.
-Conditions climat et météo : vous partez randonner en montagne, en plein cœur de l'hiver ou sous une forte chaleur, l'équipement à prévoir, les vêtements et les bons réflexes à avoir ne sont pas les mêmes. Ne partez pas à l'aveuglette dans une randonnée trop difficile ! De même, il convient de toujours se renseigner sur les conditions météo avant de partir : pour une rando de 2 heures en rase campagne, il n'y a pas grand risque, mais pour un circuit en montagne, les conditions évoluent très vite !
-Randonner avec des enfants : selon l'âge des bambins (moins de 5 ans, entre 5 et 10 et plus de 10 ans), il est indispensable d'adapter l'itinéraire de randonnée aux capacités de l'enfant. Distance, importance du dénivelé... n'oubliez pas de prendre en compte ces paramètres.

Matériel de randonnée et orientation

Partir en randonnée, c'est bien souvent se retrouver en pleine nature, un sentiment exaltant mais une situation dont on a pas forcément l'habitude... il s'agit de ne pas se perdre ! Savoir s'orienter fait partie des premières normes de sécurité de tout bon randonneur :
-Les sentiers balisés : nous l'avons vu, sentiers de Grande Randonnée et de Petite Randonnée sont balisés et bien entretenus. Les balises sont des marques de couleur indiquant le chemin à emprunter. A priori, pas de problème pour les suivre ; cependant, il est toujours préférable d'anticiper son parcours plutôt que de marcher à l'aveuglette. De plus, rien ne vous empêche de partir randonner hors des sentiers balisés...
-La carte : c'est la base ! Savoir lire une carte est important lorsque l'on part randonner : cette dernière permet de prévoir les difficultés et la nature du terrain. En France, l'IGN édite des cartes à grande échelle qui recouvre l'ensemble du territoire. Le tout sera d'apprendre à se situer sur cette dernière, à l'aide de repères.
-Les GPS : ils n'ont rien d'indispensables mais peuvent s'avérer utiles, notamment pour les itinéraires ardus. Autrement, la bonne vieille boussole saura vous dire dans quelle direction vous marchez.
-Trousse de secours, téléphone portable, lampe de poche, couteau, crème solaire et lunettes, couverture de survie, etc, etc... autant de matériel à ne pas négliger, en cas de besoin...

L'équipement de randonnée : sac à doc, vêtements, chaussures

 equipement rando

Vous pouvez disposer de tout le matériel nécessaire, si vous partez pieds nus, la randonnée s'annonce difficile ! Quoiqu'il existe des adeptes de la randonnée naturiste... mais qu'importe, une bonne randonnée se passe également avec un bon équipement :
-Le sac à dos, pour beaucoup, l'élément indispensable à ne pas négliger que ce soit pour une randonnée d'une journée ou un itinéraire de plusieurs jours. Prévoyez la taille de votre sac en fonction de vos besoins et de la difficulté de la randonnée (10 litres au minimum, 50 litres pour quatre jours par exemple). Inutile de se surcharger, n'emportez que ce qui est nécessaire, et organisez de manière intelligente le rangement de votre sac à dos afin de faciliter son transport.
-Les vêtements sont à prévoir en fonction du climat : se protéger du soleil, se prémunir du froid en empilant les couches, un chapeau, un poncho, etc... dans les magasins de sport spécialisés, les vêtements en textiles synthétiques permettant la ventilation et l'isolation du corps sont un bon investissement.
-Les chaussures, car il s'agit bien de marcher, revêtent une importance primordiale ! Il existe une large gamme de chaussures de randonnée, de la simple balade sur sentier aux itinéraires les plus accidentés. Partir avec des chaussures inadéquates est l'assurance d'une randonnée pénible.

Où dormir durant une randonnée ?

Bien sûr, le problème ne se pose pas dans le cadre d'une randonnée d'une journée, cela vaut mieux du moins ! Si vous prévoyez un itinéraire sur plusieurs jours en revanche, il est important de savoir où faire étape la nuit durant votre parcours. Pensez aussi aux dates d'ouvertures saisonnières ! Plusieurs solutions sont envisageables :
-Gîtes, auberges, hôtels : sur les itinéraires de randonnée, ce type d'hébergement permet de profiter de la demi-pension.
-Les gîtes d'étape : ils ponctuent les itinéraires de randonnée, et sont ouverts en gestion libre, avec un coin-cuisine par exemple, ou proposent un accueil en demi-pension. En période de pointe et sur les chemins fréquentés, mieux vaut réserver avant sa venue.
-Les refuges de montagne : traditionnellement, un lieu au confort rudimentaire, mais certains refuges proposent des prestations surprenantes ! Un gardien veille en saison. -Le bivouac : parfois il n'est pas possible de trouver un toit. À la belle étoile ou sous la tente, le bivouac conserve un charme naturel apprécié de nombreux randonneurs.

