Les lieux du guide Milan, la capitale de la mode
Restaurant Casa Tua

Tout le répertoire ancestral de la cuisine toscane. Cuisine de pâte alliée au gibier tel que sanglier et lapin. Basilic frais à l'honneur. L'ancienne boulangerie qui abrite les restaurant offre un charme supplémentaire aux saveurs.

Café Chococult

La coqueluche de toutes les milanaises : un lieu dédiée entièrement au chocolat dans tous ses états. Pépites de parmesan aux pépites de chocolat, glaces aux pistaches salées et chocolat au lait, et bar végétarien. Le paradis des filles!

Duomo de Milan

Le Duomo de Milan a été commencé en 1386. Cette oeuvre géante en style gothique et en marbre blanc rosé est caractérisée par ses flèches, ses portails et ses vitrails de l'abside, grands et colorés. Ceux-ci réprésentent un cycle décoratif unique, realisé par plusieurs artistes, entre autres Vincenzo Foppa et Cristoforo de Mottis. À voir à l'extérieur: les décorations laterales. À l'intérieur: les baptistères San Giovanni et Santo Stefano, la crypte, qui abrite le trésor de la cathédrale, riche en pièces d'art précieuses. La chapelle San Carlo Borromeo est aussi remarquable. En outre, signalons [...]

Lieu VIP, au succès tant culinaire que mondain. Décor en accord avec le standing. Bar américain pour prendre un verre avant ou après le repas.

Un lieu décalé et surprenant, dans le quartier Wagner qui monte qui monte. Des murs bruts, une décoration à l'origine non identifiée... Une bonne table pour les pâtes, les desserts et les grignotages.

Un restaurant de sushi tout neuf, sous des voutes anciennes. Un service rapide, économique à l'heure du déjeuner. Soupes sushis, sashimis, frais et savoureux.

Le café du couturier du même nom. Berceau de la marque, Milan arbore fièrement son café Armani, qui n'a de couture que le nom. Un petit coup d'oeil et puis s'en va.

Trussardi alla Scala

En deux ans, Andrea Berton a obtenu deux étoiles du guide rouge. C’est dire son talent, développé dans des cuisines fameuses, chez Ducasse à Monaco et Gualtiero Marchesi à domicile, entre autres. Sa constance dans la réalisation de plats équilibrés, son goût pour les saveurs et les présentations nettes et son choix de grand produits engendrent naturellement du grand art, tendu vers le moderne. Bon, on ne va pas ressasser cette fameuse similitude entre le décor et l’assiette, mais, force est de constater que, pour une fois, elle n’est pas fumeuse. L’intérieur rassurant et racé s’accorde de facto [...]

Don Carlos

Maints qualificatifs peuvent être appliquées à cet établissement : charmant, bourgeois, raffiné, stylé, romantique, divin ou tout simplement de goût, avec ses tableaux du XIXe siècle, apparentés à des boiseries et des lumières apaisantes. Ayant affûté sa technique en France, Angelo Gangemi délivre une carte de qualité dans cette demeure honorable. Entre autres souvenirs de la Méditerranée : soupe aux oignons rouges, bière et ricotta, cannelloni fourrées aux légumes verts et à la scarmoza, filet de sole de Douvres à la crème de patate, cochon de lait en trois versions et soufflé mandarine-chocolat, [...]

Hostaria Borromei

Ce restaurant de charme est situé dans le cœur historique de Milan, dans le quartier de Magenta. Son attrait s’exerce surtout grâce à la délicieuse cour intérieure, au jaune intense et au cadre verdoyant. Ici, on flirte avec l’Histoire, exsudant des murs d’un palais du XVe siècle. La cuisine du chef Alberto, elle, est bien tournée. Il mitonne une ribambelle de plats sans histoires, verts-blancs-rouges. La salade toscane à l’orge, avec pesto et huile d’olive, les antispasti à la manière lombarde, les poissons, les viandes et la liste insigne de vins confèrent à ce havre une touche de raffinement [...]

Restaurant Replay

Au cœur de Milan, Replay vaut surtout pour son décor romantique, serti de tons chauds, de peintures et de feux caressants. Aux fourneaux, la brigade met un point d’honneur au respect des recettes ancestrales. L’authenticité, en bouche, se révèle grâce au risotto à la milanaise, aux gnochetti à la mascarpone, au t-bone florentin et aussi à la faveur des pizzas, préparées au feu de bois. Les desserts prolongent le ravissement, dans les douceurs du palais italien, tiramisu en tête. Et qu’importe que le vin échauffe les esprits, le Chianti Classico est si doux ! Quand la température se veut agréable, [...]

Une jolie table au cadre traditionnel et urbain, doublée d’une œnothèque. Avis aux amateurs de grappes, donc ! Les fêtards et les amateurs d’un bon coup s’y côtoient, avec, en ligne de mire, les flacons couchés dans un casier, dos au mur. Si le cœur leur en dit, ils peuvent même en payer un et le ramener chez soi. Pour l’heure, la maison a en stock du Montepulciano d’Abruzzo Villa à 72 € ! Ça se corse avec les Solaia et les Sassicaia, cédées pour un minimum de 100 € ! Légitime mais sévère. S’agissant du reste, les prix baissent leur garde. On liche à table ou au bar, comme on enfourne la chère [...]

