Carte Seville : circuits conseillés

Plan de Séville

Source : http://sevilletourismresources.com

Carte touristique de Séville

Source : http://mappery.com

Carte des transports de Séville

Source : http://en.redtransporte.com

Séville est une ville du sud-ouest de l'Espagne qui renferme de nombreuses attractions touristiques. Pour en avoir un aperçu, il est recommandé de consulter une carte interactive disponible sur internet. Cela permettra de situer non seulement les endroits les plus intéressants, mais aussi les rues de la ville en faisant un zoom sur la carte.

Cela aidera aussi à situer les aéroports dans la ville et le trajet à faire pour arriver à Séville depuis l’aéroport. Notons que depuis l’aéroport de Huelva, il faut compter une centaine de kilomètres pour arriver au cœur de Séville par l’autoroute A49. De l’aéroport de Cadix, il est recommandé de prendre l’Autoroute A4, car le centre y est à 120 km. En revanche, depuis l’aéroport de Séville, on arrive à moins de 40 minutes dans la ville en bus ou en taxi, à 10km.

Sinon, pour éviter de se perdre, la carte des lieux présentera en détail ses 8 quartiers entre autres Alameda au Nord, Arenal à l'Ouest, Centro au centre. Il y a également Nervion à l'Est, Remedios au Sud, San Bernardo à l'Est entre Nervion et Santa Cruz. N’oublions pas non plus Santa Cruz entre Centro et San Bernardo et Triana à l'extrême Ouest de la ville.


Les lieux du guide Top 50 des lieux de visite de Séville
Ile Magique

Inauguré en 1997, le parc d'attraction de l'ile Magica fut construit autour de l'idée des grandes découvertes. C'est un lieu magique en effet où les attractions (montagnes russes, rivières, toboggans,..etc..) s'insèrent maintenant 8 zones thématiques. ""Séville, Porte des Indes"" qui représente le port de Séville au 16ème siècle, ""Quetzal"" où le monde perdu des Mayas avec une pyramide, des volcans et une végétation luxuriante. ""La Porte des Amériques"", ""Amazonie"" avec une végétation abondante et quelques habitations indigènes. ""Le Port des Pirates"" où un brick corsaire sert de scène pour [...]

Hospice de la Charité

L'Hospice de la Charité, financé par Don Miguel de Manara en 1667, a certes de belles décorations d'azulejos que ces façades et dans son patio principal mais il est connu surtout pour abriter des œuvres de grands artistes comme Valdes real et Murillo. Le thème qui leur a été imposé est celui de la mort et de la charité. Et il est traité avec une certaine brutalité et morbidité mais en même temps finesse par les 2 peintres.

Plaza de America

La place et ses bâtiments ont été conçus pour l'Exposition ibéro-américaine de 1929 par Aníbal González à qui on doit également la place d'Espagne. Elle est limitée par trois imposant bâtiments dans les trois styles architecturaux différents majeurs qui ont marqué Séville. Il y a donc le musée des coutumes et arts populaires dans le style mudéjar, le musée d'archéologie de style néo-Renaissance et le pavillon royal de style néogothique, occupé actuellement par des bureaux municipaux. Vous pourrez en outre vous promener au coeur des jardins, égaillés par des fontaines des statues et divers monuments [...]

Le Musée des Arts et des coutumes populaires fut construit en style mudéjar à l´occasion de l´Exposition de 1929 par Aníbal González. Vous y trouverez des habits et des intérieurs d'habitation traditionnels de familles populaires ou bourgeoises. Notamment, les habits réservés aux jours de fêtes religieuses sont particulièrement beaux. Il y a aussi toute sorte d'objets de la vie quotidienne, mais aussi les instruments de musique traditionnels, des métiers à tisser, des instruments pour l'agriculture, des objets d'orfèvrerie populaire. Un musée très complet dans ce domaine.

Calle Sierpes

La Calle Serpies est la rue commerçante la plus connue de Séville. C'est une rue pietonne qui part de la Plaza de San Francisco et est remplie de boutiques de toutes sortes ou de cafés, de patisseries et de bars à Tapas qui font qu'elle est toujours remplie de monde, de jour comme de nuit. Quand vous y passerez, vous croiserez un mur, anciennement celui de la prison de Séville. Ayez alors une pensée pour Cervantes car c'est là qu'il rédigea Don Quichote.

Chapelle de San Jose

La Chapelle de San Jose (Saint Joseph) est le monument baroque par execellence. La façade est jolie avec ses azulejos et la statue de Joseph portant l'enfant Jésus mais comme souvent à Séville, c'est à l'intérieur que l'ornementation baroque s'exprime. Allez directement vers le grand retable car c'est de lui que semble émaner la profusion baroque qui nous saisit en entrant. Mentionnons en outre une belle peinture de Valdès Leal, la ""Desposorios de la Virgen"" (le mariage de la vierge).

La demeure de la comtesse de Lebrija allie la beauté de son architecture à la grande valeur des mosaïques romaines, des azulejos de différentes époques, des margelles de puits arabes et des nombreuses pièces colombines, arabes et romaines. Vous pourrez également y admirer de superbes collections de peinture, de tapisseries, de porcelaines. Le rez de chaussée avec ses mosaïques romaines d'Italica, et le fameux escalier en acajou avec marches de marbre, décoration d'azulejos et plafond mudejar à caissons sont visibles pour 4 euros environ. Pour en plus voir, le 1er étage avec ses mobiliers et tableaux [...]

Eglise del Salvador

L'église del Salvador fut construite entre 1674 et 1712 à la place de l'ancienne grande Mosquée Omeyyade dont il subsiste la base de son minaret ainsi que la cour des ablutions transformée en un patio charmant avec ses orangers, ses colonnes et fontaines. L'église affiche une majestueuse et élégante façade de briques à reliefs sculptés en pierre et son clocher a été édifié par Leonardo de Figueroa. L'intérieur est très spacieux et a permis des réalisations de très grands retables qui n'étouffent pas le visiteur. Citons les artistes les plus connus: José de Mesa, Cayetano de Acosta qui a réalisé [...]

Musée du Flamenco

Ce musée du Flamenco est très bien conçu. Bien sûr, on y voit des vêtements et autres objets liés à cette danse. Mais surtout, il y a une animation multimédia de qualité où l'histoire du Flamenco, ses différents styles, mais aussi les différents gestes et leur signification vous seront expliqués.

Eglise de san Luis de los Franceses

L'église San Luis de los Franceses (Saint-Louis des Français) est une ancienne église jésuite, aujourd'hui désaffectée, et utilisée pour des concerts et des représentations théâtrales. C'est un des meilleurs exemples de baroque sévillan. Le baroque aime a capturer le regard et à le promener sur ses façades. Ici, c'est un peu difficile car on manque de recul. Par ailleurs, le baroque sévillan porte surtout sur les décorationsplus que sur les structures. Mais à l'intérieur, l'édifice de Leonardo de Figueroa révèlera sa grâce. La décoration est foisonnante mais non étoufffante et les proportions de [...]

Couvent de Santa Paula

Le Couvent de santa Paula est un des plus beaux couvents d'andalousie avec son mélange réussi des styles mudéjar, gothique et renaissance. Vous y trouverez un musée d'art et d'objets religieux, des peintures notamment une ""Naissance"" de Ribera, et une ""Immaculée Conception"" d'Alonso Cano. A travers les fenêtres, on peut contempler le cloître principal avec ses lumineuses arcades blanches appuyées sur des colonnes en marbre, dont la partie inférieure est couverte d´azulejos polychromes typiquement sévillans qui datent de 1615. Sur la façade de l'église, vous découvrirez aussi une céramique de [...]

Maison Pilatos

La Casa de Pilatos (Maison de Pilate) est un palais construit aux 15ème et 16ème siècles et est resté dans la même famille depuis cette époque jusqu'à nos jours. Comme souvent en Andalousie, l'extérieur est simple voire austère alors que l'intérieur est un chef d'oeuvre de raffinement. Le palais s'est agrandi sur plusieurs décennies au fur et à mesure de l'acquisition de terrains voisins et il est organisé autour de plusieurs patios et jardins aux styles mudéjar, gothique ou renaissance. Certainement un des plus beaux palais de Séville.

Avec l'Alcazar de Séville, vous découvrirez l'une des plus belles résidences royales d'Espagne. Depuis sa création en 913 sous le califat de Cordoue jusqu’à nos jours, ce palais somptueux évoque les grands épisodes de l’histoire espagnole et donne à admirer la diversité des styles architecturaux utilisés: vous y verrez les plus belles réalisations du style mudéjar, où des artistes arabes mettent leur précieux savoir faire au service des chrétiens après la reconquista au milieu du 13ème siècle. Puis, petit à petit, des ajouts successifs vinrent intégrer le gothique puis la Renaissance. La visite [...]

Jardin de l'Alcazar

Les jardins de l’Alcazar s’étendent sur 7 hectares et constituent un mélange harmonieux d'influences mudéjares et européennes. Ils renferment de nombreuses mosaïques, un labyrinthe au tracé géométriques, un jardin à l'anglaise et de magnifiques fontaines. Les jardins les plus anciens sont les plus proches du palais et remontent pour l’essentiel à la Renaissance, même si certains conservent un dessin arabo-andalous. Ce sont des jardins quadrangulaires, qui sont divisés en 4 parties elles-mêmes quadrangulaires par des allées ou bien par des petits canaux. Il s'agit de l’évocation du Paradis et de [...]

Mairie

Sur la Plaza Nueva, l'Hôtel de Ville est un beau bâtiment néoclassique réalisé au 19ème siècle. Nous vous conseillons d'en faire le tour pour découvrir la façade plateresque de la mairie qui donne sur la place san Francisco. Un style exubérant typiquement espagnol qui mélange du gothique tardif, de la Renaissance italienne et de l'art mudejar et oriental donc. Vous verrez donc des végétaux, des animaux extraordinaires finement gravés sur les pierres. D'ailleurs, ""plateresque"" veut dire « à la manière des orfèvres » car ce style si complexe ressemble à du travail d'orfèvre.

Plaza del Triunfo

La Plaza del Triunfo constitue le chœur politique, religieux et économique de l'ancienne Séville. On y trouve donc la cathédrale -construite en 1401-, l'Alcazar -résidence millénaire des souverains qui se sont succédés sur ces terres- et la casa Longa, l'ancienne bourse de commerce. Au centre de la place trône la statue de l'Immaculée Conception érigée pour remercier la Vierge d'avoir été épargnée par le grand tremblement de terre de 1755.

Cette arène de style baroque fut construite au 18ème siècle et est une des plus anciennes d'Espagne. Elle renferme un musée dédié à la tauromachie et à l'équitation. Y sont exposés entre autres des vêtements de toreros, des œuvres inspirées de la tauromachie, et des têtes de taureaux. Les corridas ont lieu entre le dimanche de Pâques et septembre.

Basilique de la Macarena

De son vrai nom Nuestra Senora de l'Esperanza (Notre Dame de l'Espérance), la basilique abrite la plus célèbre statue de Séville, appellée la Macarena. Cette magnifique œuvre du 17ème représente la vierge Marie et est l'objet d'une dévotion très forte à Séville. Chaque année, le vendredi saint, elle est portée en procession à travers la ville.

L'Université de Séville occupe les locaux de l'ancienne manufacture de tabac sévillane, érigée en 1711. Ces bâtiments, lors de leur construction, étaient considérés comme révolutionnaires grâce à leurs innovations : des canalisations souterraines et un système complexe de ventilation permettaient la conservation et le travail du Tabac. Encore de nos jours, en pleine chaleur, l'endroit reste d'une douce fraîcheur. Sur le portail d'entrée de l'université, on trouve un portrait de Colomb sculpté dans la pierre.

Quartier de Triana

Le quartier de Triana est connu pour ses céramiques et l'église Santa Ana. C'est l'ancien quartier gitan, et il est considéré comme le berceau du flamenco.

Le Musée Andalou d'art contemporain est installé dans l'ancien monastère de la Chartreuse. Mais c'est surtout pour les expositions qui s'y tiennent et pour les collections qu'il faut s'y rendre. Le lieu est riche de plusieurs milliers de peintures, céramiques, sculptures ou autre forme artistique du XXème siècle. Peuvent y être admirées des oeuvres de Chillida, Saura ou Miro mais aussi celles de nombreux artistes andalous.

Voir tous les lieux du guide