Les lieux du guide Egypte
La Vallée des Rois

63 tombeaux sont répartis tout au long de la Vallée des Rois, sur la rive occidentale du Nil à la hauteur de Thèbes (ancienne Louxor). Ils abritent les tombes (hypogées) de nombreux pharaons du Nouvel Empire. La plus ancienne tombe connue sur le site est celle de Thoutmôsis Ier et, à partir de Thoutmôsis III, à l'exception d'Akhénaton, tous les pharaons y seront enterrés. La dernière tombe connue est celle de Ramsès XI. Vous trouverez également les tombeaux de certaines épouses et enfants de pharaons, ainsi que celles de nobles méritants.La vallée des rois, connue également sous son nom « Biban-el-Moulouk » [...]

Ville de Louxor

Louxor est un site archéologique égyptien très célèbre : c'est là que se trouvait l'antique cité de Thèbes. Le Temple de Louxor a beau être en ruines, il n'en demeure pas moins impressionnant : les pylônes et la colonnade sont toujours bien conservés, et quelques fresques sont encore visibles. Des statues de pharaons, mais aussi de sphinx, trônent le long des allées. Plus loin, le Musée de Louxor regorge de plus petites statues et d'objets d'époque, retrouvés dans les ruines du temple. Le village de Karnak, où se trouve un autre temple, se situe à trois kilomètres à peine de Louxor, il est aussi [...]

Memphis et sa nécropole - les zones de pyramides de Guizeh à Dahchour

Capitale de l'Ancien Empire Egyptien, Memphis se trouve à l'heure actuelle tout près de Mit-Rahineh et d'Helwan, au sud du Caire. La ville fut fondée par le roi Ménès vers 3000 avant Jésus-Christ et placée sous la protection du dieu Ptah, le patron des Artisans. Tout autour de la cité subsistent d'extraordinaires ensembles funéraires avec leurs tombes rupestres, leurs mastabas finement décorés, leur temples et leurs pyramides. Celles de Dahchour sont des nécropoles royales de la IVe et de la XIIe dynasties dont deux sont des pyramides du règne de Snéfrou, la pyramide rhomboïdale et la pyramide [...]

Tout près de Sharm El Sheik, à la pointe Sud du Sinaï, le parc Ras Muhammad nous ouvre des portes qui enferment d'importantes richesses naturelles et notamment des fonds coralliens d'une grande fragilité. Les vastes étendues sablonneuses qui entourent le parc sont une pure merveille. Ras Mohammed: tout pour préparer son voyage Ras Mohammed est un site protégé de l'Égypte qui comprend une faune sous-marine représentant l'une des grandes richesses du pays. Classé parc national du territoire égyptien, c'est la rencontre entre le désert et la mer. Une belle rencontre [...]

Il n'est pas rare d'apercevoir des requins à Quoseir... A Sharm el Quoseir, vous pourrez même rencontrer des dauphins Tursiop à tout juste dix mètres de la surface ! A Chouna, sortez vos appareils : les platax sont, par dizaines, alignés en rangs d'oignons ! De vraies stars de l'objectif !

Plongée à Marsa-Alam

Les dauphins de Sha'ab Samadaï sont de véritables vedettes dans le coin ! Et il y a de quoi : les cétacés, des Stenella longirostris, vivent au milieu de cette étendue bleue, sous à peine quinze mètres d'eau, bondissant à la surface quand le coeur leur en dit ! Féérique et inédit...

Au coeur du quartier islamique, ce zouk fait partie des attractions touristiques majeurs. Ses origines remontent à 1382, lorsque l'émir Djaharks el-Khalili met en place un grand caravansérail sous le régne du sultan mamelouk burjite Bartuq. A cette époque, de nombreuses reconstructions sont nécéssaires pour se protéger de la peste, ainsi un nouveau marché est constitué et le zouk de Khan el'Khalili est établi. Sur les étals vous trouverez une multitude d'objets tels chichas, foulards, tapis, tajin, vase, lampe.. mais aussi des fruits, légumes, patisseries, etc. En outre, de nombreux restaurants [...]

