Reykjavik en hiver



A Reykjavik, comme presque partout en Islande, il ne faut pas se fier aux apparences.

Malgré ses allures de petite bourgade provinciale, la capitale de l'Islande, où vivent les deux tiers des habitants de l'île, bouillonne par son dynamisme intellectuel, culturel, artistique et économique. Un week-end ne suffit pas pour découvrir les multiples facettes de cette ville, aussi branchée, avec ses nombreux bars, que bucolique, avec ses toits colorés et ses maisons en bois recouvertes de tôle ondulée. On ne saurait trop vous conseiller d'y rester quatre à cinq jours. En hiver, quand un manteau neigeux recouvre la ville, Reykjavik revêt un tout autre charme.

Pourquoi ne pas vivre au rythme des longues et effervescentes nuits hivernales de la capitale la plus septentrionale de la planète ? Car, contrairement aux idées reçues, Reykjavik bénéficie d'un climat relativement doux. Ne vous fiez pas aux apparences, on vous dit.

Une rue de Reykjavik.

Harpa

Sur le port, tel un vaisseau posé sur la mer, le centre des congrès de Reykjavik, avec sa façade avant-gardiste en verre coloré, imaginée par l'architecte et artiste islandais Olafur Elliasson, en impose. Poussez la porte du paquebot, vous ne serez pas déçus du voyage. A l'intérieur, le décor est grandiose.
Inauguré en 2011, Harpa (en référence à l'instrument de musique) offre, avec ses quatre salles, une programmation aussi riche qu'éclectique : musique classique, concerts de rock, opéra, comédies musicales, il y en a pour tous les goûts. La célèbre chanteuse Björk, fille du pays, s'y est produite à plusieurs reprises.
Même si vous n'avez pas l'occasion d'assister à un spectacle, faites une escale dans ce palais de verre, bijou d'architecture, ne serait-ce que pour siroter un chocolat chaud ou un brennivín glacé, l'alcool de pomme de terre parfumé à l'angélique, vue imprenable sur la mer en prime.

Harpa, centre des congrès et salles de spectacles. Photo © Nic Lehoux.

Cafés et bars nocturnes

Difficile de faire un choix tant les bars sympas sont nombreux à Reykjavik. Toutefois, pour commencer la soirée, on vous conseille Hemmi og Valdi, un charmant café à l'enseigne discrète sur Laugavegur mais qui séduit pour son atmosphère chaleureuse et sa déco vintage. Des groupes locaux s'y produisent régulièrement. Et on y sert l'une des meilleures bières à la pression du pays.
Le Stofan café, sur un angle de la place Aoalstraeti, vaut aussi le détour pour ses confortables canapés en velours qui nous rappellent l'esprit fifties. On y savoure un vin délicieux et abordable.

Ambiance d'avant concert chez Hemmi og Valdi

Ensuite, le Bakkus, avec son intérieur dépouillé, est l'endroit idéal pour poursuivre la soirée dans une ambiance décontractée, où se croise une clientèle plutôt estudiantine. Et avec un peu de chance, vous apercevrez Jónsi, le chanteur de Sigur Ros, qui entre deux concerts, apprécie y boire un verre.

Pour celles et ceux qui veulent faire la fête jusqu'au bout de la nuit, la NASA, située au coeur de la ville, est the place to be depuis 2001. Les clubbers se déchaîneront pendant des heures sur des musiques électroniques ou des sons plus variés et autres tubes du moment.

Chez Happ, une bonne adresse pour manger vite et sain

Jus de concombre, épinards ou persil, smoothie, bières bio, plats végétariens, salades maison, burgers aux haricots... Happ, qui a ouvert ses portes en juin 2011, est un incontournable à Reykjavik, très appréciée des citadins islandais, amateurs de produits frais, sains et originaux. Une adresse délicieuse à ne pas rater.

Boutiques

Entre modernité et tradition, les boutiques de Reykjavik sont à l'image de la ville : plurielles. Les échoppes de jeunes créateurs, avec leurs sacs et porte-monnaie en peau d'anguille, côtoient les maisons plus traditionnelles qui font la part belle aux lainages islandais dont la réputation n'est plus à faire.

Une petite boutique au sous-sol d'une maison de Reykjavik

Balade autour du lac Tjörnin

C'est face au lac Tjörnin, et juste à côté de la mairie que se trouve une sympathique chambre d'hôtes Chez Monique, tenue par une Française qui vit à Reykjavik depuis près de trente ans. La propriétaire des lieux se fera un plaisir de vous livrer ses bonnes adresses et les sites incontournables à découvrir. A commencer par le lac de Reykjavik, où il fait bon flâner. Un chemin aménagé sur la rive permet d'en faire le tour et d'observer les nombreuses espèces d'oiseaux, surtout des canards.

Hallgrimskirkja

Magnifique et imposante, l'église en béton à l'architecture contemporaine, symbole de la foi luthérienne, domine Reykjavik et toute l'Islande (avec ses 75 mètres, c'est le bâtiment le plus haut de tout le pays). Elle est l'oeuvre de l'architecte Guojon Samuelson. Depuis le lac Törjnin, toutes les rues y mènent. Il serait dommage de quitter la capitale islandaise sans grimper jusqu'au sommet, où vous profiterez d'une vue panoramique sur l'ensemble de la ville et ses toits colorés.

Vue depuis le haut d'Hallgrímskirkja, la grande église luthérienne de Rekjavik.

Erro

Le musée municipal de Reykjavik possède une importante collection d'oeuvres d'Erró, célèbre et prolifique artiste pop art islandais, qui a d'ailleurs vécu à Paris pendant plusieurs années. Peintures à l'huile, à l'aquarelle et à la gouache, des estampes, des dessins mais aussi des collages, la visite, qui peut facilement durer plus d'une heure, est une véritable invitation au voyage.

Une des salles de l'exposition Erró au musée municipal de Reykjavik

Infos Pratiques


Booking.com

Les deals du moment


Votre voyage à Reykjavik






Magazine et tendances à Reykjavik


Booking.com

Actualités et événements incontournables à Reykjavik

  • Unglist Festival : en novembre 2016

    Unglist est un festival des arts dédié aux jeunes. Il se déroule pendant une semaine au mois de novembre dans divers lieux de la capitale islandaise. Le festival accueille des musiciens, des chanteurs, des peintres, des photographes et des designers....

Voir tous les évènements à Reykjavik

Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi