avis voyageursAvis voyageurs
4 étoiles, avis rédactionAvis rédaction 4/4
Le "petit" Peles. Construit entre 1899 et 1903, l'édifice est considéré comme à l'image de la reine Maria. C'est elle qui a décidé de l'entière décoration du lieu. La populaire reine s'y rendait à toute occasion, pour se recueillir ou tout simplement prendre un peu de temps, tranquille et isolée. La bâtisse est beaucoup moins tape à l'oeil que le château Peles mais reste un petit bijou d'architecture aux influences croisées. Histoire. La reine Marie de Roumanie est née en 1875 de la lignée royale de la reine Victoria, sa grand-mère. Elle épousa en 1892 Ferdinand 1er, prince et futur roi roumain. Marie s'est éprise du pays et a joué un rôle majeur dans les affaires politiques de l'époque, et particulièrement durant le seconde guerre balkanique de 1913 et la première guerre mondiale. C'est elle qui a permis à la Roumanie de se faire entendre sur la scène internationale. Son attache pour le pays roumain a convaincu le peuple qui la considérait comme la seule personnalité qui s'intéressait à eux. Un diplomate français l'a même qualifiée ainsi : "Il n'y a qu'un homme en Roumanie, c'est la reine." Des dires qui illustrent parfaitement la position diplomatique de la reine par rapport aux autres dirigeants roumains. Marie a écrit ses mémoires en deux tomes avant de mourir en 1938. Son coeur a été placé dans une boîte en or, conservée aujourd'hui au musée national d'Histoire de Bucarest.


Informations pratiques Château Pelisor

  • Adresse : Castelul Pelisor, Sinaia
  • Horaires et jours ouverture : Jeudi - Dimanche : 9h - 17h
  • Prix et tarifs entrée: Entrée : 2 euros

Booking.com

Activité Sinaia: visites, circuits, transferts, coupe-file, billets d'entrée musées & monuments
Sites populaires dans les environs de Château Pelisor
Château Peles

Le château le plus grandiose de Roumanie ! Construit de 1873 à 1914 à partir d'étonnants plans de Doderer et Schulz, le Château Peles est le site touristique le plus visité du pays. Au premier abord, le bâtiment fait clairement penser aux châteaux saxons. Mais lorsqu'on regarde dans le détail, de nombreuses autres influences prennent vie. Un peu de Turquie, un soupçon d'Italie, mais aussi une pincée de France mélangée à un style gothique peaufiné, cet édifice est véritablement à l'image de ce qu'est la Roumanie : un carrefour des mondes. Ce remarquable château a été la résidence d'été du roi Charles [...]

Château de Bran

Le Château de Bran est une magnifique forteresse médiévale de Transylvanie, en Roumanie. Il a d'abord été construit par les Chevaliers Teutoniques au début du XIIIe siècle, et plusieurs propriétaires out contribué à sa construction ou restauration, au fil des siècles. Aujourd'hui, il appartient à la famille des Habsbours et avait été ouvert au public dans les années 50. Perché sur son éperon rocheux, ce château fort moyen-âgeux est rempli de passages secrets, de tours de toutes tailles et formes, et presque toute la bâtisse était accessible au public, mais depuis la restitution de la propriété [...]

Cetatea Rasnov - Citadelle de Rasnov

Dans une atmosphère paisible, le château de Rasnov se dresse en haut d'une colline. Actuellement en ruines, il est pourtant intéressant d'aller y faire un tour. Quelques parties de la citadelle ont été restaurés et certaines salles du château servent pour des expositions. Ici, l'histoire est comme un parfum dans l'air pur des Carpates. Les fortifications témoignent encore des différentes attaques que la citadelle a subi, à l'époque des invasions tatares et turques. Le site a été contruit au 13ème siècle par les chevaliers Teutoniques, et a été abandonné en 1850. Avec son côté authentique, cette [...]

La ville de Brasov est située au pied d'une colline de 960 m de haut appelée La Tempe – ou « Tâmpa » en roumain. Son sommet est accessible par un téléphérique – ou par un chemin qu'on vous conseille plutôt de réserver pour la descente – et de nombreuses familles viennent s'y promener, le week-end, l'endroit étant particulièrement ensoleillé et calme. Des fleurs rares et quelques ours complètent les particularités du lieu mais n'ayez crainte: ces derniers sont inoffensifs, et se contentent de vider quelques poubelles, la nuit, aux alentours de Brasov. Les fouilles archéologiques du mont Tâmpa ont [...]

Piata Sfatului - Brasov

Brasov est une des plus belles villes saxonnes de Roumanie. La piata Sfatului, Place du Conseil en français, est le centre de la ville. Entièrement pavée, elle est entourée de magnifiques petites maisons colorées aux toits rouges. Les bar-restaurants proposent des terrasses où il fait bon se reposer. Au centre de la place, vous trouvez la maison du Conseil, construite en 1420. Sa tour a été rajoutée en 1528 et l'édifice a reçu une restauration complète en 1910. C'est de cette maison que la place tient son nom. Autrefois, la ville était gouvernée par 100 citoyens qui formaient un conseil. Ce dernier [...]

Brasov s'est entourée de remparts au 15ème siècle pour stopper les invasions turques. A l'heure actuelle, seulement quelques portions de l'enceinte sont encore visibles, mais il est agréable de les longer. Ils partent du sud du Bulevardul Eroilor pour suivre la Strada Dupa Ziduri. Les fortifications, hautes de 12 mètres, s'étendaient sur 3 km. Comme dans la plupart des villes fortifiées, l'enceinte est ponctuée de bastions et tours qui étaient attribuées à différents corps de métiers nobles, qu'on définiassait en guildes. Les membres des métiers résidaient aux alentours de la tour qui leur était [...]

Biserica Neagra - Brasov

Triste nom pour une église. Cette appellation lui vient d'un incendie déclaré en 1689 dans la ville et qui a rendu ses murs entièrement noirs. C'est la plus grande église de style gothique dans le pays. Construite entre 1385 et 1447, elle était placée juste à côté d'une autre petite église, celle-ci détruite par les Tatars. A l'intérieur, un majestueux orgue de 4 000 tuyaux est installé. Il date de 1839 et sert encore pour les concerts qui sont donnés au sein de l'édifice, 3 fois par semaine en été.

Les deals du moment


Votre voyage en Roumanie







Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi