Carte Toscane. Sites et attractions du coin

Prévoyez une carte de la Toscane pour effectuer un voyage réussi sur les lieux. Cela vous apprendra entre autres que c'est une région italienne composée de plusieurs départements et villes intéressants qui ont chacun leurs particularités. Il serait donc dommage d'en manquer un si vous voulez un meilleur souvenir de votre voyage. Pour cela, vous pouvez opter pour trouver une carte interactive en ligne, ou encore vous rendre auprès de l'Office du tourisme.

Grâce à cela, vous pouvez visiter la région, ses différents villes et monuments tranquillement. Il y a par exemple la ville de Firenze (Florence) et ses nombreux sites incontournables, dont la basilique Santa Croce, le palais Pitti, le Ponte Vechio, la galerie de l'Académie. Du côté de Lucca (Lucques), rendez-vous à la piazza San Michele ou encore à la torre dei Guinigi. Un peu plus loin, à Pisa (Pise), la carte vous guidera facilement à campo dei Miracoli et bien évidemment à la Tour penchée de Pise.

Sinon, si vous voulez découvrir la côte, référez-vous toujours à votre carte pour rejoindre l'Ile d'Elbe. Si vous désirez en revanche découvrir le sud, votre carte vous guidera vers Montepulciano, Volterra, San Gimignano ou encore vers Sienne.


Les lieux du guide Toscane

La tour de Pise

La tour de Pise

La célèbre tour penchée de Pise, au centre de l'Italie, est un symbole du pays. Il est clair que si vous vous rendez à Pise en Italie, c’est bien pour découvrir sa fameuse tour penchée dite "tour de Pise". D’ailleurs aujourd’hui et depuis 2001, il est tout à fait possible de visiter la tour rapidement et d’y monter via un escalier en colimaçon. Toutefois la visite est payante et se fait par groupe d’une trentaine de personnes. Il est donc primordial de réserver à l’avance pour éviter [...]

Galerie des Offices

La construction des Offices remonte à 1560. Ils devaient servir de bureaux administratifs et judiciaires de Toscane. En 1565, les bureaux sont reliés au palais des Médicis par un corridor qui passe au dessus de l’Arno et du Ponte Vecchio. C’est François 1er de Médicis qui transformera le dernier étage en une galerie où seraient exposés peintures, statues et divers objets de décoration. La galerie est devenue officiellement un musée en 1765. Dans un périmètre de 8000 mètres carrés, [...]

Giardino di Boboli

Ce magnifique jardin, l'un des plus beau du genre italien, s'étale derrière le Palais Pitti et vers la Porta Romana. Initié au temps de Cosimo I de Médicis, il fut enrichit jusqu'au XVIIIeme siècle par les successeurs des Médicis et par les Lorena. Cet espace offre un parcours fascinant et exquis à travers ses allées, ses édifices et ses éléments végétaux soignés. Le premier projet concernant l'élaboration du jardin est du à Nicolò Pericoli, dit il Tribolo. Plus tard, y travaillèrent Giorgio Vasari, Bartolomeo Ammananti, auteur du cortile du palais et Bernardo Buontalenti. Le jardin possède une [...]

Galleria della Accademia

Cette académie doit sa création au Grand-Duc Pietro Leopoldo de Lorena, qui en 1784, fit rassembler dans l'ancien hôpital de San Matteo toutes les écoles de dessin. Le siège de cette institution inclurait une galerie de peintures qui serait employée comme outil d'apprentissage pour les élèves. La collection de l'Accademia contient des oeuvres allant du XIIIeme au XIXeme siècle, principalement d'artistes florentins. Les pièces proviennent pour la plupart de l'Académie des Beaux Arts, de l'Académie de Disegno et de couvents supprimés. Mais la Galleria della Accademia est célèbre car elle abrite l'une [...]

Le complexe de Santa Maria Novella date du XIIeme siècle. Il se compose de l'église, de trois cloîtres monumentaux et des dépendances du couvent dominicain. Le Chiostrino dei Morti, ou Petit Cloître des Morts, est le plus ancien des trois. Il fut construit vers 1270 et modifié au XIVeme siècle. A l'intérieur se trouve la chapelle funéraire des Strozzi décorée avec des fresques d' Andrea Orcagna. Le Chiostro Grande ou Grand Cloître date aussi du XIVeme siècle mais a subi d'importantes modifications au XVIeme siècle. Le cloître le plus célèbre du couvent est le Chiostro Verde, ou Cloître Vert, ainsi [...]

