Carte Florence. Sites et attractions du coin

Florence est une belle ville d’Italie qui séduit tous ses visiteurs par la beauté de son paysage, par le charme des lieux. Pour ne rater aucun détail de son voyage, il est indispensable d’avoir une carte. Elle aide sur tous les points : lignes de bus et de transports en commun, endroits incontournables (monuments historiques, musées et parcs), et même événements à ne pas rater (foires, manifestations culturelles, expositions). Elles renseignent également sur les hôtels, restaurants et différents prestataires de service.

Une fois sur place, le touriste ne sera pas perdu grâce à la carte. S’il vient de l’aéroport Amerigo Vespucci par exemple pour se rendre à la gare Santa Maria Novella, il saura que le trajet de bus est de 20min environ. S’il préfère les rails, son voyage durera une heure environ, idem s’il part de la gare de Bologne.

La carte est également indispensable pour mieux connaitre Florence et ses 60 sites touristiques. Parmi les plus visités, il y a :

• le Ponte Vecchio entre la via Guicciardini et le Lungarno Acciacioli

• la Chiesa del Santo Spirito dans le quartier di Oltrarno

• le Palazzo Piti à 1 km seulement du centre-ville

• le Giardino di Boboli, l’un des plus beaux jardins d’Italie qui se trouve juste derrière le Palazo Piti

• la Galerie des Offices à 10 km au nord de l’aéroport.

 

Carte de la Région de Florence

Source : http://www.petitfute.com

Carte centre touristique de Florence

Source : http://www.florence-museum.com

Carte des transports de Florence

Source : http://www.mapsta.net

Carte du Bus Tour à Florence

Source : http://mappery.com

Estampe historique de Florence

Source : http://www.firenzestampe.com


Les lieux du guide Week-end à Florence - Top 10
Galerie des Offices

La construction des Offices remonte à 1560. Ils devaient servir de bureaux administratifs et judiciaires de Toscane. En 1565, les bureaux sont reliés au palais des Médicis par un corridor qui passe au dessus de l’Arno et du Ponte Vecchio. C’est François 1er de Médicis qui transformera le dernier étage en une galerie où seraient exposés peintures, statues et divers objets de décoration. La galerie est devenue officiellement un musée en 1765. Dans un périmètre de 8000 mètres carrés, [...]

Giardino di Boboli

Ce magnifique jardin, l'un des plus beau du genre italien, s'étale derrière le Palais Pitti et vers la Porta Romana. Initié au temps de Cosimo I de Médicis, il fut enrichit jusqu'au XVIIIeme siècle par les successeurs des Médicis et par les Lorena. Cet espace offre un parcours fascinant et exquis à travers ses allées, ses édifices et ses éléments végétaux soignés. Le premier projet concernant l'élaboration du jardin est du à Nicolò Pericoli, dit il Tribolo. Plus tard, y travaillèrent Giorgio Vasari, Bartolomeo Ammananti, auteur du cortile du palais et Bernardo Buontalenti. Le jardin possède une [...]

Galleria della Accademia

Cette académie doit sa création au Grand-Duc Pietro Leopoldo de Lorena, qui en 1784, fit rassembler dans l'ancien hôpital de San Matteo toutes les écoles de dessin. Le siège de cette institution inclurait une galerie de peintures qui serait employée comme outil d'apprentissage pour les élèves. La collection de l'Accademia contient des oeuvres allant du XIIIeme au XIXeme siècle, principalement d'artistes florentins. Les pièces proviennent pour la plupart de l'Académie des Beaux Arts, de l'Académie de Disegno et de couvents supprimés. Mais la Galleria della Accademia est célèbre car elle abrite l'une [...]

Chiesa del Santo Spirito de Florence

Objet d'éloges de Michelangelo et Leonardo da Vinci et décrite par Bernini comme "la plus belle église au monde", l'église du Santo Sprito se trouve dans le quartier di Oltrarno, sur la rive gauche de l'Arno dans une zone tranquille, isolée de l'agitation des secteurs plus touristiques de Florence. La piazza di Santo Spirito, ornée d'une fontaine et entourée d'arbres, est le cadre privilégié de cette oeuvre de Brunelleschi, commencée en 1444 et achevée bien après la mort de l'architecte en 1487. Le projet a su préserver son idée initiale de plan basilical centralisé. La croisée du transept devient [...]

Campanile de Florence

Haut de plus de 80 mètres, édifié par Giotto, il vous offre une vue imprenable sur la ville. N'hésitez pas à gravir les 400 marches pour accéder au sommet.

Ponte Vecchio

Visite obligée des touristes et passage habituel des Florentins, le Ponte Vecchio est l'un des monuments les plus emblématiques de la ville. Situé entre le Lungarno Acciacioli et la via Guicciardini, le pont voit ses origines remonter probablement jusqu'à l'époque romaine. On a d'ailleurs retrouvé des documents sur son existence datant du Xeme siècle. Le pont premier "solide" fut construit vers 1117. Il est alors composé d'une structure en pierre qui remplace l'ancien pont en bois. Détruit par la crue de 1333, le pont fut ensuite reconstruit en 1345 par Neri di Fioravante selon certaines sources [...]

Orsanmichele

Ce monument remarquable situé en plein coeur du centre historique de Florence, voit ses origines remonter au VIIeme siècle. Au XIIIeme siècle, suite à la démolition de l'église de San Michele in Orto (d'où Orsanmichele), une place dédiée à la vente du blé fut construite. Elle comportait une loge sur l'un des ses côtés. Cette structure fut remplacée à partir de 1336 par une loggia en pierre. En 1350, le lieu reprit sa fonction religieuse. L'édifice abritait alors la Compagnie d'Orsanmichele mais les étages supérieurs servaient comme dépôt du blé de la municipalité. En 1596, Orsanmichele devint le [...]

Derrière la très austère façade pré-romane de la Basilique de San Lorenzo se cache l'une des oeuvres les plus significatives de la Première Renaissance. Le projet de rénovation de San Lorenzo date de 1418. Filippo Brunelleschi, recommandé par Averardo de Médicis, intervient en 1421. Son travail à l'intérieur de l'église est caractéristique de l'architecture renaissante italienne. Brunelleschi dessina un projet où la clarté est le trait dominant. Il est l'initiateur d'une composition spatiale à l'aspect des plus innovants. Ce qui était un édifice issu d'un plan en croix latines conventionnelles [...]

Le colosse des palais florentins fut construit sur commande de Luca Pitti qui voulait que la cour de sa résidence puisse abriter le palazzo Medici. Malgré son statut d'emblème des demeures des grandes familles florentines, on ne connaît pas avec certitude l'auteur du projet. Achevé entre 1458 et 1466, le Palais Pitti suit le modèle établi par Michelozzo dans le palais Medici, et en l'occurence une cour entourée par quatre ailes, trois étages avec des fenêtres disposées à arcs réguliers et une façade avec le bossage caractéristique . En 1550, la propriété passa aux mains des Médicis qui agrandirent [...]

Voir tous les lieux du guide