Carte Inde Du Sud. Préparer votre circuit!

Carte de l'Inde du Sud

Source : http://s3.e-monsite.com

Carte de l'Inde du Sud

Source : http://www.inde-du-sud.net

L’Inde du Sud est un vaste territoire qui renferme le plateau triangulaire du Deccan ou Dekkan, bordée par le golfe du Bengale, l’Océan Indien et la mer d’Oman. Elle est composée de trois États qui sont le Tamil Nadu, le Karnataka et le Kerala. D’autres territoires sont également à voir comme le Lakshadweep ou le Pondichéry. Mais il est impossible de le découvrir sans avoir une carte en main qu’il s’agisse d’une carte géographique, routière, des régions et des villes.

Pour cela, naviguez sur Internet, car cela vous permettra d’en obtenir une ou même plusieurs gratuitement. Vous pouvez également obtenir la carte routière Rough Guide Inde du Sud auprès de nombreux établissements sur place pour vous guider vers les principaux sites touristiques et routes du pays.

Grâce à cela, vous pourrez tranquillement organiser votre voyage pour découvrir les différentes places et régions. On citera par exemple les plages de la région de Goa (sur la côte sud-ouest), Kerala (au sud-ouest de la péninsule indienne), Pondichéry, la grande Chennai ou Madras (la capitale de l’État du Tamil Nadu) ou encore Madurai (sur les rives du fleuve Vaigai).


Les lieux du guide Inde du Sud
Temples monolithes de Mahabalipuram

Le site est occupé par huit temples monolithes appelés conventionnellement ratha (chars). Ils ont été construits à l'époque des Pallava, entre les 6e et 8e siècle, d'une seule pièce, dans de gigantesques blocs de granit qui se trouvaient déjà sur place. Cinq d'entre eux, les plus réputés, sont groupés. On leur a donné tardivement et de façon arbitraire les noms des héros du Mahabharata. Le Dharmaraja-ratha est le plus grand et le plus au sud du groupe. Il est de base carrée surmontée d'une structure pyramidale de faux étages. Ceux-ci sont décorés d'une rangée ornementale de pavillons et de fenêtres. [...]

La descente du Gange ou La pénitence d'Arjuna

Ce bas-relief, probablement le plus grand au monde, appartient à un ensemble de reliefs, temples et cavernes du village de Mahabalipuram et date des environs du 7e siècle. Il s'étend à la surface de deux grandes plaques rocheuses, 27 mètres de long sur 9 mètres de haut, séparées par une fissure verticale. La composition s'organise autour de cette fissure, évoquant un fleuve, effet renforcé par l'eau s'écoulant d'un réservoir situé au sommet du bas-relief. Elle peut être une représentation de deux mythes. L'un raconte que le roi Bhagiratha fit couler le Gange depuis les cieux pour purifier les âmes [...]

Cavernes de Mahabalipuram

Sous le règne de Narashimavarman Ier, un ensemble de temples, cavernes et bas-reliefs ont été édifiés sur le site Mahabalipuram, aux environs du 7e siècle. Parmi les cavernes les plus remarquables du site, celle de Mahisamardini possède trois sanctuaires. Celui du milieu dédié à Siva avec, à l'Est une représentation de Somaskanda, c'est-à-dire Siva, son épouse et l'enfant Skanda. La paroi nord accueille un haut-relief figurant la déesse Mahisamardini, « celle qui tue Mahisa », chevauchant son lion et pourchassant le démon Mahisa à tête de buffle. Quant à la paroi sud, elle présente un haut-relief [...]

Palais de Thirumalai Nayak

Le palais de Thirumalai Nayak, conçu en partie par un architecte italien a été construit en 1636 pour Thirumalai, un des Nayak, souverain, de Madurai. Thirumalai Nayak était un grand roi bâtisseur et protecteur des arts, sous son règne, de nombreux bâtiments ont vu le jour. À l'origine, le complexe royal était quatre fois plus grand que ce que l'on peut voir aujourd'hui, il ne reste que le palais principal où vivait le roi. Des murs de 12m de haut font le tour de l'ensemble sur 1km. Le centre du palais est occupé par une grande cour rectangulaire entourée de galeries voûtées de 20m de haut, soutenues [...]

Temple du rivage

Ce temple dédié à Siva a été construit sur la plage de Mahabalipuram à la fin du 7eme siècle, époque du roi Rajasimha Narasimhavarman. Il faisait partie d'un ensemble de sept temples répartis sur plusieurs kilomètres, les premiers du règne des Pallava construits en pierres. Le temple principal s'ouvre sur l'océan et est composé d'un sanctuaire carré au toit à étages se rétrécissant vers le sommet, d'une petite antichambre et à l'origine d'un porche. Le sanctuaire abrite un linga, symbole phallique du dieu Siva dans la religion hindoue et sur le mur du fond un haut relief est sculpté, représentant [...]

Le Minakshi Sundareshvara

C'est un complexe sivaite construit primitivement au 13e siècle sous les Pandya et comprenant deux temples dédiés respectivement à Siva et à la déesse Minakshi, « à l'?il de poisson ». Déjà à cette époque, le temple possédait trois enceintes concentriques et de nombreux gopuram, hautes tours de 50m de haut, dont plusieurs furent rebâties au cours de la seconde moitié du 16e siècle. On accède à la première enceinte par des gopuram marquant les quatre points cardinaux. C'est là que se trouve la « salle aux mille piliers », du 16e siècle, qui ne comporte en réalité que 985 piliers. Du côté nord, les [...]

Le pudu mandapa construit entre 1626 et 1635 est l'oeuvre de Nayak Thirumalai. Nayak Thirumalai, grand patron des arts, régnait sur Madurai et sa province au 17e siècle, et fixa sa capitale à Madurai en 1634. Le pavillon est situé devant le gopuram oriental, haute tour de 50m, du complexe sivaite Minakshi Sundareshvara, au coeur de la ville de Madurai. Il offre dans l'allée médiane une impressionnante galerie de sculptures des différents Nayak de Madurai, accompagnés de leurs épouses, plus petites. Chacun d'entre eux est représenté les mains jointes, debout sur un socle, sculpté en très haut-relief, [...]