Les lieux du guide Japon
Le Pavillon d'Or

Le Pavillon d'Or, ou Kinkaku-ji Rokuon-ji comme on le connaît au Japon, est l'un des temples les plus connus du pays. Il est constamment sous l'assaut de centaines de touristes étrangers, et c'est aussi un point d'arrêt pour les Japonais qui visitent Kyoto. L'aspect de Kinkakuji est connu mondialement : il s'agit d'un pavillon en trois étages, dont deux sont recouverts de feuille d'or, et surmonté d'un phénix doré. Il est placé au milieu d'une pièce d'eau, le lac Miroir ainsi appelé parce qu'on y voit clairement le reflet du pavillon. Il est défendu d'entrer à l'intérieur du pavillon, qui contient [...]

Le Palais Impérial

Un peu plus de la moitié du Palais Impérial de Tokyo (le Kôkyo) n'est pas librement accessible au public, et ne s'ouvre aux visiteurs que le jour de l'anniversaire de l'Empereur (le 23 décembre) et le Jour de l'An (le 2 janvier). Il demeure possible de les visiter les zones restreintes du palais en compagnie d'un guide japonais en s'adressant au palais ; ces visites réservées ont lieu deux fois par jour tous les jours sauf le week-end. Les parties entièrement publiques du Palais se divisent en deux jardins principaux : le Jardin de l'Est et le Jardin Kitanomaru. Les Jardins de l'Est font penser [...]

Le Musée Edo-Tokyo

Le Musée est destiné à éduquer les visiteurs au sujet de l'histoire et la culture de Tokyo. L'exposition permanente laisse voir des objets ou des reproduction d'objets historiques, ainsi que des maquettes - notamment celle du pont Nihonbashi par lequel on rentre dans le musée. Des expositions spéciales ont régulièrement lieu. Au total, plus 400 ans d'histoire sont condensés dans le musée, qui se divise en deux zones : la zone Edo, qui s'étend de la création d'Edo à la Révolution Meiji, et la zone Tokyo, qui raconte l'histoire moderne de la ville. Le Musée Edo-Tokyo est ludique : il est possible [...]

Shinjuku Ni-chome est un quartier de l'arrondissement de Shinjuku à Tokyo. Il est connu comme le principal quartier gay de tout le Japon. En effet, avec ses deux à trois cents bars gays, son Cocoro Cafe, resto très vogue parmi la communauté LGBT, G-Menet Badiqui sont deux mensuels que les homos pourront trouver aisément dans les boutiques, avec ses hôtels, boîtes, saunas et salon de massage à gogo, Ni-Chome est véritablement un incontournable des destinations gay. Et ce qui est chouette, c'est que les bars sont répartis par sexe et par type : par exemple, il y a des bars pour ceux qui aiment les [...]

Omotesando

On surnomme Omotesando "Les Champs-Elysées de Tokyo". Il s'agit en effet d'une longue avenue qui s'étend de l'entrée du Parc de Yoyogi à Aoyama, c'est-à-dire sur amplement plus d'un kilomètre. Omotesando est bordée de magasins en tous genres, dont de nombreux magasins de luxe. Comme à Ginza, on trouve un Louis Vuitton, un Dior, un Prada, entre autres grandes marques, tous passés entre les mains de designers occidentaux. Des marques plus abordables sont aussi présentes, telles que Zara ou Uniqlo, qui font d'Omotesando un lieu plus propice au shopping que Ginza. En dehors des boutiques de vêtements, [...]

Roppongi by night

Le quartier Roppongi est connu pour les tours de Roppongi Hills, mais surtout pour ses clubs, ses bars et sa vie nocturne. Le quartier est spécialement apprécié des étrangers, notamment des militaires Américains, dont la présence a toujours été importante depuis la fin de la guerre. Cela donne à Roppongi un aspect et une ambiance différente de l'autre quartier nocturne, Kabukichô, plus fréquenté par les Japonais. Le quartier animé s'articule autour d'une place et d'une avenue, Gaien-Higashi-dôri, ainsi que les allées adjacentes, toutes proches de la station Roppongi. Les bars, minuscules, s'empilent [...]

Les Daibutsu de Kamakura

Kamakura est une ville assez vaste qui fit office, pendant un siècle et demi, de capitale pour le Japon. Aujourd'hui, on peut y trouver de nombreux lieux saints. Parmi ceux-ci, l'un des plus importants est le temple Kôtoku-in, avec son très célèbre Daibutsu. Un Daibutsu est une statue d'un Bouddha géant, celui de Kôtoku-in est un Bouddha Amida en bronze haut de plus de 13 mètres - ce qui en fait la deuxième plus grande statue en bronze du Japon, après celle de Tôdai-ji à Nara. Non loin de Kôtoku-in se trouve un autre temple, Hase-dera. Celui-ci est aussi connu pour un Daibutsu, en bois celui-ci [...]

