Trouver des cartes pour visiter Paris

La visite de Paris ne peut pas se faire de façon approfondie sans carte, à part si vous restez deux jours,et que vous décidez de ne visiter que les grands classiques.

Vous aurez comme possibilités pour trouver des cartes de Paris :

- franchir les portes des nombres offices de tourisme de Paris, les cartes y sont pas trop mal et accompagnées de guides descriptifs sur les activités

- acheter des guides papier traditionnel, mais les cartes ne sont pas les meilleures ici en général, manquent de couleur et sont de petites tailles, sauf rares exceptions

- les plans de métro se trouvent aux guichets de la plupart des stations de métro ou sur ratp.fr avec un service d'itineraire plutot bien fait. Vous avez aussi des cartes de metro sur smartphone (applis payantes premium ou gratuite)

- demander des plans à la reception de votre hotel. Ils en ont en général.

- acheter des guides pour smartphone. En général, c'est le meilleur moyen avec Google  maps mobile pour se deplacer dans les villes denses comme Paris. Attention, si vous venez de l'étranger aux couts de roaming. Certains guides proposent maintenant des cartes embarquées aussi, dans sans surcout operateur.

- acheter dans les kiosques et autres libraires des plans de Paris.

- arpenter le net avant votre visite....vous trouverez un grand nombre de plans interactifs, mais tres peu de cartes en haute definition, gratuite et imprimable sur une imprimante de bureau..

 

Carte Monuments de Paris

Carte des monuments de Paris

Source : http://biblio.alloprof.qc.ca

Paris, la capitale de la France et l’une des plus grandes villes touristiques du vieux continent, attire chaque année un nombre élevé de visiteurs venus des quatre coins du monde. Il existe des cartes des monuments de Paris pour guider efficacement les touristes à travers la ville pour qu’ils ne ratent aucun détail.

On en trouve facilement sur internet, mais aussi auprès de l’Office du tourisme et de divers points de vente. Ces cartes donnent des adresses utiles, mais aussi des informations sur les monuments les plus célèbres comme la Tour Eiffel, également appelée la Grande Dame. Ce célèbre monument qui caractérise la ville de Paris se trouve au nord-ouest du Champ-de-Mars. L’Arc de Triomphe, situé en haut de l’avenue des Champs-Élysées et au nord-ouest de la place de la Concorde est également un monument à ne pas rater.

Le Sacré-Cœur, au sommet de Montmartre, ainsi que les deux édifices religieux représentent l’architecture gothique française et sont aussi des monuments incontournables de la ville de Paris. Ce sont La Sainte-Chapelle et Notre-Dame-de-Paris. La première est connue pour abriter la couronne d’épines que portait le Christ lors de sa crucifixion et la deuxième est un chef-d'œuvre ouvert aux visiteurs toute l’année. 

Carte Paris

Carte RATP – Plan de Metro de Paris

Source : http://www.enligne.fr

Carte des arrondissements de Paris

Source : http://www.orthodoxesaparis.org

Carte des prix du parking à Paris

Source : http://blog.auto-selection.com Et www.paris.fr

Plan Aéroport Paris Charles de Gaulle

Source : http://www.aeroportsdeparis.fr

La ville de Paris renferme de nombreux sites touristiques intéressants, ce qui explique d’ailleurs sa forte réputation. Pour découvrir toutes ses richesses patrimoniales, il est conseillé d’avoir à sa disposition une carte de la ville permettant de prendre la bonne direction. Pour cela, il faut se rendre à l’Office du Tourisme ou en télécharger une en ligne.

Il existe plusieurs types de cartes comme le plan de la ville et la carte routière qui donnent diverses adresses comme l’emplacement des monuments, des sites touristiques, des lieux d’hébergement et de restauration, etc. Grâce à une carte, vous ne raterez aucun site touristique comme la Tour Eiffel, les Champs Élysées ou encore l’Arc de Triomphe. Pour visiter la Tour Eiffel par exemple, prenez le RER C pour rejoindre la gare « Champ de Mars-Tour Eiffel » puisque ce monument se trouve au nord-ouest du Champ-de-Mars.

Pour accéder à la ville, on peut passer par l’un de ses trois aéroports dont Charles de Gaule, qui est relié au centre-ville par le RER en 1h30. Il y a aussi l’aéroport d’Orly, à 25 min du centre de Paris. Il y a également l’aéroport de Beauvais, qui est relié au centre-ville par 8 lignes de train par jour.

Coût des transports en commun parisiens.

 

-Métro :

Un billet unique coûte 1,70 euros, il est plus économique d'acheter un carnet de dix tickets pour 12,70 euros, ce qui baisse le prix du billet à 1,27 euros. (carnet enfants : 6,35 euros).

Un ticket est valable 1h30, il permet d'emprunter un métro, un RER, un bus ou un tram, par contre vous ne pourrez faire de transfert qu'entre le métro et le RER, et entre le bus et le tram.

Imaginons que vous devez prendre un métro et ensuite un bus, vous devrez alors acheter deux tickets.

Des tickets journaliers, hebdomadaires, ou mensuels sont également disponibles. Le prix varie selon les zones, le moins cher de ces tickets est le ticket pour un jour appelé Mobilis, il est valable pour les zones 1-2 et coûte 6,40 euros.

Les laissez-passer hebdomadaires et mensuels sont appelés Navigo.

-Naviguo Semaine : 19,15 euros pour les zones 1-2.

-Navigo Mensuel : 62,90 euros pour les zones 1-2

 

-RER :
Un billet de ticket de métro normal peut être utilisé dans Paris (zone 1), en dehors de la zone 1 les tickets sont plus chers et leur prix varie selon la distance.

Ne vous faites pas avoir en prenant un ticket de métro simple pour vous rendre aux aéroports, tous les jours des touristes se retrouvent bloquer aux tourniquets de sorties du RER parce qu’ils n'ont pas le bon ticket.


-Bus

Le bus utilise les mêmes tickets que le métro, le ticket plein tarif coûte 1,70 euros, il est valable 90 minutes et permet un changement vers un autre bus ou vers un tram (mais pas vers le métro ou le RER). Comme pour le métro il est possible d'utiliser un Pass Navigo mensuel ou hebdomadaire, ou bien encore un ticket journalier.

Et comme pour le métro il est plus économique d'acheter un carnet de dix tickets pour 12,70 euros, ce qui baisse le prix du billet à 1,27 euros. (carnet enfants : 6,35 euros).

Carte Paris avec les Enfants

Paris est une sympathique ville qui renferme divers sites touristiques aussi intéressants les uns que les autres, au grand bonheur des petits comme des grands. Les enfants seront effectivement les premiers à être ravis de leur séjour à Paris avec les nombreuses attractions comme Disneyland Paris. Pour passer un bon séjour et découvrir tranquillement d'autres sites intéressants, il ne faut surtout pas hésiter à se promener avec une carte.

Pour se rendre à Disneyland Paris par exemple, la carte permettra de mieux se situer et de définir l'itinéraire à prendre. Si on est en voiture, il faudra prendre l'A4 à la sortie n°14, à 34 km de Paris. Si on prend le train, il faut descendre à la Gare TGV/RER de Marne-la-Vallée/Chessy. Mis à part le train et la voiture, il est également possible de prendre le RER A en descendant à Marne-la-Vallée/Chessy à 35 minutes du centre de Paris.

Pour localiser ces endroits destinés aux enfants, il est nécessaire de consulter une carte touristique de la ville. La carte permettra également de trouver des lieux pour les plus petits comme le Jardin d'Acclimatation. Pour information, cette attraction se trouve à quelques kilomètres du Parc de la Folie Saint-James et de la Mare Saint-James. Quoi qu'il en soit, pour avoir une carte de Paris, il faut se rendre à l'Office du tourisme ou surfer sur Internet.

Carte Paris, les Incontournables

Les sites touristiques à visiter à Paris sont nombreux, mais pour ne rater aucun d'entre eux, n'oubliez pas de vous munir d'une carte de la ville. Pour en trouver une facilement, il suffit de se connecter sur des sites et de préciser ce que vous recherchez : parc, site, place, monument... Tous les renseignements qui vous seront utiles vous seront donnés et vous pouvez ensuite les télécharger ou les imprimer.

Parmi les sites incontournables de la ville figure la cathédrale Notre-Dame-de-Paris, située sur l'Ile de la Cité. Il y a également la fameuse Tour Eiffel, une tour de 324 mètres de haut située au bord de la Seine, au Nord-ouest du Parc du Champ-de-Mars, dans le 7e arrondissement. Pour s'y rendre, le meilleur moyen est certainement de prendre le métro éponyme. Cependant, il y a également le bus, un moyen de transport sympathique et pratique, car il fait le va-et-vient en 1h à 2h.

On peut aussi citer l'Arc de Triomphe, qui se trouve sur la place de l'étoile, dans le 8ème arrondissement. Ce monument historique se trouve à l'extrémité Ouest de la célèbre avenue des Champs Elysées. Pour y aller, on peut prendre le métro Charles de Gaulle Etoile (lignes 1, 2, 6), le bus ou le RER A.


Les lieux du guide Paris insolite
Jouffroy (passage)

Situé à côté de l'entrée du musée Grévin, il fut le premier passage chauffé de Paris. Ouvert en 1847, il bénéficia de la popularité du passage des Panoramas situé en face. Son architecture laisse la place à des structures en fer, au détriment des constructions en bois, et contribua à son succès immédiat, entretenu par la grande diversité de ses commerces et de ses restaurants. En sous-sol, se trouvait la célèbre salle de danse du bal Montmartre. A faire Visiter le passage et ses nombreuses boutiques A proximité Le musée Grévin L'hôtel des ventes aux enchères Drouot La mairie du 9ème arrondissement Les [...]

Egouts de Paris

Les égoûts de Paris sont un peu comme tous les égoûts souterrains sauf qu’ils ont la particularité d’être visitable, sur une longueur impressionnante de 2 400 kilomètres. Une visite insolite des sous-sols de la capitale. Les égoûts de Paris furent commencés sous Napoléon III, grâce à l'ingénieur Belgrand, afin d'assainir Paris. Aujourd'hui, les eaux usées s'écoulent principalement vers les Achères, une des plus grandes stations d'épuration d'Europe. Ce circuit [...]

Panoramas (passage des)

Face au musée Grévin et débouchant sur le boulevard Montmartre, le passage des Panoramas est le véritable premier passage couvert de Paris, ouvert en 1799 et décrit dans Nana par Zola. Il est également l'un des rares passages à avoir conserver aujourd'hui l'animation qui le caractérisait lors de sa construction au 19ème siècle et ce, grâce à sa situation privilégiée au sein des grands boulevards. Bâti sur l'ancien jardin de l'hôtel de Montmorency, son nom lui vient d'une nouvelle attraction importée de Londres : le panorama. Six galeries composent les panoramas : le passage proprement dit auquel [...]

Verdeau (passage)

Le passage Verdeau fait partie des nombreux passages couverts qui ont été creusés sur les Grands Boulevards. Il prend naissance au 6 de la rue de la Grange-Batelière. Son créateur, M. Verdeau le conçut sans grande originalité, en 1847, par la même équipe d'architectes que son voisin le passage Jouffroy, emmenée par Jacques Deschamps. Il n'eut cependant pas la même aura et doit sa "survie" à la proximité de la salle des ventes de Drouot. On y trouve aujourd'hui des antiquaires et des petits libraires. A voir Les boutiques de livres A proximité Le musée de personnages en cire Grévin Les [...]

On y trouve la Ruche, inaugurée en 1902, ancienne "rotonde des vins" de l'exposition universelle de 1900, appelée ainsi en référence aux petits ateliers qui sont disposés autour de l'escalier central. Racheté par le sculpteur Boucher, il en fit un lieu d'accueil pour les jeunes artistes encore peu connus. On peut nommer, parmi ces gens que Boucher surnommait "ses abeilles" des noms devenus aujourd'hui célèbres comme Chagall, Fernand Léger, Modigliani, Zadkine. L'endroit fut sauvé de la destruction et de la spéculation immobilière grâce à la mobilisation de nombreux artistes. Il continue encore [...]

Princes (passage des)

Ouvert en 1860, le passage des Princes relie la rue de Richelieu au boulevard des Italiens. A l'initiative du banquier Mirès, il fut le dernier passage couvert parisien. Moins animé que d'autres passages couverts, il a conservé ses verrières et ses arceaux métalliques. Restauré en 1995 par les assureurs AGF, le passage a conservé une coupole en verre coloré à motif de roses d'époque 1930. A voir Le décor du passage superbement mis en valeur Les magasins de jouets pour enfants A proximité La rue et l'hôtel des ventes Drouot La place et la palais de la Bourse

Grand Cerf (passage du)

Au 145 de la rue Saint-Denis se trouve le plus haut passage de Paris, s'élevant à 12 mètres. Construit au début du 19ème siècle, il prit place en lieu et place de l'hôtellerie dite du Grand Cerf qui, jusqu'à la Révolution, était le point de départ et d'arrivée des voitures des postes des Messageries Royales. Successivement vendu, c'est l'Assistance publique qui en devint propriétaire en 1862. Le chemin de fer détruisant l'avenir des diligences, l'Assistance Publique arrêta d'entretenir un passage à l'activité déclinante. En 1989, le groupe Arcade entreprend sa rénovation mais la vie du passage [...]

Rue de la Grange-Batelière

Au numéro 10 se trouve l'hôtel de Novilos où se rencontraient notamment Hugo, Vigny, Musset, Arago. En vous promenant, vous découvrirez l'entrée de deux passages : le passage Jouffroy et le passage Verdeau. A voir Les passages Jouffroy et Verdeau A proximité La rue et l'hôtel des ventes Drouot Le musée Grévin La rue du Faubourg Montmartre

Passage Choiseul

Un des plus célèbres passages couverts de Paris qui était aussi l'un des plus animés du 19ème siècle. Situé au 40 de la rue des Petits-Champs, il jouit à la fois de l'animation des grands boulevards et de l'effervescence d'un quartier essentiellement fréquenté par des hommes d'affaires et des banquiers. Creusé à l'initiative de la banque Mallet qui acheta 4 hôtels particuliers pour les détruire (dont l'hôtel de Gesvres), il fut ouvert au public en 1825. Sa conception architecturale est l'oeuvre initiale de l'architecte Mazois puis de l'architecte Tavernier. On y trouvait notamment un haut lieu [...]

Square du Vert Galant

Ce square forme la pointe de l'île de la Cité. On y accède en traversant le Pont-Neuf pour y découvrir une magnifique vue sur le Louvre et la coupole de l'Institut. A proximité Le Pont-Neuf La place Dauphine L'île de la Cité

Musée Bourdelle

Le musée Bourdelle se situe dans les anciens ateliers du sculpteur Antoine Bourdelle. L'extension moderne a été créée par Christian de Portzamparc en 1992. Le musée regroupe les pièce maîtresse de Bourdelle : plâtres, bronzes et marbres. On peut y visiter son appartement, laissé dans son état d'origine. A voir : Le centaure mourant Pénélope Héraclès archer Les plâtres des reliefs du théâtre des Champs-Elysées Le très romantique jardin A proximité La gare MontparnasseLe Musée Bourdelle se trouve à la rue Antoine Bourdelle dans le 18ème arrondissement de Paris. Comme son nom laisse à [...]

Le musée du fumeur présente plus d'une centaine d'objets relatifs à l'univers du fumeur (pipes, fume-cigarettes, etc). Un rare endroit où cette pratique est encore présentée sous un jour favorable. A voir Le musée expose tout le nécessaire du fumeur, selon les époques et les substances fumées : pipes, narguilés, tabatières, porte-cigarettes, etc A faire Visiter le musée A proximité La rue de la Roquette La place de la Bastille

Encore une petite cité que l'on trouve dans le 13ème arrondissement. Composée d'une vingtaine d'ateliers d'artiste, dont l'architecture ne présente que peu d'intérêt, la cité verte fait partie de ces lieux de verdure que l'on trouve à Paris en se demandant comment ils ont pu y survivre. Malheureusement privé, le 147 rue Léon Maurice Nordmann, où se trouve la cité, n'est pas facilement visitable. A faire Flâner dans la cité A proximité Le Parc Montsouris La cité Universitaire Internationale

Prado (passage du )

A l'inverse du passage Brady à proximité, ce ne sont pas les restaurants qui ont investi ce passage mais les grossistes en vêtements. Il prend naissance au 16 boulevard Saint-Denis et ne présente malheureusement plus grand intérêt. A voir La verrière Art déco datant de 1925 A proximité La porte Saint-Denis

Cité Florale, Paris

A côté de la place de Rungis, les rues des Glycines, des Orchidées, des Mimosas composent la cité Florale. Autant de noms de rues qui évoquent cette petite cité tranquille, bordée de maisons individuelles où il fait bon flâner. A faire Flâner dans la cité

Electron Libre

Façade "décalée" des plus surprenantes d'un immeuble squatté par des artistes. A voir La façade originale du bâtiment A faire Visiter les étages insolites de l'immeuble A proximité La place du Chatelet La rue de Rivoli et ses commerces Le Forum des Halles

Cité Fleurie, Paris

Au 65 Bd d'Arago, vous trouverez une petite cité où furent construits en 1880 des ateliers avec les restes du démontage de l'exposition universelle. Certains artistes connus comme Gauguin et Modigliani y résidèrent. Elle est aujourd'hui encore occupée par des artistes qui continuent à défendre leur cité afin qu'elle préserve sa tranquillité. A faire Flâner dans la cité A proximité Le quartier Mouffetard Les Gobelins

Passage, place et rue du Caire

C'est par le 2 place du Caire que l'on peut accéder à ce passage, le plus long passage de Paris. Ce n'est pas la seule rue du quartier à évoquer l'Egypte. On y trouve également tout près les rues d'Aboukir, d'Alexandrie en témoignage aux campagnes napoléoniennes en Egypte durant l'année 1798. Le véritable intérêt du passage est la façade de l'immeuble du 2 avec sa représentation de la déesse Hathor à travers trois têtes gigantesques. Quelques hiéroglyphes apparaissent sur les étages supérieurs. Spécialisé dans le commerce de la lithographie et des mannequins de vitrine, le passage du Caire ne présente [...]

Statue de Beaumarchais

Cette statue en bronze de 1895 est de Louis Clausade. Elle commémore la mémoire de l'écrivain, qui a habité un temps dans le quartier, au n2 du boulevard Beaumarchais.

Puteaux (passage de)

Cela aurait pu être l'équivalent commercial du passage du Havre... si l'ancêtre de la gare Saint Lazare, l'embarcadère de Saint-Germain, avait été construit en 1836 là où il était prévu initialement : rue Tronchet. La construction de la gare Saint-Lazare du côté de la rue de l'Europe ne donna pas au passage de Puteaux le succès escompté. A voir Les six belles travées du passage A faire Faire son shopping dans les boutiques A proximité Les grands magasins La gare Saint-Lazare

Odiot (cité)

La cité Odiot, au 26 de la rue, date de 1847 et porte le nom de l'orfèvre Jean Baptise Odiot. Ce dernier y possédait un somptueux hôtel particulier dont il ne reste que les écuries. Il fit fortune grâce à la renommée de sa maison d'orfèvrerie favorite de Napoléon Bonaparte.

Voir tous les lieux du guide