Les lieux du guide Collioure
Fête de la Saint-Vincent-Collioure

A Collioure, on affiche fièrement son identité catalane : dans les rues, dans les cafés, les couleurs de la Catalogne, le orange et le rouge, s'observent partout. Le tempérament du sud est bien présent, et si la ville semble calme la journée, le soir l'animation est à son comble à l'occasion de quelques unes des fêtes qui ponctuent l'année. Des processions religieuses ont ainsi lieu dans la ville à la mi-août, pour la fête de la Saint-Vincent. Sur la grande place du centre village, des gens se réunissent pour danser, formant de grandes rondes accompagnées d'un orchestre aux instruments bien spécifiques [...]

Notre-Dame des Anges-Collioure

L'église de Collioure, Notre-Dame des Anges, appartient aux images emblématiques de la ville, une vraie prise de vue de carte postale, avec pour singularité cette tour ronde avancée sur la mer : un ancien phare, devenu le clocher de l'église lors de la construction de cette dernière à la fin du XVIIe siècle (1684). Cet édifice de style gothique méridional venait remplacer l'ancienne église de la vieille ville, rasée. La nuit, Notre-Dame des Anges est parfaitement mise en lumière, et sa silhouette baignée par les eaux impressionne. L'intérieur est particulièrement riche : citons par exemple ses [...]

Le château royal

Avec l'église Notre-Dame des Anges d'un côté de la rade, le château royal est l'autre monument incontournable, qui participe au charme de Collioure et à son image de marque. Imposante forteresse, le château n'a cessé de subir des transformations depuis le VIIe siècle, époque de sa construction initiale : les comtes du Roussillon, et les rois d'Aragon l'aménage en fonction des progrès militaires, puis les rois de Majorque y prennent leurs quartiers. Du beau monde donc, ce qui révèle l'importance stratégique que revêtait Collioure. Vauban ajoutera son grain de sel en transformant les fortifications [...]

Les couleurs de Collioure sont impressionnantes, vives, et très changeantes selon l'heure de la journée et la position du soleil. Ces tons variés, qui modifient presque l'allure de la ville, n'ont pas laissé insensible nombre de peintres de passage dans le village. Quelques ''pointures'' se sont ainsi inspirés de Collioure : Picasso, Chagall... ou encore Henri Matisse et André Derain, particulièrement marqués par la ville lors de leur venue en 1905. Ce passage sera l'occasion d'une période faste en terme de création, débouchant sur un nouveau style, le fauvisme. Aujourd'hui, un ''Chemin du [...]

Fort Saint-Elme

Au sud de Collioure, à mi-chemin vers Port Vendres, on aperçoit clairement la silhouette du fort Saint-Elme. Silhouette massive qui rappelle que la hauteur sur laquelle le fort est construit, lui permettent de surplomber les rades de Port Vendres et Collioure, fut longtemps un point stratégique primordial pour quiconque désirait contrôler la région. Une tour préexistait lors de l'édification des premières fortifications en 1344 par le roi d'Aragon vainqueur de Collioure, puis agrandit plus tard au XVe sous la volonté de Louis XI. Mais c'est au XVIe, sous Charles Quint, que la forteresse prend [...]