Les lieux du guide Principaux musées de Berlin
Le Musée Bode

Avec sa coupole, sa façade arrondie et ses décorations, le Bode Museum est un pastiche baroque qui fait joliment contraste avec l’île des Musées couverte de bâtiments classiques. Il fut nommé ainsi en hommage à son conservateur Wilhelm von Bode qui au début du XXème siècle posa les jalons d'une muséographie moderne. Le musée abrite maintenant une collection de numismatique qui plaît aux amateurs du genre. Mais aussi une collection de sculptures anciennes depuis le début du Moyen-âge (an 500) jusqu'à la fin du 18ème siècle. C'est une des plus complètes d'Allemagne. Vous y trouverez des œuvres de [...]

Centre Muséal de Dahlem

Le centre Muséal de Dahlem abrite 3 musées: le musée des cultures européennes, le musée d'art asiatique, le musée ethnologique. Le 1er montre l'art folklorique européen depuis le 18ème jusqu'à nos jours mais rouvrira en 2010. Le second est une des collections les plus riches au monde en art asiatique et couvre la période allant du 4ème millénaire avant JC à nos jours. Le Musée ethnologique pour sa part a 500 000 objets couvrant la plupart des civilisations non européennes.

Nouveau Musée

Le Nouveau Musée (Neues Museum) représente un bel exemple d'architecture du 19ème avec sa sobre façade classique toute en longueur. Il est en cours de rénovation et devrait rouvrir fin 2009. Il accueillera alors les collections d'art Egyptien et de la préhistoire.

Musée de la Poste et la Communication

Magnifique exemple de l‘architecture néo-baroque du règne de Guillaume II, l‘ancienne administration des postes impériaux fut édifiée en 1893-1897. La gigantesque façade en arc de cercle, montre de hautes colonnes et d‘immenses baies vitrées rappelant un palais italien. A l‘intérieur, est installé un musée des postes et de la communication fascinant, pour l‘amateur de technique.

Palais Am Festungsgraben (Museum Mitte)

Le Palais Am Festungsgraben fut construit entre 1747 et 1753 par un serviteur, auquel le roi Frédéric II avait fait don du terrain. A partir de 1808, le bâtiment servit pour loger le ministère des finances prussien. La façade actuelle, avec son portail à colonnes et ses rangées régulières de fenêtres, remonte à une transformation du milieu des années 1860. Pendant la RDA, le palais servit de siège à la société pour l‘amitié germano-soviétique. Le palais restauré depuis la réunification abrite, entre autre, un théâtre.

Museum d'Histoire Naturelle de Berlin

Récemment restauré, le musée d‘histoire naturelle renferme une gigantesque collection. En plus de sa magnifique architecture de 1875 et de sa présentation moderne, le visiteur y découvre le plus grand squelette de dinosaure connu, avec 20m de longueur et 12 de hauteur.

Situé dans le complexe du forum culturel au premier étage de la galerie de peinture, le cabinet des arts graphiques de Berlin -ou Kupferstich Kabinet- est riche de plusieurs centaines de milliers de gravures et dessins.

Ce musée de la ville de Berlin est installé dans une galerie marchande sur le Kurfürstendam. Il raconte l‘évolution et l‘histoire de la cité. En particulier, il est amusant de voir en parallèle l‘aménagement d‘un salon de la RDA et d‘un autre de la RFA. La période de la guerre et du mur est très bien illustrée et mise en valeur. Après la visite, il est possible de descendre dans un abri anti-atomique, aménagé pendant la Guerre Froide et retranscrit en partie l‘atmosphère de l‘époque.

Musée Allemand de la Technique de Berlin

Le Musée Allemand de la Technique de Berlin est un temple pour l‘amateur de technique. Cette institution renferme 100 collections spécialisées, qui en font l‘un des principaux musées des techniques au monde. On y trouve en particulier le wagon-salon du dernier Train de Guillaume II, plusieurs avions Junker, 200 automobiles depuis le célèbre modèle de Dion et de nombreuses autres merveilles.

Sur 4 étages, le Musée Käthe Kollwitz présente les œuvres de Käthe Kollwitz, l‘une des plus importantes artistes expressionnistes allemandes. Les œuvres proviennent de la collection du marchand d‘art Hans Leusden et montrent un fascinant exemple de l‘art social et critique, de la période allant de 1900 et 1940.

Ce musée Sachsenhausen -installé dans le camp du même nom- raconte une terrible page de l‘histoire européenne. Le camp de Sachsenhausen fut ouvert en 1936, comme centre de formation des officiers SS, puis il servit de camp d‘internement pour les opposants au régime. 200 000 personnes y furent envoyées dont des milliers de résistants français et des prisonniers russes. Entre 1945 et 1950, les soviétiques utilisèrent le camp pour y interner de nouveau 60 000 personnes et, là encore, dans des conditions inhumaines. Un lieu de mémoire à voir.

Pour l‘amateur d‘Art moderne, cette institution installée dans une villa au milieu des forêts de Grünewald est un lieu de passage obligatoire. Le mouvement 'die Brücke' -le Pont- fut créé en 1905 et marque la naissance de l‘expressionnisme. Le musée rassemble ainsi des icônes de l‘art moderne, dont de nombreux tableaux de Kirchner, Nolde, Schmidt-Rottluff. C'est de loin, la meilleure collection mondiale de ce mouvement.

Musée des Alliés

Ouvert en 1998 dans l‘ancien cinéma à l‘air libre des troupes américaines, le musée des Alliés compte non seulement le découpage de Berlin en 4 secteurs, mais aussi l‘histoire du pont aérien de 1948/49 avec, entre autre, un véritable avion US surnommé le Bombardier à raisins secs.

Le Musée Georg-Kolbe montre 200 sculptures et quelques 1500 dessins, de l‘un des plus importants sculpteurs allemands du XXe siècle. Le musée est installé dans la demeure de Kolbe qui fut édifiée en 1928 dans le plus pur style du Bauhaus, ce courant architectural révolutionnaire. De forme cubique et avec un toit plat en terrasse, le bâtiment n‘est pas sans faire penser aux Villas de Le Corbusier qui travailla aussi pour le Bauhaus. La collection renferme également des œuvres de Kirchner et Maillol.

Voir tous les lieux du guide