Carte Madagascar. Préparer votre circuit!

Madagascar abrite de nombreux sites touristiques incontournables. C'est une île riche en histoire qui abrite notamment de multiples palais royaux, dont celui de la Reine, aussi appelée Palais de Manjakamiadana à Antananarivo. Situé dans le quartier de la Haute ville, à quelques minutes du centre, il constitue l'un des plus grands patrimoines qui caractérisent l'histoire de la capitale. Visitez le musée d'art et d'archéologie d'Antananarivo pour mieux connaitre la diversité culturelle malgache. Rapportez des souvenirs du pays en faisant vos courses au marché d'Andravoahangy, à 30 minutes du centre-ville ou au Koum. Pour mieux planifier votre itinéraire, procurez-vous une carte, soit en ligne soit auprès de l'Office du tourisme d'Antananarivo.

La carte vous apprendra également que le pays est divisé en 22 régions, lesquelles rassemblent plusieurs villes. Il y a entre autres les villes touristiques de Nosy Be, de Diégo, de Tamatave et de Fort-Dauphin, qui sont incontournables lors de votre passage sur cette île. Vous pouvez rejoindre celles-ci en taxi-brousse ou en avion.

A l'heure actuelle, il n'est pas aisé de trouver une bonne carte pour guider les touristes, sauf peut-être sur internet. Vous pouvez y découvrir une carte et un plan de l'île, avec la cartothèque de l'IGN. Pour avoir une vue satellite sur l'ensemble du territoire, vous pouvez aussi consulter Google Earth. Pour mieux vous repérer, des guides de voyage sont disponibles sur place.


Les lieux du guide Madagascar
Réserve naturelle intégrale du Tsingy de Bemaraha

La formation des Tsingy s'est faîte il y a bien des lustres, 160 millions d'années en arrière pour être exact, alors que l'île de Madagascar se séparait de la plaque africaine. Ce glissement tectonique entraîna le soulèvement d'une gigantesque plaque calcaire. Le résultat est stupéfiant : une forêt d'éperons calcaires qui offre un paysage karstique fortement déchiqueté où se côtoient aussi bien collines ondulantes que pics élevés, sans oublier la spectaculaire gorge de la rivière Manambolo. Situé à près de 300 kilomètres de la capitale Antananarivo, la riche réserve naturelle de Bemaraha sert d'habitat [...]

Tamatave

Tamatave ou Toamasina est le plus grand port malgache. Comptoir d'échange avec l'orient et l'Asie, la ville demeure le port le plus actif du pays véritable poumon de la côte est. nAu nord de de la ville s'étire la côte palissandre, au sud débute le canal des Pangalanes.nLe vrai spectacle de cette ville est son grand port, ou se chargent et déchargent les épices, girofles, vanille, les essences rares, palissandre, acajou... Deuxième ville du pays avec près de 200 000 habitants, la ville est parcourue par les pousse pousse, tirés par les vélos ou les hommes à pied. nLa baignade y est fortement déconseillée, [...]

Ile aux Forbands

A l'Ouest de l'île Sainte Marie, dans une petite crique se trouve l'île aux Forbans. Les pirates qui avaient élu domicile à Sainte Marie au 19è siècle avaient coutume d'y partager leur butin. Aujourd'hui, sur cette minuscule île envahie de verdure, il n'y a pas âme qui vivent ni même aucun vestige de cette époque mythique. Pourtant les habitants et les curieux continuent de braver l'interdit et de fouiller régulièrement cette île dans l'espoir d'y trouver un trésor!

Le marché du chef lieu de l'île Sainte Marie s'étale sur deux étroites ruelles. Fruits, légumes, gargotes et vendeurs en tout genre s'y côtoient. nOn y trouve aussi quelques curiosités pourtant bien utiles aux locaux : barbecue de recup en zinc, chambres à air rafistolées, gamelles en fer rouillées... nLa pauvreté réelle se mêle à la bonne humeur ambiante et aux odeurs de plats alléchants. nOn y trouve aussi de nombreuses contrefaçons improbables à éviter absolument! nUn marché insolite et sympathique, mais la balade n'excède pas plus d'une heure au grand maximum...

Palais du Premier ministre

Situé à Tananarive, cette grande bâtisse de briques fut édifiée en 1872. L'architecte Pool l'avait dessiné pour Rainilaiavony. nElle est aujourd'hui transforméeen musée, et abrite les vestiges du palais de la reine, brûlé en 1995. nIl reste bien peu de chose du trésor de la reine. Quelques effets personnels, une couronne de corail rouge, une parure, une réplique du trône, de magnifiques tableaux, une perruque... Quelques meubles ont également été sauvés : deux lits royaux, des chaises. nA l'arrière du Palais se trouve une maquette de la ville de Tananarive, renfermant plusieurs maisons miniature. [...]