Tokyo Midtown

Tokyo Midtown est un ensemble de bâtiments de construction très récente, concurrent à Roppongi Hills, situé dans la même zone. La plus haute tour de Tokyo s'y trouve, c'est la Midtown Tower qui contient, entre autres, un hôtel Ritz-Carlton aux derniers étages. Tokyo Midtown est évidemment agrémentée de magasins et de restaurants dans les premiers étages du complexe. Le décor y est toutefois différent de celui de Roppongi Hills, puisque des espaces verts entourent une partie du complexe. Il est possible de découvrir le Musée d'Art Suntory, du nom de la marque de whisky, qui a développé beaucoup [...]

Le Parc d'Ueno

Le parc d'Ueno est un espace vert apprécié aussi bien des touristes occidentaux que Japonais. On y trouve plusieurs musées et sanctuaires, ainsi qu'un jardin zoologique de grande taille. L'accès au parc peut se faire par les stations Ueno et Uguisudani. Le parc connaît régulièrement des périodes d'affluence, notamment le week-end et surtout au printemps, au moment de l'éclosion des fleurs de cerisier. Des musiciens et des artistes se produisent dans les allées, pour le plus grand plaisir des enfants. Les temples sont plus calmes : le Toeizan, avec sa pagode à cinq étages, et le Benten-dô au milieu [...]

Château de Himeji-jô

Composé de 82 bâtiments en bois, Himeji-jô est l'un des trois châteaux en bois du Japon et le plus visité du pays. Il est surnommé Shirasagijô, le "château du héron" pour sa couleur blanche. Il a été fondé pendant l'ère Nanbaku-chô de la période Muromachi vers le XIVe. Au cours des siècles, de nombreux différents clans ont occupé le château, participant chacun à son amélioration et au rajout de nouveaux bâtiments. Comme le château de Matsumoto, il a failli être démantelé après une vente aux enchères au XIXe, mais y a réchappé. Il est aujourd'hui inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO. [...]

Shibuya

Shibuya est à la fois un quartier commercial le jour, et un quartier nocturne. Une série de grands magasins de chaines connues, Marui ( O|O| ), Ichi-maru-kyû (109 building), ou Parco, peut satisfaire à peu près tous les besoins en shopping. Pour les mélomanes, Tower Records est un bâtiment consacré à la vente de disques sur plusieurs étages. Book 1st est, après le magasin Junkudo d'Ikebukuro, l'une des plus grandes librairies de Tokyo. Tokyu Hands est un magasin de bricolage qui vend de tout. nLa sortie qui mène au quartier animé est au nord-ouest de la gare (Hachikô exit) - dans laquelle il est [...]

Pas très loin de Tokyo se trouve le "château du corbeau", Matsumoto-jô. Il est appelé ainsi à cause de sa couleur noire. C'est l'un des trois derniers châteaux en bois du Japon. Il aurait été bâti pendant la période Sengoku et aurait beaucoup servi durant les guerres entre le XVe et le XVIIe. Chose rare au Japon, le château est situé sur les eaux d'un lac, et non pas en hauteur, donc un lieu peu stratégique. Il a manqué d'être démantelé après sa mise en vente aux enchères. Il a été épargné et depuis on a reconstruit plusieurs bâtiments en 1990 et 1999, comme le Kuro-mon, la porte noire, et le Taiko-Mon, [...]

Kumamoto-jô est l'un des derniers châteaux de bois encore debout au Japon. Il était réputé pour être très bien fortifié, grâce à son socle en pierres incurvé de plusieurs dizaines de mètres de haut. Une première version du XVIe de ce château avait été mis à sac et incendié en 1877 lors de la Rébellion de Satsuma, après 53 jours de siège. Le donjon a été restauré en 1960 mais la plupart des poutres du château sont encore d'époque.

Le Sanctuaire Meiji Jingu

Le Sanctuaire Meiji ou Meiji Jingu se trouve dans l'un des plus grands espaces verts de Tokyo, le parc Yoyogi. On peut y accéder en suivant l'allée principale du parc, accessible facilement depuis la station Harajuku de la ligne Yamanote. Le sanctuaire se divise en plusieurs parties : le sanctuaire lui-même, et les jardins de l'impératrice Shoken, à l'extérieur du sanctuaire. L'accès principal au sanctuaire se fait par un torii en bois de cyprès japonais, remarquable par sa taille. Sur la gauche de ce torii se trouve l'entrée des jardins, où l'on peut trouver un grand étang et un champ d'iris [...]

Tokyo Disneyland

Tokyo Disneyland présente un modèle semblable à celui des autres parcs Disney du monde, découpé en zones à thème avec les boutiques à l'entrée. Le parc est articulé autour du château de Cendrillon, et on y retrouve les classiques de Disneyland : le Train de la Mine, Space Mountain, Star Tours, les Pirates des Caraïbes, et bien entendu It's a Small World. Il est possible de rencontrer les personnages de l'univers Disney dans une zone spéciale, Toontown, dans un des coins du parc - il est également possible d'y visiter les maisons de Mickey Mouse et d'autres personnages. Les jeunes enfants sont [...]

Ginza

Ginza est, assurément, l'un des endroits les plus chers du monde pour faire du shopping. S'y alternent bâtiments entiers dédiés à une seule marque (Gucci, Dior, Hermès) et complexes d'une quinzaine d'étages de boutiques (Mitsukoshi, Matsuya). Sony y a un building, ainsi qu'Apple, et Nissan. Tout y est. Le shopping est le principal attrait de Ginza. Bien que la plupart des magasins de vêtements soient très coûteux, certains échappent à cette règle, tels que les bâtiments de Gap, ou d'Uniqlo. Cela n'empêche pas de déambuler à l'intérieur des nombreux grands magasins. Les grandes avenues bordées de [...]

Shinjuku Gyoen est l'un des plus grands parcs de Tokyo, et l'un des plus beaux. Il est particulièrement célèbre pour ses très nombreux cerisiers, d'une douzaine d'espèces différentes. A la fin du mois de mars, ainsi qu'en avril, le parc devient un grand point de rendez-vous pour toute une partie de la population de Tokyo, qui pratiquent alors ce qu'on appelle le Hanami - des pique-nique sous les cerisiers en fleurs. Le jardin se divise en trois parties : le jardin à la française symétrique, un jardin à la japonaise traditionnel, et un jardin à l'anglaise avec de larges pelouses. Il y a également [...]

Nison-in

Bâti sur les flancs d'Arashi-Yama, la montagne des tempêtes, Nison-in est un temple relativement peu fréquenté. On y vient notamment pour admirer les icônes jumelles de deux saints du panthéon bouddhique : Amida Nyoai et Shaka Nyorai. Les Japonais s'y déplacent surtout en automne pour contempler les arbres, dont les couleurs sont particulièrement réputées. Il est également permis de sonner la grande cloche en bronze du temple, laquelle a le pouvoir d'exaucer certains voeux. Pour ce faire, il faut frapper dedans avec une poutre suspendue, à la manière des rituels des moines bouddhistes qui ont [...]

Odaiba est un secteur qui recouvre les districts de Daiba, Ariake et Aomi, sur un groupe d'îles artificielles de la baie de Tokyo. C'est un lieu à l'aspect futuriste, rebâti et repeuplé dans la dernière décennie, qui concentre des secteurs résidentiels et commerciaux très denses ; on y trouve même des plages (où la baignade est déconseillée). Plusieurs centres commerciaux y sont disponibles, y compris le gigantesque complexe Palette town ouvert 24 heures sur 24, où des arcades de jeu, des magasins, un nightclub, et des karaokes offrent toutes les distractions possibles - il y a même une grande [...]

La forêt de bambous à Arashiyama

Non loin de la gare d'Arashiyama se trouve une forêt de hauts bambous, traversée par une large allée. Bien qu'elle ne soit pas très étendue, elle reste assez impressionnante, la hauteur de certains bambous dépassant facilement la vingtaine de mètres. Il n'est pas possible d'entrer dans la forêt elle-même, qui est protégée par des barrières elles aussi en bambou. La forêt est fréquemment traversée par des tireurs de pousse-pousse qui transportent jusqu'à deux personnes dans leur chariot. Il est possible de louer leurs services pour dix, quinze minutes, jusqu'à une heure - ils font alors visiter [...]

Tenryû-ji

Une allée pavée mène à l'entrée principale du temple zen Tenryû-ji. Elle est longée de petits temples qui servent d'habitation à des moines, et qu'il est impossible de visiter. Le parc qui entoure le temple est réputé, il aurait été l'oeuvre de Muso Soseki, au quatorzième siècle. Le reste du temple est assez classique, mais les figures de démon en métal qui reposent sur le sol de la cour du temple sont toujours amusantes. Le parc a une sortie secondaire qui donne sur la forêt de la montagne Arashiyama. Il est possible de sortir par là, puis de découvrir dans les environs le petit temple Jojakko-ji, [...]

Voir tous les lieux du guide