Carte Lyon : circuits conseillés

Carte de Lyon centre

Source : http://a392.idata.over-blog.com

Carte des transports de Lyon

Source : http://www.dinoutoo.com

La ville française de Lyon abrite plusieurs sites touristiques, monuments, bâtiments importants et lieux d’attractions intéressants. Se procurer une carte pour visiter cette ville permet d’aller à la découverte de ses différentes richesses. Pour cela, il est possible de vous renseigner auprès de l’Office du tourisme qui vous en donnera une en plus d’un plan routier. Il est également possible de trouver une carte interactive de Lyon en vous connectant sur un site internet approprié.

Cela vous apprendra que la commune a une altitude de 166 mètres environ et s’étend sur une superficie de 47,87 km2. Vous saurez également qu’elle appartient au département du Rhône, dans la région Rhône-Alpes et renferme plus d’une centaine de sites qui ont chacun leurs particularités.

Le plan en ligne présente l’ensemble des rues de la ville qui peuvent être parcourues en train, minibus, bus, taxis ou encore à pied. Il vous permettra d’organiser votre itinéraire pour passer par le vieux Lyon par exemple en entrant dans la rue de Saint-Jean. Grâce à cela, vous trouverez le musée Gadagne, la cathédrale Saint-Jean et la tour Rose. Non loin de là près du centre-ville, il y a aussi la Basilique de Fourvière qui compte parmi les patrimoines mondiaux de l’UNESCO. Un peu plus loin, il y a également la place Bellecourt et la place des Terreaux. Une carte vous permet donc de mieux organiser votre séjour.

 

Pour aller plus loin : La situation géographique de Lyon

Située sur le sillon naturel formé par la vallée du Rhône, la ville de Lyon bénéficie d’une situation géographique remarquable. Capitale de la région Rhône-Alpes, Lyon se distingue par ses attraits géographiques directement liés à la population lyonnaise, tout en contribuant au dynamisme de l’économie de la région.

La ville est également située à mi-chemin entre mer et montagne… Elle est surplombée par deux collines nommées "Fourvière" et la "Croix-Rousse", et traversée par deux cours d’eau (Rhône et Saône).

La Métropole de Lyon se trouve être la deuxième agglomération de France en terme de populations.

Qu’il s’agisse de tourisme de loisirs ou de voyages d'affaires, la ville attire chaque année, un grand nombre de visiteurs.

Géographiquement, l’agglomération de Lyon est située entre le Pays Beaujolais, les Monts du Lyonnais, ainsi que par la plaine de la Dombes et de l'Isère, pour un décor des plus sensationnels...

Autre particularité de cette région dotée d’une situation géographique exceptionnelle : sa presqu’île.

On y retrouve notamment de magnifiques paysages fluviaux, ainsi que d’importants monuments.

Bon à savoir : Les Monts du Lyonnais et le Beaujolais

Les monts du lyonnais sont situés entre Lyon et le bassin stéphanois et s'étendant sur prés d'une quarantaine de kilomètre.

Cet ensemble montagneux est un espace de détente très appréciés des lyonnais, notamment pour ses paysages en symbiose avec la nature.

Le Beaujolais est une zone montagneuse dont l'altitude est peu élevée. Le mont Rigaud se trouve être le point le plus haut de cet ensemble montagneux. Le bas Beaujolais, a quant à lui, la particularité d’être formé de terrains sédimentaires relativement fertiles !


Les lieux du guide Lyon
Basilique Notre-Dame de Fourvière

Le site de Fourvière accueille la Basilique Notre-Dame de Fourvière, dédiée à la sainte vierge. Construite sur des ruines gallo-romaines, elle domine la ville de Lyon de ses 48 m de haut. Les évènements qui rythment la vie des Lyonnais sont liés à l'histoire de la cathédrale. Cet édifice date de 1168, à ses débuts il s’agissait d’une petite chapelle construite par Olivier de Chavannes. La basilique devient un lieu de culte dédiée à la vierge en 1643, lorsqu'une épidémie [...]