Marché de la Digue

En partant de Tananarive sur la route d'Ifaty vers l'aéroport, le marché de la digue est un classique. nConstitué par une centaine de petites baraques en enfilade, il présente toute la richesse de l'artisanat malgache. nCouverts à salade en corne de zébu et bois de palissandre, paniers de raphia, jeux de solitaire en bois et pierres semi précieuses de Madagascar... nOn y trouve également tous les objets qui ont fait le succès de l'artisanat malgache : petites voitures, avions et chariots en métal de récupération. nLes épices, la vanille en particulier y sont de qualité. nEnfin, les pierres précieuses [...]

Toute proche des côtes de Madagascar, l'île Sainte Marie est typique des petits paradis de l'océan indien. Ses 63 km de long et 5 km de large en font une bande de terre encore mal connue, où les quelques 20 000 habitants vivent paisiblement. nPlus sauvage, moins touristique aussi que la Réunion, elle offre des paysages de cocotiers, de sable fin et de végétation luxuriante. nMais Sainte Marie est bien plus que cela. Son histoire, peuplée de pirates, de galions et de trésors ajoute une touche d'exotisme qui plane ostensiblement dans le paysage. Historiquement, pirates et flibustiers en avaient fait [...]

Un parc animalier où le crocodile du Nil est roi. On retrouve cet animal partout à Madagascar, mais là, en liberté... Le marécages et cours d'eau des zones chaudes sont leur habitat préféré. Attention donc en eaux troubles! nDans le parc Croc Farm, ils sont en nombre et bien parqués, on peut les admirer, les déguster au restaurant du parc et même repartir avec chaussures et sacs à main en peau de croco véritable (pensez à demander votre autorisation avec tout objet en croco pour la douane de l'aéroport malgache et d'arrivée..). nLe parc présente aussi plusieurs espèces endémiques de l'île rouge, [...]

La mangrove suit toutes les côtes malgaches. nOn appelle mangrove l'eau douce dans laquelle la végétation aux racines aériennes côtoient l'eau de la mer. nCrocodiles, oiseaux et lémuriens y vivent en harmonie, dans un décor hors du commun où s'enchevêtrent racines et lianes, orchidées colorées et papillons gigantesques. Tout le long des côtes malgaches, la mangrove s'avance sur la mer, entrecoupée de plages de sable blanc et blond. Chaque régions possède sa mangrove aux espèces changeantes et aux couleurs sans cesse différentes.

Nosy be

Poursuivie par le mythe de l'île paradisiaque, la plus grande et la plus connue des îles malgaches est entourée d'îles encore plus sauvages. Au nord ouest de Madagascar, sur le canal du Mozambique, Les îles Nosy Komba, Nosy Sakatia, Nosy Tanikely sont restées des endroits intimes où la nature conserve tous ses droits, loin des constructions en dur et des projets d'envergure, pour des séjours à la Robinson Crusoé. Toutes accessibles en bateau, ces îles proches de Nosy Be offrent des caractéristiques communes : une mer chaude et claire, un climat ensoleillé toute l'année et une faune et une flore [...]

Tananarive, Antananarivo, ou Tana pour ceux qui la connaissent... 1,5 millions d'habitants, 12 collines, des centaines d'hectares de rizières...nTelle est Tananarive. Une ville qui s'étale sur les hauts plateaux, plus grande et urbanisée du pays, pourtant aux airs si ruraux. L'arrivée à Tananarive plonge dans une autre dimension. On est pas vraiment en Afrique, ni même en Asie, où sommes-nous? A Madagascar évidement...nLa capitale malgache est tiraillée entre son héritage colonial, demeures de charme et boutiques de luxe sur les hauteurs et son extrême pauvreté. nMinuscules maisons, enfants qui [...]

Autour de Tananarive s'élèvent douze collines. Le roi Andrianampoinimerina avait au XVIIIè siècle un palais sur chacune d'elles. nIl y avait installé ses douze femmes,.nLes ancêtres de ce roi y vécurent ensuite. On peut encore visiter quelques rares vestiges, même si aujourd'hui, il ne subsiste aucun de ces palais. nLa balade y est paisible, parcourant la campagne "merina". nA pied, à vélo ou en quad, la promenade est calme et offre des points de vue hors du commun. nRetenez Antsahadinta et la vue sur la plaine de la Sisanony, la colline d'Ifaty et le lac Itasy.

Chaque petite rue de la capitale Malgache offre un spectacle nouveau. Sur le bord des petites routes de terre battue, les maisons colorées ou faites de brique ou de torchis, des centaines d'échoppes qui vendent toutes la même chose : cigarettes locales, bonbons, carte de téléphone, épices, savon, ... On y croise la population, portant sur la tête sceau d'eau et provision, et dans le dos, le dernier né. Des vendeurs ambulants vendent beignets typiques, aux saveurs de banane, ainsi qu'une préparation à base beurre de cacahuète sous forme de large tranches sombres : le "koba" délicieux. Les petites [...]

Outre l'eau qu'il faut à tout prix choisir en bouteille, l'eau du robinet étant porteuse de nombreux vibrions responsables de maux de ventre et du choléra, Madagascar est riche en boissons de facture locale. nLes jus naturels, ou jus de fruits frais y sont excellents, préférez les jus pressés devant vous!nDans de nombreuses gargotes, on servira dans le menu l'eau de riz. Obtenue en faisant bouillir de l'eau dans une marmite avec le riz grillé au fond, elle est douce et suave, sans danger, et préserve des désagréments intestinaux.nLa bière, à consommer avec modération est une des fiertés malgaches [...]

De Tananarive à Tamatave, s'étendent les hauts plateaux malgaches. La route sinueuse parcoure les montagnes, ponctuée de minuscules villages. nA bord d'un minibus, la vie malgache défile pendant près de 9 heures. Pour une somme modique, l'ambiance des hauts plateaux s'offre comme un détour au bout du monde. nDe la côte de Tamatave où les habitants se déplacent en pousse pousse et vivent du commerce des bateaux de marchandises, en passant par les villages où l'agriculture est reine, on rejoint enfin Tananarive, rompu par les secousses de la route. nUne route aux milles couleurs, ou palmiers et forêts [...]

Sur l'île de Sainte Marie, les points de restauration ne manquent pas! Préférez les gargotes locales, installées sur les bords des routes dans de petites constructions de bois. On y propose une multitude de poissons, cigales de mer, langoustes, calamars, grillés, frits ou assaisonnés. nLe riz accompagne tous les plats en quantité fort généreuse. Il est l'aliment de base de tous les malgaches, et Madagascar est le plus gros consommateur mondial de riz! nLe soir, la ville d'Ambosifotatra s'illumine des bougies des gargotes improvisées. nLà sur le bord de la route, une table, deux assiettes, du thé [...]

Cimetière des pirates

L'île de Sainte Marie est réputée pour son passé peuplé de pirates. Le "Cimetière des pirates" en est le seul vestige bien visible. nSur la route qui pénètre dans les terres au départ de la côte ouest, juste avant la digue qui mène à Ambodifotatra, il faut marcher ou rouler quelque 500 m avant de croiser la maison des gardiens. nLà, le gardien vous fera payer l'équivalent d'un euros, taxe qui vous permet ensuite d'accéder seul ou avec un guide en haut de la colline. nAprès avoir traversé un guet en pierres noire sur la mangrove, s'ouvre le cimetière des pirates. Des tombes plantées dans le calme [...]

Sur l'île aux Nattes, à la pointe sud de l'île de Sainte Marie, se cache un petit paradis. nIci, les habitants l'appelle le petit Zanzibar. Une plage au sud de la petite île où s'étalent les rochers au raz de l'eau dans un décor digne des Seychelles. nLes pirogues de bois flirtent avec l'eau turquoise et le silence règne, entrecoupé des cris stridents de lémuriens.nIl suffit de faire le tour de l'île à pied (environ deux heures) pour tomber sur ce coin d'Eden oublié.

Tananrive comporte plusieurs église catholiques. En autres religions, advantiste, musulmane, les catholique tiennent une place importante dans le paysage religieux malgache. nDepuis l'évangélisation opérée par les colons au 19è et 20è siècle, les églises sont sortie de terre. nLa plus ancienne d'entre elles, Sainte Marie, est située sur l'île Sainte Marie. nA Tanananrive, la plus belle de toute est peuplée par les chants lors de l'office du dimanche matin. Il s'agit de l'église anglicane d'Ambohimanoro dans le quartier du palais de la Reine. nAssistez à l'office du dimanche, les chant religieux [...]

Le lémurien est sans conteste l'animal roi de Madagascar. Il en existe des dizaines d'espèces dont toutes sont originaires de l'île hormis deux espèces arboricoles venues des Comores. nDu microcèbe, le plus petit aux grands propithèques, il est possible de les observer partout à Madagascar. nLes balades dans le sud de l'île offrent de nombreuses rencontres, ainsi que l'île Sainte Marie, les hauts plateaux et les zones côtières. Certains sont très joueurs, voire voleurs!nPour les plus impatients, inutile de passer des heures à les attendre! nLes environs de Tananarive offrent de nombreux parc animaliers [...]

Encore peu développée l'hôtellerie malgache offre des prestations sans cesse meilleures. A Tananarive, les hôtels sont nombreux, du Carlton au petit hôtel familial. nLes Trois Métisses et l'hôtel Colbert sont certainement les plus coquets. D'autres petits hébergements parsèment la ville. Dans l'ensemble, l'hôtellerie malgache est propre et confortable. Lits deux places, moustiquaires quasi systématiques...nDans les régions reculées, les hôtels se font rares, mais l'on a parfois de bonnes surprises : des chambres à la décoration locale avec douche et sanitaires individuels pour moins de 7 euros!nSans [...]

Voir tous les lieux du guide



Les bonnes affaires à Madagascar dénichées pour vous
Les bons plans Madagascar