Cartes de NYC

Plan de Manhattan

Source : http://mappery.com

Metro de New-York

Source : http://www.cartograf.fr

Carte des bus touristiques de New-York

Source : https://media.intranet.ticmate.com


Les lieux du guide Cafés-concerts et cabarets de New-York : 30 idées de sorties
Café Carlyle

Envie de revenir à l’époque du jazz et de ses clubs privés ? Visitez le Café Carlyle, situé dans l’hôtel du même nom, vous aurez l’impression de remonter le temps ! En effet, cet endroit luxueux est entièrement dédié au jazz. L’entrée coûte entre 50 et 150$, et le dress code chic est de rigueur. A l’intérieur, vous jouirez d’un cadre magnifique, avec des fresques aux murs, peintes par l’artiste français Marcel Vertes. Vous pourrez déguster de délicieux martinis et profiter de la musique. Régulièrement, des virtuoses s’y produisent, comme Eartha Kitt, Ute Lempur et Steve Tyrell, ainsi que le réalisateur [...]

Duplex

Même si, vu de l’extérieur, le Duplex ressemble à un coin tranquille de West Village, une incroyable ambiance règne à l’intérieur. Ouvert dans les années 50, c’est le plus ancien cabaret de la ville. L’entrée est abordable : selon le jour où vous venez, l’entrée coûte entre 10 et 20$ pour assister aux représentations des divas et autres drag-queens. Découvrez également la deuxième pièce et son piano. Côté décoration, le drapeau arc en ciel est roi !

Stand-Up NY

Stand-Up NY, situé dans l’Upper West Side, est la vitrine du festival canadien Juste Pour Rire. Ce café-théâtre a accueilli les plus grands depuis que Robin Williams s’est fait connaître en 1986. L’intérieur est assez quelconque, avec peu de décoration : l’intérêt principal, c’est la salle et ses 175 places. L’entrée coûte entre 15 et 20$, avec une consommation obligatoire de deux verres. C’est une véritable pouponnière de talents du stand-up, et des ténors de la discipline qui s’y produisent parfois, comme Jerry Seinfeld, Chris Rock ou Jon Stewart.

Incontestablement meilleure salle d’improvisation de la ville, Upright Citizens Brigade Theatre vous fera rire aux éclats avec sa programmation riche et variée. En effet, cinq spectacles sont parfois prévus dans la même soirée dans cette salle de 150 places, de quoi rire assez pour en avoir mal au ventre. Le décor de la salle est peu soigné, mais ce n’est pas pour cela que l’on vient ! L’entrée coûte entre 5 et 10$, et tout se paie en espèces. Venez passer un bon moment !

The Charleston est le seul endroit à New York où l’on vous offre une part de pizza à chaque fois que vous prenez une consommation. Et pas une petite part ! Découvrez ce bar au concept étonnant, dont l’extérieur ne paie pas de mine. Certains disent qu’il est « sombre, froid, humide et poussiéreux », mais c’est ce qui fait son charme ! Buvez une bonne bière, savourez votre pizza et terminez la soirée en participant à un tournoi de Wii ! Il y a souvent du monde, mais sans être jamais trop bondé. Les fumeurs trouveront des sièges dans l’agréable patio. Descendez au sous-sol et assistez à des concerts [...]

Découvrez Club Exit, ses trois bars lounge et ses salles VIP ! Ce club interdit aux moins de 18 ans, ouvert en 1995, est situé au cœur de Greenpoint, à Brooklyn. Vous y croiserez beaucoup d’étrangers, assez jeunes, venus savourer un bon mojito et danser sur de la house. Attention, on n’accepte que les paiements en espèces, et pensez à vérifier que le métro G circule pour pouvoir repartir !

Au-dessus de la porte, un grand panneau en acier annonce l’entrée de Five Spot. Découvrez ce bar, animé tout au long de la semaine : on y trouve toujours un concert, un DJ, des comédiens… Idéal pour passer une agréable soirée entre amis ! L’atmosphère est très feutrée, avec ses nombreux rideaux et fauteuils en cuirs. La salle est uniquement éclairée par des bougies et des lumières rouges. Quelques tables sont installées au fond pour ceux qui souhaitent manger, mais la plupart des gens viennent ici avant tout pour danser ! L’happy hour quotidienne a lieu de 11h à 19h.

Autrefois connu sous le nom de Mambo Lounge, Lola’s Jazz Café est un club portoricain situé à Brooklyn. Si le nom a changé, l’ambiance, en revanche, est restée la même : un décor simple, de la musique live et de la bière pas chère ! Le samedi, des groupes viennent jouer du jazz et diverses musiques latino. Prenez un cocktail au bar, éclairé par de nombreux spots lumineux, et déhanchez-vous sur la piste ! Attention à votre porte-monnaie, car Lola’s Jazz Café est aussi connu pour ses pickpockets !

Avery Fisher Hall est l’une des salles du Lincoln Center for the Performing Arts, qui accueille régulièrement des spectacles et des concerts, notamment ceux de l’orchestre philharmonique de la ville de New York. Ouverte en 1956, elle est très impressionnante vue de l’extérieur, avec ses colonnes hautes de quatre étages, ses grandes fenêtres et ses balcons. Elle est tellement réputée que l’on y organise les cérémonies de remise des diplômes des plus grandes universités de New York, et même des mariages !

Ouverte en 1929, Beacon Theater est une salle de spectacles de près de 3000 places, située dans Upper West Side. Admirez les deux grandes statues de déesses grecques et le sol en marbre des balcons. Comme dans la plupart des salles de l’époque, elle dispose d’une très bonne acoustique. Enfin, quelle que soit votre place, vous aurez toujours vue sur la scène. En effet, ici, on n’est jamais trop loin, et il n’y a aucun pilier pour gâcher la vue.

Venez découvrir un café-concert branché à Lower East Side : Pianos. Son nom ne vient pas des concerts que l’on donne –en effet, la programmation est plutôt hip-hop, électro et rock- mais tout simplement du fait que ce bar est un ancien magasin de pianos, et que les propriétaires ne se sont pas donnés la peine de changer le nom ! Ouvert en 2002, Pianos vous accueille sur deux étages. Venez danser sur de la bonne musique, boire un verre et goûter les fameux burgers. Si vous venez entre 15h et 19h, vous pourrez même profiter de l’happy hour !

Ouvert en 2002 sur Fifth Avenue, dans le quartier de Park Slope à Brooklyn, Southpaw est un bar charmant qui accueille souvent des concerts d’artistes locaux, nationaux et même internationaux. En sous-sol, un espace lounge vous attend, vous pourrez y déguster de succulents Martini. L’entrée est payante, mais les boissons sont très abordables. Renseignez-vous sur le programme, des soirées spéciales sont régulièrement organisées, par exemple des soirées ping-pong, billard ou fléchettes !

Nouveau classique des salles new-yorkaises, Warsaw at the Polish National est situé à l’intérieur de la Maison de la Pologne (Polish National Home). Des groupes de légende s’y sont produits, comme The Wailers, Patti Smith, Le Tigre ou The New Photographers. Les plafonds hauts lui procurent une très bonne acoustique, et beaucoup pensent que c’est l’une des meilleures salles de concerts de la ville. Tous les premiers vendredis du mois, vous pourrez assister à la « Rebel Night », réservée aux plus de 21 ans, et le samedi soir, on organise régulièrement des soirées de danse polonaise. Venez déguster [...]

55 Bar date de l’époque de la prohibition. Idéal pour des concerts sobres, cette salle est simple, amicale, pas chère, et n’applique aucun dress code. Alors foncez ! Vous y découvrirez de nouveaux artistes et de nouveaux styles, notamment du jazz et du funk, avec beaucoup de guitare. La programmation et l’ambiance sont extraordinaires, avec souvent deux concerts par soir. Parmi les artistes qui s’y produisent fréquemment, on peut citer Tim Berne, Tony Malaby ou encore Mike Stern.

BAM Café est un bar-restaurant situé au premier étage de la Brooklyn Academy of Music, un bâtiment qui ressemble à une église. Au menu, des plats américains classiques revisités, mais on n’y va pas vraiment pour manger, plutôt pour profiter de tout ce qui se passe autour des repas. Le vendredi et le samedi, de 21h à 23h30, venez assister à des concerts gratuits de jazz, RnB, rock et pop dans ce « paradis acoustique ». Attention, la cuisine ferme à 20h30, il n’est pas possible de manger pendant le concert ! Si vous voulez vraiment profiter de la musique, installez-vous aux tables situées près de [...]

Birdland est une salle de jazz de légende située près de Times Square. Rouverte en 1986 après une fermeture de près de vingt ans, cette salle tient son nom de « Bird », surnom affectueusement donné à Charlie Parker, roi du BeBop qui tenait la vedette dans l’ancienne salle dans les années 50 et 60. De grands noms du jazz s’y sont produits, comme John Coltrane, Miles Davis et Dizzy Gillespie. L’entrée est payante, entre 10 et 50$ en fonction des artistes, et on vous demandera un minimum de consommation de 10$ si vous souhaitez consommer à table. Peut-être est-il alors préférable de s’installer au [...]

Affectueusement surnommé « Cleo’s » par les habitués, Cleopatra’s Needle est un cabaret intime situé près de Central Park et de l’obélisque égyptien, d’où son nom. La décoration est très simple, presque minimaliste, avec des colonnes en brique. Ici, c’est la musique qui crée l’ambiance. L’entrée est gratuite, mais on vous demandera un minimum de consommation de 10$. Profitez de l’happy hour, qui a lieu tous les jours de 16h à 19h30, les cocktails et le vin sont à moitié prix ! Venez discuter entre fans de jazz autour d’un verre ou d’un dîner, au son de standards de jazz et d’artistes locaux. Un [...]

Ouvert depuis 1994 dans Theater District, Iridium est un club de jazz réputé à New York pour sa bonne acoustique. Il tente de recréer l’ambiance des années 1920 et 1930, sans la fumée de cigarettes bien sûr. Pensez à réserver pour avoir une place, elles sont assez limitées. Vous rencontrerez probablement beaucoup de touristes européens, et des étudiants qui bénéficient d’une entrée à prix réduit. Les meilleurs jazzmen s’y sont produits : Jimmy Scott, Mike Stern, Pharaon Sanders, Mingus Legacy Band et bien d’autres. Ne manquez pas Les Paul, le lundi soir, un moment exceptionnel !

Banjo Jim's

Banjo Jim’s est un petit café-concert sans prétention situé dans East Village. Son nom vient du mari de la propriétaire, décédé dans un tragique accident. Installez-vous à table et profitez de la bonne musique, country et folk, ou préférez le bar pour jouer aux cartes. Le décor est simple, composé uniquement de photos vintage, et le prix des boissons est très raisonnable. Idéal pour une soirée de détente !

A Times Square, BB King est un espace à la fois intime et spacieux qui accueille de nombreux concerts : bluesmen de la vieille école, rock, folk, reggae, RnB… Il y en a pour tous les goûts. Vous pourrez commencer par dîner (au menu : cuisine américaine traditionnelle), puis esquisser quelques pas de danse. N’oubliez pas de visiter la petite boutique souvenirs à l’étage.

People’s Voice est un petit café à l’ancienne situé près de l’Empire State Building, créé en 1979 par les membres de Songs of Freedom and Struggle. Tous les samedis, il organise des concerts folks excentriques et accueille de nombreux chanteurs engagés, mais aussi des lectures de poèmes, des conteurs, des marionnettes, de la danse et du théâtre. Venez de bonne heure, car la salle est assez petite, et munissez-vous d’espèces. Après le concert, faites une halte dans la boutique souvenirs et goûtez l’un des rafraichissements maison, ils ne sont pas chers !

Voir tous les lieux du guide