Carte Gand : sites touristiques de la région

Réseau routier de Gand

Source : http://w0.fast-meteo.com

Centre historique de Gand

Source : http://www.informagiovani-italia.com

La ville de Gand est à ne pas rater lors de votre passage en Belgique. Pour mieux organiser votre séjour, il est utile de se munir d’une carte, ce qui permettra de facilement repérer ses 14 sites touristiques. On citera par exemple le Château des Comtes, en plein centre-ville ou encore le Design Museum, à deux minutes de marche du Château des Comtes. Il y a également le Graslei, à 1km au sud du Design Museum et bien évidemment le Mammelokker, à 2km à l’est du Graslei. Grâce à la carte, aucune information ne vous échappera. Vous en saurez alors davantage sur ses charmants villages comme Saint-Martens-Laetem, à 8 km au sud-ouest de la ville.

Gand n’est pas loin des aéroports, plus précisément de ceux d’Ostende, de Charleroi et de Bruxelles. Ce dernier sera à 45 min de la ville si le trajet se fait en voiture. Outre le transport aérien, le transport terrestre peut également être utilisé pour se rendre sur place. Il en est de même pour le train qui est à la fois un moyen pratique et accessible à tous. Pour mieux se repérer, mieux vaut se référer à une carte routière. Cela aidera également une fois sur place.


Les lieux du guide Gand
Château des Comtes de Flandre

Ce château-fort du Moyen-Âge fut construit en 1180 par Philippe d'Alsace, comte de Flandres, sur les ruines d'une ancienne fortification. Entouré par les bras de la Lys, il servit d'abord de résidence aux comtes flamands avant de devenir une prison au XIVème siècle. Ensuite, il fut transformé en filature de coton au XVIIIème siècle, puis restauré au XXème siècle afin d'être visité. Son architecture rappelle les châteaux des Croisés en Syrie avec ses tours et ses murs de pierre épais tout en rondeur. Un tunnel fortifié permet d'accèder à la cour où se trouvent la résidence des Comtes, un donjon [...]

Cathédrale Saint-Bavon

Il s'agit de la première église paroissiale de la ville. Elle fut construite sur les vestiges d'une ancienne église romane du XIIème siècle. Anciennement église Saint-Jean, elle prit le nom de Saint-Bavon en 1540 et devint cathédrale en 1561. Elle possède plusieurs styles: roman, gothique et baroque. A l'intérieur se trouvent une chaire Rococo du XVIIIème siècle, 22 chapelles, dont la première servit au baptême de Charles Quint en 1500, et "La Conversion de Saint Bavon" de Rubens dans la neuvième chapelle. Enfin, cette cathédrale est célèbre car elle abrite dans sa chapelle baptismale le polyptyque [...]

Beffroi de Gand

Le beffroi qui domine la ville mesure 91 mètres. Il fut construit entre 1313 et 1380 pour servir de tour de guet. Son bourdon appelé "Klooke Roeland" était utilisé à l'époque pour signaler les incendies et appeler les citoyens aux armes. Aujourd'hui composé de 53 cloches, son carillon résonne encore pour annoncer le début des fêtes de Gand. Le beffroi est surmonté d'un dragon en cuivre doré, symbole de la ville. Un ascenseur de la belle époque permet d'accèder à la galerie supérieure [...]

Graslei

Le Quai aux Herbes est l'un des plus beaux endroits de la ville. Il longe la Lys et se situe à l'emplacement du Tussen Bruggen, le premier port marchand de Gand au Moyen-Âge. C'est un endroit très animé qui permet d'admirer de belles façades pittoresques du XIIème au XVIIème siècle. Ces demeures sont de style roman, gothique ou renaissance et abritaient d'anciennes maisons de corporations. Celle des Mesureurs de Grains, décorée de pignons sculptés, et celle des Francs-Bateliers, avec ses ornements gothiques, valent particulièrement le détour. C'est également sur ce quai que se trouve le point d'embarquement [...]

Design museum de Gand

Le musée se trouve dans l'hôtel de Coninck bâti au milieu du XVIIIème siècle. Sa façade extérieure rococo est en pierre de sable calcaire de Balegem, tandis que celle qui entoure la cour intérieure est couverte de stuc. L'hôtel abrite le Musée des Arts Décoratifs et du Design depuis 1920. Il présente une collection de meubles, de bijoux, de textile et d'objets divers dont une grande partie appartient aux styles Art Nouveau, Art Déco et au design contemporain. A voir: Les intérieurs reconstitués allant de la Renaissance au XIXème siècle.

