Une semaine à Tunis : le guide de voyage

Notez Tunis ?

 

Tunis est la capitale de la Tunisie, joli pays situé au nord de l’Afrique à quelques heures d’avion. La proximité et son climat doux font de Tunis, la capitale pour passer des vacances ou même un week-end à petit prix! Ce qui charme dans cette ville, c’est qu’elle est si bien ancrée dans ses traditions et elle reste également ouverte. Il est très simple de passer la soirée en discothèque juste après avoir bu un thé dans une terrasse de la Médina. Sans oublier, que Tunis a su garder son charme colonial. Très ouverte vers l’occident, ses habitants ont la chaleur des gens du sud et les bonnes habitudes des européens, bref… à découvrir !      

 

Que faut-il absolument voir à Tunis ?

 

Les souks :

 

Tout commence par une jolie porte que l’on nomme « Porte de France ». Il est clair qu’on ne peut s’y perdre. Même si le réseau de transport en commun n’est pas très étendu en Tunisie. Le centre-ville de Tunis reste tout de même assez bien servi. De son hôtel aux souks, on peut prendre le métro mais il faudra continuer à pied. On peut aussi prendre un taxi, ce n’est pas très cher et le tarif est en fonction de la distance. Personnellement je conseille une petite balade dans les rues de Tunis. Vous pouvez vous renseigner. Les gens sont très gentils et la plupart comprennent le français. Ils s’arrêteront avec grand plaisir pour vous y conduire. Parfois, certains vous demanderont un bakchich mais c’est très rare. Et là, place à la magie, on se croirait dans un conte des 1001 nuits. L’artisanat de Tunisie pétille de couleurs. Vous vous ferez arrêter par les vendeurs qui vous demanderont de venir « voir ». Attention aux prix, dans les souks, il faut savoir négocier.

 

 

Médina de Tunis

 

Un petit conseil, évitez les premiers magasins d’artisanat et engouffrez-vous dans ces ruelles de la vieilles ville, vous êtes au cœur de la Médina de Tunis ! Les rues se rétrécissent, les impasses se font nombreuses. Quel plaisir de s’y perdre. Vous n’avez aucune crainte, cette partie de la ville est sure. Elle bouillonne de monde. Vous verrez des gens en habits traditionnels, des cafés bondés de monde. Des gens qui se parlent car ici tout le monde se connait et s’apprécie. Arrêtez-vous, si c’est l’heure du déjeuner, dans un des restaurants de la médina pour y goûter des plats régionaux et traditionnels. Il faut savoir que chaque rue porte un nom évocateur, une histoire, une rencontre… le nom des rues suit une hiérarchie distinguant les corporations nobles des métiers : la rue des libraires, des parfumeurs, des marchands des étoffes. Avec un peu de chance, vous tomberez sur une personne qui parle français et qui vous racontera l’histoire de la Médina.

 

Avant de vous engouffrer un peu plus, découvrez un monument, et surement le plus beau, la grande mosquée de la Zitouna ou Ez-Zitouna.

 

La grande mosquée Ez-Zitouna:

 

Mosquée Ez-Zitouna

 

La grande mosquée Ez-Zitouna, ou mosquée de l’olivier est un monument religieux très imposant. C’est aussi une grande école coranique et un centre d'enseignement des sciences juridiques et de la pensée religieuse. Elle a été érigée en 698, et représente les fondations de la ville de Tunis.

 

Comme elle a été reconstruite au IXème siècle, vous allez pouvoir apercevoir différentes civilisations qui se marient, des colonnes et des chapiteaux antiques et des touches architecturales provenant de différentes dynasties qui suivirent.

 

Malheureusement, je ne pense pas qu’il soit possible de la visiter à tout moment notamment le vendredi. La visite de la mosquée est payante pour les non-musulmans, 5 dinars l’entrée soit 2,5 € à peu près. A l’entrée on demande aux femmes de se couvrir les cheveux, et on interdit l’entrée aux hommes vêtus de short. Pensez donc à vous couvrir si vous comptez la visiter de l’intérieur. Je vous recommande vivement cette visite.

 

Le musée du Bardo :

 

Même si on n’est pas un grand amateur d’histoire et d’architecture, je conseille vivement de visiter ce musée. En effet, malgré son passé riche et glorieux, la Tunisie ne dispose pas de beaucoup de musées, et c’est bien dommage. Alors en visitant ce musée, on peut mieux comprendre les différentes dynasties qu’a connues le pays. Vous allez adorer, tout comme moi, les mosaïques qui y sont exposées. On accorde au musée du Bardo la plus grande collection de Mosaïques. La visite n’est pas très longue mais réservez bien une après-midi. Je vous conseille de prendre un guide pour avoir le maximum d’explication car les différentes fiches signalétiques ne m’ont pas semblées assez complètes. Pour vous y rendre, vous pouvez prendre le métro à partir du centre-ville. Renseignez-vous auprès du guichet où vous pourrez prendre votre titre de transport. Cette visite vous donnera envie de découvrir l’empire romain et bien sûr Carthage…

 

Carthage :

 

Magnifique Carthage qui traversa les siècles pour nous venir plus belle. Aujourd’hui Carthage est une ville bourgeoise de la banlieue nord de Tunis. Le logement est très cher et vous ne risquez pas de croiser des nécessiteux. Heureusement que l’authenticité de la ville a été maintenue par endroit. Carthage est une ville en bordure de mer. N’hésitez pas à vous y baigner si le temps le permet. L’eau est assez douce même au mois de mai ou d’octobre. Les promenades sont aussi très plaisantes. Quittez les moyens de transport et enfilez de bonnes chaussures. Même si les constructions modernes sont très jolies et montrent un étalement de richesse, je vous conseille de ne pas vous y attarder, Carthage c’est avant tout la richesse d’un empire et d’une dynastie.

 

Les ruines de Carthage :

 

Carthage c’est avant tout la richesse de son histoire. La légende raconte que Carthage fut fondée en 814 avant notre ère par les phéniciens. Miraculeusement bien préservées après un incendie qui a ravagé la ville, ces ruines de Carthage vous offrent ce bout d’histoire si lointain dans un état presque intact. Un véritable voyage dans les couloirs du temps. Vous avez surement dû entendre parler d’Hannibal qui de la seconde guerre punique accomplit l'exploit d'atteindre le nord de l'Italie en passant par les Alpes. En visitant Carthage, vous allez mieux comprendre la puissance de ces civilisations si imposantes. Il y a plusieurs monuments et sites très intéressants à visiter. Les thermes d’Antonin mais aussi le musée qui retracent un peu cette évolution et les différentes dynasties. Vous pourrez aussi visiter la Cathédrale Saint-Louis sur la colline de Byrsa. De style byzantin et mauresque, en la visitant, on peut encore voir des plaques où sont gravés les noms des familles qui ont participé à sa construction.

 

 

Cathédrale Saint Louis de l’intérieur























Mon expérience : Une balade sur les hauteurs de Carthage et le cimetière américain :

 

 

Cimetière américain

Maintenant que vous êtes sur les hauteurs de Tunis, profitez d’un bon bol d’air frais. Personnellement, je conseille une petite balade à partir de la colline de Byrsa à Carthage. On peut se rendre d’ailleurs le long d’un chemin verdoyant jusqu’à un très beau cimetière qu’on appelle le cimetière américain de Carthage. C’est un mémorial vieux de plus d’une cinquantaine d’années où reposent des soldats américains qui ont contribué à mettre fin à l’occupation en Afrique du Nord lors de la seconde guerre mondiale. C’est un lieu paisible où le cadre est juste surprenant. Moi j’ai pris le temps de laisser un petit mot dans le livre d’Or à la mémoire de ces hommes qui écrivent l’histoire parfois dans l’anonymat. Sinon observez bien les différentes tombes, le sens du détail est impressionnant. Les lieux sont très bien entretenus. L’entrée est gratuite.

 

Une virée à Sidi Bou Said :

 












Se rendre à Tunisie sans faire un saut à Sidi Bou Saïd c’est comme aller à Paris et ne pas apercevoir la Tour-Eiffel. Sidi Bous Saïd, c’est un petit village dans les hauteurs de Tunis. Ce n’est pas au centre-ville mais à quelques kilomètres. Pour s’y rendre, on prend une sorte de tramway qu’on appelle le TGM (Tunis, Goulette, Marsa). Sinon, de Carthage, vous pouvez vous rendre à Sidi Bou Said à pied. Vous ne pouvez pas le rater ce joli village, il est tout de bleu et de blanc peint. C’est magnifique cette harmonie des couleurs avec le bleu de la mer, ça donne cette sensation d’intemporel. Vous allez monter la colline et découvrir la plus belle vue de Tunis : l’infini… Si vous êtes un grand sportif et que vous aimez les challenges, je vous conseille de descendre ou de monter par les marches de Sidi Bou Saïd. C’est un chemin dessiné dans la colline, assez vertigineux mais pas du tout dangereux. Vous pourrez vous reposer par la suite dans le café du port et siroter une limonade si vous êtes descendus ou au café des délices si vous êtes parti du port.

 

Coup de cœur : le café des délices :

 

 

Le café des Délices

Le très célèbre café des Délices si bien chanté par Patrick Bruel est évidemment à Sidi Bou Saïd ! A quelques pas, il y a aussi le café des nattes où vous allez vous assoir sur des nattes à la manière traditionnelle. Les deux adresses font d’excellents jus de fruits même si on ne peut se rendre à Sidi Bou Saïd sans goûter le thé à la menthe. Le prix de la consommation est un peu cher que la moyenne des cafés sur Tunis, mais les prix sont fixes.

 

Comme les cafés sont dans les hauteurs du village, je vous conseille d’y marquer un break avant d’entamer une visite au village de Sidi Bou (comme aiment dire les Tunisiens). Mon coup de cœur? Le coucher du soleil. D’ailleurs, si vous vous y rendez en été, n’envisagez pas de vous promener en début d’après-midi. Pour bien profiter, rendez-vous en fin d’après midi et regardez ce soleil qui s’abat sur la mer. Un magnifique mariage de couleurs et de magie.

 

 

Coucher du soleil sur le port de Sidi Bou Saïd

 

Quelques bons plans restos à Tunis :

 

La cuisine tunisienne est une bonne cuisine méditerranéenne qui ressemble un peu à celle de l’Italie. Certains plats sont un peu plus piquants certes. Pour les rares fois où j’ai pu manger (comme au restaurant Dar El Jeld) tunisien, j’ai beaucoup aimé les différentes saveurs qui s’emmêlent. Malheureusement la plupart des restaurants proposent une cuisine tunisienne « adaptée ». Mais si vous ne craignez pas le piquant (j’avoue ça surprend), vous pouvez tester les petits restaurants du centre-ville. Toutefois, regardez longuement le restaurant avant d’y commander. Vous pouvez également suivre la foule, s’il y a du monde c’est que c’est une bonne adresse. Je vous conseille un plat le « kaftéji » qui est un ensemble de légumes frits avec une sauce piquante ; sans oublier le couscous qui est différent de celui qu’on goûte au Maroc. Prenez celui au poisson, vous allez adorer.  

 

Dar El Jeld :

 

Je vous conseille de réserver pour votre dîner au restaurant Dar El Jeld qui se trouve dans la jolie Médina de Tunis. Ce restaurant est unique. Un peu cher certes, il offre une gastronomie des plus raffinées. Une bonne cuisine tunisienne, variée et copieuse, dans un cadre on ne peut plus authentique. Il est vrai que ce n’est pas l’unique restaurant sur Tunis qui propose des plats tunisiens mais le restaurant Dar El Jeld, c’est un tout. D’abord l’emplacement. Vous allez marcher un peu dans quelques ruelles pour le trouver. Vous pensez vous être arrêté devant une maison et bien pas du tout. Cette maison si traditionnelle est bien le restaurant ! Je vous conseille de prendre du poisson, il propose un ragout au poisson délicieux. Les différents couscous sont d’un régal inégal.  Puis ne zappez pas le dessert. Les desserts tunisiens sont succulents !  

 

Petits restaurants au « Lac » :

 

S’il y a bien un point intéressant à Tunis, c’est qu’on peut passer un séjour pas trop cher. Comme vous le savez ce qui coûte et revient terriblement gros c’est la consommation. Sur Tunis, on peut manger à chaque coin de rue. En plus, ce sont des restaurants qui préparent également des petits plats tunisiens. Le seul hic pas d’alcool partout mais au final rien d’étonnant pour un pays musulman. Il y a un joli restaurant que j’ai beaucoup aimé pour le cadre c’est un restaurant dans le quartier qui est juste à côté de l’aéroport « Le Lac de Tunis ». Le restaurant s’appelle Baboucha. Pas d’alcool mais on y mange très bien. La décoration intérieure n’est pas terrible mais on a une vue sur le lac imprenable, je vous conseille de tester. Dans le même genre, vous avez Acqua Lounge, Biwa, e Bistrot. Vous pouvez prendre un taxi et lui demander de vous y conduire, la plupart des chauffeurs de taxi semblent connaître les petits restaurants de renommée.

   

Ma tournée au belvédère :

 

Le Belvédère de Tunis est comme son nom l’indique un joli espace vert en hauteur. Je conseille vivement une petite balade, en plus la vue est superbe. Il y a également un mini zoo à côté. On peut finir sa petite balade par une visite du zoo. Pour y accéder, rien de bien compliqué, prenez par l'avenue de Paris. C’est une avenue perpendiculaire à la principale artère de Tunis, l'avenue Bourguiba. Puis, continuez jusqu’à l’avenue de la Liberté.  On peut également prendre le métro si on est fatigué. Une fois sur place, on comprend la beauté de son aménagement. Une vraie pièce d’art  réalisée selon les plans de J. Lafacade. Je conseille le parc du Belvédère quand il fait beau.  Avec l’ombre des arbres, on y ressent que très peu la chaleur pesante de Tunis.  Puis ne ratez pas la kobba, un pavillon de style arabo-andalou du XVIIIème. Pour la petite histoire on m’a raconté que ce pavillon appartenait à un palais avant d’avoir été déplacé sous le protectorat français.

 

Tunis by night :

 

Le soir, à Tunis, on peut se rendre en boîte de nuit ou en discothèque mais ce n’est pas ce que je conseille. Il est clair que les bars et pistes de dance  ne sont pas à la hauteur des lieux qu’on visite en Europe alors laissez de côté ces lieux de foule et préférez passer vos soirées différemment. Pourquoi ne pas vous mettre dans un café de la Médina et demander un narguilé. Vous pouvez aussi vous promener au centre-ville, la ville grouille de monde. Je conseille également s’il fait beau de vous rendre à la Goulette, vous serez étonné de ce que vous allez voir. Des gens (c’est surement du à la chaleur) se placent devant chez eux, sortent leur télé et passent la soirée à la belle étoile ; vous pourrez vous rendre jusqu’à la plage. Il y a également une avenue des restaurants où l’on peut manger du poisson frais. Cela va du tout petit restaurant populaire et pas cher, au restaurant le plus chic et bien sûr cher.   

 

Vivre l’ambiance d’un mariage :

 

Ce n’est certes pas donné à tous, mais si vous avez l’occasion de participer à un mariage en Tunisie, ne ratez pas l’occasion. C’est réellement dépaysant. On se demande d’ailleurs comment ils font pour être aussi ancrés avec les traditions alors que toute la ville est orientée vers le futur. On pourra aussi vous expliquer les différentes étapes du mariage qui se fait sur 7 jours et 7 nuits, où chaque soirée est réservée à une tradition. Les soirées sont en général un peu bruyantes mais l’hospitalité fait parfois oublier ce petit désagrément. La mariée porte des tenues traditionnelles qui pèsent bien lourd ! Contrairement à nos cérémonies, la mariée est « exposée » comme une pièce d’art. C’est vrai que les tenues sont magnifiques. Donc seuls les invités ou presque peuvent danser. Toutefois, faites attention dans certains mariages religieux, pas de mixité.

 

Tunis pratique :

 

Comment y aller :

 

La Tunisie est à seulement 2h30 de Paris. Plusieurs compagnies aériennes assurent ce vol : Tunisair, Air France, Aigle Azur, Air Méditerranée. Les prix sont très variables d’une compagnie à une autre. Ceci dit, il est pratiquement impossible de trouver un vol en-dessous de 150 euros. La plupart des compagnies low cost ne proposent pas la Tunisie, voilà pourquoi les tarifs restent relativement chers.  On atterrit à l’aéroport de Tunis Carthage. Il est à quelques kilomètres du centre-ville.

 

On peut aussi se rendre en Tunisie en bateau. La traversée dure 24 heures de Marseille, direction le port de la Goulette ou Bizerte. Je vous déconseille de le faire en été. Il y a un monde fou.

 

Il est conseillé de réserver un package dès le départ : billet d’avion et hôtel. La formule peut s’avérer plus intéressante et revenir moins chère. Vérifiez cependant les avis des internautes sur l’hôtel proposé et ses services.

 

Où dormir :

 

Le logement en hôtel est assez cher sur Tunis et la qualité n’est pas toujours au rendez-vous. Un trois étoiles en Tunisie ne correspond pas à un trois étoiles français. Si vos moyens vous le permettent, je vous conseille d’opter pour un hôtel 4 étoiles pour avoir les meilleures opportunités. Il faudra compter pas moins de 40-50 euros.

 

Les hôtels 5 étoiles sont nombreux à Tunis, mais les tarifs très élevés, partant de 100 euros. Pour cette catégorie d’hôtels, ce ne sont pas les enseignes qui manquent : Hôtel Africa, Sheraton, Berges du Lac, etc.

 

Les restaurants testés pour vous :

 

Le restaurant Dar El Jeld est une adresse raffinée pour manger tunisien. Très bons plats, cadre excellent, mais les prix sont un peu élevés. Il faudra compter un budget de 20 euros par personne, peut-être plus si vous vous laissez tenter.

 

Pour en rester à la cuisine tunisienne, mais dans une toute autre ambiance, je vous conseille le restaurant Mahdaoui situé à la Médina de Tunis, à quelques pas de la mosquée Ezzitouna. On y mange très bien et pour pas cher, 2 à 3 euros le plat. Il est fermé le dimanche.

 

Pour changer d’ambiance, au « Lac de Tunis », ce ne sont pas les adresses qui manquent. On peut manger dans des restaurants de tout genre. Indien, japonais, libanais, italien, et les prix sont très variables. La vue sur le lac est excellente !

 

Où faire du shopping :

 

Sur Tunis, si vous devez faire des achats ce sera plutôt de l’artisanat. Il n’y a réellement aucun intérêt à remplir vos bagages de vêtements de mode. Pour l’artisanat, rien ne vaut les souks. Toutefois, faites très attention et regardez bien la qualité. Si vous désirez acheter de jolis objets, vous pouvez vous rendre dans des emplacements spéciaux aménagés par le ministère de l’Artisanat. Certes un peu plus chers que les souks mais vous aurez la certitude d’acheter de la qualité.

 

Mes conseils :

 

La Tunisie est un pays musulman et même si le pays semble moins conservateur que d’autres pays comme le Maroc ou l’Algérie, il y a certaines coutumes à respecter. Je vous conseille de ne pas porter des tenues trop légères notamment le vendredi qui est le jour de la prière en mosquée. D’ailleurs évitez de vous rendre à une mosquée ce jour là.

 

Les taxis à Tunis fonctionnent au kilomètre, le chauffeur de taxi est donc dans l’obligation de mettre en marche un compteur kilométrique à votre départ. Renseignez-vous avant de monter et n’acceptez sous aucun prétexte un soi-disant « forfait » qui est un vrai piège à touristes.

 

Aucun vaccin n’est obligatoire pour vous rendre à Tunis. Je vous conseille tout de même de ne pas boire l’eau du robinet et de bien laver les fruits à l’eau minérale.

 

Si vous vous rendez à Tunis au mois de Ramadan qui est un mois d’abstinence et de jeune, je conseille d’éviter de manger ou fumer dans la rue. Plus par respect que par obligation, c’est une façon d’être aimable avec des gens qui nous accueillent si gentiment.

 

Dans les souks, faites attention à votre sac et votre portefeuille comme dans toutes les grandes villes où il y a une foule le risque de pickpocket est important.

 

Un dernier conseil, méfiez-vous de ceux qui font semblant de vous connaître, en disant qu’ils travaillent à votre hôtel. Ce sont de faux guides.

Trouvez un hôtel simplement au meilleur prix!




Trouvez un hôtel simplement au meilleur prix!

Actualités et événements incontournables à Tunis

  • Festival de la médina : en août 2017

    Le festival de la médina se déroule pendant le ramadan dans les palais et les centres culturels. Il propose des concerts, des récitals et des spectacles. Cela permet d’éveiller et captiver l’esprit afin d’oublier les privations du jour. Pour les soir...

  • Le manifeste de la culture : en août 2017

    Le manifeste de la culture est comme son nom l’indique un événement qui consiste à présenter la culture alternative dans les espaces urbains tel l’avenue Habib-Bourguiba. Il met en avant et encourage l’expression de la culture underground et des cult...

  • Festival de la Medina à Tunis : en août 2017

    Une ambiance festive sera au rendez-vous car tous les palais et les centres culturelles de Tunisie ouvriront leurs portes pour les habitants et les visiteurs. Toutes les nuits, un programme composé de concerts, de récitals et de spectacles animera ...

Voir tous les évènements à Tunis

Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi