Les lieux du guide 250 idées de visite à Prague!
Banque de Moravie (La Façade)

Aux numéros 24-28 de la dynamique rue piétonne Na Prikope, l'imposante façade de la banque de Moravie (1936-38) est signée Frantisek Roith, qui réalisa aussi la Bibliothèque municipale. Formé à Vienne, à la Wagnershüle d'Otto Wagner, Roith s'installa à Prague. Son style, à la fois monumental et sobre, est directement inspiré des principes de l'architecture autrichien.

Galerie Nationale -collections d'art médiéval (Couvent Ste-Agnès-de-Bohême)

Très pieuse, la sœur de Venceslas Ier fonda en 1234 un couvent de Clarisses, ordre féminin inspiré de celui des Franciscains et éleva l'un des premiers bâtiments gothiques de Bohême. Tombé à l'abandon à la fin du XVIIIè siècle, le couvent Sainte-Agnès-de-Bohême dut être entièrement restauré dans les années 1960. Il abrite aujourd'hui la remarquable collection d'art médiéval de Bohême de la Galerie [...]

Eglise du Très-Sacré-Coeur-de-Notre-Seigneur

L'église du Très-Sacré-Cœur-de-Notre-Seigneur est une construction étonnante qui diffère des autres églises de Prague. Cet édifice monumental à nef unique en briques, granit et céramiques trône au milieu de la magnifique place Georges de Podebrady. Débutée en 1928, elle fut offerte en 1933 sous la direction de l'architecte slovène Joze Plecnik, qui fut aussi chargé de la rénovation du château de Prague [...]

L'église Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours se dresse à côté du palais Thun-Hohenstein -actuelle ambassade d'Italie- sur la pittoresque rue Nerudova montant au château de Prague. Elle appartenait à l'origine aux Théatins, un ordre fondé pendant la Contre-Réforme. L'église, consacrée en 1717, abrite une magnifique peinture de Jacques Callot, une Vierge avec saint-Gaetan. L'ancien couvent des Théatins, [...]

Appelée aussi l'Eglise de l'Enfant Jésus de Prague, cette église Notre Dame de la Victoire fut en 1613 le premier édifice baroque de la ville. Occupée par les luthériens de la communauté allemande jusqu'à la bataille de la Montagne Blanche (1620), elle passa ensuite sous l'autorité des Carmélites qui la renommèrent église Notre-Dame-de-la-Victoire afin de célébrer cette victoire catholique sur l'hérésie [...]

Galerie du Château

D'anciennes écuries furent aménagées en 1965 pour y présenter un ensemble d'œuvres d'art constitué à partir des vestiges de la collection royale commencée par Rodolphe II et malheureusement pillée par les Suédois en 1648. La galerie de peintures du château de Prague abrite notamment des toiles de Titien, Rubens, Guido Reni, Véronèse, Le Tintoret, Petr Brandl... A ne manquer sous aucun prétexte.

Elevée de 1901 à 1909 sur des plans de Josef Fanta, elle présente une réelle unité de conception. Les tours et l'arcade centrale conférant à l'ensemble une force plastique rare. Les décorations sculptées de la façade sont de Saloun. La gare centrale ne se trouve qu'à cinq minutes à pied du centre ville. Agrandie dans les années 1970, cet édifice de style Art nouveau est propre et fonctionnel: il propose [...]

L’Hôtel Europa -sur la place Venceslav- est l’un des édifices les plus prestigieux de la Sécession pragoise. L'hôtel le plus beau et sans doute le plus connu de Prague arbore une superbe décoration Art nouveau avec sa splendide façade aux motifs floraux couronnée de nymphes dorées. Le café-terrasse, au rez-de-chaussée du Grand hôtel Europa, est une attraction à lui tout seul où les verreries, les lambris, [...]

L'hôtel de ville de la Nouvelle Ville occupe toute la partie nord de la place Karlovo. Edifié en 1377, l'édifice a été le théâtre des premières défenestrations envers les catholiques en 1419 mais par les Hussites de Prague. La défénestration de catholique est donc une longue habitude Pragoise puisqu'elle recommencera 2 siècles plus tard. Le magnifique hall d'entrée à deux nefs date de cette époque. [...]

Au tournant du XXè siècle, la reconstruction du quartier juif donne aux pragois l'occasion de mettre en pratique les esthétiques qu'ils défendaient. Si beaucoup d'immeubles élevés à cette époque présentent d'exubérantes décorations Art nouveau, celui qui fait le coin de Bilkova et d'Elisky Krasnohorske, bâti de 1919 à 1920 pour une coopérative d'enseignants, n'est orné en façade que de quelques motifs [...]

