Carte Minorque

Le site officiel de l'office du tourisme propose des cartes des îles Baléares, notamment celle de Minorque, qui se trouve au Nord-est de Majorque, près de l'îlot d'Aire. Ce sont des cartes interactives qui donnent des informations aussi utiles que pratiques sur l'île. Mao est la ville principale de l'île et elle se situe à 12 km d'Es Mercadal, à 29 km de Ciutadella et à 46 km de Sant Luis.

El Toro est le point le plus haut de l'île. De nombreux sites touristiques peuvent être visités sur cette île pour ne citer que Le Castel de Sant Nicolau qui surplombe le port de Ciutadella de Menorca. N'oubliez pas non plus de passer par Torre Llafuda, l'un des villages préhistoriques minorquins. Si vous désirez en savoir un peu plus sur l'histoire de l'île, la visite du musée de Mahon vous est conseillée.

Une fois sur cette île, n'oubliez pas de faire le tour des 70 plages au sable fin. Celles-ci valent, en effet, le détour, car elles ont permis à l'île d'être classé comme patrimoine mondial de l'UNESCO. Dans tous les cas, la carte de l'île est un outil très utile pour mieux organiser son voyage et surtout pour programmer ses itinéraires.


Les lieux du guide Minorque
Cala Macarelleta

Cala Macarelleta est un des lieux les plus beaux et plus connus de Minorque. Ses eaux bleues sont l'emblème de cette crique paradisiaque. On se croirait aux Caraïbes. Pour y arriver il faut passer par Cala Macarella (accessible en voiture) et monter par des escaliers en pierre jusque de l'autre côté du rocher. La fréquentation est majoritairement naturiste.

Cala Pregonda

Cette petite plage se situe à 30 minutes à pied de la Cala de Binimelà. Binimelà est un endroit agréable, mais Cala Pregonda est sans doute l'une des criques les plus belles et les plus charmantes de Minorque, pour son sable rouge et plus gros que sur les autres plages, pour ses roches rougeâtres et blanches qui émergent de l'eau cristalline. On se croirait sur la lune.

Cala Turqueta

Typiquement méditerranéenne, cette petite crique est située sur la côte Sud-Ouest de Minorque, dans l'archipel des Baléares. Roches calcaires, pins odorants, cristal de l'eau, rien ne manque au tableau !

Le Phare de Favàritx, édifié en 1922, est l'un des plus beaux phares de l'île. C'est un cap isolé où la tramontane et le calme règnent toute l'année. Les nuits de pleine lune, les ardoises changent leur couleur en argent et l'endroit devient une expérience unique que l'on ne pourra jamais oublier. On a toujours mis le phare en relation avec la lune et ses propriétés. Favàritx représente la fin du monde. On ne peut pas partir de ce lieu sans avoir visité les criques de « Cala en Presili » et « Cala Tortuga ».

Cette crique se trouve à côté de Cala Galdana, l'une des plages les plus touristiques de la côte Sud. En pleine saison, pour y accéder, vous devrez marcher pendant 30 minutes sur un chemin très agréable entouré d'arbres. Si vous êtes chanceux et que vous vous êtes levé très tôt, vous pourrez garer votre voiture au parking plus proche. Le contraste du sable doré avec l'eau turquoise est impressionnant.

Binibeca

Ancienne ville de pêcheurs. Quand Minorque est devenue une île plus touristique, les Minorquins ont modifié l'aspect naturel de Binibeca-Vell pour reconstruire un pseudo-village éloigné de la réalité. Cependant, ses petites maisons blanches entassées valent le détour. La plage de Binibeca se trouve à 3 km du village.

Cala Trebaluger

Véritable havre de paix et de verdure à seulement 45 minutes à pied de Cala Mitjana. Trebalúger est l'une des plages vierges les plus appréciées des minorquins. Elle est restée intacte et la tranquillité est garantie même en pleine saison.

C'est en 1500 av. J.-C., époque talayotique, que la société minorquine s'organise en petites communautés et nait la ville de Maó. Ils se sont établis dans cet endroit côtier afin de surveiller l'entrée par la mer. Cependant, ce sont les anglais qui seront les responsables d'une croissance démographique, d'une augmentation des mouvements portuaires, d'une croissance du commerce et de son organisation actuelle. Grâce à eux, Maó devient en 1722 la capitale de l'île. Actuellement la ville bénéficie d'une grande activité commerciale, principalement dédiée au tourisme. Le Port de Maó est le deuxième [...]

Cova d'en Xoroi

La Boîte-Grotte de nuit est le bar-discothèque le plus spectaculaire que vous n'avez jamais vu. Ces rochers gardent une grande histoire d'amour et vous offrent une vue imprenable. On ne connait pas très bien la provenance de Xoroi, il était peut-être un survivant d'un naufrage qui s'est abrité dans la grotte. Dans les maisons les plus proches se produisaient de nombreux cambriolages et quelques jours plus tard, une jolie fille disparut. Après plusieurs années, les gens oublièrent la jeune fille. Un jour une grande chute de neige a couvert Minorque et les hommes du village armés ont suivi les [...]

