Les lieux du guide Mexique
Plongée à Playa Del Carmen

L'attrait principal de Playa del Carmen, ce sont les cénotes, de véritables puits naturels et sacrés de la culture Maya, reliés entre-eux en un sublime réseau sous-marin unique au monde ! Vous ne pouvez quitter le Yucatan sans vous être jeté aux cénotes !

Plongée à Cozumel

Requins-dormeurs à l'Isla Mujeres, grottes et langoustes à Punta Sur, poissons colorés à Paradise Reef, tortues et carangues à Columbia, énormes balistes à Passo del Cedrar : faîtes votre choix !

Centre historique de Mexico et Xochimilco

Bâtie au XVIe siècle par les Espagnols sur les ruines de Tenochtitlan, ancienne capitale aztèque située à 2200 m d'altitude et dominée par le Popocatepetl qui culmine à 5452 m de hauteur, Mexico est aujourd'hui l'une des villes les plus grandes et les plus peuplées du monde avec près de 20 millions d'habitants. Autrefois, le lac Texcoco s'étendait là mais suite à son assèchement, seuls les jardins de Xochimilco ont survécu. Outre ses cinq temples aztèques dont on a identifié les restes, on y trouve également la cathédrale, la plus grande du continent, ainsi que plusieurs bâtiments publics du XIXe [...]

La delegación" ou arrondissement de Coyoacán est en fait l'ancienne capitale des Tépanèques, qui, selon la légende, descendent de l'une des 7 tribus nahuas à s'être installées dans le centre du Mexique après la chute de Tula, vers la fin du XIIe. Tula était la capitale des Toltèques, dont les Aztèques et les Chichimèques descendent. Les Nahuas sont un groupe indien du Mexique, qui représente 23% de la population. En Nahuati, Coyoacán signifie "là où il y a des coyotes". A sa chute, Coyoacán fut assimilé à l'empire aztèque. C'est en tant que village colonial, refuge d'artistes et d'intellectuels [...]

San Luis Potosí est la capitale de l'Etat éponyme. A 1860m d'altitude, l'agglomération entière comprend 1 million d'habitants. Son nom est un hommage à Saint Louis, le roi français, protecteur de la ville, et Potosí vient du nom de riches mines en Bolivie. La ville fut le plus grand pôle culturel, politique et économique du pays au XIXe et début XXe. Il a notamment été le centre de la lutte pendant les Guerres d'Indépendance entre 1810 et 1821 et pendant la Révolution mexicaine de 1910. Aujourd'hui, San Luis Potosí, est une ville industrielle, et heureusement, les restes de sa glorieuse époque [...]

Palais National de Mexico

La Palais National n'est pas la résidence officielle du Président qui vit dans un quartier plus excentré et bien mieux gardé. La Palais est en fait l'ancien palais des vice-rois d'Espagne, puis des présidents de la République au XIXe. Chaque année, le 15 septembre à 23h, le président clame El Grito, le cri de l'Indépendance puis c'est à la foule de hurler Viva México!". L'architecture de l'édifice est assez particulière car il a subi de nombreux apports au fil du temps. Il est recommandé de visiter l'intérieur pour pouvoir admirer les majestueuses fresques de Diego Rivera, qui couvrent les murs [...]

Château de Chapultepec

Situé en plein coeur du Bosque de Chapultepec, il faut grimper un bon petit moment pour atteindre le château, à moins de prendre le petit train touristique. La vue est splendide de là-haut, loin du chahut insupportable de la ville. Le lieu est divisé en un musée sur l'histoire de México, du XVIe à la déclaration d'Indépendance de 1917 et de l'autre côté, le château de l'empereur Maximilien et de l'impératrice Carlota, où ils vécurent de 1864 à 1867. Il a également servi de résidence officielle au président Porfirio Díaz. Le château était la cible principale des Américains lors de leur invasion [...]