Basilique Santa Croce

Quand Stendhal sortit du temple de Santa Croce durant son voyage à Florence en 1817, il fut pris d'un malaise qui lui provoqua des vertiges, une tachycardie et des angoisses. Le médecin auquel il rendit visite lui dit qu'il avait fait "une overdose de beauté". C?était ce qu'on appellerait plus tard la syndrome de Stendhal. La basilique de Santa Croce abrite en fait un nombre incroyable de chefs d'oeuvre. Elle représente aussi la puissance de la ville de Florence puisque ce fut la municipalité qui paya la construction de l'église tout comme Santa Maria Novella et le Duomo. Les travaux commencèrent [...]

Le Palazzo Pubblico de Sienne est construit entre 1287 et 1308 environ, pour que s'y installe le Gouvernement des Neuf en 1310, après la chute d'un gouvernement composé d'aristocrates, qui se réunissaient dans l'église San Pellegrino. Peu modifié au cours des ans, on sait que les étages de ce palais sont ajoutés au XVII° siècle grâce au concours de l'architecte Carlo Fontana, et que la façade est restaurée au XIX° siècle afin de lui rendre son aspect médiéval. Le Museo Civico s'y trouve depuis les années trente. La tour, appelée Torre del Mangia du surnom du sonneur de cloches Mangiaguadagni et [...]

Santa Maria della Scala de Sienne

Ce complexe est l'un des plus anciens hôpitaux d'Europe. Situé en face de la cathédrale et institué par les chanoines, il accueillait pelerins, pauvres et orphelins. Il était si bien géré et organisé que le duc de Milan, Francesco Sforza, envoya ses émissaires pour l'étudier. Possédant des terres qui constituaient un vaste patrimoine, l'hôpital était aussi un important pôle artistique, grâce à l'intervention d'artistes tels que Simone Martini, Pietro et Ambrogio Lorenzetti, pour leurs fresques réalisées au XIV° siècle. En 1991, un concours est lancé pour la restauration du "Spedale", comme on nomme [...]

Cette église et son couvent annexe datent de 1258. Elle est modifiée au XV° siècle, puis par Luigi Vanvitelli, qui après l'incendie dévastateur de 1747 sût intégrer au style néoclassique les éléments d'origine restants. Riche d'un grand patrimoine artistique, l'église possède plusieurs autels en marbre polychrome datant des XVI° et XVII° siècles, véritables chef-d'oeuvres de l'art siennois. Son portail extérieur, que l'on doit à Agostino Fantastici, remonte à 1819. Les fresques de Luca Signorelli, Francesco di Giorgio et Ambrogio Lorenzetti on été découvertes récemment. Il est conseillé de téléphoner [...]

Comment les multiples sources et les fontaines de Sienne étaient-elles pourvues en eau? Ce sont des "bottini", réseaux d'aqueducs et de galeries souterraines longues de 25 kilomètres qui transportaient l'eau vers les antiques points de ravitaillement où la population venait se servir en eau potable, laver son linge et abreuver les animaux. Creusées entre les XII° et XV° siècles, ces galeries, en moyenne hautes de 1,80 mètre et large de 0,90 mètre, sont aujourd'hui en partie visibles, selon le niveau de l'eau, et sur réservation anticipée (prévoir bottes en plastiques, imperméables et lampes de [...]

Piazza del Campo - Sienne

La Piazza del Campo est une des plus belles places d'Italie, célèbre grâce à sa forme de coquillage. A l'origine, le centre de la cité était aux abords de la zone de Castelvecchio, et la place était réservée aux marchés. On sait que l'espace est remanié vers 1169,et, lorsque deux siècle plus tard, le Gouvernement des Neuf veut un siège pour le gouvernement de la cité, l'organisation de la place change avec le Palazzo Comunale (construit entre 1298 et 1310 environ). Des pavés sont installés entre 1327 et 1349. Lors de la construction, des lois furent émises afin que les façades, frontons et espaces [...]

Basilique San Domenico de Sienne

Fondée en 1226 par des dominicains sur le mont Camporegio, précédemment cédé par la famille Malavolti, la basilique est parvenue jusqu'à nous avec les caractères gothiques qui survécurent aux incendies, séismes et autres occupations militaires. Etroitement lié à l'histoire de la sainte et mystique Catherine, ce monument des plus imposants de Sienne, aurait été le témoin d'un de ses miracles, au sein de la Cappella delle Volte. Après la canonisation de celle-ci en 1461, le bâtiment accueille nombre de ses reliques, dont sa tête, rapportée de Rome par Beato Raimondo da Capua en 1383 et aujourd'hui [...]

Ainsi surnommée après la construction de la Sagrestia Nuova di Michelangelo, l'ancienne Sacristie de l'église de San Lorenzo fut, comme l'intérieur du temple, rénovée selon le projet de Brunelleschi. Construite entre 1421 et 1428, cet édifice fut à l'origine conçu comme la chapelle funéraire des Médicis. Le plan carré est couvert d'une coupole hémisphérique à pendentifs, une conception innovante adoptée pour la première fois dans cet édifice. On y trouve un jeu chromatique de zones blanches combinées avec le gris de la "pietra serena" de manière à faire ressortir chaque élément architectural. La [...]

Chiesa del Santo Spirito de Florence

Objet d'éloges de Michelangelo et Leonardo da Vinci et décrite par Bernini comme "la plus belle église au monde", l'église du Santo Sprito se trouve dans le quartier di Oltrarno, sur la rive gauche de l'Arno dans une zone tranquille, isolée de l'agitation des secteurs plus touristiques de Florence. La piazza di Santo Spirito, ornée d'une fontaine et entourée d'arbres, est le cadre privilégié de cette oeuvre de Brunelleschi, commencée en 1444 et achevée bien après la mort de l'architecte en 1487. Le projet a su préserver son idée initiale de plan basilical centralisé. La croisée du transept devient [...]

L'Opera di Santa Croce est une institution laïque instaurée à la fin du XIVeme siècle qui se chargea de la gestion et de l'administration du complexe de Santa Croce. Le complexe du couvent s'agrandit au XVeme siècle avec la construction de la Cappella del Noviziato réalisée par Michelozzo, décorée par Andrea della Robbia et commandée par Cosimo il Vecchio de Médicis. La Cappella Pazzi, oeuvre emblématique de Brunelleschi, fut construite grâce au mécénat d'Andrea Pazzi. Commandée en 1429, elle est l'une des plus belles oeuvres de l'architecte. Édifice issu d'un plan en croix grecques et de trois [...]

Chiesa de Santa Trinita de Florence

Fondée par les moines Vallombrosani au XIeme siècle, l'église était à l'époque en dehors des remparts romains de la ville. À partir de 1175, elle fut englobée dans l'enceinte de la ville. Avec la construction du pont de Santa Trinita au XIIIeme siècle, le temple acquit un rôle important puisque les moines en devinrent les gardiens. L'église fut remaniée, empruntant des formes gothiques, à partir de la deuxième moitié du XIIIeme siècle. À la fin du XVeme siècle, Buontalenti conduit les constructions de la façade (1593), du presbytère et du couvent. L'escalier du presbytère se trouve actuellement [...]

La Galleria Palatina se trouve dans l'aile gauche du Palais Pitti, résidence des Médicis et des Lorena et plus tard de la Maison de Savoie. Créé à la fin du XVIIIeme siècle, ce palais occupe les dépendances du grand-duc et est partiellement décoré par des fresques de Pietro da Cortona. La Galleria Palatina abrite une superbe collection de tableaux allant du XVIe au XVIIIeme siècles, pour la plupart en provenance des collections Médicis. On y trouve des oeuvres de Raphaël, Tiziano, Caravaggio, Van Dyck, Bronzino, Pollaiolo, Velazquez ou bien encore Murillo. Les toiles de maitres sont disposées encore [...]

Campanile de Florence

Haut de plus de 80 mètres, édifié par Giotto, il vous offre une vue imprenable sur la ville. N'hésitez pas à gravir les 400 marches pour accéder au sommet.

Fonte Branda

Il s'agit de la plus célèbre et ancienne source de Sienne (mais aussi de la plus jolie!). Citée par Dante dans le chant de l'Enfer de la Divine Comédie, elle aurait été construite entre le XI° et le XIII° siècle par l'architecte Bellamino et fortifiée au XV° siècle. Elle se compose de trois arcs en ogives, décorées de quatre lions en pierre et des armoiries de la ville. Aux pieds de la colline San Domenico, où se trouve l'église homonyme, vous pourrez découvrir la source qui aurait vu naître et grandir Sainte Catherine.

Située sur la Piazza del Campo, la fonte Gaia est la source la plus en altitude de Sienne, transférant l'eau venant du nord hors de la ville. Réalisée par Jacopo della Quercia entre 1409 et 1419, c'est un véritable-d'oeuvre de la sculpture italienne du Quattrocento. Aujourd'hui, c'est sa copie faite par Tito Sarrocchi que l'on peut admirer à l'air libre: elle remplace l'originale depuis 1844, celle-ci étant alors conservée au sein du complexe muséal de Santa Maria della Scala.

Duomo de Sienne

La cathédrale de Santa Maria Assunta, Duomo de Sienne, se situe entre les styles romans et gothiques. Elle aurait été construite sur un bâtiment datant du X° siècle, vraisemblablement la résidence de l'évêque de l'époque. Consacré au XII° siècle, ce n'est qu'en 1229 que l'édifice devient cathédrale, avec une façade vers l'ouest, et sa coupole est complétée en 1263. Nicola Pisano participa aux travaux de la façade. Le campanile, haut de 77 mètres, date de 1313. Pensant que la grandeur de Sienne méritait un Duomo plus grand, on agrandit celui-ci à deux reprises au cours du XIV° siècle, mais la peste [...]

Voir tous les lieux du guide