Les lieux du guide Turin
Caffè Elena

Turin, à l'instar de nombreuses vieilles villes européennes, regorge de ces petites merveilles que l'on nomme les cafés historiques au cachet rétro irrésistible. Stucs, boiseries, lourdes moquettes, tout concourt, dans ces lieux non modernisés, à replonger avec délices dans une ambiance début 20ième. L'indétrônable café historique de Turin reste le San Carlo, situé sur la piazza éponyme non moins fameuse. Mais connaissez-vous l'emblématique Elena? Niché sous une des arcades de la piazza Vittorio Veneto - immense place du centre ville historique - très fréquentée le week-end par la jeunesse - ce [...]

Museo Egizio

Ouvert en 1842, le musée des antiquités égyptiennes de Turin est le deuxième au monde par importance après celui du Caire. L'art et la culture de l'ancien Égypte sont présentés au public selon deux types de visite: un parcours thématique et un parcours chronologique. Les oeuvres exposées, environ 6500 objètes distribués dans 12 salles, auxquels il faut ajouter 26500 pièces en réserve, forment un énorme patrimoine qui comprend des chefs-d'oeuvre comme la statue en granit noir de l'empereur Ramsès II, devenue le symbole du musée. La collection abrite aussi la tombe de l'architect Kha et de sa femme [...]

La ville de Turin

Capitale de l’art contemporain, la ville de Turin (ou Torino en italien) est la seule ville transalpine qui abrite 4 institutions exclusivement consacrées à la création moderne, à savoir : La GAM (Galerie Civique d’Art Moderne et Contemporain), le château de Rivoli, la fondation Sandretto de Rebaudengo et la fondation Merz dont la visite est vivement recommandée si on veut s’imprégner de l’ambiance artistique de Turin ! La ville au véritablement bouillonnement culturel, abrite chaque année les « Lucci d’Artista » ou les Nuits d’Artistes : A travers toutes les rues de Turin, des installations lumineuses [...]

Berceau du cinéma italien avec la création en 1914 des studios Itala Film et Cabiria, Turin accueille depuis Juillet 2000 le musée national du cinéma de la péninsule. Il est dirigé par Alberto Barbera. Précisons que la première mouture du musée fut pensée en 1942 par l' historienne Maria Adriana Prolo, dont on peut voir la riche collection à l'intérieur du musée actuel. Situé dans le monument emblématique de la ville, la Mole Antonelliana, que l'architecte suisse François Confino réussit avec ingéniosité et humour à aménager dans une scénographie à la verticale, il est, par ses ressources, l'un [...]

Les parcours enogastronomiques ont le vent en poupe, en particulier en Italie. En quête de produits traditionnels du terroir piémontais, foncez à la 'Divizia'. Cette boutique au nom énigmatique est une antenne du Consortium de l'agrotourisme piémontais, institution récente dédiée à la valorisation, la promotion et la commercialisation des ressources de l'agriculture de la région Piémont. Disponibles en dégustation et/ou à la vente dans sa boutique, les produits-phares de la gastronomie locale entrent dans la dynamique économique de ce que l'on appelle à Turin les 'paniere dei prodotti tipici'. [...]

La villa Scott - bel exemple d'architecture liberty - nom donné en Italie au style Art Nouveau - a été construite en 1902 par Pietro Fenoglio. Elle est d'emblée repérable par sa couleur bouton d'or. Nichée dans un jardin en pente à la végétation dense, elle se situe dans les quartiers résidentiels de Turin, sur la colline dominant le Pô, dans le quartier Borgo Po. Son accès au charme mystérieux se fait par un escalier en épingle serpentant jusqu'au porche, où s'expriment déjà les exubérances liberty. Connue des cinéphiles pour être l'un des décors clefs du chef-d'oeuvre du réalisateur Dario Argento, [...]

Le chocolat est par excellence le produit turinois . Trois spécialités, mariées parfois avec la noisette, sont nées de cette passion remontant au XVIIe : le Bicerin, le Gianjudotto et la Crema Gianduja. Peyrano-Pfatisch - une des plus fameuses enseignes de la ville - est née du rachat dans les années 60 par la famille de chocolatiers turinois Peyrano de la boutique de Gustavo Pfatisch, autre illustre chocolatier du début du siècle dernier. La boutique est située sous les arcades de l'artère principale de Turin. Dans ce temple du goût, où trônent d'imposantes vitrines, s'exposent berlingots, tablettes, [...]