Hôtel de Ville de Gand

Ce bâtiment datant du XVIème siècle est composée d'une partie ancienne en style gothique flamboyant, tandis que l'autre côté est de style renaissance sobre, puisque construit près de 50 ans plus tard. A cet ensemble est également venue s'ajouter une conciergerie baroque. Cette différence de style se retrouve également à l'intérieur. Chaque salle porte un nom lié à l'histoire de la ville et c'est dans l'une d'elle que fut signée en 1576 la Pacification de Gand: la paix religieuse entre catholiques et protestants. A voir: La salle de la Pacification de Gand.Sur la place du Burg, l'hôtel de ville [...]

Patershol

C'est le quartier historique de la ville. Ses ruelles ont été dessinées au Moyen-Âge et on y trouve de nombreuses maisons d'époque basses et en brique rouge. Autrefois faubourg des ouvriers tisserands, le quartier est devenu bourgeois aux XVIIème et XVIIIème siècles, avant de sombrer dans l'abandon. Grâce à un plan de revalorisation, c'est aujourd'hui le nouveau quartier à la mode avec ses restaurants originaux, ses nombreuses terrasses de cafés et ses boutiques branchées.

Mammelokker

Ce bas-relief est visible sur le fronton de la Halle aux draps qui servit autrefois de prison. "Mammelokker" signifie l'homme qui tête car on y voit le vieillard Cimon condamné par les Romains à mourir de faim, mais qui fut sauvé par sa fille venue le nourrir au sein à travers les barreaux de sa geôle.

Château de Gérard le Diable

Cet édifice date de 1245 et borde l'Escaut. Son nom vient de son architecte, le chevalier Gheeraert Vilain, surnommé le Diable en raison de sa peau foncée. Le bâtiment fut tout d'abord un lieu de résidence pour chevaliers, puis il devint un arsenal, un cloître et ensuite un séminaire épiscopal. Enfin, il fut transformé en asile pour malades mentaux et en orphelinat en 1623, tandis qu'une autre partie du bâtiment fit office de prison ou de maison de correction. Depuis 1904, il abrite les archives de l'Etat. L'extérieur comprend treize fenêtres en ogive, des tourelles et un donjon, auxquels fut également [...]

Grande Boucherie

Ce marché couvert existe depuis 1251, mais la halle ne fut construite qu'à partir de 1407 afin de centraliser la vente de viande chez soi, à l'époque interdite. Le bâtiment comporte une charpente en bois remarquable. On y trouve aussi une chapelle dédiée à Saint Hubert et ornée d'une fresque du XVème siècle représentant l'Adoration. Lorsque la vente de viande fut admise chez soi à la fin du XIXème siècle, la Grande Boucherie devint un bureau de poste, puis un entrepôt, un site d'exposition et enfin une salle des fêtes. Aujourd'hui, on y vend des produits du terroir de la Flandre-Orientale, qu'on [...]

Dulle Griet

Il s'agit d'un canon de cinq mètres en fer forgé de l'époque bourguignonne surnommé "Marguerite l'Enragée". Prévu pour tirer des boulets de pierre de 250 kg, il ne fut pourtant jamais mis à feu.

Son nom original est en fait l'acronyme du Musée d'Art Contemporain en néerlandais (Stedelijk Museum voor Actuele Kunst). Créé en 1975, c'est le principal établissement du genre en Belgique. On y trouve les oeuvres d'artistes belges et internationaux représentatifs du mouvement cobra, de la pop art, de l'art minimal, de l'art conceptuel ou encore de l'arte povera. Des oeuvres choisies par le conservateur du musée Jan Hoet pour illustrer les principaux courants artistiques depuis 1945. A voir: La collection est présentée par roulement, mais elle met surtout en avant l'arte povera avec les oeuvres [...]

Eglise Saint-Nicolas

Cette église construite du XIIIème au XVème siècle est la plus ancienne de la ville. La "Madone de Gand" orne son porche roman, au-dessus d'une niche où trône le "Saint patron". C'est un des meilleurs exemples du gothique scaldien en Belgique. Son épaisse tour quadrangulaire percée de fenêtres gothiques fait ainsi partie des trois tours qui dominent la ville avec le beffroi et la cathédrale Saint-Bavon. A voir: Le panorama des trois tours depuis le pont Saint-Michel au bout du Quai aux Herbes.

Maison Alijn

Cette maison fut bâtie en 1363. Sa construction fut financée par la famille Rijms, condamnée à payer une rente annuelle pour se racheter de l'assassinat de deux membres de la famille Alijn en 1354. Il s'agit d'anciennes maisons-Dieu toutes blanches qui abritaient à l'origine un hospice pour les pauvres. Transformé en usine et maisons d'ouvriers au XIXème siècle, l'ensemble fut racheté par la ville en 1941 et devint le Musée de l'Art populaire de Gand. Le musée fut rebaptisé Maison Alijn en 2000 et propose une collection d'objets concernant le cycle de la vie, les croyances populaires, le travail [...]

Voir tous les lieux du guide



Les bonnes affaires à Gand dénichées pour vous
Les bons plans Gand