Les lieux du guide Montpellier
Le Polygone

Le Polygone est un grand centre commercial sur plusieurs niveaux. Son architecture moderne n'est pas du goût de tout le monde, mais on y retrouve toutes les grandes enseignes, généralement noires de monde. On y accède par la place de la Comédie via l'allée Jules Milhau ou à l'opposé, du côté d'Antigone, par la place Paul Bec.

Place de la Comédie

La place de la Comédie, vaste étendue de pierres lisses et blanches, se situe en plein centre de la ville. Les grandes terrasses des Grand Café de France et de Montpellier s'étendent, souvent bondées, tandis qu'on y trouve fast food, supermarché, cinéma... En position de carrefour, une extrémité est occupée par l'Opéra Comédie, l'autre débouche sur l'esplanade Charles de Gaulle. Des restaurants de qualité variable, plutôt destinés à manger rapidement, occupent les rues qui descendent vers la gare. Au nord ouest, les rues remontent vers le vieux centre, l'Ecusson.nLa ligne 1 du tramway traverse [...]

Esplanade Charles de Gaulle

En plein centre de Montpellier, l'Esplanade Charles de Gaulle relie la place de la Comédie au Corum. Parsemée de bancs publics, l'esplanade est bordée de platanes sur ses 500 mètres de longueur, offrant une protection au soleil bienvenue les jours de grosse chaleur.nDes fontaines et de nombreuses terrasses de café permettent de se rafraîchir le long de la promenade.

Sur la place de la Comédie, l'Opéra Comédie, grand théâtre à l'Italienne, date de 1888. A l'origine, un théâtre avait été construit à cet endroit, en 1755, détruit à plusieurs reprises par des incendies. La statue des Trois Grâces, oeuvre d'Antoine, est exposée dans le hall. Cette sculpture surmontait la fontaine de la place lors de sa création en 1790.nDes visites guidées sont proposées.

Le quartier Antigone s'étend entre le fleuve du Lez et le Polygone et représente la modernité de la ville. Ricardo Bofill est à l'origine de l'architecture de style néo-classique du quartier, ouvert en une longue perspective de 900m de long jalonnée de cyprès, de statues, de fontaines et de colonnes rappelant entre autre la Grèce antique. Le tout peut laisser l'impression d'une légère mégalomanie, mais le style de ce quartier nouveau de Montpellier, érigé à la fin des années 70, sort du commun, nLa place de l'Europe, au bord du Lez en face de l'Hôtel de Région, rassemble principalement des restaurants [...]

L'Office du tourisme de Montpellier propose un grand nombre de visites guidées pour découvrir l'histoire de la ville selon des thématiques variées : découvrir le Montpellier médiéval, les places, les rues ou les églises du vieux centre, la ville moderne... Un bon moyen d'en connaitre un peu plus long sur les multiples facettes de la ville. Les parcours sont d'une durée d'environ 2h, il faut réserver et retirer sa place au moins 24h en avance pour toutes les visites guidées.

Le Rockstore

Le Rockstore, entre la place de la Comédie et la gare, est l'un des lieux incontournables de la nuit à Montpellier. Sa façade unique, dans laquelle l'arrière d'une Cadillac est encastrée au dessus de l'entrée, est classée. Le Rockstore propose sur deux étages une salle de concert, une discothèque, un bar et ne ferme pas avant 4 heure. Ambiances pop, rock et electro sont au programme.

Le Barberousse est un bar à rhum parmi les plus fréquenté de la ville : le lieu reproduit la cale d'un bâteau, entièrement recouvert de bois, avec des fûts en guise de tables. Un grand choix de rhum arrangé est proposé, la spécialité de cet établissement. Un happy hour se déroule entre 18h et 21h. Endroit sympa, bonne ambiance, mais surchargé après 21h, surtout le week end.

Couvent des Ursulines

Le couvent des Ursulines, bâti 1641, avait à l'époque pour vocation d'accueillir des jeunes filles de bonne famille et de leur enseigner à se comporter en société. Cette fonction a bien changé après la Révolution puisqu'il devient une prison pour femme et une caserne. Aujourd'hui, le couvent abrite le Centre chorégraphique national ainsi que les locaux de Montpellier danse. Des spectacles y sont régulièrement organisés, notamment durant l'été.

Le Corum

Monument massif constitué de granit rose, le Corum est l'oeuvre de Claude Vasconi, architecte ayant également collaboré aux plans des Halles à Paris. A partir de l'Esplanade Charles de Gaulle on peut accéder au sommet de ce complexe d'où l'on observe une belle vue des alentours de Montpellier. nLe Corum abrite l'Opéra Berlioz et son orchestre national, ainsi que le Palais des Congrès, l'un des plus importants de France.

Musée Fabre

Le musée tient son nom de François-Xavier Fabre, peintre Montpelliérain. Totalement rénové et repensé, le musée Fabre a rouvert ses portes en 2007 : il propose sur une surface de 9200m² d'apprécier environ 900 oeuvres anciennes ou contemporaines. Un parcours chronologique s'étale du XVe au XXIe siècle, avec des artistes flamands, italiens, espagnols ou français, peintres, sculpteurs...nAu pied du Quartier de l'Ecusson, en bordure de l'esplanade Charles de Gaulle, le musée est doté d'un centre de documentation, d'un café, d'un auditorium.nDes audio-guides adultes, enfants et malentendants sont disponibles [...]

L'Hôtel de Région

L'hôtel de région regroupe l'administration de la région Languedoc Roussillon. Son architecture néo-classique, création de Ricardo Bofill, est celle de tout le quartier d'Antigone. Si le style ne plait pas à tout le monde, la façade de verre et pierre à la surface du Lez en fait un bâtiment original. Une longue promenade a été aménagée sur le bord du fleuve.

L'Arc de Triomphe

L'Arc de Triomphe fut construit à la fin du XVIIe siècle, à la place d'une ancienne porte des murailles de la ville. Dédié à Louis XIV, il trône sur le plus haut sommet de la ville, en jonction de la rue Foch à l'architecture haussmanienne et du parc du Peyrou en contrebas. Le monument est imposant avec ses 15m de haut et ses 18m de large. Une visite guidée est proposée par la ville qui vous fera gravir les 88 marches de l'édifice vers le sommet d'où s'offre un remarquable panorama sur la ville de Montpellier.

La promenade du Peyrou

Le parc du Peyrou est une promenade aménagé en terrasse surplombant la ville : Peyrou signifie "pierreux" en occitan, en raison de son emplacement au sommet de la colline. Place royale datant du XVIIIe siècle, une statue de bronze représentant Louis XIV est érigée en son centre : détruite durant la Révolution, elle fut reconstruite en 1838. A son extrémité le château d'eau et son réservoir sont alimentés par l'aqueduc Saint-Clément. Ici, le belvédère offre une vue imprenable sur les toits de Montpellier ouest et ses environs, avec au loin les Cévennes et le Pic Saint-Loup, partout ailleurs la [...]

Le Jardin des Plantes

Le Jardin des Plantes, site classé, fut créé en 1593 sur édit du roi Henry IV. Il est le plus ancien du genre en France, servant de modèle pour les prochain jardins botaniques du pays, comme celui de Paris. Sur une surface de 4.5ha, on peut y traverser un jardin paysager à l'anglaise, une orangerie du XIXe siècle, ou encore admirer la coupole classée monument historique, avec son plan d'eau rempli de nénuphars et de grenouilles. Les serres tropicales, en travaux, sont fermées au public. Une promenade reposante au coeur de la ville, qui a su inspiré en son temps Paul Valéry ou André Gide.

Les halles castellanes

Dans le quartier de l'Ecusson, le vieux centre de Montplellier, en remontant la rue de la loge, les halles castellanes sont un ancien marché aux fleurs. Aujourd'hui rénovées, elles abritent d'un côté un marché couvert, de l'autre un magasin Virgin. De nombreux commerces entourent les halles, rendant le lieux très fréquenté.

Place Jean Jaurès

L'une des nombreuses places du centre historique, la place Jean Jaurès est très prisée de la jeunesse montpellieraine, avec ses nombreuses terrasses animées. Elle se situe entre la Place de la Comédie et les Halles Castellanes, le long de la rue de la Loge. Cette rue piétonne pavée de marbre est une succession de boutiques, et les spectacles de rue y sont fréquents pour distraire les nombreux passants.

Eglise Saint-Anne

L'église Saint-Anne est relativement récente puisqu'elle fut édifiée entre 1866 et1969. Elle abrite depuis 1991 une galerie d'art contemporain dont l'exposition regroupe des peintures ou photographies issues de courants artistiques variés. Le clocher est visible dans toute la ville. nLa place Saint-Anne au pied de l'église est une petite place calme dotée d'une fontaine et de plusieurs cafés et restaurants aux terrasses agréables.

L'église Saint-Roch est une étape pour les pèlerins se rendant à Saint-Jacques de Compostelle. Elle fut bâtie sur les ruines d'une ancienne église à la fin du XIXe siècle, et porte le nom du saint patron de Montpellier. L'église a été rénovée il y a peu par la ville. Elle est entourée de la place Saint-Roch avec ses cafés et restaurants typiques des places du centre historique.

Aqueduc Saint-Clément

L'aqueduc fut bâti au XVIIIe siècle afin d'alimenter en eau la ville. Il relie la source Saint-Clément au château d'eau de la promenade du Peyrou sur une distance de 14km : c'est grâce à cette construction que Montpellier a pu se doter de ses nombreuses fontaines du centre ville. Sur environ 800m, la construction est constituée d'une double rangée d'arcades qui ont données son nom au quartier qu'elles traversent, les Arceaux. Un marché se déroule au pied de l'aqueduc les mardis et samedis matins.

L'Ecusson

L'Ecusson est le nom donné au centre historique de Montpellier : ceci est dû à la forme même du quartier construit au Moyen-Age. Typique d'une ville du Sud, le centre est un dédale de petites rues sinueuses pour couper les rafales de vent, menant à de nombreuses places ombragées équipées de fontaines et de terrasses de café ou restaurants. Totalement piéton, la balade est agréable au fil des façades médiévales, romanes ou gothiques.nLa nuit, les nombreux restaurants font le plein et quelques bars permettent de boire un verre.

Voir tous les lieux du guide