Téléchargement guide pdf gratuit

Les lieux du guide 250 idées de visite à Prague!
Chapelle des Miroirs

Dans la troisième cour du Clementinum se trouve la chapelle de l'Annonciation, dite chapelle des Miroirs, en raison de son exceptionnel décor de stucs dans lesquels sont insérés des miroirs. Œuvre de Frantisck Kanka, elle sert aujourd'hui de salle de concerts.

# 2/381 : Chapelle Italienne

Chapelle Italienne

Appelée aussi chapelle italienne de l'Assomption de la Sainte-Vierge, cet édifice est atypique. Construit entre 1590 et 1597 pour les premiers italiens installés à Prague, il se signale par un plan ovale inhabituel en Bohême pour l'époque. Ottavio Mascherino, architecte au service du pape, pourrait être son concepteur. C'est l'une des trois églises du Clementinum mais n'est que très rarement ouverte [...]

Cimetière de Vyšehrad

Le cimetière national de Vysehrad fut fondé en 1660 et agrandit dans les années 1870 sur une éminence rocheuse dominant la Vltava. Son emplacement garde une grande signification historique et mythologique pour le peuple tchèque. Les autorités municipales décidèrent d'y regrouper les sépultures de personnalités (politiques, militaires, artistiques) du pays. On en compte environ 600 dont celles de Dvorak, [...]

Construit en 1679 pour accueillir les victimes de la peste, le cimetière d'Olsany fut agrandi au XIXe siècle et se vit entouré d'autres lieux de sépultures. Ceux-ci comprennent un cimetière russe et un cimetière juif où repose Franz Kafka dans la rangée 21. Plus grand cimetière de la ville, on reste surpris et charmé par la nature envahissante qui recouvre la plupart des tombes.

Le Clementinum et sa bibliothèque Baroque

Le Clementinum est le plus vaste ensemble architectural de la ville après la Château de Prague. Il s'agissait du quartier général des Jésuites pour l'Europe centrale, en charge de la contre réforme. Vous pourrez y découvrir l'église St Sauveur, de très belles salles et galeries couvertes de fresques baroques et surtout sa fameuse bibliothèque baroque, l'une des plus belles du monde. Devenue aujourd'hui [...]

L'église Sainte-Ludmilla (1888-1893) se trouve au centre de la jolie place de Namesti Miru. Flanquée de deux tours octogonales de 60 mètres de hauteur, ce sanctuaire néogothique fut dessiné par Josef Hocker. Le relief du tympan principal est l'œuvre du célèbre sculpteur Josef Mylsbek.

# 7/381 : Eglise Ste-Ursule

L'église Sainte-Ursule est un bel exemple d'architecture baroque du début du XVIIIe siècle. Sa façade a conservé ses sculptures originales et de magnifiques peintures décorent l'intérieur. Le restaurant du Couvent occupe le rez-de-chaussée du monastère.

# 8/381 : Eglise St-Ignace

L'église Saint-Ignace, sanctuaire jésuite dédié à Ignace de Loyola, fondateur de l'Ordre, offre un exemple typique d'architecture baroque construit par la Contre-Réforme pour impressionner le peuple par le faste et la richesse du culte catholique. L'église fut élevée par Carlo Lurago puis par Bayer à la fin du XVIIIe siècle, sur le modèle du Gesu à Rome. D'aspect monumental sa façade est animée par [...]

# 9/381 : Eglise St-Jacques

Eglise St-Jacques

Située dans le quartier de la Vieille-Ville, l'église Saint-Jacques était à l'origine l'église gothique (XIVe siècle) du couvent des Frères mineurs. On la remania dans le style baroque après l'incendie de 1689 qu'auraient allumé des agents de Louis XIV. La transformation de l'intérieur, avec l'ajout de vingt autels latéraux est une superbe réussite et sa longue nef donne à l'église, dotée d'un orgue [...]

# 10/381 : Jardins de Vrtba

Le jardin de Vrtba porte le nom de l'aristocrate qui en décida la création au début du 18ème siècle. La composition du jardin est basée sur l'échelonnement des terrasses. On passe d'une terrasse à l'autre au moyen de petits escaliers, des petits kiosques se cachent dans la végétation et une armée de statues veille sur cet envoûtant théâtre végétal. Alors il faut monter, gravir les terrasses, une par [...]

Le Palais Wallenstein accueille le Sénat de la République Tchèque et des expositions temporaires. Mais on peut visiter et flâner librement dans les jardins et visiter la très belle loggia qui s'y trouve. On y accède par les arcades, sous le palais. Bien qu'il s'étende devant un bâtiment baroque, le jardin garde la rigueur de la Renaissance. Avec sa fontaine de Vénus et ses parterres géométriques, il [...]