Musée des Beaux Arts de Lyon

Le Musée des beaux-arts de Lyon se trouve sur la place des Terreaux dans le 1er arrondissement. Il est abrité dans une ancienne abbaye de bénédictine que l’on appelle palais Saint-Pierre. L'abbaye des Dames de Saint-Pierre, ancien couvent de Bénédictines du VIIe siècle, accueille dès 1803 le musée des Beaux-Arts de Lyon. L'abbaye fut reconstruite au XIIe siècle dans un style roman, les chapelles latérales ont été ajoutées au XIVe siècle. Le cloître forme le jardin central du musée [...]

Musée Gallo-romain de Lyon

Le musée Gallo-romain s'est établi sur les pentes de Fourvière à côté du théâtre et de l'odéon, tous deux classés au Patrimoine Mondial de l'Unesco. Ouvert en 1975 dans un édifice réalisé par l'architecte Bernard Zehrfuss, le musée s'intègre parfaitement dans ce site historique. Cet architecte, inspiré par Le Corbusier, a aussi réalisé le palais de l'Unesco à Paris. Cet édifice moderne est un exemple d'architecture contemporaine remarquable. L'architecture [...]

Parc de la Tête d'Or

Le parc de la Tête d'Or, est un havre de paix de 117 hectares. En pleine agglomération Lyonnaise, c'est le plus grand parc urbain de France. Dès 1530, on retrouve le nom de « tête d'or » attribué à ce lieu. Le site tire son nom d'une légende selon laquelle un trésor aurait été enfoui à cet endroit et contenait une tête de Christ en or. Des fouilles ont été entreprises au début du XIXe siècle mais aucun trésor n'y fut retrouvé. Le parc fut construit sur ce site en 1857 par les paysagistes suisses Denis et Eugène Bulher. Le jardin est essentiellement composé de grandes étendues de pelouses parsemées [...]

Les pentes de la Croix-Rousse

La colline de la Croix Rousse domine Lyon. Ce quartier est composé des pentes de la Croix-Rousse et du Plateau de la Croix-Rousse. Les pentes partent du plateau et descendent jusqu'à la place des Terreaux. En haut de la pente, se trouve le Jardin des Plantes, duquel on peu apercevoir la presque île et la colline de Fourvière. Après le Vieux Lyon, le quartier des pentes de la Croix-Rousse fut le quartier des tisserands. Les appartements à haut plafond servaient à accueillir de grands métiers à tisser Jacquard. Dans les années 80, une crise du textile a pratiquement évincé tous les ouvriers du quartier. [...]

Fête des Lumières de Lyon

Le 8 décembre 1852, la ville de Lyon sous la protection de la vierge, fit installer une statue à son effigie sur la chapelle de Notre-Dame-de-Fourvière. Depuis, les Lyonnais célèbrent cette journée en allumant des bougies à leurs fenêtres. Le 8 décembre est aussi la fête de l'Immaculée Conception, célébrée à Lyon depuis le IXe siècle. Depuis 1999, la fête s'est institutionnalisée et pendant quatre jours vers le 8 décembre de chaque année, la ville est illuminée [...]

La place des Terreaux

La place des Terreaux tire son nom du fait qu'elle fut implantée sur un ancien lit du Rhône, qui fût comblé de terre. Le terrain devint une place publique pavée à partir du XVIIe siècle. La place est bordée à l'est par l'Hôtel de Ville, construit par Simon Maupin. Il est composé de quatre pavillons encadrant une cour d'honneur et une cour basse. L'édifice fut partiellement reconstruit par Mansart au XVIIIe siècle. Au nord, une rangée de bâtiments marque le début des pentes de la Croix-Rousse. Au [...]

Les Nuits Sonores de Lyon

Depuis plus de cinq ans maintenant, les nuits de la ville lumière s'animent pour vibrer au son de la musique électronique. Bien que récentes, les Nuits Sonores de Lyon ont déjà acquis la réputation d'une programmation pointue, intransigeante, mais ouverte. L'espace d'une semaine, la musique envahit les rues, les bars, clubs, musées, parcs, places, salles de concert, pour le plaisir des amateurs Lyonnais et de tous les autres festivaliers venus de France et d'Europe. Si le style est électronique, de nombreuses variantes et branches à l'intérieur de cet univers sont représentées. A l'affiche en 2007 [...]

Le Vieux Lyon

Impossible de séjourner à Lyon et de louper son vieux quartier; quartier médiéval et Renaissance connu sous l’appellation du Vieux Lyon. Le Vieux Lyon est l'un des premiers secteurs protégés de France; le quartier entier est classé au Patrimoine Mondial de l'Unesco depuis 1999. Ce quartier se trouve en bas de la colline de Fourvière sur les bords de Saône. Il est composé de trois quartiers à savoir : Saint-Georges situé au sud, Saint-Jean situé au centre et Saint-Paul situé au nord. Explorons [...]

Musée Miniature et Cinéma

Créé et animé au quotidien par le miniaturiste Dan Ohlmann, ce "musée vivant" unique en France nous fait découvrir sur 2000 m2 d’exposition deux expressions artistiques rares et étonnantes : - Celle des décors miniatures avec en exclusivité à Lyon la collection complète des scènes miniatures hyperréalistes confectionnées depuis 20 ans par cet artiste Lyonnais. Chefs d'œuvre de patience et de dextérité, reproductions fidèles à l'échelle de nos espaces de vie, cet ensemble fascinant de « micro mondes » sont entourés d'un très grand nombre de miniatures réalisées par d'autres artistes venus du [...]

A deux pas du parc de la Tête d'Or, se trouve le musée d'Art Contemporain de Lyon, le MOCA. Crée en 1984, il était alors installé dans les murs du Musée des Beaux Arts et portait le nom de musée Saint-Pierre art contemporain,  puis il fut déplacé en 1995 dans un édifice situé au coeur de la Cité internationale. L'édifice, construit par Renzo Piano, a conservé la façade des années 30 de l'ancien Palais de la Foire de Lyon. Un volume en brique s'est ajouté à celle-ci, [...]

Place Bellecour

Située dans la presque île de Lyon, la place Bellecour est la quatrième plus grande place de France avec ses 310 mètres de long et ses 200 mètres de large. Il y a encore 200 ans, la place Bellecour était un marécage que le Baron des Adrets fit assécher au XVIe siècle pour en faire une place d'arme avant de devenir, 100 ans plus tard, l'une des places publiques les plus fréquentées de Lyon. De cette place partent les deux rues piétonnes principales de Lyon : la rue de la République qui aboutit à l'hôtel de ville, ainsi que la rue Victor Hugo. La place est un vaste espace piéton avec en son centre, [...]

L'Opera national de Lyon

Situé tout près de l'Hôtel de Ville, le premier Opéra de Lyon fut construit en 1829 par les architectes Antoine-Marie Chenavard et Jean-Marie Pollet. Dans les années 1990, l'architecte Jean Nouvel fut chargé de rénover le bâtiment. De l'opéra d'origine, il ne conserva que les murs extérieurs et le salon du premier étage. L'extérieure, de style néo classique est décoré de statues des muses. L'intérieur allie une architecture moderne avec une forme traditionnelle du théâtre à l'italienne. L'architecture de l'Opéra de Lyon est placée sous le signe de la transparence, avec sa verrière en demi cylindre [...]

