Carte Corse. Préparer votre circuit!

Depuis 1976, la Corse est divisée en deux départements, à savoir : la Haute-Corse et la Corse du Sud. Dans le département de la Haute-Corse, les sites touristiques qu’il faudrait absolument visiter sont l'Ile Rousse, Calvi et Porto au Nord-ouest, Bastia au Nord-est et Corte au centre. Dans le département de la Corse du Sud, la ville la plus animée reste Ajaccio, qui est située à 6,5 km à l’Est de l’aéroport.

Pour être satisfait de son séjour en Corse, il est indispensable de se renseigner. Certains sites internet donnent différentes informations utiles sur les établissements d’hébergement, les lieux de restauration et les sites touristiques intéressants.

Pour éviter de se perdre, il faudra acheter une carte de la Corse dès son arrivée à l’Aéroport. Ainsi, il sera possible de mieux s’informer sur l’emplacement des bâtiments administratifs et les 4 fiefs de l’île. Se munir d’un plan routier de la ville peut également être d’une grande utilité. Ce document est disponible sur le web.

Pour rejoindre la Corse, on a le choix entre prendre l’avion ou le bateau. Si, à son arrivée, on souhaite tout de suite rejoindre son hôtel, il est possible de prendre l’autobus ou le train, mais on peut aussi appeler un taxi ou louer une voiture.

Carte globale de la Corse

Source : http://www.carnets-voyage.com

Plan du GR20 en Corse

Source : http://www.cartograf.fr

Carte des offices de touriste et cotes corses

Source : http://locationsilerousse.free.fr

Carte touristique de Corse

Source : http://www.guide-evasion.fr


Les lieux du guide Corse
Baie de Rondinara

La Corse est une superbe région de France qui offre une richesse naturelle impressionnante. Qu’on y soit pour le relief montagneux ou pour s’y baigner, c’est toujours d’excellentes vacances qui vous y attendent. Parmi les plages paradisiaques, vous avez surement du entendre parler de La Baie de Rondinara. Et comment ! La Baie de Rondinara, en Corse, a tout de même été élue meilleure plage de France en 2008 ! C’est pour vous dire la beauté de ce cadre sans précédent. Des lettres de noblesses qui lui valent [...]

Vielle ville d'Ajaccio

Ajaccio, capitale de la Corse, cité lumineuse, ville impériale où naquit Napoléon, haut lieu de prestige et de fêtes, la ville ne sait plus où donner de la tête, ornée de sa citadelle, de son port de plaisance animé et de ses terrasses vivantes et ensoleillées. Fondée en 1492, Ajaccio se développe progressivement et s'affiche alors comme simple rempart, un "Castello" : un donjon doté d'une enceinte basse. Ce sont les génois au XIVe siècle, qui ont entrepris des travaux pour créer des fossés [...]

Place d'Austerlitz

A voir le nombre de personnalités ayant foulé le sol d'Ajaccio, on en comprend mieux l'importance des monuments et des grandes places, qui s'affichent à tous les coins de la ville. En vous promenant dans les ruelles, vous déboulerez sur plusieurs lieux créatifs, illustrant un intense passé culturel. La place d'Austerlitz commémore l'ancien empereur né sur l'île de beauté, formée d'un grand promontoire au sommet duquel s'élève une petite pyramide. Ici, vous pouvez lire toute les victoires de Napoléon, ainsi que ces dates de naissance et de mort, inscrites sur des statues d'aigles. Sa statue en [...]

La Basse-Ville de Calvi

La marine, quartier du port de Calvi, est un lieu très apprécié des visiteurs, qui en profitent pour marcher allègrement le long des quais, saluant au passage quelques pêcheurs du coin. Deuxième ville touristique de Corse, on comprend mieux en déambulant dans les ruelles colorées de la Basse-ville, pourquoi Calvi est si prisée. Commerçants, artisans, terrasses de restaurants et épiceries ouvrent leur porte directement sur le port, faisant cadeau aux visiteurs d'un paysage sympathique sur les voiliers amarrés. Vous pourrez aussi remarquer la Tour de Sel, ancien poste de guet du XIIIe siècle où était [...]

Ancien Palais des Gouverneurs de Calvi

Situé dans la Haute-Ville, l'ancien Palais des Gouverneurs autrefois appelé "Castel Nuovo", était la résidence des gouverneurs de la Corse. Bâtit au XIIIe siècle en or massif, il est doté d'un splendide donjon que l'on peut toujours admirer. Passé sous contrôle militaire depuis la Révolution, il abrite aujourd'hui la caserne Sampiero de la Légion Etrangère. nnn

Le Palais des Evêques de Sagone

Dans la ville Haute, dans les ruelles de la citadelle, se dresse le somptueux Palais des Evêques de Sagone. Le bâtiment, édifié au XVIe siècle, servait de résidence aux Evêques, puis fut acquis par la famille Giubegga, après la Révolution. Son architecture laisse perplexe, le Palais, grandiose, déploie ici toute sa splendeur, sur un fond bleu ciel qui se découpe tout autour. Non loin de là, vous pouvez aussi voir La Poudrière, avec ses deux magasins de poudre et le Bastion Teghjale, avec à ses côtés, un souterrain menant à la mer.