Pour vous aider, n'hésitez pas à consulter les Topo-guides de la Fédération Française de Randonnée pédestre, qui répertorient les hébergements possibles sur les sentiers de randonnée balisés. De même, n'oubliez pas de jeter un œil du côté des offices de tourisme et des parcs régionaux/nationaux pour connaître les gîtes d'étape, les refuges et tous les hébergements disponibles.

Zoom : les chemins de Saint-Jacques de Compostelle

Une randonnée inclassable, un véritable pèlerinage religieux pour certains, une fantastique balade pour d'autres. En France, on dénombre quatre chemins menant à Saint-Jacques, que l'on peut prendre au départ de Paris, de Vézelay, du Puy-en-Velay et d'Arles. Tous ces chemins convergent vers les Pyrénées, pour ne faire qu'un du côté espagnol, jusqu'à Saint-Jacques de Compostelle. Au total, terminer le pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle n'est pas une mince affaire : trois mois de marche paraissent nécessaire.
Pour les ''vrais'' pèlerins, il est indispensable de se procurer le carnet du pèlerin : pour l'obtenir, adressez- vous à votre diocèse au service des pèlerinages, ou auprès des associations de pèlerins telles que les Amis de Saint-Jacques. Le carnet est tamponné à chaque étape (minimum à parcourir à pied : 100 kilomètres), permettant d'obtenir en fin de course la Compestella, le certificat du pèlerinage ! A pied, à cheval ou à vélo, ils sont également nombreux à parcourir les chemins de Saint-Jacques sans optique religieuse, pour le plaisir de la randonnée.
L'été, c'est la haute saison, il y a du monde et les gîtes d'étape font rapidement le plein. Printemps et arrière-saison sont des périodes propices, en hiver, c'est plus dur... Pour tout le patrimoine culturel qu'ils rassemblent, les chemins de Saint-Jacques sont classés par l'Unesco : pour un bel aperçu, attelez-vous à quelques tronçons du GR 65, depuis le Puy-en-Velay, vous ne serez pas déçu !

La randonnée et ses variantes : 5 idées pour varier les plaisirs !

rando velo

1. La randonnée à vélo

La marche à pied n'est pas tellement votre tasse de thé ? Cependant, découvrir la France à votre rythme, parcourir les sentiers de campagne, de montagne ou de bord de mer demeure une proposition qui vous attire... une solution : partir en randonnée à vélo. En France, nous avons la chance de disposer de nombreux itinéraires cyclables, à l'image des ''voies vertes'', traversant des régions entières, idéales pour de grandes randonnées sur deux-roues ! Le vélo permet tout le plaisir de la randonnée, sans la contrainte des longues heures de marche... et l'on avance beaucoup plus vite, ce qui signifie davantage de choses à découvrir !

Comme pour une randonnée classique, il est parfaitement envisageable de randonner à vélo pour une simple journée comme pour une semaine entière. Plus le circuit est long, plus cela suppose un équipement adéquat pour transporter le matériel nécessaire sur son vélo (ex : les indispensables sacoches !). De nombreux itinéraires sont possibles à travers le pays, la Vallée de la Loire, la Provence, l'Alsace, le Bordelais, la Côte Atlantique ou la Bourgogne... à tester librement ou par l'intermédiaire d'un professionnel du tourisme : certains spécialistes proposent de vous guider sur les pistes cyclables de France.

2. La randonnée en raquettes

Sur un sol recouvert de neige, difficile de partir en randonnée pédestre : marcher dans la neige, poudreuse notamment, n'est pas aisé ! L'outil indispensable des Indiens et des trappeurs du Grand Nord américain comme du fin fond de la Sibérie est aujourd'hui mis à la disposition des touristes : les raquettes de neige ! Une pratique qui a mis du temps à trouver écho auprès du grand public, mais qui tend à se développer en France notamment.