Le fort Qaït Bay

Impressionnante forteresse médiévale érigée au XVème siècle par le sultan mamelouk Qaït Bay. Il repose sur les fondations du mythique phare d'Alexandrie considéré par les Anciens comme l'une des sept merveilles du monde. Aujourd'hui, il abrite le musée de la marine où l'histoire du grand port d'Alexandrie est retracée. En outre, la visite d'une superbe mosquée dont le minaret n'est pas visible de l'extérieur est à ne pas manquer!

Colonne en granit rose d'Assouan, elle constitue la dernière colonne sur les 400 originales, ayant survécu au temple dédié à Apis et construit au IVème siècle. Elle s'élève à 30 m au-dessus des ruines de la plus vaste nécropole romaine souterraine au monde. Elle est environnée pas des sphinx et des statues royales. Son nom est attribué à Pompée car les voyageurs médiévaux ont pensé qu'il aurait été enterré ici suite à son décès en -48 en Egypte.

Musée gréco-romain à Alexandrie

Le musée actuel crée en 1895 abrite des milliers de reliques, des momies, des sarcophages, des tapisseries dont les origines remontent pour certains au IIIème siècle av. J.-C., le tout répartis sur 27 salles. Tous ces objets offrent un beau panorama de ce que fut l'art gréco-romain en Egypte. Ne manquez pas lors de votre visite une superbe statue du taureau Apis ou une autre en granit rose de marc Aurèle. Moins impressionnantes mais toutes aussi intéressantes, attardez vous devant la collection de statues des Tanagra, ces petites danseuses et musiciennes qui accompagnaient le défunt dans sa tombe [...]

Tout jeune musée, inauguré en 2003, il se situ dans l'ancien consulat américain à l’époque lui-même palais d’Assad pacha Bassili. Plus de 2000 objets issus de différentes époques de l'Égypte, pharaonique (rez-de-chaussée), gréco-romaine (1er étage) mais aussi des pièces coptes et islamiques (2ème étage) ainsi que de la dynastie royale de Mohammed Ali sont exposés. Vous pourrez admirer notamment une superbe collection de statuettes Tanagras qui ont pour but d'accompagner les morts durant leur voyage funéraire ou encore une jolie mosaïque représentant méduse datée du IIème siècle ap. J.-C

Oasis du désert de Lybie à 130 km au sud-ouest du Caire, il est irrigué par un canal long de 24 km venant directement du Nil, dénommé Bahr Youssef. La superficie du lac est de 200 m2, de plis les nombreuses canalisations qui découlent du canal central permettent à la région du Fayoum cultiver figues, olives et raisin. A proximité du lac, vous trouverez des ruines de villages et de villes antiques qui complèteront votre visite. A l'époque antique, la région du Fayoum fut considérée comme le grenier à blé. Les portraits du Fayoum montrent les visages de la population du Ier au IV ème siècle.

Avec ses 2285m de hauteur, il est la plus haute montagne d'Egypte et se situe au coeur du désert sacré du Sinaï. En effet, c'est ici que Moïse aurait reçu les Dix Commandements. A l'endroit où lui serait apparu le Buisson ardent fut construit entre 527 et 565 le monastère orthodoxe Sainte Catherine selon les volontés de Justinien. Vingt moines vivent actuelement entre ses murs. Vous pourrez voir la superbe basilique de la Transfiguration où repose la dépouille de Sainte Catherine et admirez la très bonne conservation des icônes bysantines ainsi que de très jolies peintures sur les murs.A voir [...]

Sur la colline aux Tessons, nom qui provient des débris de vaisselles brisées lors du repas d'enterrement, accédez à l'entrée des catacombes taillées à même dans la roche au Ier et au IIème siècle après J-C. Mises à jour en 1900, ce sont plus de 300 tombes répartis sur trois niveaux qui s'offrent au regard du public. Admirez, les motifs égyptiens le long des parois où des influences gréco-romaines se font ressentir. La décoration dans la chambre du tombeau est magnifique, avec des représentations de Horus, Thot et Anubis ainsi que des têtes de méduse, des grappes de raisins, etc.