Rue de la République - Lyon

Depuis le XIXe siècle, la rue de la République est la plus importante artère commerciale de Lyon. Au coeur du site historique de la ville, elle se situe sur la presque île entre la place Bellecour et la place de la Comédie. Les immeubles qui bordent la rue ont essentiellement été construits sous le second empire entre 1854 et 1859 et sont issus d'un plan de restructuration du quartier. Tous les bâtiments d'origine furent rasés au profit de ces larges immeubles Haussmanniens. Le Palais de la Bourse est l'un des monuments remarquables de la rue, avec ses portraits en médaillons sur la façade en [...]

Les monts d'or

Si vous êtes motorisé et que vous souhaitez vous offrir une petite promenade dans les collines autour de Lyon, promenez vous dans les Monts d'Or, et arpentez les petits villages typiques de la région

La rue Sainte Catherine

La rue Saint Catherine est l'une des rues où l'on peut sortir à Lyon. Elle se situe sur la presque île, entre les rue Termet et rue Romarin, juste derrière la place des Terreaux. Les immeubles et maisons encadrant la rue ne sont pas très hauts, tous anciens et confèrent à cette rue une atmosphère chaleureuse. Dès le XVIIe siècle, la rue est déjà commerçante et vivante. La rue Sainte Catherine abrite des nombreux pubs, bars, cafés et restaurants en tous genres. Ceux-ci sont surtout concentrés dans la partie est de la rue. La clientèle plutôt jeune et étudiante se presse au bar à rhum, le Perroquet [...]

Parc de Gerland

C’est au sud de Lyon que le Parc de Gerland, considéré comme le troisième parc paysager lyonnais, accueille ses visiteurs, enfants et grands. Il est dédié aux amoureux d’une nature généreuse et préservée mais également aux activités sportives et aux loisirs. Après le Parc des Hauteurs sur la colline de Fourvière et le Parc de la Tête dOr, c’est le lieu privilégié des lyonnais mais également des touristes qui passe un séjour à Lyon. Les travaux,sous [...]

Primatiale Saint Jean

La cathédrale Saint-Jean, de son vrai nom église Saint-Jean-Baptiste-et-Saint-Etienne, est l'une de plus belles églises du Vieux Lyon. Son nom de « primatiale » vient du titre « Primat des Gaules » que portait l'évêque de Lyon. Sa construction a débuté au XIIe siècle par les deux chapelles latérales et le transept de style roman. Construite de 1180 à 1480, elle mélange le style roman et le gothique. La voûte, les deux tours orientales et les travées ne seront achevées qu'au début du XIIIe siècle. Puis seront ajoutés les vitraux du choeur et les deux rosaces du transept. Ce n'est qu'au XVe siècle [...]

Les Traboules

Le mot « Traboule » viendrait très probablement du latin « trabulare » qui signifie « traverser ». En effet, les Traboules sont des passages à travers des bâtiments qui permettent de passer d'une rue à une autre rue parallèle de manière plus directe. Caractéristiques de la ville de Lyon (spécialement des quartiers Saint-Jean et Croix Rousse), ces Traboules ont notamment servi au XVIe siècle lors de la lutte entre catholiques et protestants, ainsi qu'à la résistance contre les allemands pendant la seconde guerre mondiale. Il est difficile de dire exactement à quand remonte les premières Traboule [...]

Les bouchons sont des bars à vin à l'atmosphère conviviale, aux décors authentiques où l'on célèbre la gastronomie traditionnelle lyonnaise. L'origine de son nom est controversée. Il pourrait venir d'une grappe de pomme de pin, symbole de Bacchus, qui était auparavant accrochée aux portes des tavernes à vin qui étaient appelés « bouche ». Mais il est plus vraisemblable que ce mot proviendrait du fait que ces tavernes étaient aussi des relais de chevaux que les écuyers « bouchonnaient » (nettoyaient) avec de la paille pendant que les cavaliers se reposaient. La nourriture servie dans les bouchons [...]

Parcous velov: partir du parc de la tete d'or puis prendre la piste cyclabe près de la soanne jusqu'au parc de méribel-jaunage.

Voir tous les lieux du guide