Calle de La Moneda

La rue de la monnaie débute au Zócalo, au centre de la ville, et est l'un des endroits où l'architecture coloniale est encore visible, notamment depuis que le gouvernement a pris la décision de ne plus laisser ce quartier à l'abandon. Habitées par une population très pauvre, la Calle de la Moneda et les rues alentour sont plus que bondées et remplies de stands qui vendent tout et n'importe quoi. Dans cette pagaille, mieux vaut faire très attention à ses affaires, et surtout ne pas montrer d'objets de valeur, au moins par respect. Il faut y admirer les façades, quelque peu décrépies, mais qui n'en [...]

La construction de l'imposant édifice s'est étendue sur plusieurs décennies au début du XXe et fut entreprise par plusieurs architectes, ce qui explique le mélange de styles. Presque entièrement fait de marbre de Carrare et surmonté d'une impressionnante coupole colorée, le lieu devait à la base servir de théâtre national. Aujourd'hui, il abrite en plus le Musée national d'arts plastiques et le Musée du livre. L'intérieur vaut le détour, on y trouve des fresques réalisées par cinq des plus grands peintres mexicains: Diego Rivera, José Clémente Orozco, David Alfaro Siqueiros, Rufino Tamayo et Jorge [...]

Situé en plein coeur du Bosque de Chapultepec, il faut grimper un bon petit moment pour atteindre le château, à moins de prendre le petit train touristique. La vue est splendide de là-haut, loin du chahut insupportable de la ville. Le lieu est divisé en un musée sur l'histoire de México, du XVIe à la déclaration d'Indépendance de 1917 et de l'autre côté, le château de l'empereur Maximilien et de l'impératrice Carlota, où ils vécurent de 1864 à 1867. Il a également servi de résidence officielle au président Porfirio Díaz. Le château était la cible principale des Américains lors de leur invasion [...]

La Condesa

La Condesa est l'un des quartier les plus branchés de México. Depuis quelques années, il s'est beaucoup amélioré et est très fréquenté par la jeunesse mexicaine. On y trouve des immeubles et maisons années 30, Art déco, vraiment sublimes. Il y a en outre beaucoup de verdure dans les rues et les quelques parcs du quartier, notamment le parc México, l'un des plus beaux de la ville. Le quartier est vivant et coloré, et, pour notre plus grand plaisir, il y a beaucoup moins de circulation automobile et les rues sont du coup beaucoup plus agréables. Ne pas hésiter à se promener à travers le quartier [...]

Plus grande cathédrale d'Amérique Latine, la Cathédrale Métropolitaine de México est l'un des bâtiments les plus impressionnant de la ville. Avec sa façade baroque imposante et ses deux tours néoclassiques de 64m de haut qui portent chacune 18 cloches, elle domine le Zócalo, au centre de la ville. L'édifice a été érigé entre 1573 et 1813, ce qui explique la variété de styles utilisés. L'ornementation intérieure n'a pas grand intérêt, c'est surtout les dimensions de la nef qui impressionnent. Le retable churrigueresque (style baroque espagnol du XVIe au XVIIIe) derrière l'autel, ainsi que l'orgue, [...]

Xochimilco

Xochimilco est une délégation située tout au Sud de la ville de México. Grâce à ses canaux et ses jardins flottants, c'est une région très touristique. Xochimilco en Nahuti, une langue des Indiens mexicains, signifie le lieu des champs de fleurs". Inscrits au Patrimoine mondial de l'UNESCO, ces jardins flottants, appelés Chinampas, sont en fait des vestiges de la culture aztèque: petites îles artificielles, elles étaient créées pour être cultivées et subvenir aux besoins en nourriture de Tenochtitlan, l'ancienne México. Avec l'arrivée des Conquistadores sont venues de nouvelles techniques de culture [...]

Real de Catorce est une petite ville minière de montagne, dans la Sierra de Catorce et aux portes du Désert de Chihuahua. Située à 2750m d'altitude, le seul moyen d'y accéder, c'est d'abord par une magnifique route pavée, puis par un tunnel, le Túnel de Ogarrio, inauguré en 1901 et qui mesure 2,3km de long. Real de Catorce fut fondée en 1778 après la découverte d'importants gisements de minerais, et en particulier d'argent. Un développement très rapide s'ensuit, avec la construction entre autres de nombreuses demeures coloniales et d'une grande église. Au début du XXe, la population atteint 14 [...]

Entre Manzanillo et Lazaro Cardenas, les côtes du Michoacán offrent plus de 250 km de littoral paradisiaque, presque vierge, sur l'océan Pacifique. Une route sinueuse longe la côte, régulièrement, on découvrira une magnifique plage déserte sur plusieurs kilomètres, ou un petit village de pêcheurs, à peine habité. Ne pas s'attendre à du luxe, tout au contraire, on loge chez l'habitant ou dans sa tente, l'eau et l'électricité y sont précieux. Surtout, les restaurants ne proposent que la pêche du jour, quasiment sans accompagnement. Du Nord au Sud, on passera notamment par Maruata, magnifique baie, [...]

Monte Albán est un site archéologique sur la colline du Jaguar, haute de 2000m qui surplombe toute la vallée d'Oaxaca. Située au centre de la Méso-Amérique, sa situation est particulièrement stratégique ce qui explique les traces de présence humaine dès 8000 av. J.C.. Il a donc été notamment le point de rencontre des civilisations aztèques et mayas. L'histoire de Monte Alban est vraiment très longue. Pour résumer, les archéologues pensent que ce sont les Olmèques, dès 1500 av. J.C. qui ont fondé le site, et ont progressivement disparu pour laisser place aux Zapotèques, qui ont bâti l'essentiel [...]

La Place de la Constitution, plus connue sous le nom El Zócalo, est la troisième plus grande place du monde après la Place Tian'anmen de Pékin et la Place Rouge de Moscou, et l'une des plus belles et impressionnantes. Au centre de México, elle fait 230m sur 192m. Le nom El Zócalo" vient de l'italien zoccolo qui veut dire socle ou promontoire et trouve son origine dans le fait qu'un gros bloc de marbre de plus de 2m de haut avait été installé en 1843 pour servir de socle à une colonne massive pour commémorer l'Indépendance. Mais, par manque de moyens, la colonne ne fut jamais posée et les habitants [...]

Le Museo Nacional de Antropología de Mexico est l'un des plus importants du monde, dans ce domaine. L'imposant bâtiment date des années 60. La partie impressionnante du bâtiment, c'est cette sorte de parapluie qui couvre le patio central et déverse l'eau des intempéries dans un bassin autour de la colonne centrale. Une véritable prouesse architecturale. Il recueille sur 400 000m2 et une douzaine de salles, une collection d'objets sur l'histoire et la culture des civilisations précolombiennes. Ce sont en particulier les Toltèques, Mayas, Aztèques, Teotihuacán, Otopames, Zapotèques, Mixtèques, Nahuas [...]

Templo Mayor de Mexico

Situé juste derrière la Cathédrale, au Nord-Est du Zócalo, Templo Mayor est un site archéologique mis à jour en 1978 par hasard. Le site et le musée renferment les restes de Tenochtitlan, la ville terrassée par les Conquistadores entre 1519 et 1521. On a découvert sur place les restes d'une pyramide, très grand symbole pour les Mexicains car les Espagnols pensaient avoir absolument tout rasé de la civilisation aztèque. Elle faisait 70m de haut et était surmontée de deux temples. Sa construction s'était étalée sur deux siècles à partir de 1375 avant d'être détruite après le siège des Conquistadores [...]

El D.F. (Prononcer défé pour "Distrito Federal") comme l'appellent les Mexicains est la ville la plus peuplée du monde avec plus de 22 millions d'habitants dont 8,6 intra-muros. Elle est aussi l'une des agglomérations les plus grandes du monde avec 1 500km2, et les plus hautes, à 2 200m d'altitude. L'ancienne capitale aztèque Tenochtitlán a été détruite et reconstruite par les Conquistadores espagnols entre 1519 et 1521, pour laisser place à la géante México. À l'arrivée dans la ville, il ne faut pas s'étonner du choc et du temps d'adaptation qui s'ensuit tant elle est singulière. Tout d'abord, [...]

Lázaro Cárdenas est probablement l'une des plus moches villes de la région. Petit port industriel, moderne et sans aucun intérêt, Lázaro Cárdenas servira surtout d'escale vers les autres lieux à visiter de la région.

Voir tous les lieux du guide