Carte Londres

Carte touristique de Londres

Source : http://abcvoyage.com

Plan du métro de Londres

Source : http://www.expat-londres.fr

Principales lignes de bus de Londres

Source : http://pi314.wifeo.com

Plan du Grand Londres

Source : http://www.orangesmile.com

 

Londres est la capitale de l’Angleterre, dans le sud-est du pays et s’étend sur 1 579 km2 de superficie. Elle regorge de sites touristiques, monuments, musées, lieux d’attraction et places importantes à ne pas manquer. Pour mieux organiser ses itinéraires, il est donc impératif de prévoir une carte.

Pour cela, certains sites internet proposent des cartes gratuites de Londres et d’autres payantes. Le choix vous reviendra, mais l’essentiel est d’emporter la meilleure carte avec le plus de détails possible sur la localisation des endroits à visiter, où manger et où dormir par exemple. Une fois sur place, vous pouvez acheter l’Atoz qui est un dépliant montrant les rues pour mieux vous repérer.

La carte est effectivement indispensable durant vos déplacements, car elle vous guide et vous présente Londres dans tous ses détails (quartiers, parc, sites incontournables, monuments…). En ce qui concerne les quartiers londoniens par exemple, il y a Camden Town, au nord de la ville avec ses nombreuses rues. On citera High Street avec son pont qui vous conduira au quartier de Little Venise, 2 km plus loin. À l’est de Londres, il y a East End, les quartiers les plus défavorisés de la ville. Au sud, il y a Brixton le quartier afro-caraïbéen et au Nord, Hampstead, le quartier des fontaines, la City ou quartier des affaires.

Carte Monuments de Londres

Carte de Londres et ses monuments

Source : http://www.mapaplan.com

Londres,transports et sites touristiques

Source :

Afin de profiter pleinement de son séjour à Londres, il est important de se munir d’une carte qui indique les divers points intéressants de la capitale britannique. Cette carte permettra de trouver l’emplacement des monuments et des sites historiques incontournables, mais aussi les attraits touristiques, ainsi que les réseaux de transport en commun qui desservent la ville. Pour en disposer, vous pouvez surfer sur internet et télécharger gratuitement une carte.

Vous pouvez également vous procurer une carte à Londres en vous rendant à l’Office du tourisme ou aux guichets des stations de métro ou des gares comme Euston, St. Pancras international ou Liverpool Street Station. Vous pouvez aussi en obtenir une à Victoria Station, à King’s Cross underground Station ou encore dans un aéroport comme celui d’Heathrow.

En utilisant ces cartes, vous pourrez définir votre itinéraire, ainsi que les moyens de transport à prendre pour visiter les nombreux lieux incontournables. Ces cartes vous permettront de trouver rapidement le Musée d’histoire naturelle, l’un des trois grands musées situés dans le quartier de Kensington ou encore le Musée des transports de Londres, à Covent Garden. Visitez le quartier célèbre de Notting Hill, celui de Kensington et la City, qui constitue le quartier des finances.


Les lieux du guide Top discothèques à Londres : la sélection des meilleures boites de nuit
Grenadier

Le Grenadier est un pub traditionnel et patriotique, aux couleurs du Royaume Uni. L’intérieur est petit et sombre, mais confortable, et les tableaux de gardes sur les mûrs racontent l’histoire de ce pub militaire. Le comptoir est probablement l’un des plus anciens de son genre. Au fond, se trouve un petit restaurant de 20 places. Vous souhaitez déguster des hamburgers faits maison ou découvrir la mystérieuse recette de son fameux Bloody Mary’s ? Rendez-vous au Grenadier !

Fabric

Le Fabric est une boîte de nuit populaire située au nord-ouest de Londres, dans le quartier de Smithfield. Le décor, des mûrs de pierre, des sièges en cuir, et un comptoir en marbre. Trois pistes de danse s’étalent sur les 24000 m2, et peuvent accueillir entre 1500 et 2000 personnes. Les dj y mettent le feu avec une musique variant entre hip hop, funk et house. Le Fabric dispose d’un bar servant uniquement des boissons, bières et alcools divers.

93 Feet East

L e 93 Feet East est une discothèque-bar qui à l’intérieur n’offre pas grand-chose, si ce n’est une sélection musicale jusqu’alors inégalée dans l’est de Londres. Trois grands espaces : le « bar rose » et le « bar galerie » dédiés aux expositions et aux dj, puis le hall principal, équipé d’un écran géant et d’une scène, où défilent aussi bien des groupes méconnus que de grands noms de la scène hip hop américaine, le tout en live.  Il propose des bières, vins ainsi que quelques cocktails, et dispose d’une terrasse. Ouvert 7/7jrs.

Le Cherry Jam est le seul club de l’ouest de Londres à pouvoir se vanter d’être à la fois un bar-restaurant, une boutique et une discothèque. Cuisine internationale et cuisine japonaise se mélangent dans ce lieu pouvant accueillir jusqu’à 250 personnes. La musique varie entre le disco-house, l’électro pop et les grands tubes, bien connus des habitués du dancefloor.

Egg

L’Egg est un night club populaire du quartier de King’s Cross. Trois salles sont réparties sur trois étages, où sont régulièrement organisées des soirées à thèmes : soirées gay, soirées du nouvel an, etc. Ce qui fait son charme, c’est avant tout sa terrasse et son jardin en plein air, aménagé dans un style ibizien, et équipé de tout ce dont on peut rêver pour un jardin : bar, chaises, tables, parasols et pelouse ! La « résidence secondaire » d’un bon nombre de Londonien !

Heaven

Le Heaven est une discothèque exclusivement gay, située à deux minutes à pied du Trafalgar Square, sous les Arches de Craven Street. Cette ancienne cave à vins, a été la première discothèque gay à proposer des sons house et trance. La clientèle est essentiellement gay, mais les hétéros, de préférence de sexe masculin, sont tolérés, à condition de n’avoir rien qui couvre leurs avant-bras car au Heaven, moins on est vêtu, mieux c'est !

L’Herbal est un bar-discothèque situé sur Kingsland Road, dans le quartier de Shoreditch. Cet ancien entrepôt de brique, sur deux étages au style industriel londonien, est considéré comme l’un des bar-clubs les plus cools de l’est de Londres. La musique est éclectique : soul, techno, house, reggae, funk et j’en passe !

Le Koko est à la fois salle de concerts et discothèque. Il ouvre ses portes à la fin du 19ème siècle en tant que théâtre victorien. Il devient plus tard le Camden Palace, et fait place au cinéma dans les années 60. C’est au début des années 80 qu’il se convertit en une discothèque, dont la réputation n’est plus à faire ! L’intérieur est entièrement restauré dans un style cabaret chic contemporain : sièges et mûrs rouges, bars, piste de danse, et scène pour les évènements live. La capacité d’accueil est de 1500 personnes et des artistes telles que Lily Allen et Katie Perry s’y sont déjà produites. [...]

Trésor de Soho, Madame Jojo’s est une discothèque glamour offrant une atmosphère chaleureuse et intimiste. Son intérieur kitsh, ses sièges en velours, ont inspiré de grands réalisateurs tels que Stanley Kubrick pour quelques scènes de son célèbre Eyes Wide Shut. Une multitude de divertissements y sont proposés, du cabaret aux soirées, en passant par les showcases et autres évènements live. La musique varie entre classique, funk, french house, hip hop et soul.

Etabli dans une ancienne église entièrement rénovée du quartier de Brixton, le Mass est un club multifonctionnel. Une discothèque doublée d’une salle de concerts, d’une capacité d’accueil de 1500 personnes. Trois salles musicalement indépendantes sont réparties sur deux étages, chacune disposant de son propre bar, ses propres sièges et son propre éclairage. La musique varie entre rnb, house et trance.

Le Minestry of Sound est la discothèque la plus célèbre de Londres, si ce n’est du Royaume Uni ! A l’intérieur, quatre bars, cinq pièces séparées, trois immenses pistes de danses et trois cabines de DJs, prêts à les enflammer. Disponible pour des soirées privées, les jeudis et dimanches. Âge requis, 21 ans.

Notting Hill Arts Club

Rendez-vous des artistes en herbe du quartier, le Notting Hill Arts Club est un bar-discothèque qui marie Arts et musique à la perfection. Des projets d’artistes servent aux expositions et font bouger le décor. Comme on pouvait l’espérer d’un club de Notting Hill, l’ambiance est à la musique jazz et au funk. Les thèmes varient néanmoins quotidiennement, du rock indépendant aux rythmes latinos, en passant par le break beat et la house. Le Notting Hill Arts Club ou l’art de vivre à Notting Hill !

La plus grande discothèque d’Ibiza au cœur de Londres : Le Pacha, chaîne de Discothèques, née il y a trente ans en Espagne, et installée sur Terminus Place depuis huit ans. Deux vastes pistes de danse, une cabine de dj dressée au beau milieu de la piste, et neuf tables de mixage à leur disposition. La clientèle varie entre fans de house et de trance, habitués, visiteurs et touristes. L’endroit rêvé pour les amateurs des soirées huppées d’Ibiza !

Le Plastic People est une discothèque dont l’étroitesse et l’obscurité n’entachent pas la réputation ! Considérée comme la meilleure discothèque de l’East London. Sa musique éclectique, house, hip hop, jazz, reggaeton et old school, crée une atmosphère unique, loin du caractère prétentieux de certains clubs du quartier. Les sons varient d’un soir à l’autre. Quant aux boissons, c’est bières, vins et alcools standards. Tout dans la simplicité !

Scala

Comme beaucoup de clubs londoniens, le Scala a plus d’une corde à son arc ! Il est à la fois discothèque et salle de concerts. A l’intérieur, trois bars, deux pistes de danse et une scène, sur laquelle se sont déjà produits des artistes de renommée mondiale tels que Coldplay, Dido, Outkast ou encore Joss Stone. Il dispose d’une capacité d’accueil de 1145 personnes. Un fumoir est aménagé à l’extérieur pour 25 personnes. Les moins de 18 ans ne sont pas autorisés à prendre part aux festivités.

Le Matter est un lieu de la vie nocturne londonienne aux dimensions astronomiques. Une capacité d’accueil de 2600 personnes, trois étages sur 3041m2, le tout dans un style amphithéâtrale. Le niveau principal, le plus grand, dispose de 800 places debout ou 260 places assises, selon l’évènement. Une scène de 84m2 d’un côté, une cabine de dj et des éclairages de l’autre, et un bar le long du mûr. Au niveau supérieur, des balcons, un second salon et une mezzanine. Enfin, au troisième niveau, le salon VIP. Qu’importe l’évènement, réception, soirée ou concert, le Matter est un lieu qui en jette !

Public Life, le chouchou des fans de musique techno-électro ! Etablies dans la plus vieille bâtisse de la région, ces anciennes toilettes publiques victoriennes offrent juste assez d’espace pour pouvoir se déhancher. Le décor est basique, mais on est loin des longues files d’attente et des prix parfois exorbitants qui caractérisent le « west end » !

Voir tous les lieux du guide