Café culturel alternatif, repère habituel des étudiants, artistes et cinéphiles, le café Liber, structure associative, sort des sentiers battus du parcours touristique traditionnel et vaut le détour par son ancrage dans la vie sociale turinoise actuelle. Pour prendre l'air du temps, ce lieu est idéal. Son atmosphère, entretenue par un service décontracté, est résolument bon enfant. Né en 1993, après une fermeture provisoire au printemps 2003 dûe à un manque de moyens, le caffè a réouvert ses portes dans l'enthousiasme général fin 2004. Décoration branchée art contemporain, néons flashy et couleurs [...]

Le palazzo della vittoria, de style néo-gothique, construit en 1920 par Giovanni Battista Carrera et restauré par le groupe Ordine en 2007, frappe par son entrée à la porte gothique à doubles battants, flanquée de deux séries symétriques de fenêtres ogivales. Elle est protégée par deux féroces dragons ailés ramassés sur leur queue et surmontée de cinq blasons - quatre latéraux et un frontal. Il faut savoir que la symbolique ésotérique qui peut, de prime abord, étonner, est distillée - même si discrètement - sur beaucoup de monuments, immeubles et statues de Turin dont on souffle qu'elle appartient [...]

La palazzina Rossi, inclus dans le parcours découverte de l'Art Nouveau turinois, fut construite comme bon nombre de villas locales du début du vingtième siècle, en 1903 par l'architecte Pietro Fenoglio. Contrairement à la très chargée villa Scott, sa singularité s'observe bien plus dans la fresque murale ornant sa façade que dans son architecture, somme toute assez sobre. Couleurs pastel de mise pour la large frise à la bordure en forme de vagues. Les motifs floraux - boules d'hortensias rose framboise sur feuilles vert-pâle - sont eux-aussi simplifiés et relient par quatre séries de lignes courbes [...]

Pâtisserie artisanale sicilienne, la Lupo, créée il y a de cela quelques décennies, vaut le détour pour ses recettes concoctées à partir de produits en provenance directe de Marsala. Sachez qu'en Sicile, pour même gâteau, la recette varie selon la commune. A la Lupo, on suit celle de Marsala. Dans la boutique à la décoration désuète mais pittoresque, vous trouverez, sur les banques recouvertes de nappes, une large sélection de 'douceurs' du pays : cassate en petit et grand format, spagnolete, bomboloni, cannoli, et en période de Pâques, les oeufs en chocolat, colombes pascales et les traditionnels [...]

La librairie d'archéologies iconographiques et livresques, Little Nemo, est une caverne d'Ali-Baba pour tous collectionneurs de livres anciens, chasseurs d'illustrations introuvables et chineurs d'images rares. La compétence et la passion des gérants font de cette boutique très fournie une adresse à marquer d'une croix pour tout historien d'art, artiste, élève des Beaux-Arts, tant leur catalogue, leurs sélections sont pointus : albums jeunesse début 20ième, livres d'art spécialisé - art nouveau en l'occurrence - cartes postales vintage, comics des années 50 et 60, planches de dessinateurs italiens [...]

La gelateria Pepino, située sur la piazza Carignano, est une des plus réputées de Turin. Fondée en 1884 par le napolitain Domenico Pepino, cette boutique à la devanture élégante a breveté en 1935 le fameux pinguino, que nous appelons en France esquimau. Le pinguino est décliné en plusieurs parfums, les plus insolites étant celui à la menthe et plus encore, celui à la violette. Le classique de la maison reste le pinguino au chocolat noir. Une autre spécialité de la maison est le biscuit glacé, 'gelato con biscotto' . Cette spécialité est totalement inconnue en France et se présente dans un sachet [...]

Réalisé par Benedetto Alfieri en 1740 sur les plans de l'architecte Filippo Juvarra, le teatro Regio fut érigé dans le souci de l'époque de mettre en lumière ce genre nouveau qu'était l'opéra. Il fut même un précurseur en la matière, construit avant la Scala de Milan. Intégralement détruit dans un incendie en 1936, le nouveau théâtre fut reconstruit au même endroit, sur la piazza Castello avec comme architectes Mollino et Rossi. Inauguré en 1973, avec une représentation des vêpres siciliennes de Verdi, avec Maria Callas, il n'a de cesse depuis d'avoir une activité florissante, avec des programmations [...]

Musée d'art contemporain fondé en 1863, la GAM, situé dans un complexe très design signé Carlo Bassi et Goffredo Boschetti, est le deuxième musée le plus important d'Italie. Il retrace l'évolution de l'art italien de 1800 à nos jours à travers un corpus de 4000 toiles et 500 sculptures. L'hétérogénéité du patrimoine muséal de la GAM s'explique par le fait qu'à sa création au XIX, elle eut comme mission de mettre en lumière tout autant l'art classique que l'art émergeant. Politique étendue à l'ensemble des musées de la ville qui dépendent d'ailleurs de la municipalité. Peu étonnant donc d'y trouver [...]

Le Torino Film Festival est un rendez-vous avec le cinéma contemporain indépendant qui se déroule chaque année depuis 1982 à Turin, pendant une dizaine de jours entre novembre et décembre. Le festival du cinema de Turin est dédié en grand partie à la découverte et à la présentation, au niveau international, de nouveaux talents et de jeunes auteurs. Par exemple, la section principale du festival, “Torino 27”, est reservée aux auteurs à la première, deuxième ou troisième œuvre de cinéma. Parmi les réalisateurs récompensés lors de leurs débuts l'on peut citer Tsai Ming-liang, Chen Kaige, Lisandro [...]

Le Torino Film Festival est un rendez-vous avec le cinéma contemporain indépendant qui se déroule chaque année depuis 1982 à Turin, pendant une dizaine de jours entre novembre et décembre. Le festival du cinema de Turin est dédié en grande partie à la découverte et à la présentation, au niveau international, de nouveaux talents et de jeunes auteurs. Par exemple, la section principale du festival, “Torino 27”, est reservée aux auteurs à la première, deuxième ou troisième œuvre de cinéma. Parmi les réalisateurs récompensés lors de leurs débuts on peut citer Tsai Ming-liang, Chen Kaige, Lisandro Alonso, [...]

Construit au XVII par Gian Franco Baroncelli, achevé au XVIII par Benedetto Alfieri, le palazzo Faletti di Barolo est un exemple de résidence nobiliaire de style baroque. Il appartenait à la famille du même nom, dont la dernière habitante fut Giulia Colbert di Barolo, descendante du ministre des finances de Louis XIV, mariée au marquis di Barolo. Le couple s'investit beaucoup dans la vie civique de Turin, oeuvrant pour les déshérités au travers d'oeuvres caritatives. Ils aménagèrent à cet effet certaines parties de leur palais dont une en école pour jeunes filles. Le palazzo est actuellement le [...]

Hiroshima mon amour, association culturelle créée en 1986, combine tout à la fois un espace réservé à la consommation et un espace culturel pluriel sur deux niveaux. Il est une des sorties chéries de la jeunesse turinoise, même si située loin des murazzi, nerf géographique stratégique de la vie nocturne. Pas vraiment un nightclub, Hiroshima mon amour propose, sur deux salles à la capacité d'accueil variable : la Maiakovski et la Modotti, concerts, rencontres créatives, performances selon une politique résolument hybride. Pas de limitation dans les propositions artistiques. La programmation musicale [...]

La Drogheria, bar spécialisé dans l'aperitivo, est située dans le quartier des Murazzi, épicentre des activités nocturnes turinoises. Comme son nom l'indique, la Drogheria est une ancienne droguerie, transformée en appartement bar dînatoire, concept de Flavio Favelli. Pas étonnant d'y voir trôner en salle principale une longue et imposante table en marbre sur laquelle, à l'heure de l'apéritif, on vous invite à faire ripaille grâce aux innombrables victuailles amassées sur la banque. On ne peut qu'apprécier cette mise-en-bouche gargantuesque sur cet autel des goûts et des saveurs, où la quantité [...]

La basilique de Superga, érigée sur une terrasse artificielle à quelques kilomètres de Turin, est unique de par sa position, son histoire et son architecture. Elle est nichée dans un véritable cocon de végétation. Au XVII, les français qui avaient des vues plus qu'interessées sur la région frontalière du Piémont, l'attaquèrent. Les hostilités firent rage en Septembre 1706. Victor-Amédée II, représentant de la famille de Savoie, s'isola sur une colline pour solliciter de ses voeux la victoire à la Vierge Marie. Quelques jours plus tard, le succès ayant souri aux piémontais, il décida de la construction [...]

Voir tous les lieux du guide