Les lieux du guide top 25 des musées à Prague
Galerie des Croisés

Cette galerie permet de découvrir les trésors du couvent de l'ordre des ""Croisés à l'Etoile Rouge"", les restes du pont Judith -le prédécesseur du pont Charles. Par ailleurs, des expositions temporaires y sont régulièrement organisées. Renseignez vous.

Galerie du Château

D'anciennes écuries furent aménagées en 1965 pour y présenter un ensemble d'œuvres d'art constitué à partir des vestiges de la collection royale commencée par Rodolphe II et malheureusement pillée par les Suédois en 1648. La galerie de peintures du château de Prague abrite notamment des toiles de Titien, Rubens, Guido Reni, Véronèse, Le Tintoret, Petr Brandl... A ne manquer sous aucun prétexte.

Musée de la ville de Prague (et Maquette de Praque de Langweil)

Le Musée de la Ville de Prague, injustement déserté des visiteurs, est une excellente introduction à la découverte de la capitale tchèque. Installé dans un bâtiment néo-Renaissance (fin XIXe siècle). La façade, richement ornementée, et les murs intérieurs, décorés de peintures, évoquent des épisodes qui marquèrent la ville. Les premières salles présentent des statues d'époques romanes et gothiques, des éléments de fresques romanes et des enluminures, ainsi que des maquettes et objets divers, classés chronologiquement, retraçant l'histoire et le développement de la cité. Mais le chef-d'œuvre du [...]

Musée Alfons Mucha

Le Musée Alfons Mucha est un petit musée mais il donne une idée de l’art de Mucha, le fils du pays. On peut y voir des affiches, surtout de Sarah Bernhardt, dont il fut l’artiste attitré, des croquis, esquisses, quelques peintures à l’huile et en prime une peinture de Paul Gauguin en caleçon jouant de l’harmonium !

Le Musée des Arts Décoratifs regroupe des collections depuis la fin du 19ème et abrite certainement les plus belles d'Europe Centrale. Vous trouverez des pièces françaises, italiennes et surtout Tchèques qui vont de l'antiquité jusqu'au 20ème siècle. Tissus, tapisseries, vases, verres, bijoux et pièces d'orfèvrerie. Attardez vous sur les bijoux et objets ""art nouveau"".

Réalisée par Josef Gocar en 1911-1912, la maison avant-gardiste de la Madone Noire, à l'angle de la rue Celetna et d'Ovocn trh. est un exceptionnel témoin architectural du style cubiste. Depuis 1994, vous pouvez y découvrir une intéressante exposition sur le cubisme tchèque (peinture, arts décoratifs, architecture). Vous pourrez reprendre des forces en vous installant au 1er étage, au café Orient, ouvert en 2005.

Plus connu sous le nom de villa Amerika, le pavillon d'été construit pour le comte Michna de Vacinov est une très belle réalisation de Dientzenhofer et constitue l'un des plus jolis édifices baroques profanes de Prague. La villa ocre et crème, d'une grande élégance possède un toit à deux étages et une lucarne surplombant la saillie formée par le centre de la façade. La décoration intérieure est surtout intéressante pour les fresques de Schor de 1720. La villa offre aujourd'hui un écrin superbe aux partitions, photographies et souvenirs du musée Dvorak qui possède en particulier son piano, son alto [...]

Les collections de machines constituent le principal intérêt du musée national des Techniques. Témoignage concret et souvent pittoresque des progrès effectués depuis la révolution industrielle, elles font partie des plus importantes d'Europe. Le hall principal, emplit de vieilles locomotives, d'anciennes bicyclettes, de voitures, d'aéroplanes et même d'une montgolfière est naturellement le plus visité. Avec des milliers d'objets exposés, le département cinématographique et photographie mérite aussi une visite, tout comme celui des instruments d'observation astronomique et celui des mécanismes de [...]

Musée Smetana

Sur la passerelle Novotny, tout près de la tête du pont, se trouve l'exceptionnel musée Smetana, logé depuis 1936 dans un bâtiment de style néo-Renaissance de 1885. Il est orné des scènes figurant le combat contre les Suédois sur le pont Charles, en 1648. La riche collection de documents, lettres, partitions et instruments évoquent la vie et l'œuvre de Bedrich Smetana, père de la musique tchèque et source d'inspiration du réveil national. Célèbre dans le monde entier pour son cycle de poèmes symphoniques, Ma Patrie, il ne l'entendit jamais interpréter, étant devenu sourd à la fin de sa vie.

Les mélomanes ne manqueront pas le musée tchèque de la Musique qui rassemble depuis 2005 des centaines d'instruments de musiques anciens de grandes valeurs, sur plusieurs niveaux. Des écouteurs disposés tout le long de l'exposition permettent d'apprécier les enregistrements originaux. Ce musée a pour ambition non seulement de présenter de superbes instruments, mais aussi d'explorer les liens entre l'homme et la musique. Cette remarquable collection occupe l'ancienne église baroque Saint-Marie-Madeleine, du XVIIè siècle, dont les plans sont dus à Caratti et à Dientzenhofer. Ce dernier y serait d'ailleurs [...]

Installé dans l'ancien palais d'Exposition, le musée d'Art moderne et contemporain présente les riches collections d'art tchèque et européen de la Galerie nationale. L'édifice, emblématique de l'architecture fonctionnaliste, a été construit d'après les dessins de Tyl et Fuchs en 1925-1929. Complètement rénové après l'incendie de 1974, il est depuis 1995, l'un des lieux d'exposition de la Galerie nationale. Les grands courants artistiques européens des XIXe et XXè siècles y sont représentés de façon presque exhaustive.

Voir tous les lieux du guide