avis voyageursAvis voyageurs
0 étoiles, avis rédactionAvis rédaction 0/4
Avant goût des Shetland, les Orcades (l'archipel des îles Orkney) est avant tout réputé par la concentration de sites archéologiques et historiques. De nombreux sites néolithiques y sont encore visibles. Séparée de la Grande-Bretagne par à peine plus de 10 km, les Orcades sont relativement peu accidentées ; quelques falaises aux nuances d'ocre apportent toutefois une certaine majesté aux côtes occidentales. Ward Hill, le point culminant à 481 mètres est situé au sud de l'archipel sur l'île de Hoy. Balayées par les vents, les Orcades donnent l'impression d'avoir été rasées de près. Presque aucun arbre n'habille le paysage, mais la présence de tourbières laisse supposer qu'il s'agit du travail des hommes et non de la seule érosion. Malgré la latitude, les Orcades ne souffrent pas d'un climat trop froid, elles bénéficient en effet du Golf Stream, mais le vent y souffle souvent très fort. L'histoire des Highlands a commencé environ 4 000 ans avant J.C. lorsque des Pictes ont traversé le Pentland Firth. De nombreuses constructions en pierres, des tumulus, cercles mégalithiques et autres cairns témoignent de cette époque. Entre les IXème et XVème siècle, l'archipel est sous domination Viking avant d'être cédée à l'Ecosse en 1469. L'influence culturelle scandinave est encore très présente. Lors d'un séjour rapide, ne pas manquer : Skara Brae et le cercle de pierres de Brodgar, le tumulus de Maes Howe, les pierres levées de Stenness mais également la maison seigneuriale du XVIème siècle de Skaill ou encore le petit port de Stromness, la cathédrale de Kirkwall.

Booking.com

Activité : visites, circuits, transferts, coupe-file, billets d'entrée musées & monuments
Sites populaires dans les environs de Archipel des Orcades
Les deals du moment


Votre voyage en Ecosse







Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi