Venise insolite : Dorsoduro



Une balade culturelle à travers Venise en compagnie des guides Jonglez, à la découverte de sites à l'écart des grands classiques touristiques de la Sérénissime... Terminons ce tour de la ville par Dorsoduro, quartier sud de Venise :

Le plan kabbalistique de la Salute

Un plan inspiré du « Songe de Poliphile » ?

basiliqueConstruite pour remercier la Vierge Marie d’avoir écarté la peste de 1630, la basilique Santa Maria della Salute est conçue autour de nombreuses références a la Vierge. Elle adopte tout d’abord un schéma octogonal qui rappelle, a travers le chiffre 8 (symbole du Salut et de l’Esperance), le concept de Stella Maris (étoile des mers), issu de l’étoile a huit pointes que l’on retrouve ici dans le plan de l’église. Ce nom, qui fait référence a celui de Marialis Stella (étoile de Marie), a été donne a la Vierge par les Carmélites quand ils s’installèrent en Europe a la fin du XIIe siècle. La forme du dôme de la basilique, enfin, rappelle symboliquement la couronne de la Vierge, que l’on retrouve sur sa statue posée au sommet de l’édifice.

Au-delà des huit cotés et des six chapelles latérales de l’édifice principal, une coupole plus basse sépare le chœur de l’autel. Les 8 cotés de l’édifice, plus la coupole inférieure, le chœur et l’autel, donnent le chiffre 11 qui symbolise la Force, celle de la Foi que les Vénitiens eurent en la Vierge pour les libérer du fléau.

En utilisant le pied vénitien (35,09 cm), selon une étude menée par l’historien allemand Gerhard Goebel Schilling et par le libraire-éditeur Franco Filippi (étude non disponible dans le commerce), la basilique de la Salute aurait en effet été construite autour des chiffres 8 et 11.

La longueur de la Basilique serait ainsi de 121 pieds (11×11), sa largeur serait de 88 pieds (11×8), les cotes de l’octogone mesureraient 44 pieds (11×4), les contreforts se trouveraient a une hauteur de 66 pieds (11×6) et les fondations seraient a 88 pouces sous terre (11×8), le campo devant la Basilique étant profond de 44 pieds (11×4).

Enfin, 16 marches (2x8) permettent de descendre de la basilique au campo et 11 marches descendent dans
l’eau vers le Grand Canal.

planSymboliquement, les chiffres 8 et 11 rappellent également, a travers leur somme, le chiffre 19, qui, selon la kabbale hébraïque, est le chiffre du soleil de Marie (Marialis Solis), qui sous-tend toute la signification de l’église.

Il semble également que le plan de l’église soit inspiré du dessin du temple de Venere Physizoa décrit dans le roman Hypnerotomachia Pohiphili. Ainsi, la basilique de la Salute serait le lien entre la dévotion à la Vierge-Mère Vénus et celle du culte antique des Vénètes pour la Déesse-Mère Venus. Elle rappellerait aussi que le salut du Monde est à chercher uniquement dans la force de la Foi en Marie.

  • Infos pratiques :
  • Basilique de la Salute
  • Vaporetto Salute

Les curieux décès de la Ca’Dario

“Un palais mortel”

ca'darioSi la Ca’Dario est l’un des plus charmants palais de Venise, avec sa belle façade en marbre multicolore, il est aussi l’un des plus mystérieux.

Les propriétaires, peu de temps après l’achat du palais, seraient voués a la ruine ou frappés d’une mort violente. Les premiers événements remontent au tout premier propriétaire, Giovanni Dario, ambassadeur de Venise à Constantinople, qui fit construire le palais a la fin du XVe siècle par l’architecte Pietro Lombardo. S’il s’installa dans le palais avec sa fille qui épousa le noble Vincenzo Barbaro, Giovanni Dario perdit son influence politique, son gendre fit faillite et sa fille mourut de chagrin.

Au XVIIe siècle, un descendant des Barbaro, Giacomo Barbaro, qui habita la maison, mourut assassine à Candie (ancien nom de la Crète), dont il était gouverneur.

Le propriétaire suivant, un riche diamantaire arménien du nom d’Arbit Abdoll, perdit toute sa fortune et mourut ruine.

Au XIXe siècle, même histoire : Rawdon Brown, un scientifique anglais qui y vécut de 1832 a 1842, se suicida, ruiné, tout comme son amant.

Plus récemment, Charles Briggs, un Américain, s’enfuit d’Italie a la suite d’un scandale homosexuel et son amant se suicida peu de temps après au Mexique.

Dans les années 1970, Filippo Giordano delle Lanze fut assassiné dans le palais par son amant, qui l’assomma a l’aide d’une statuette.

Christoph Lambert, manager du groupe de rock The Who, mourut lui aussi, en 1981.

Le propriétaire suivant, Fabrizio Ferrari, s’il ne mourut pas, perdit une grande partie de sa fortune et sa sœur Nicoletta fut retrouvée morte dans un champ.

Raul Gardini, le célèbre industriel italien qui racheta le palais se suicida peu de temps après.

Enfin, dernier épisode, le ténor Mario del Monaco, suite a un grave accident de voiture, renonça finalement a acheter le palais qu’il était sur le point d’acquérir, tout comme Woody Allen, quand il apprit la malédiction supposée du palais.

Henri de Régnier, auteur de l’Altana ou la Vie Vénitienne, passa beaucoup de temps à écrire sur l’Altana de la Ca’Dario.

  • Infos pratiques :
  • Vaporetto Salute

 >> Sommaire

Crédits photos : Thomas Jonglez


Booking.com

Les deals du moment


Votre voyage à Venise







Booking.com

Actualités et événements incontournables à Venise

  • Marché des Miracles : de mars à décembre 2016

    Le Marché des Miracles (Il Mercatino dei Miracoli) est une brocante non-professionnelle organisée plusieurs fois par an à Venise. Ce marché aux antiquités se déroule sur le Campo Santa Maria Nova. Des particuliers viennent vendre des objets d’occasio...

Voir tous les évènements à Venise

Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi