Carte Herault

Dans une carte du département de l'Hérault, vous trouverez des informations pratiques pour un voyage réussi : sites incontournables, villages, lignes de bus, aéroport, etc. C'est donc un outil indispensable pour un séjour réussi et bien organisé. Cela vous apprendra par exemple que le département est limité par la Méditerranée au sud-est, l'Aveyron et le Tarn au nord-ouest ou encore le département de l'Aude au sud-ouest.

Vous apprendrez également que le chef-lieu du département est Montpellier, qui est également la principale ville où siègent la Cour d'appel, l'Académie ainsi que l'Évêché de l'Hérault. La carte vous montera les deux chefs-lieux d'arrondissement, à savoir Béziers et Lodève. Un autre moyen de connaître la ville est également de vous connecter sur internet, car la toile vous propose des cartes interactives gratuites.

Cela vous en apprendra davantage sur les routes, les autoroutes praticables et/ou en construction, les places et sites touristiques intéressants. On citera par exemple les plages de La Grande-Motte sur la côte littorale du Languedoc ou le pic Saint-Loup près des communes de Saint-Mathieu-de-Tréviers et de Cazevieille. Il y a également le pont du Diable dans la commune de Saint-Jean-de-Fos. La grotte de la Clamouse n'est pas non plus à rater puisqu'elle se trouve à quelques centaines de mètres seulement du Pont du diable. Elle se trouve donc dans la même commune, mais à 35 km de Montpellier. Pour obtenir une carte, rendez-vous à l'Office du tourisme ou procurez-vous-en une en ligne.


Les lieux du guide Découverte du Languedoc Roussillon

Eus

Eus

Dominant le bassin du Conflent, Eus, site inscrit à l'inventaire des monuments historiques en 1943, apparait comme une pyramide de couleur au milieu de la verdure qui l'enveloppe. Ses maisons sont construites en terrasses, en haut desquelles point l'imposante église de Saint-vincent. Eglise qui fait toute l'attraction du village. Construite au XVIIIe siècle sur l'ancienne chapelle du château, dont certaines ruines sont encore visibles, "l'église du haut", comme elle est appelée, présente une architecture typique de la région, par sa nef unique de chapelles latérales blotties entre les contreforts. [...]

Sainte-Enimie

Dans les somptueuses gorges du Tarn, Sainte-Enimie se profile sur les pentes d'un canyon devant lequel coule l'illustre rivière. Ce vieux bourg médiéval doit son nom à la légende de Sainte Enimie, princesse mérovingienne soeur du Roi Dagobert, qui paraît-il, fut miraculeusement guérie de la lèpre en se baignant dans la fontaine de Burle. Fontaine qui depuis, est un point de visite à ne pas manquer quand on se rend dans ce splendide village de Lozère. Tout comme l'ancien monastère bénédictin élevé en abbaye au XIVe siècle, dont subsistent une chapelle et une salle capitulaire. Ici, vous pouvez [...]

Pont du Gard

Le Pont du Gard, vestige du célèbre aqueduc romain, fut construit sous l'empereur Claude autour de 50 après J.C.. Il enjambe le Gardon, ou Gard, et assure la continuité de l'aqueduc romain qui conduisait l'eau d'Uzès à Nîmes. En 1914 la législation des Monuments Historiques est établie, le Pont du Gard compte naturellement parmi eux et en 1985 il est inscrit au patrimoine Mondial par l'Unesco. En 1996, le site du Pont du Gard a fait l'objet d'un projet d'aménagement touristique qui a vu le jour en l'an 2000. Aujourd'hui, lors de votre visite sur le Site du Pont du Gard, ne manquez pas de vous rendre [...]

Les remparts d'Aigues Mortes

En 1240 Saint Louis décide la construction d'une ville aux portes de son royaume afin de s'ouvrir un accès sur la Méditerranée. Ce sera à Aigues-Mortes, dans un pays fait de marais, de sable et d'eau. Sept siècles plus tard, les fortifications dominent toujours la Camargue, offrant un des ensembles d'architecture médiévale les mieux conservés de France.Aigues Mortes regorge de curiosités très intéressantes à découvrir. En tête de liste, on trouve les remparts qui datent des xiiième et xivème siècles, ils témoignent de la beauté architecturale militaire de l’époque. Ce qui intrigue surtout, c’est [...]

C'est à 1800 m d'altitude que la belle Font Romeu déploie ses merveilles, en plein coeur de la Cerdagne, terre ensoleillée blottie entre l'Espagne, la Méditerranée et l'Andorre. Ici, vous pourrez dévaler à loisir 15 pistes vertes, 9 bleues, 8 rouges et 8 noires. Et pourquoi pas vous ressourcez à la fin de vos journées en profitant des nombreux centres de remise en forme en eau thermale chaude que vous propose la station, c'est un vrai délice ! Découvrir Font Romeu: sites de tourisme, à voir et à faire... Font-Romeu-Odeillo-Via se trouve dans le département des Pyrénées-Orientales, dans le Languedoc-Roussillon. [...]