# 12/381 : Jeu de Paume

Le Jeu de Paume construit par Bonifaz Wohlmut (1569) au cœur des jardins royaux présente une étonnante façade entièrement couverte de sgraffites Renaissance, représentants les allégories des sciences, des vertus et des éléments terrestres. Ce bâtiment servit de jeu de paume, d'écuries royales puis d'entrepôt militaire. Détruit lors de la Seconde Guerre mondiale, il est reconstruit à l'identique puis [...]

La Colline de Pet?ín

Une forêt s'étendait jadis de la Montagne Blanche jusqu'à la colline de Petrin dont le sommet s'élève à 318 mètres d'altitude à l'ouest du quartier de Malastrana. Des vignobles couvraient son flanc sud au XIe siècle, mais des jardins et des vergers les avaient pour la plupart remplacés au XIXe siècle. Pour rejoindre la colline, il suffit d'emprunter le funiculaire. Arrivé en haut, vous ne pourrez manquer [...]

Les collections de machines constituent le principal intérêt du musée national des Techniques. Témoignage concret et souvent pittoresque des progrès effectués depuis la révolution industrielle, elles font partie des plus importantes d'Europe. Le hall principal, emplit de vieilles locomotives, d'anciennes bicyclettes, de voitures, d'aéroplanes et même d'une montgolfière est naturellement le plus visité. [...]

# 15/381 : Musée Smetana

Sur la passerelle Novotny, tout près de la tête du pont, se trouve l'exceptionnel musée Smetana, logé depuis 1936 dans un bâtiment de style néo-Renaissance de 1885. Il est orné des scènes figurant le combat contre les Suédois sur le pont Charles, en 1648. La riche collection de documents, lettres, partitions et instruments évoquent la vie et l'œuvre de Bedrich Smetana, père de la musique tchèque et [...]

Les mélomanes ne manqueront pas le musée tchèque de la Musique qui rassemble depuis 2005 des centaines d'instruments de musiques anciens de grandes valeurs, sur plusieurs niveaux. Des écouteurs disposés tout le long de l'exposition permettent d'apprécier les enregistrements originaux. Ce musée a pour ambition non seulement de présenter de superbes instruments, mais aussi d'explorer les liens entre [...]

# 17/381 : Rue Nový Svet

Au 17e siècle, le quartier était habité par une population de serviteurs travaillant au Château. De ce passé, la rue Novy Svet a conservé une apparence modeste. D'un coté, vous trouverez un muret qui donne sur les jardins du Château et de l'autre il y a ces jolies petites maisons qui font rarement plus d'un étage. Par exemple, la maisonnette rose qui se trouve au N°6, est ""la plus petite maison de [...]

# 18/381 : Palais Trója

A la fin du XVIIè siècle, l'architecte français J.B. Mathey s'inspira des villas Renaissance italiennes pour construire le palais Troja pour le comte Sternberg. C'est l'une des plus séduisantes résidences d'été de Prague. Située au pied de hauteurs dominant la Vltava, elle s'ouvre sur un jardin à la française dont les lignes de fuite aboutissent à un escalier monumental orné de plus de vingt sculptures. [...]

Palais Veletržní (Musée d'Art Moderne et d'Art Contemporain)

Installé dans l'ancien palais d'Exposition, le musée d'Art moderne et contemporain présente les riches collections d'art tchèque et européen de la Galerie nationale. L'édifice, emblématique de l'architecture fonctionnaliste, a été construit d'après les dessins de Tyl et Fuchs en 1925-1929. Complètement rénové après l'incendie de 1974, il est depuis 1995, l'un des lieux d'exposition de la Galerie nationale. [...]

# 20/381 : Parc de Letná

Sur la rive de la Vltava opposée au quartier juif, le vaste plateau où se rassemblaient jadis les armées sur le point d'attaquer le château de Prague a été aménagé en parc public, appelé parc de Letna, au milieu du XIXe siècle. Depuis le quai, vous trouverez un escalier de granit qui vous permettra d'atteindre la terrasse où un métronome géant remplaça une statue colossale de Staline, dynamitée en [...]

# 21/381 : Parc Kampa

Le parc de Kampa, sur l'île du même nom, est une sorte d'oasis de calme en plein Prague. En fonction des saisons, les parterres du parc se revêtent de couleurs allant du vert à l'or, sans parler de ce manteau neigeux qui chaque année habille la ville de Prague vers le mois de décembre. Allez-y! Découvrez-le et promenez-vous le long du muret qui sépare le parc des berges de l'île de Kampa.

Voir tous les lieux du guide



Téléchargement guide pdf gratuit




Trouvez un hôtel simplement au meilleur prix!