Les Navigli à Milan

Le quartier des Navigli de Milan est le plus pittoresque de la ville. Animé par plusiers restaurants et boites de nuit, le quartier est traversé par des canaux artificiels, les Navigli, qui font le charme romantique de la zone. Commencés dans la deuxième moitié du XIIe siècle, les Navigli ont été contruits surtout au XVe siècle, quand 90 km de canaux ont été creusés, un vrai record. En 1482 Leonardo da Vinci, arrivé à Milan, est chargé par le seigneur Ludovico il Moro de mettre en place un système d'écluses pour permettre aux canaux de rejoindre la Valtellina, la région des Alpes au nord de Milan. [...]

Basilique San Lorenzo Maggiore

La basilique San Lorenzo Maggiore est une imposante église paléochrétienne de la ville de Milan. Elle est le symbole de la présence des anciens romains dans la ville. Construite avant la fin du Ve siècle, elle a une plante carrée et est completée par quatre chapelles en forme d'exèdre semi-circulaire. On a supposé son appartenance au palais de l'empereur romain Théodose, situé d'après certaines sources près de la basilique, mais dont aujourd'hui il ne reste aucune trace. L'énorme coupole de San Lorenzo est par contre du XVIe siècle. Une colonnade monumentale est encore presente et assez intacte [...]

Basilique Sant'Ambrogio

La basilique Sant'Ambrogio de Milan est un rare exemple d'architecture romane dans le nord de l'Italie. Deuxième église de Milan après la cathédrale, Sant'Ambrogio a été contruite entre 379 et 386 de notre ère par l'evèque de la ville, Ambroise. L'entrée, une magnifique arcade réctangulaire composée par des colonnes aux chapitaux sculptés, prépare le visiteur à rentrer dans l'atmosphère toute particulière de ce lieu sacré. La façade a le toit en forme de cabane. Elle est composée par deux loggia superposées et est surmontée par deux campaniles qui se dressent à sa gauche et à sa droite. A l'intérieur, [...]

Le Cenacolo Vinciano

Le Cenacolo Vinciano, connu aussi sous le nom de Cène, est la plus célèbre fresque de Leonardo Da Vinci. Elle est située dans le réfectoire du couvent annexe à l'église Santa Maria Delle Grazie, réalisée par l'architecte de la Renaissance Donato Bramante. Realisée entre 1495 et 1498, la fresque devait aider les moines, qui mangeaient dans le réfectoire, à réfléchir à chaque repas sur l'expérience de Jesus et des Apôtres, dont la conduite devaient les inspirer. Cette oeuvre a été commissionée à Leonardo par le duc de la ville, Ludovico Sforza. En faisant appel au maître toscan, le duc de Milan voulait [...]

Le palais Brera de Milan abrite la Pinacothèque de la ville. Il s'agit d'un palais baroque projeté par Martino Bassi en 1572 et terminé par Francesco Maria Richino. Il avait été commissionné par la Compagnie de Jésus. L'histoire du palais Brera est pourtant plus ancienne: au XIIe siècle, un ordre monastique fonda ici un monastère et l'église Santa Maria di Brera. La façade originale est perdue, mais ses restes sont conservés au Castello Sforzesco, à Milan. Une fois la Compagnie de Jésus dissoute, le palais passa à l'État au XVIIIe siècle. Napoléon inaugura la Pinacothèque en 1809. Depuis la façade, [...]

Gratte-ciel Pirelli

Ce véritable symbole de la ville de Milan, de sa modernité et de sa puissance économique, se dresse près de la Gare Centrale. Avec ses 127 mètres de hauteur, le gratte-ciel Pirelli, du nom de l'usine de pneus qui l'occupait au début et appelé Pirellone par les habitants de Milan, est l'un des bâtiments les plus hauts de l'Italie. Si l'on considère qu'il a été réalisé en béton armé, il est l'un des plus hauts du monde. Le Pirellone a 31 étages et il est un exemple de l'attitude rationaliste de l'architecture italienne. Contruit entre 1951 et 1961, il a été projeté par le célèbre architecte italien [...]

Basilique Sant'Eustorgio

La basilique Sant'Eustorgio est une très ancienne basilique de la ville de Milan. Edifiée au IVe siècle, elle a été reconstruite au XIXe siècle. Il s'agit d'une église à l'architecture complèxe, car de nombreuses chapelles ont été ajoutées au bâtiment roman du début: la chapelle Brivio (1484) et la célèbre chapelle Portinari, qui témoigne de la présence de l'art florentin du XIVe siècle à Milan, sont les plus connues. A l'intérieur de la chapelle Portinari, qui est un vrai trésor de la Renaissance, signalons les fresques de l'artiste Vincenzo Foppa, realisées au XVe siècle. Elles représentent des [...]

Arc de la Paix

Ce monument est situé au milieu de Piazza Sempione. Très intéressant exemple d'architecture néoclassique, l'Arc de la Paix a été construit par Luigi Cagnola en 1807 mais sa construction a été interrompue après la défaite de Napoléon à Waterloo. En effet, il devait être l'entrée triomphante de l'empereur arrivant à Milan de Paris. Ensuite, François I d'Autriche acheva l'arc et le dédia à la Paix atteinte en Europe après le Congrès de Vienne en 1815. Au sommet de l'arc, un ensemble de sculptures en bronze représente six chevaux conduits par la Paix, accompagnée par quatre Victoires à cheval. Ce [...]

Voir tous les lieux du guide