Ce grand festival de l'Hérault est réputé dans toute la France pour la remarquable qualité de ses spectacles et les moyens mis en ?uvre pour les réaliser, tant concernant l'équipement que l'organisation des prestations. Le Printemps de Comédiens a lieu chaque année au mois de juin dans le charmant domaine d'O à Montpelier. Vous serez transporté par la magie et la créativité des artistes qui présentent des spectacles dans plusieurs domaines artistiques: le théâtre (classique, tragique, comique, moderne), le cirque (prestations équestres, voltige, trapèze, jonglerie...), la musique et les arts de [...]

La maison carrée de Nîmes

La Maison Carrée est un temple romain édifié à la fin du Ier siècle av. J.-C. devenu une église au Moyen-Âge puis un musée des arts antiques aujourd'hui, situé place de la Maison-Carrée dans le centre de Nîmes. À cette époque, l'empereur romain Auguste conquit cette ville sous le nom de Nemausus. La Maison Carrée est dédiée à la gloire des deux petit-fils de l'empereur : les consuls et chefs militaires Lucius Caesar et Caius Julius Caesar. La Maison Carrée a inspiré la création d'autres édifices, notamment l'église néoclassique de la Madeleine, à Paris, ou encore le State Capitol de Virginie aux [...]

Cité de Carcassonne

La Cité de Carcassonne est située dans la ville de Carcassonne dans le département de l'Aude, région du Languedoc-Roussillon, en France et n’est autre que la ville médiévale fortifiée. C'est à Carcassonne que se croisent deux grands axes de circulation utilisés depuis la plus haute antiquité : de l'Atlantique à la Méditerranée et du Massif Central à l'Espagne. Il est clair, dès lors, que le voyage se fera dans les couloirs du temps à la rencontre de ce que l’histoire a [...]

Arènes de Nîmes

Les Arènes de Nîmes sont un amphithéâtre romain bâti à la fin du Ier siècle pour divertir la population de Nîmes et de ses alentours. Lors des Grandes invasions, il se transforme en village fortifié, le castrum arenae où la population va se réfugier, puis constitue au moyen-age jusq'au XIXe siècle un quartier avec ses rues et ses boutiques. Au XIXe siècle, le monument est dégagé puis reconverti en arènes pour courses de taureaux en 1863. Elles accueillent une vingtaine de corridas et courses camarguaises annuelles et diverses manifestations culturelles (concerts, reconstitutions historiques...), [...]

Châteaux cathares

"Châteaux cathares"est un terme utilisé pour désigner, de manière arbitraire, la série de forteresses bâties par le roi de France sur la frontière sud de ses domaines à l'issue de la croisade contre les Albigeois. Quelques uns de ces sites avaient connu, antérieurement à la période royale, un habitat villageois de type castral susceptible d'avoir abrité des cathares, rasé lors de l'érection des citadelles. Plus strictement, il faudrait parler de châteaux du Pays Cathare. En Languedoc, les seuls vrais « châteaux cathares » furent les bourgades fortifiées (castrum) de Laurac, Fanjeaux, Mas-Saintes-Puelles... [...]

Aiguèze

Un village, pour une double face. Telle pourrait être la description d'Aiguèze, cité médiévale posée sur son bloc de roche dominant d'un versant, les incroyables gorges de l'Ardèche et de l'autre, les vignobles des côtes du Rhône. Grande forteresse jouissant d'une véritable position stratégique, le village plusieurs fois détruit par ses conquêtes et ses guerres, n'a jamais pu récupérer tous les trésors et les prestiges de ses grandeurs. Mais quand bien même après des siècles, il a su préserver une architecture et des vestiges remarquables, comme le donjon, ses remparts et la tour sarrazine, surplombant [...]

Le Pont du Diable

A proximité du village de Saint-Guilhem le Désert, le Pont du Diable enjambe l'Hérault : construit entre 1025 et 1031, c'est l'un des plus anciens ponts de style roman en France. Le pont se situe à la fin des gorges de l'Hérault. De l'autre côté, le fleuve s'élargit et les berges, facilement accessibles, forment de véritables petites plages de sable en bordure du fleuve permettant une baignade rafraichissante. Un lieu superbe, mais qui peut subir une forte affluence certains jours d'été.

Le Polygone

Le Polygone est un grand centre commercial sur plusieurs niveaux. Son architecture moderne n'est pas du goût de tout le monde, mais on y retrouve toutes les grandes enseignes, généralement noires de monde. On y accède par la place de la Comédie via l'allée Jules Milhau ou à l'opposé, du côté d'Antigone, par la place Paul Bec.