Le Musée de la Ville de Prague, injustement déserté des visiteurs, est une excellente introduction à la découverte de la capitale tchèque. Installé dans un bâtiment néo-Renaissance (fin XIXe siècle). La façade, richement ornementée, et les murs intérieurs, décorés de peintures, évoquent des épisodes qui marquèrent la ville. Les premières salles présentent des statues d'époques romanes et gothiques, [...]

Au nord de Vinohrady, sur la butte de Zizkov, se trouve le Mémorial national achevé en 1932, et imposant symbole de la lutte pour l'indépendance du peuple tchécoslovaque. A l'intérieur, des mosaïques retracent les grandes heures de l'histoire nationale. Après avoir servi de mausolée à Klément Gottwald et à d'autres dirigeants communistes, le bâtiment a été cédé au Musée national qui envisage l'ouverture [...]

La célèbre bataille de la Montagne Blanche, livrée le 08 novembre 1620, vit s'opposer les deux principales communautés de Prague : les protestants et les catholiques. Ces derniers triomphèrent et élevèrent une chapelle sur le champ de bataille. Elle s'agrandit au début du XVIIè siècle pour devenir l'église Notre-Dame-de-la-Victoire que décorèrent de grands artistes baroques, notamment V.V. Reiner qui [...]

Proche de Male Namesti, le palais Clam-Gallas est l'une des plus importantes réalisations pragoises de l'architecte viennois Fischer von Erlach, qu'il conçut vers 1700 pour l'ambassadeur de l'empereur à Prague. Ses portails grandioses, encadrés de statues d'Hercule par Matyas Braun, donnent une idée de la somptuosité de l'intérieur baroque. Ne manquez pas le magnifique escalier intérieur, considéré [...]

Le palais de l'Industrie, aujourd'hui palais des Congrès, chef-d'œuvre de fer et de verre qui anticipe sur l'Art nouveau, fut le fleuron de l'Exposition de 1891, avec ses 208 m de long et ses 13000 m². Réalisé par les architectes Münzberger et Prasil, ne manquez pas d'admirer l'immense verrière en arcade qui pèse cinq cents tonnes.

Le Palais Goltz-Kinski est un palais baroque qui empiète sur la place de la Vieille-Ville. La façade est divisée en 5 parties soulignées par deux frontons portés par des pilastres monumentaux. Elle est décorée de stucs et il y a aussi des statues de Platzer pour couronner l’ensemble. C’est ici que le 25 février 1948, Klement Gottwald, le dirigeant du parti communiste tchèque annonça le « Coup de Prague [...]

L'immense palais Liechtenstein occupe tout le côté ouest de la partie haute de Malostranske namesti, en face de l'église Saint-Nicolas. A cet emplacement s'élevaient, jusqu'au début du XVIIè siècle, cinq maisons différentes, que les Liechtenstein acquirent progressivement après la victoire de la Montagne Blanche. Elles furent transformées en palais après 1638. Celui-ci fut remanié en 1791 par Mathias [...]

Financée par Maisel dans les années 1570, la synagogue Haute communiquait à l'origine avec l'hôtel de ville juif. Le sanctuaire ne reçut sa propre entrée et son escalier qu'au moment de leur séparation au XIXe siècle. La salle principale, située au premier étage, d'où son nom de synagogue Haute, a conservé son plafond à voûtes et sa décoration magnifique de stucs Renaissance. Vous pourrez y admirer [...]

De style haut baroque, la synagogue Klaus présente une remarquable voûte en berceau richement décorée de stucs. Elle abrite aujourd'hui, outre une collection de manuscrits et d'imprimés en hébreu, une exposition retraçant l'histoire des traditions juives en Europe centrale depuis le début du Moyen Age. De nombreux personnages importants de la communauté juive de Prague y apparaissent comme Rabbi Löw [...]

Fondée en 1479 par le rabbin Pinkas et agrandie en 1535, la synagogue Pinkas était initialement bâtie en style gothique tardif, mais fut remaniée en 1625. La voûte a conservé, malgré tout, son caractère de gothique flamboyant. Une galerie pour les femmes y fut ajoutée au XVIIè siècle. La synagogue abrite une mikva, ou bain rituel, datant du Moyen Age. Depuis 1959, elle est un émouvant mémorial aux [...]

Fondée au XIIIe siècle, cette synagogue de style gothique est le plus ancien édifice du ghetto dont elle devint le centre. Elle s'appelait initialement Nouvelle Ecole et, quand de nouveaux temples furent édifiés, elle devint Vieille-Nouvelle. La synagogue a survécu à bien des incendies, des pogroms et même à l'assainissement du quartier. La décoration est très sobre mais ne manquez pas d'admirer les [...]

Voir tous les lieux du guide