La Mola

La Mola est la forteresse d'Élisabeth II. Elle est située à 12 km de Maó. Créée entre 1848 et 1875 à l'initiative des anglais. Ils avaient fait pression sur les Minorquins pour se défendre contre les Français quand ils se disputaient le contrôle maritime de la Méditerranée. C'est un endroit où vous trouverez des activités diurnes et nocturnes ainsi que des expositions et des concours.

Alaior

À une dizaine de kilomètres de Maó, vous trouverez sans doute une petite ville charmante avec deux églises (Santa Eulàlia et Sant Diego) et des petites ruelles qui vous transporteront à la Minorque originale, pas touristique, authentique. Profitez des fêtes de Sant Llorenç pendant le mois d'août. Vous aurez l'opportunité de voir les « jaleos » un spectacle chevalin minorquin unique. On ne peut pas l'expliquer, vous devez y aller pour le vivre.

Cavalleria est l'une des plages le plus connues de l'île. Grâce à la tramontane cet endroit est devenu le paradis des surfeurs. Une superbe plage où l'on pourra bronzer mais aussi se faire des traitements de beauté : sa terre rouge laisse la peau ferme comme celle d'un bébé. Pour l'appliquer, il faut juste la mouiller avec de l'eau de mer et laisser sécher.

Ciutadella de Minorque

Ciutadella est une ville majestueuse dotée d'une cathédrale splendide, de palais seigneuriaux uniques, du couvent de Santa Clara et de monuments mégalithiques. La fête majeure de la ville pendant la Saint Jean, le 23 et 24 de juin, est une expérience unique. De nombreux espagnols se déplacent depuis la péninsule pour la vivre. Une fête pleine d'activités pour tous les âges et avec nombreux « jaleos », spectacles équestres avec de la musique. Ici vous pourrez voir la véritable culture minorquine, les chevaux entrent même dans les maisons pour fêter « Sant Joan ». Vous ne pouvez pas partir de Ciutadella [...]

Cales Fonts

Ce port de pêcheurs se situe à Villacarlos, juste au début du port de Maó. Cales Fonts et Villacarlos sont dans la ville d'Es Castell. C'est une image des minorquins qui a su garder son aspect original et qui n'a pas changé à cause du tourisme. Cales Fonts conserve ses restaurants typiques, ses maisons blanches avec les volets verts, les pécheurs qui prennent leur cafés avant de partir à la mer. C'est un endroit charmant pour dîner lors des nuits chaudes d'été.

Fornells

On appelle Fornells le village et la baie de la côte nord de Minorque. Fornells est un village très agréable, la beauté de son port attire de nombreux touristes. Entrez dans sa magnifique Tour de Fornells, une des plus grands tours de l'île, et son église de Sant Antoni. Dans son port vous trouverez un bon exemple de la gastronomie insulaire, la qualité est garantie. Ses homards en provenance directe du producteur font les délices de ceux qui aiment la vraie cuisine méditerranéenne : la Caldereta d'Homard est le plat le plus connu. Hôtels Fornells: conseils voyageurs et avis pour réserver Les [...]

Cales Coves

Il s'agit d'une grande nécropole. "Coves" signifie "grottes" en catalan. Son nom provient des 100 grottes artificielles qui datent de l'Âge de Fer et qui composent le cimetière. Même les Romains ont vécu dans ces criques. Dans les années 60, cet endroit est devenu le paradis des hippies naturistes. Aujourd'hui les grottes sont malheuresement fermées pour que personne ne s'y installe.

La Illa de l'Aire (l'Île de l'Aire) est située devant Punta Prima, sud-ouest. Dans ce petit îlot, de moins de 35 hectares, on y trouve « la sarganta negra », un animal très connu à Minorque pour sa couleur noire. Ce lézard noir adopte seulement cette couleur quand il est dans l'îlot, si on l'amène à Minorque il perd sa couleur foncée et devient un lézard normal. C'est un des symboles de Minorque. La seule manière d'arriver jusqu'ici est par voie Maritime.

Son Bou

Son Bou se situe sur le territoire communal d'Alaior. Son Bou reste un lieu de promenade privilégié car elle est la plage la plus vaste de Minorque. Il s'agit d'un endroit très touristique avec des bars et des restaurants. C'est la plage préférée des allemands. Les dunes et quelques marais favorisent la concentration des canards, oiseaux et naturistes, qui se protègent des forts vents -régnant parfois dans la zone- entre la végétation.

Monte Toro

Le point le plus haut de Minorque est le Monte Toro. Il est juste au centre de l'île et cette petite montagne est populaire dans le parcours touristique de l'île. On devise un vue panoramique impressionnante de toutes les villages, les plages et la côte. Le sanctuaire de la Vierge du Toro au sommet fut édifié sur une ancienne église ghotique.

Es Mercadal

Ce village est au coeur de Minorque et se trouve à la croisée des principaux chemins qui vont de l'Est à l'Ouest et du Nord au Sud. Un village âgé de 700 ans et plein à craquer de vie dans ses ruelles. La localité vous dévoilera son charme grâce à la douceur de ses maisons blanches et parfois colorées et grâce à son art de vivre présent dans les terrasses, bars, places, restaurants.

Voir tous les lieux du guide



Les bonnes affaires à Ile de Minorque dénichées pour vous
Les bons plans Ile de Minorque