Le principe est simple : on chausse chacune des raquettes, qui permettent de se déplacer plus facilement sur la neige, on saisit ses deux bâtons et c'est parti pour belle randonnée, à travers des paysages enneigés de forêts et de montagnes... il existe différentes variantes, de la simple balade en raquettes sur une demi-journée au trek en raquettes sur une semaine entière. Il existe même des compétitions de raquettes. Pour les mordus de marche et les amoureux de vacances à la montagne, les raquettes représentent une bonne variante à vos randonnées ; plusieurs clubs existent en France, dépendant de la Fédération Française de la Montagne et de l'escalade (FFME, ffme.fr).

3. Randonner avec un âne

Les amateurs d'équitation le savent bien, une randonnée à dos de cheval est un plaisir inimitable ! De nombreux sentiers de randonnée balisés sont praticables par les chevaux, et de nombreux clubs équestres proposent de belles randonnées à cheval. Une autre pratique est un peu moins connue : partir en randonnée avec un âne ! Le célèbre écrivain écossais Robert Louis Stevenson, pour oublier un chagrin d'amour, partit pour longue marche à travers les Cévennes accompagné d'un âne... le chemin de Stevenson est le nom dont a hérité l'actuel GR 70 !

Durant une randonnée avec un âne, ce dernier sert à porter les bagages, tandis qu'on le tient par le licol. Attention, ce n'est pas pour rien que l'on parle de têtes de mules, et les ânes donnent parfois du fil à retordre en route, de petites péripéties qui ont leur charme au final ! Le tout reste de savoir conduire un âne en randonnée, et cela s'apprend. Où trouver un âne de randonnée ? Dans une asinerie ! Il en existe un peu partout aux quatre coins de la France, en Ardèche, dans les Pyrénées, en Bretagne ou dans le Pas-de-Calais, il n'est pas difficile de se dégoter un âne, à condition d'y penser !

4. La marche nordique : rando dynamique

Voici une petite variante pour vos randonnées : la marche nordique. De quoi s'agit-il ? Inspiré du ski de fond, c'est une pratique qui nous vient tout droit des pays scandinaves, comme son nom le laisse supposer. Le principe est simple : il s'agit de marcher avec l'aide de deux bâtons, un dans chaque main, aidant à se propulser. Résultat : une marche intense et rapide, qui permet de parcourir une belle distance en peu de temps... mais pas sur la durée : la marche nordique est certes un sport d'endurance, mais une séance dure bien moins longtemps qu'une randonnée, s'étalant en règle générale sur une heure et demi/deux heures, avec échauffements pour débuter et étirements pour conclure.

La marche nordique n'est pas difficile à apprendre, praticable à tout âge et réputée comme une excellente activité point de vue forme et santé : tous les muscles du corps travaillent, l'oxygénation est excellente, et pour qui souhaite perdre un peu de poids au passage, les calories sont vites brûlées ! La marche nordique n'est pas encore très répandue, ce qui n'empêche pas des clubs d'exister en France, afin de vous initier aux plaisirs de cette rando express et dynamique !

5. La randonnée citadine : découvrir la ville autrement

La randonnée reste largement synonyme de tourisme vert et d'activité de plein air : quoi de mieux pour découvrir un coin de nature qu'un itinéraire de randonnée ? Cependant, ce n'est pas parce que l'on est citadin que la randonnée soit à proscrire, au contraire. Une bonne marche permet de découvrir toutes les facettes urbaines d'une ville, au fil de parcours passionnants et loin d'être monotones. Plutôt que des paysages naturels, on reste à l'affût d'un décor urbain, d'une rue de charme ou d'un monument remarquable, autant de points d'intérêts qui ponctuent une randonnée citadine... quelques kilomètres de marche qui offrent une autre façon de découvrir la ville.

De la même manière qu'une randonnée classique, on s'équipe en conséquence, car il ne s'agit pas d'une simple balade : de bonnes chaussures, l'incontournable sac à dos, des vêtements adéquats, mais aussi un plan de la ville, pour ne pas se perdre... A ce titre, la Fédération Française de Randonnée propose des Topo-guides détaillant les itinéraires balisés de plusieurs grandes villes en France, telles que Paris, Lyon, Bordeaux, Marseille, Toulouse, Montpellier, Strasbourg, Tours...

Zoom : les itinéraires de randonnée à Paris

Restons dans la thématique des randonnées citadines, en nous concentrons sur la plus grande ville de France, Paris. Et oui, il existe deux chemins de grande randonnée (GR) balisés qui filent à travers Paris ! Une manière sympathique et originale de visiter Paris, ou de redécouvrir la capitale sous un autre angle.
Le premier itinéraire traverse Paris d'ouest en est (ou inversement), du Bois de Boulogne au Bois de Vincennes : 19 kilomètres de circuit balisé, au départ de la Porte Dauphine (16e, Bois de Boulogne) à la Porte Dorée (12e, Bois de Vincennes). Le second itinéraire permet de parcourir la capitale du nord au sud, de la Porte de la Villette au Parc Montsouris, pour une vingtaine de kilomètres de marche !
Pour aller plus loin et découvrir d'autres itinéraires de randonnée parisiens, vous pouvez consulter les Topo-guides de la Fédération Française de Randonnée, Paris à pied, Les sentiers de la Seine dans Paris, Parcs et jardins de Paris à pied, ou encore Collines et villages de Paris à pied... tout un programme.

Côme


Booking.com

Les deals du moment


Votre voyage en France







Booking.com

Actualités et événements incontournables en France

  • Le marché en fête à Beaune : de janvier à décembre 2016

    Différents commerçants sont présents pour vous offrir le meilleur de leurs récoltes. Viandes, fruits, légumes et fleurs attireront les de tout un chacun. Les horaires sont fixes durant toute l'année.

  • Zoo de bordeaux : de janvier à décembre 2016

    Le Zoo de Bordeaux à Pessac propose des tarifs à la portée de tous. Les amis de la nature et autres curieux pourront le visiter, y découvrir différentes espèces animales et rencontrer quelques animations.

  • Visite de l'histoire de Ré : de avril à décembre 2016

    Plusieurs dates et différents horaires sont proposés, gratuits ou payants afin de faire connaître les multiples facettes de l'île de Ré aux visiteurs (de l'île de privilège, en passant par l'île des paysans entre autres, pour finir sur une touche d'i...

  • Degustations de vin bio : de juin à décembre 2016

    Rejoignez-nous pour déguster nos vin bio et bio-dynamiques tous les samedi au Caveau Biofrais à Saint-Julien-en-Genevois

  • Exposition du vietnam en 3D grandeur nature : de août à décembre 2016

    Votre présence pendant quelques heures au Lotus d'Or vous permettra de voyager à travers les recoins du vietnam. Une exposition très particulière sera organisée pour vous faire connaître ce beau pays. Mettez juste vos lunette 3D et soyez prêts à déco...

  • Aux produits frais : de septembre à décembre 2016

    Aller au marché et faire ses achats est toujours un plaisir, c'est ce que le marché sur la place de la paix vous promet. Les produits de saison, exotiques et frais sont au menu. Commerçants et clients échangent le sourire aux lèvres. La découverte de...

  • Les sens en fête : de septembre à décembre 2016

    Le marché d'Alençon est un endroit où la fraîcheur et les couleurs sont au rendez-vous. Toutes les régions concernées vous présentent leurs produits lors de ce festival culinaire dans une ambiance très chaleureuse.

  • Tous au marché : de septembre à décembre 2016

    La Place du Point-du-Jour à Alençon est un lieu de rencontre entre les producteurs, commerçants et surtout les gourmands et cuisiniers. Fruits et légumes sont au rendez-vous pour ravir les yeux et les papilles. Une fois sur le marché, vous n'aurez qu...

  • Rencontrer les dauphins à Antibes : de septembre à décembre 2016

    Marineland propose d'admirer et cotoyer nos amis les dauphins, du mois de septembre au mois de décembre. Lors de cette découverte écologique, petits et grands trouveront respectivement leur compte et pourront contempler ces animaux dans leur environn...

  • Cathédrale de Laon, visite vertige : de septembre à décembre 2016

    Si vous aimez les sensations fortes et si vous n'avez pas peur du vertige - il suffit de grimper tout en haut de la Cathédrale de Laon. Profitez-en pour admirer la vue panoramique sur la ville ou de visiter l'intérieur de l'édifice.

Voir tous les évènements en France

Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi