Venise insolite : Castello



Une balade culturelle à travers Venise en compagnie des guides Jonglez, à la découverte de sites à l'écart des grands classiques touristiques de la Sérénissime... En route pour le quartier de Castello :

La chapelle de la vision de saint Marc

“Un lieu majeur dans l’histoire de la fondation de Venise”

Complètement oubliée, la chapelle de la vision de saint Marc, au fond du couvent de San Francesco della Vigna, est pourtant l’un des lieux majeurs liés à la fondation mythique de Venise.

Elle occupe tout simplement le lieu où saint Marc, en revenant (ou en y allant selon d’autres sources) d’une mission d’évangélisation à Aquilée, aurait été pris dans une tempête et dut s’arrêter. C’est alors qu’un ange lui serait apparu et lui aurait dit « La paix soit avec toi, Marc, ici reposera ton corps », mots qui devinrent en partie la devise de Venise (« Pax tibi Marce Evangelista meum »).

À ces mots, l’apôtre aurait cru ses dernières heures venues, mais l’ange aurait continué : « ne crains pas, évangéliste de Dieu, il te reste encore à endurer. Après ta mort, on élèvera ici une cité où sera transporté ton corps et tu en seras le protecteur ».

san marcoRevenu à Rome, Marc aurait raconté à l’apôtre Pierre, son maître, ce qui était arrivé et lui aurait demandé de nommer Ermagora, qui avait été témoin de sa vision, évêque d’Aquilée.

Initialement construite en 774 en bois, la chapelle « San Marco in Gemini » fut reconstruite plusieurs fois, la dernière fois probablement au XVIIIe siècle, dont elle a gardé le style.

Aujourd’hui utilisée comme lieu de stockage, la chapelle n’a pas d’intérêt esthétique ni artistique particulier. 

  • Infos pratiques :
  • Cour du « patronato » de l’église San Francesco della Vigna
  • Ouverture possible sur demande aux heures d’ouverture de l’église

Le rapt de la dépouille de saint Marc à Alexandrie fut-il organisé pour contrer Aquilée ?
saint marcPour certains spécialistes, la vision de saint Marc fut tout simplement une légende construite par les Vénitiens pour s’assurer de la suprématie politique et religieuse dans la région, au détriment d’Aquilée et de Grado, à qui, en 628, l’empereur Héraclius avait envoyé la prétendue chaire de saint Marc (récupérée plus tard par Venise).
Ainsi, au synode de Mantoue en 827, Venise avait essayé un affront important dans sa volonté de contrôle de la juridiction de Grado : le patriarche d’Aquilée, Maxence, avait réussi à faire rattacher Grado à Aquilée en s’appuyant justement sur la prédication de saint Marc à Aquilée. La réaction de Venise fut rapide et efficace : un an plus tard, en 828, Venise fit dérober la célèbre dépouille de saint Marc à Alexandrie…
Selon certains, la légende de la vision de saint Marc fut inventée en parallèle et il fut précisé, sans aucune preuve, que saint Marc s’était arrêté à Venise même, et non dans l’une des nombreuses îles de la lagune et enfin, qu’il s’était arrêté, non pas sur le chemin du retour, mais en allant à Grado et Aquilée, ce qui changeait évidemment tout dans la primauté d’une ville sur l’autre…
Autre intérêt de cette relique importante : elle permettait à Venise de s’émanciper de la tutelle des Empires romains d’Occident et d’Orient en affirmant symboliquement l’indépendance de l’Eglise de Venise.


Jardins potagers de l’église San Francesco della Vigna

“Un goût de paradis”

jardinsSur réservation, il est parfois possible de visiter l’extraordinaire jardin potager du couvent de San Francesco della Vigna.

La visite en septembre, notamment, est un véritable enchantement : en arpentant les allées du jardin avec le moine qui vous guidera, celui-ci vous fera probablement goûter au raisin en le cueillant directement sur les vignes. Plusieurs types de raisins sont cultivés dans le jardin, dont le célèbre « fragola » qui possède naturellement ce goût inimitable de fraise qui sert à fabriquer le non moins célèbre « fragolino ».

Les vignes sont évidemment les dignes successeurs des vignes originales qui ont donné son nom au monastère. Celles-ci furent données en 1253 par Marco Ziani, le fils du doge Pietro Ziani, aux frères Mineurs de l’ordre franciscain. 

  • Infos pratiques :
  • Eglise San Francesco della Vigna
  • Ouverte tous les jours de 8h à 12h30 et de 15h à 19h
  • Visite parfois possible (notamment en septembre) en le demandant sur place

La bénédiction de la gorge

Protégez votre gorge des rigueurs de l’hiver !

vitrailEn plein milieu de l’hiver, une étonnante bénédiction a lieu une fois par an, le 3 février, jour de la Saint-Blaise. Ce jour-là, deux messes ont lieu à l’église San Biagio (Saint-Blaise). Après chaque messe ont lieu la bénédiction et une distribution de pain béni. Celle-ci consiste pour le prêtre à croiser deux cierges et à les placer sur la gorge de la personne qui reçoit la bénédiction tout en disant : « Par l’intercession de saint Blaise, évêque et martyr, puisse Dieu vous délivrer de tous maux à la gorge et de tout autre mal, au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit ». L’origine de cette tradition vient de la vie du saint elle-même : voir ci-dessous.

Saint Blaise étant arménien, à Venise, la messe du 3 février à 18h a lieu en présence de l’abbé général des pères arméniens mékhitaristes.

  • Infos pratiques :
  • Eglise San Biagio
  • Cérémonie des cierges le 3 février à 10h et 18h
  • Bénédiction des cierges à la messe du 2 février à 18h
  • Eglise ouverte le dimanche matin pour la messe à 11h30

Pourquoi saint Blaise est-il invoqué pour la protection de la gorge ?
Né au IIIè siècle après J.-C. en Arménie, Blaise fut élu évêque de Sébaste et se retira, entouré d’animaux, dans une caverne où il réalise plusieurs miracles dont celui de sauver un enfant qui s’étranglait à cause d’une arête de poisson coincée dans sa gorge : Blaise lui imposa les mains, pria pour que l’enfant et tous ceux qui feraient une demande en son nom soient guéris, et sauva l’enfant. C’est cet épisode qui est à l’origine de la bénédiction de la gorge. Peu après ce miracle, Blaise fit également rendre à une pauvre femme un pourceau qu’un loup lui avait dérobé. Celle-ci tua finalement l’animal et lui en apporta la tête et les pieds, avec une chandelle et du pain. Il mangea le porc et lui dit que quiconque offrirait une chandelle dans une église qui porte son nom en retirerait des bénéfices, événement qui est à l’origine de la bénédiction de la gorge au moyen de cierges en cire. Martyrisé au moyen, de peignes en fer, il fut finalement décapité en 287 ou en 316, selon d’autres sources. 

Les innombrables reliques de saint Blaise
Saint Blaise est probablement le saint catholique qui possède le plus de reliques « officielles » : si l’on croit tous ceux qui en détiennent, saint Blaise aurait eu plus d’une centaine de bras. Si son corps est à Maratea, dans le sud de l’Italie, un autre corps serait à San Marcello, à Rome. L’église des Ss. Biagio e Carlo ai Catenari Biagio est le nom italien de Blaise) posséderait « l’os de la gorge » du saint. Dicton : « Le lendemain de la Saint-Blaise, souvent l’hiver s’apaise. »

>> Venise insolite : Dorsoduro
>> Sommaire

Crédits photos : Thomas Jonglez


Booking.com

Les deals du moment


Votre voyage à Venise







Booking.com

Actualités et événements incontournables à Venise

  • Marché des Miracles : de mars à décembre 2016

    Le Marché des Miracles (Il Mercatino dei Miracoli) est une brocante non-professionnelle organisée plusieurs fois par an à Venise. Ce marché aux antiquités se déroule sur le Campo Santa Maria Nova. Des particuliers viennent vendre des objets d’occasio...

  • La Saint-Martin de Venise : en novembre 2016

    Tous les 11 novembre de chaque année, pâtisserie, friandises et pièces de monnaie font la joie des petits Vénitiens. En effet, pour la célébration de Saint Martin, dans la soirée, les enfants se promènent dans les calli avec casseroles et couvercles ...

  • Festa della Madonna della Salute : en novembre 2016

    Célébrée chaque 21 novembre depuis 1681, la festa della Madonna della Salute commémore l’intervention divine de la Vierge Marie pour avoir sauvé les Vénitiens de la maladie de peste qui a fait ravage dans les années 1630. Ainsi, afin de remercier la ...

  • La Saint-Martin de Venise : en novembre 2016

    Tous les 11 novembre de chaque année, pâtisserie, friandises et pièces de monnaie font la joie des petits Vénitiens. En effet, pour la célébration de Saint Martin, dans la soirée, les enfants se promènent dans les rues avec casseroles et couvercles à...

Voir tous les évènements à Venise

Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi