Carte Madrid

Madrid, la capitale de l’Espagne, renferme un grand nombre de sites et d’infrastructures touristiques. Elle se trouve au cœur de la péninsule ibérique, à environ une cinquantaine de kilomètres au sud de la Sierra de Guadarrama. Elle est située à une altitude de 667 mètres, faisant d’elle l’une des plus hautes capitales européennes. C’est une ville riche en histoire qui possède de nombreux monuments, musées et lieux à ne pas manquer. On peut citer par exemple le Centre d’art de Reina Sofia, situé en face de la gare d’Atocha. Ce musée expose des œuvres d’art de peintres célèbres tels que Pablo Picasso.

Pour ne pas vous perdre, vous pouvez vous rendre à l’Office du tourisme de Madrid dès votre arrivée et y trouver une carte de la ville, ainsi que les informations nécessaires sur les itinéraires à emprunter. Vous pourrez également vous procurer une carte dans d’autres endroits, comme à l’aéroport, dans le terminal T1 et le terminal T4. Il faut aussi prévoir une carte routière, qui donne le plan des transports en commun, qui est disponible en ligne. Vous pouvez d’ores et déjà prévoir de vous déplacer en bus, en train, en métro, en taxi ou en cercanias, un réseau de train de banlieue de Madrid.

 

Carte du centre de Madrid

Source : http://www.informagiovani-italia.com

Carte de Madrid en Espagne

Source : http://www.newsroads.com

Plan Metro de Madrid

Source : http://www.metrodemontreal.com

Itineraire bus touristique de Madrid

Source : http://www.dynamic.viator.com


Les lieux du guide Les 130 lieux incontournables d'une visite de Madrid
Arènes

La Plaza de Toros Monumental de Las Ventas de Madrid est le plus grand édifice de son genre de toute l’Espagne. Entre les années 1913 et 1920, la tauromachie devint si populaire à Madrid que les arènes situées sur la grande artère de Madrid ne furent plus assez grandes pour accueillir les célébrations. Un célèbre toréador, José Gómez Ortega émit l’idée de construire des arènes beaucoup plus grandes appelées Monumental où la ville entière pourrait venir apprécier le spectacle. Autour de 1918, l’architecte José Espeliús, ami de Joselito, commença le projet. La Plaza de Toros Monumental fut inaugurée [...]

Musée archéologique national - Art préhistorique d'Egypte et de Grèce

L'art du paléolithique supérieur est représenté par la reproduction de la grotte d'Altamira et de ses peintures de bisons. La visite de ces salles débute par une introduction sur les origines de l'humanité. L'arrivée du fer coïncide avec le développement de la culture de los Millares. L'âge de bronze fait référence aux cultures dites du Vase campaniforme. De la culture mégalithique des îles Baléares, il faut retenir les taureaux en bronze de Costitx. Dans la salle consacrée à l'Egypte ancienne, on trouve des objets divers, surtout d'origine funéraire. Enfin, il ne faut pas rater la collection de [...]

Musée archéologique national – Arts décoratifs du Moyen âge

De l'époque wisigothique, on admire les couronnes de Guarrazar réalisées avec des plaques d'or repoussées et décorées de perles, mêlant les techniques germanique et byzantine. L'Espagne musulmane développe un art particulier. On admire diverses pièces comme le portail roman de San Pedro de Arlanza, la croix de procession de San Isidoro de Léon. A noter également , l'ensemble des stalles polychromes du monastère des clarisses d'Astudillo.

Cette section se trouve au 2ème étage. A l'exception des salles 1 et 2, les 16 salles sont consacrées aux œuvres espagnoles de la fin du 19ème siècle à l'après 1945. Certaines exposent les œuvres d'un peintre, d'autres illustrent un thème. Les salles 4 à 8 font honneur à Picasso, notamment la salle 6 où il ne faut absolument pas manquer Guernica, réalisé pour le pavillon espagnol de l'Exposition Universelle de Paris en 1937. Les salles 11 et 12 sont réservées à Miro dont on retiendra Femme, Oiseau et l' Etoile qui est un hommage à Picasso. La salle 9 est dédiée à Dali, avec des peintures surréalistes [...]

Calle de Toledo

C'est une des rues les plus animées du vieux Madrid. Elle relie la Plaza Mayor et la puerta de Toledo. Tous les dimanches et jours fériés se tient un marché aux puces le long de la Ribera de Curtidores et dans les rues voisines.

Campo de Moro

Les jardins du Campo del Moro entourent le majestueux ensemble architectural que forme la cathédrale de la Almudena avec le Palais Royal. Anciennement destiné au campement des troupes qui entouraient la ville, il fut embelli par le roi Philippe IV qui l’agrémenta de fontaines et le fit planter de nombreux arbres. Sous le règne d’Isabelle II, on ordonna la création d’un jardin qui s’enrichira de nouvelles fontaines.

La cathédrale San Isidro renferme les tombeaux de San Isidro, saint patron de Madrid et de son épouse Maria Cabeza. Cette église baroque, construite par Pedro Sanchez et Bautista, de 1622 à 1664, fut tout d'abord le siège du Collège impérial des Jésuites. Ils employèrent le marbre de Guadarrama pour sa façade. En 1789, Rodriguez la restaura et les 2 tours contiennent 4 cloches datées de 1960, 1927, 1587. Elle fut la cathédrale de Madrid jusqu'à l'achèvement de l'église d'Almudena. Chaque, année, à partir du 15 mai, commencent les festivités en l'honneur de San Isidro qui durent 9 jours.

La cité universitaire est largement représentée par le campus de l'université Complutense de Madrid. Cette magnifique université publique et l'une des plus anciennes et des plus prestigieuses universités, c'est d'ailleurs dans ces mêmes locaux que José Manuel Aznar, l'ancien chef de gouvernement, mais aussi le roi Juan Carlos Ier ont étudiés. C'est donc un prestigieux établissement que vous découvrirez en visitant le campus.

La magnifique église de las Escuelas Pias de San Fernando fut construite entre 1763 et 1791 et comme son nom l'indique pour ""las escuelas pias de San Fernando"" qui étaient des écoles religieuses dirigées par des sacerdotes. Aujourd'hui il ne reste plus que d'imposantes ruines de cette église dont la façade donne directement sur la vaste place d'Agustin Lara. Mais pour ne pas laisser ce lieu en friche, dès le début du XXIè siècle, les ruines ont été partiellement réhabilitées pour accueillir la bibliothèque de la UNED (université nationale d'éducation à distance).

iglesia en calle cadarso

En vous promenant dans les rues de Madrid, vous pourrez découvrir l'inattendue, mais remarquable, église située rue Cadarso. En levant les yeux, vous pourrez notamment admirer son dôme recouvert de mosaïque colorée.

instituto cultural

L'institut culturel de Madrid plus connu sous le nom de Casa Encendida mérite bien son nom puisque beaucoup d'idées d'artistes tels que des peintres, de créateurs, de jeunes réalisateurs. Vous pourrez y admirer des expositions de jeunes artistes à qui on a donné la possibilité de s'exprimer au travers de leur œuvre et profiter du centre linguistique qu'il possède . Et sachez que si vous y revenez une seconde fois vous aurez la bonne surprise de découvrir une autre exposition. Dès que vous apercevrez les couleurs de l'institut l'envie vous prendra de suite de venir le visiter. De plus, sachez que [...]

Jardins des Vistillas

De la partie la plus proche de la calle de Bailen se découvre un splendide panorama sur la sierra Guadarrama, la Casa de Campo, le profil de la cathédrale de la Almuneda et le viaduc.

La Casa de Campo n'est en fait qu'un gigantesque espace vert, de quelques 1 722 hectares, situé aux portes de Madrid. C'est vers 1560 ou 1561 que Philippe II acquit les propriétés situées face à la corniche sur le fleuve Manzanares. Par la suite, il les transforma en une villa Renaissance sans aucune prétention. Des descriptions documentées et vestiges de constructions ont permis de recréer un ensemble qui affirme son caractère maniériste à travers plusieurs éléments classiques : grottes, labyrinthes, jeux d'eau, etc. dans un véritable verger entouré de denses bosquets plantés à cette époque.

L'incroyable collection permanente du centre de la Reina Sofia fait bien des envieux parmi les plus grands musées européens. En effet, avec près de 5000 œuvres peu de musées européens peuvent rivaliser avec celui du centre. Vous découvrirez de magnifiques œuvres d'art pour le plaisir des yeux. C'est à partir du 10 septembre 1992 que le Roi Juan Carlos et la Reine Sofia inaugurent la collection permanente qui, jusqu'ici ne recevait aucune collection à caractère permanent.

Sous les Bourbons, l'aménagement des palais a amené le développement des Arts Décoratifs comme la porcelaine du Buen Retiro, les faïences et la cristallerie.

Le paseo de la Castellana va de la plaza de Colon à la plaza de Castilla. Ce quartier fut développé sous le nom d'AZCA : Association Zona Comercial la manzana A en 1970. Il est devenu le nouveau centre administratif et financier de Madrid. On y trouve également le fameux stade Bernabeu où joue le Real de Madrid.

Marché du Rastro

Le Rastro est le marché en plein air le plus connu d'Espagne. Il a lieu le dimanche matin, dans le quartier de la Latina. C'est une gigantesque brocante. Mais, on peut y dénicher de véritables antiquités à partir de la statue de Cascorro, dans les cours intérieures, notamment des meubles et des tableaux. Il est recommandé de s'y rendre de bonne heure, à cause de la foule qui s'y presse.

Dans une sorte de planétarium, sont exposés des instruments servant à la navigation et en astronomie, dont une arbalestrille, instrument qui servait à calculer la hauteur du soleil et des astres ainsi qu'un incroyable astrolabe du 16ème siècle.

Créé en 1931, le musée conserve la meilleure collection des œuvres du peintre valencien Joaquín Sorolla (1863-1923), dans l'édifice qu'il se fit construire comme atelier et habitation. Son intérieur est un exemple unique de la maison bourgeoise des débuts du XXéme siècle. Sorolla est célèbre pour ses scènes de plage. Au rez- de- chaussée, on peut visiter l'atelier du peintre. A l'étage, on admirera des tableaux comme La Mère, El Balandrito, La Bata Rosa, La Sieste.

Le palais de cristal, dont le surnom est bombonería (bonbonnière), est un vaste espace d'exposition, en verre. Il fut construit une 1ère fois à Londres à Hyde Park en 1851 pour la 1ère exposition universelle. Le nom Cristal Palace lui fut donné par le magazine satirique le Punch. Il fut détruit en 1936 par un incendie. Le Cristal Palace de Madrid date de 1887. Il fut réalisé par une équipe d'architectes sous la direction d'Alberto Palacio pour accueillir une exposition coloniale. Il fut ensuite converti en musée d'Outre Mer, et enfin, plusieurs fois, laissé à l'abandon. ll accueille des expositions [...]

Palais de Velasquez

Situé dans les 120 hectares du parc du Retiro, le palais de Velázquez a été construit à la fin du XIXè siècle. En effet, c'est l'architecte Ricardo Velázquez qui en est l'auteur et dès 1883 son but principal était d'être un palais d'exposition. Il possède des éléments dignes des plus grands palais tels qu'une splendide décoration d'azulejos de Daniel Zuloaga. Pour rejoindre le palais, vous apprécierez de traverser le parc et de vous y promener ceci, particulièrement le dimanche matin lorsque les Madrilènes les plus courageux après un samedi soir bien arrosé viennent se dépenser!

Voir tous les lieux du guide