Citadelle de Saladin au Caire

Dominant le Caire, la citadelle élevée entre 1176 et 1183 par le sultan Saladin offre une magnifique vue sur la ville notamment la cité des morts et la mosquée du sultan Hassan, un superbe édifice mamelouk du 14ème siècle. En outre, la citadelle renferme de nombreux joyaux d'architecture telle la mosquée Mohammed Ali de style Ottoman baroque construite en 1857 et la mosquée Suleyman Pasha élevée en 1528. Plus loin, vous pourrez admirer le palais Gawharah (palais des bijoux) bâtis entre 1811 et 1814 qui fut le siège du gouvernement jusqu'à la construction de palais d'Abedin au 19ème siècle, il abrite [...]

Plus petit que le monastère Saint Antoine, il n'en reste pas moins tout aussi joli. Il fut probablement fondé au Vème siècle en l'honneur de saint Paul, l'un des fondateurs du monachisme avec Saint Antoine. Celui-ci vécut retiré dans une grotte près de soixante ans pour fuir les persécutions subit par les chrétiens à cause de l'empereur romain Dèce. Sa vie est connue grâce aux écrits de Saint Jérôme. Vous pourrez admirer les trois églises construites successivement, le réfectoire où les moines prenaient leur repas ainsi que la source d'eau de Saint Paul.

Temple de Kom Ombo

Ce temple est assez original puisqu'il est voué au culte de deux divinités, Haroëris et Sobek. Sa construction débute au IIème siècle av J.C. pour s'achever au IIIème. Sobek, dieu de l'eau et de l'inondation est associé à la fertilité. Pour les Egyptiens la présence de crocodiles dans les eaux du Nil annonçait de bonnes crues et par conséquent de bonnes récoltes. Il est représenté avec une tête de crocodile. Haroeris (Horus l'ancien) représenté avec une tête de faucon, fut quant à lui le frère de Seth qu'il a réussi à vaincre, il symbolise en quelque sorte une sorte de victoire du bien sur le mal. [...]

Temple d'Edfou

Temple construit entre -237 et -57, il est dédié au culte de Horus. C'est le deuxième édifice religieux le plus grand d'Egypte après Karnak. Sa conservation est exceptionnelle et pourtant il fut durant des siècles ensablé comme de nombreux sites égyptiens et c'est l'égyptologue Auguste Mariette qui le découvrit en 1860. L'entrée du temple est grandiose, le pylône est décoré de reliefs représentant le roi et les dieux. Horus est représenté au-dessus de la porte apparaissant entre les montagnes de l'horizon symbolisées ici par les deux pans du pylône. Les différentes salles vous raviront par la [...]

Khnoum est célébré pour contrôler les crues du Nil et avoir créé l'humanité avec son tour de potier. Il est représenté sous les traits d'un homme à tête de bélier. Le temple fut bâtis entre le IIème siècle av. J.C. et le IIème siècle ap. J-C. Malheureusement, seule une salle hypostyle a survécu au temps, elle comporte 24 colonnes soutenant le toit encore intact et sont gravées de représentations montrant pharaons faisant des offrandes au Dieu Khnoum. Profitez-en aussi pour faire un tour au souk de la ville qui est particulièrement sympathique!

Makadi Bay

A 35 km au sud d'Hurghada, découvrez la station balnéaire de Makadi Bay située entre les dunes du désert, les montagnes lointaines et les eaux turquoises de la mer Rouge. Site de plongée par excellence avec une vie marine très riche, elle fait également le plaisir des amateurs de sports nautiques en tout genre.Victime du tourisme de masse, la ville a malheureusement quelque peu perdu de son charme naturel... Séjours Makadi Bay: tout pour réserver vos préparer vos vacances L’Égypte est dotée d’un grand patrimoine culturel témoignant de l’histoire de toute une civilisation où Makadi Bay en fait [...]

Dans le quartier copte du vieux Caire, découvrez l'église Al-Muallaqa dédiée à la Sainte Vierge construite au IVème siècle au-dessus de la porte sud de la forteresse de Babylone d'où son surnom d'église suspendue. Elle compte comme l'église chrétienne la plus ancienne d'Egypte. Pénétrez à l'intérieur pour admirer la richesse des ornements mais attardez vous aussi sur la superbe porte sculptée et gravée qui fait office d'entrée. C'est ici que sont célébrées les principales fêtes du calendrier copte, lorsqu'un nouveau patriarche est intronisé, la collection d'encensoirs, de calices et de croix [...]

Voir tous les lieux du guide