Les lieux du guide 250 idées de visite à Prague!
Banque de Moravie (La Façade)

Aux numéros 24-28 de la dynamique rue piétonne Na Prikope, l'imposante façade de la banque de Moravie (1936-38) est signée Frantisek Roith, qui réalisa aussi la Bibliothèque municipale. Formé à Vienne, à la Wagnershüle d'Otto Wagner, Roith s'installa à Prague. Son style, à la fois monumental et sobre, est directement inspiré des principes de l'architecture autrichien.

Banque des Légions (la façade)

Cet immeuble curieux abrite la Banque des Légions et est dû à Josef Gocar qui l'acheva en 1925. Sa façade est un très étonnant croisement de l'esprit cubiste et de la tradition locale: le portail colossal à pilastres rappelle nombre d'entrées d'édifices Renaissance et baroques. La frise historiée et les atlantes évoquent le monde du travail et de l'industrie, que la banque contribuait à développer [...]

Banque d'Investissement (Bâtiment Néo-Renaissance)

Au n° 20 de la rue piétonne et commerçante de Na Prikope, la Zivnostenska ou banque d'investissement, créée en 1868, fut le principal instrument financier de la bourgeoisie tchèque. Plusieurs de ses administrateurs jouèrent, du reste, un rôle politique important. Le palais actuel fut construit, en 1894-1896, pour la banque nationale dans un style néo-Renaissance. L'escalier monumental et surtout l'immense [...]

A l'intérieur du Château de Prague, la basilique Saint-Georges -qui date du 10ème siècle- surprend par l'écart de style qui existe entre la façade de la basilique et les deux clochers qui surgissent au second plan. Ceux-ci témoignent du passé roman du lieu alors que la façade sera baroquisée au 17ème siècle. On y reconnait des statues de la Bienheureuse Mlada, la première abbesse du couvent et du roi [...]

Appelée aussi l'Eglise de l'Enfant Jésus de Prague, cette église Notre Dame de la Victoire fut en 1613 le premier édifice baroque de la ville. Occupée par les luthériens de la communauté allemande jusqu'à la bataille de la Montagne Blanche (1620), elle passa ensuite sous l'autorité des Carmélites qui la renommèrent église Notre-Dame-de-la-Victoire afin de célébrer cette victoire catholique sur l'hérésie [...]

L'église Notre-Dame-des-Neiges, magnifique édifice gothique, mérite une halte. Elle fut édifiée en 1347 pour célébrer le couronnement de l'empereur Charles IV. S'il s'agit de la plus haute construction de Prague, elle ne représente que le chœur de l'édifice. Son nom lui vient d'un miracle survenu au IVe siècle lorsque la Vierge fit tomber de la neige en plein mois d'août. Elle offre aujourd'hui un [...]

L'église de Notre-Dame-de-Tyn est, après la cathédrale Saint-Guy, l'édifice religieux le plus important de Prague. Le plus saisissant dans cette église, c’est la hauteur de son pignon et l’aspect de ses clochetons qui, depuis 1368, culminent tout de même à 80 mètres de hauteur au-dessus de la place de la vieille ville. Une extraordinaire statue en or massif de la Vierge orne sa façade. Vous pouvez [...]

# 40/377 : Eglise St-Thomas

L'église Saint-Thomas fut fondée en 1285, par Venceslas II. Remaniée de nombreuses fois, son aspect actuel date du milieu du XVIIIe siècle. L'architecte Kilian Ignac Dientenhofer respecta la structure baroque du bâtiment mais seule sa flèche garde un aspect gothique. Le couvent abritait une brasserie. Aujourd'hui encore, on boit sous ses voûtes une bière brune réputée: U Tomase. La façade de l'église [...]

L'hôtel de ville de la Nouvelle Ville occupe toute la partie nord de la place Karlovo. Edifié en 1377, l'édifice a été le théâtre des premières défenestrations envers les catholiques en 1419 mais par les Hussites de Prague. La défénestration de catholique est donc une longue habitude Pragoise puisqu'elle recommencera 2 siècles plus tard. Le magnifique hall d'entrée à deux nefs date de cette époque. [...]

Construit à la fin du XVIè siècle, l'hôtel de ville juif fut ensuite remanié en 1763 dans le style rococo. Il est l'un des rares monuments qui ont survécu aux travaux d'assainissement de ce quartier médiéval, entrepris au début du XXè siècle. Le rôle joué par la communauté juive dans la défense de la ville lors de l'invasion suédoise de 1648 lui gagna l'autorisation exceptionnelle d'ériger une tourelle [...]

Bordant la face sud de l'église Notre-Dame-des-Neiges, le jardin franciscain est un véritable havre de paix et de recueillement au cœur d'un quartier très touristique. Ancien jardin médicinal d'un couvant franciscain, les herboristes amateurs pourront y découvrir des centaines de plantes cultivées par les moines au XVIIè siècle pour leurs préparations.

# 56/377 : Jardin Voyan

Bien protégé derrière ses hauts murs blancs, le parc Vojan est un véritable havre de paix. Planté par les sœurs du couvent des Carmes au XVIIè siècle, vous pourrez profiter de la quiétude des deux chapelles édifiées par la congrégation et qui ont miraculeusement survécue. L'une est consacrée au prophète Elie et prend les apparences d'une grotte, évocation de celle du mont Carmel, en Palestine. La seconde, [...]

# 69/377 : Montagne Blanche

La célèbre bataille de la Montagne Blanche, livrée le 08 novembre 1620, vit s'opposer les deux principales communautés de Prague : les protestants et les catholiques. Ces derniers triomphèrent et élevèrent une chapelle sur le champ de bataille. Elle s'agrandit au début du XVIIè siècle pour devenir l'église Notre-Dame-de-la-Victoire que décorèrent de grands artistes baroques, notamment V.V. Reiner qui [...]

# 70/377 : Musée Alfons Mucha

Le Musée Alfons Mucha est un petit musée mais il donne une idée de l’art de Mucha, le fils du pays. On peut y voir des affiches, surtout de Sarah Bernhardt, dont il fut l’artiste attitré, des croquis, esquisses, quelques peintures à l’huile et en prime une peinture de Paul Gauguin en caleçon jouant de l’harmonium !

Le Musée des Arts Décoratifs regroupe des collections depuis la fin du 19ème et abrite certainement les plus belles d'Europe Centrale. Vous trouverez des pièces françaises, italiennes et surtout Tchèques qui vont de l'antiquité jusqu'au 20ème siècle. Tissus, tapisseries, vases, verres, bijoux et pièces d'orfèvrerie. Attardez vous sur les bijoux et objets ""art nouveau"".

Réalisée par Josef Gocar en 1911-1912, la maison avant-gardiste de la Madone Noire, à l'angle de la rue Celetna et d'Ovocn trh. est un exceptionnel témoin architectural du style cubiste. Depuis 1994, vous pouvez y découvrir une intéressante exposition sur le cubisme tchèque (peinture, arts décoratifs, architecture). Vous pourrez reprendre des forces en vous installant au 1er étage, au café Orient, [...]

# 85/377 : Palais Lichtenstein

L'immense palais Liechtenstein occupe tout le côté ouest de la partie haute de Malostranske namesti, en face de l'église Saint-Nicolas. A cet emplacement s'élevaient, jusqu'au début du XVIIè siècle, cinq maisons différentes, que les Liechtenstein acquirent progressivement après la victoire de la Montagne Blanche. Elles furent transformées en palais après 1638. Celui-ci fut remanié en 1791 par Mathias [...]

# 86/377 : Palais Morzin

Le palais Morzin fut réalisé par Santini Aichl en 1714 et est une preuve de son génie. Santini-Aichl place la façade du palais à l'endroit même de la courbure de la rue. Par ailleurs, la façade est très originale avec sa division en trois parties : deux portails et un balcon au milieu. Au-dessus des portails vous voyez deux bustes de personnages. Ce sont des personnifications. Sur le portail de gauche, [...]

# 87/377 : Palais Nostiz

Le Palais Nostic est monumental car il devait refléter le rang de Johann Hartwig Nostic qui était devenu le second personnage du Royaume, après l'empereur. Le palais se compose de 4 corps de logis et de deux cours intérieures. Sa façade est étirée, massive et au fond assez épurée. Elle est rythmée par une multitude de fenêtres jumelées et par 12 pilastres monumentaux. En passant devant, jetez un œil [...]

# 88/377 : Palais Sternberg

On accède au palais Sternberg par un corridor qui longe le palais archiépiscopal. L'édifice tel qu'il apparaît aujourd'hui s'inscrivait à l'origine dans un projet plus ambitieux, jamais abouti. Le bâtiment est remarquable par son pavillon elliptique donnant sur le jardin. Il abrite les très riches collections d'Art ancien européen (XIVe-XVIIIè siècles) de la Galerie nationale. Les écoles italiennes [...]

Fondée au XIIIe siècle, cette synagogue de style gothique est le plus ancien édifice du ghetto dont elle devint le centre. Elle s'appelait initialement Nouvelle Ecole et, quand de nouveaux temples furent édifiés, elle devint Vieille-Nouvelle. La synagogue a survécu à bien des incendies, des pogroms et même à l'assainissement du quartier. La décoration est très sobre mais ne manquez pas d'admirer les [...]

Voir tous les lieux du guide