Pont du Gard

Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, le pont du Gard est un témoignage exceptionnel de l’architecture romaine du 1er siècle après JC. Ce pont faisait partie de l’aqueduc reliant Uzès à Nîmes qui acheminait les eaux de la source de l’Eure. Construit entre 40 et 60 après JC, son débit moyen était de 40 000 mètres cubes d’eau par jour. L’ouvrage de 275m, haut de 49m, est construit sur trois étages. Il est le plus haut aqueduc romain connu. Les énormes blocs de pierre, issus [...]

Place de la Comédie

La place de la Comédie, vaste étendue de pierres lisses et blanches, se situe en plein centre de la ville. Les grandes terrasses des Grand Café de France et de Montpellier s'étendent, souvent bondées, tandis qu'on y trouve fast food, supermarché, cinéma... En position de carrefour, une extrémité est occupée par l'Opéra Comédie, l'autre débouche sur l'esplanade Charles de Gaulle. Des restaurants de qualité variable, plutôt destinés à manger rapidement, occupent les rues qui descendent vers la gare. Au nord ouest, les rues remontent vers le vieux centre, l'Ecusson.nLa ligne 1 du tramway traverse [...]

A partir de Sète, en partant vers l'ouest et Marseillan, une longue bande de sable s'étend sur près de 12km. Plusieurs plages étroites se succèdent, dont certaines sont dotées de restaurants et de terrains de jeux pour ceux qui préfèrent les aménagements. Ce cordon de sable et de terre, dont la largeur varie entre 500m et 1.5km, appelé le lido, enserre l'étang de Thau, dont le rivage est bordé d'anciens salins et de vignes.

Ville de Sète

Au pied du Mont Saint-Clair, entre l'étang de Thau et la mer Méditerranée, Sète est une cité portuaire à l'identité marquée. La ville est traversée de canaux qui lui ont valu son surnom de Petite Venise du Languedoc, et ses deux ports demeurent actifs : le port de commerce est un point de passage pour d'imposants paquebots, tandis que le port de pêche s'anime au rythme des allées et venues des thoniers et chalutiers. Le folklore est présent avec les joutes nautiques, tradition qui date de 1666, où deux hommes s'affrontent sur des bateaux poussés par des rameurs, mais également avec sa gastronomie [...]

Cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Castor

La Cathédrale Notre Dame et Saint Castor est édifiée au XVIIéme siècle sur une cathédrale romane consacré par le Pape Urbain 2 en 1096. Entre 1877 et 1882, la cathédrale classique est habillé en style romano-byzantin par l'architecte Henri Antoine Révoil. Vous pourrez observer sur la façade quelques pans subsistant de la cathédrale romane : les arcatures lombardes et les bas relief représentant l'ancien testament. De la cathédrale classique vous pouvez admirer la forme générale : un vaisseau unique, les voutes d'ogives et les chapelles latérales.

A Collioure, on affiche fièrement son identité catalane : dans les rues, dans les cafés, les couleurs de la Catalogne, le orange et le rouge, s'observent partout. Le tempérament du sud est bien présent, et si la ville semble calme la journée, le soir l'animation est à son comble à l'occasion de quelques unes des fêtes qui ponctuent l'année. Des processions religieuses ont ainsi lieu dans la ville à la mi-août, pour la fête de la Saint-Vincent. Sur la grande place du centre village, des gens se réunissent pour danser, formant de grandes rondes accompagnées d'un orchestre aux instruments bien spécifiques [...]

Musée Fabre

Le musée tient son nom de François-Xavier Fabre, peintre Montpelliérain. Totalement rénové et repensé, le musée Fabre a rouvert ses portes en 2007 : il propose sur une surface de 9200m² d'apprécier environ 900 oeuvres anciennes ou contemporaines. Un parcours chronologique s'étale du XVe au XXIe siècle, avec des artistes flamands, italiens, espagnols ou français, peintres, sculpteurs...nAu pied du Quartier de l'Ecusson, en bordure de l'esplanade Charles de Gaulle, le musée est doté d'un centre de documentation, d'un café, d'un auditorium.nDes audio-guides adultes, enfants et malentendants sont disponibles [...]

Abbaye troglodyte de Saint-Roman

A quelques kilomètres au nord de Beaucaire, l'abbaye Saint-Roman de l'Aiguille est un cas unique dans toute l'Europe occidentale : d'incroyables travaux ont été entrepris dès le Ve siècle par des moines qui décidèrent de fonder cette abbaye, non pas en l'érigeant, mais en la creusant à même le roc calcaire, travaillant la disposition les différents éléments monastiques à partir des cavités préexistantes. L'abbaye, bénéficiant de privilèges dus à son rang, prospère tranquillement jusqu'au XIVe siècle, époque à laquelle elle fût fortifiée, avant d'entamer une période de déclin. Au XVIe, l'abbaye [...]

Voir tous les lieux du guide