Dans la citadelle, en plein centre, vous ne passerez pas à côté de la Cathédrale Saint Jean-Baptiste. Construite au XIIIe siècle, elle était à ses débuts propriété du monastère Génois, avant d'être érigée en Cathédrale. Plusieurs fois endommagée et partiellement détruite, une grande reconstruction en 1567 lui redonna l'aspect qu'elle reflète encore aujourd'hui. L'intérieur, tout de blanc, comporte de nombreuses oeuvres d'art.

La Revellata

Magnifique pointe de végétation qui s'avance dans la mer, au dessus de la ville de Calvi, la Revellata regorge de plages toutes aussi belles les unes que les autres. Cette presqu'ile qui s'étend sur 40 km, jusqu'à Galéria ne finira pas de vous étonner. Toutes ses petites criques sont appétissantes, et ne demandent qu'à être parcourues. Le sable blanc et l'eau turquoise à l'infini vous offriront un cadre magnifique pour une baignade tranquille. Vous pourrez aussi y voir le Phare de Revellata, grande tour carrée d'une centaine de mètres, toute blanche devant l'eau turquoise.

Plage de Bodri

La plage de Bodri ! Entre Calvi et l'Ile Rousse, à 2 kilomètres de cette dernière, cette longue plage au sable blanc éclatant tentera bien des passants. Sur la route entre les deux plus grandes cités de Balagne, la mer y est translucide, turquoise, chaude, et ce ne sont pas les criques qui manquent ! Mais Bodri est beaucoup plus isolée que ses consoeurs et de ce fait, plus difficile à trouver. Plus sauvage, bordé d'arbres exotiques, le coin est magnifique, et aucune trace d'habitation ne s'y reflète. Un véritable petit havre de paix. Pour y accéder, il faut se garer sur un parking, avant d'emprunter [...]

Macinaggio

Le cap corse, extrémité nord de l'île de beauté, plus désert et moins peuplé que le reste, cache pourtant une beauté sauvage qui redessine le maquis corse, au milieu de bourgs et petits ports de pêche très conviviaux. Macinaggio, sur la côte Est, hameau de Rogliano et port de plaisance, longtemps occupé par les Génois, accueille aujourd'hui ses visiteurs dans un village tout à fait charmant, entre son petit centre-ville commerçant, son marché, ses moulins à vents, ses jetées et ses plages. Un petit havre de paix qui sait se réveiller et s'animer quand il le faut, pour le plus grand plaisir des [...]

Au Sud-Est de la Corse, se cachent non loin de la ville de Porto-Vecchio, les aiguilles de Bavella. Un panorama de force, que nous offre une fois de plus cette Corse, cette île de beauté qui porte merveilleusement bien son nom. Immenses morceaux de roches qui s'élancent dans le ciel à 1 899 mètres d'altitude, fendant l'espace de leurs extrémités pointues et sinueuses, elles dévoilent un arc en ciel de couleur, allant du gris au rouge foncé. Il est clair que se rendre aux Aiguilles de Bavella c’est découvrir la force de [...]

Les ports de Bastia

Bastia, deuxième ville de Corse, affiche son originalité avec ses deux ports de plaisance, marquant la frontière entre hier et aujourd'hui. Le vieux port et le port de Toga se côtoient amicalement et offrent un décor typique de l'ambiance marine de l'île. Et contrairement à ce que l'on pourrait croire, c'est du côté du vieux port, que les quartiers sont les plus animés, notamment avec sa jetée du Dragon et le Môle Génois. Le port de Toga accueille quant à lui les vacanciers venus mouiller l'ancre le temps d'un séjour dans cette vieille cité de l'île. La capitainerie vaut le détour, de sa tour [...]

Evisa, petit village aux maisons blanches à l'Est de Porto, s'enfonce au creux de la forêt d'Aïtone, à 830 mètres d'altitude. A l'entrée des gorges de Spélunca, Evisa est une cité tranquille entourée de châtaigneraies. Véritable centre d'excursions qui fait redécouvrir la corse, loin des stations balnéaires, le site naturel offre un condensé de cuvettes et de cascades, appelées les piscines d'Aïtone. Un lieu très recherché et on ne peut plus roboratif ! Dans l'air pur et frais des montagnes, lagon d'eau douce et calme absolu sont au rendez-vous. L'eau est froide, mais qu'importe, quand le soleil [...]

Place Foch d'Ajaccio

Entourée de palmiers, la place Foch et sa Fontaine des Quatre Lions de granit corse représentent une magnifique statue de marbre signée Maximilien Laboureur : Bonaparte en premier consul, drapé d'une toge romaine. Réalisée sous le second empire, cette place était il y a longtemps le début du principal chemin d'accès à la porte de la ville génoise, située un peu plus haut. Remarquable, aux dimensions originales, la statue s'affiche incroyablement bien dans l'espace vert alentour, et sa fine silhouette fend le ciel bleu à merveille, dans le décor chaleureux des façades blanches et ocres des habitations [...]

Place Saint Nicolas de Bastia

Et si Bastia, ville de Corse, comptait une place qui figure parmi les plus grandes de France, le croiriez-vous ? 300 mètres de long pour 90 mètres de large, voilà les dimensions qui encadrent la place la plus animée de la ville, l'espace le plus prisé des visiteurs et des habitants, qui aiment venir s'y relaxer autour d'un verre. Ici, vous pouvez voir le monument aux morts, mais surtout, une splendide statue de Napoléon en empereur romain, en hommage à Napoléon III. Un Le kiosque à Musique construit à la fin du XIXe siècle vous révèlera tout l'art de cette cité. Les dimanche matins, vous serez [...]

Corte

Après les ports sympas et leurs villes méditerranéennes, les poissons et autres gastronomies, venez à l'intérieur des terres découvrir ce que l'île cache de plus précieux. Du haut des montagnes corses, en plein centre de l'île de beauté, Corte a recueilli autour de sa cité un paysage naturel bien éloigné des longues plages de sable blanc et de leurs eaux turquoises. Ici, entre gorges profondes et hauts vallons, la capitale historique de la corse peint des décors tout verdoyant de forêts, lacs, fleuves et torrents. Si une escale à Corte permet de nouvelles activités comme randonnées et balades, [...]

Girolata

Près de la réserve de Scandola, un site emblématique de Corse : Girolata. Petit village on ne peut plus pittoresque, son originalité résulte dans son emplacement idyllique, accessible seulement en bateau (au départ de Calvi et Porto). Si aucune route ne mène à Girolata, il est tout de même possible de rejoindre le village depuis le Col de la Croix, à 22 km au nord de Porto. Une randonnée magnifique, qui vous fera environ 4 heures allée-retour, à travers le maquis. Ici, beaucoup de touristes en été, certes, mais un village loin de toute modernité et complexe balnéaire, sans aucun superflu d' équipement [...]

Des paysages exceptionnels de mer turquoise, de montagne verdoyante ou enneigée, de maquis, de lacs préservés et un patrimoine d'une culture riche et marquée : Vous êtes dans le Parcu di Corsica ! Créé en 1972, ce parc naturel s'étend sur plus d'un tiers de l'île et se divise en onze territoires : Falasorma Marsulinu, Caccia Ghjunsani, Niolu, Castagniccia, Centru di Corsica, Fium'Orbu, Alta Rocca, Taravu Bastelica, Gravona, Cruzinu Dui Sorru et Dui Sevi. Dans chacun d'entre eux, le visiteur peut trouver une Maison d'information qui l'orientera sur les randonnées équestres, pédestres ou VTT, les [...]

Sant'Antonino

Tout petit bourg situé à 500 mètres d'altitude, Sant'Antonino est aussi l'un des plus anciens villages de Corse et l'un des plus hauts de la Balagne. Des particularités qui lui valent bien son statut d'un des plus beaux villages de France. Un charme certain, du haut de son piton de granit, d'où il domine toute la pleine, sur paysage pittoresque de la Balagne, dans un panorama exceptionnel, à 360° . L'origine du village remonte au IXe siècle, et les restaurations entreprises pour le préserver n'ont nullement fait disparaître l'enchetement qui frappe les visiteurs en arrivant sur les lieux. Ruelles, [...]

La Place De Gaulle d'Ajaccio

La place De Gaulle, aussi appelée la place du Diamant, marque finement la séparation entre la vieille ville et les nouveaux quartiers. Offrant une vue magnifique sur le golfe d'Ajaccio, le monument à été érigé sous le Second Empire, pour honorer la gloire de Napoléon 1er et de ses frères. C'est dire si la ville en dispose, d'édifices rendant hommage à cet empereur des anciens temps ! Ici, ce dernier est représenté en statue de bronze sur un cheval, toujours vêtu à la romaine. Il est entouré de ces frères, Joseph, Louis, Lucien et Jérôme, statues en pieds de granit rose. En vous approchant un peu [...]

Les Tours de Rogliano

Les tours génoises, attractions phares de la Corse, ont pour la plupart été restaurées à Rogliano, et font désormais partie intégrante du patrimoine architectural de la ville. Située à des points stratégiques, elles jouissent alors de cadres exceptionnels. L'une, au centre du village, une autre, près de Macinaggio, avec vu imprenable sur le port, et une autre sur l'ilot de Finacchiarola, en ruines. Une dernière se trouve au dessus du port de Santa Maria , collée à la chapelle du même nom. Aller au plus proche de ces tours, c'est être garanti d'une sympathique promenade en pleine nature, pour profiter [...]

Voir tous les lieux du guide