avis voyageursAvis voyageurs
2 étoiles, avis rédactionAvis rédaction 2/4
Activité incontournable pour tout touriste de passage à Vang Vieng, la descente en bouée (en réalité des chambres à air de tracteur) de la Nam Song est devenue une véritable industrie. Il est vrai que la beauté à couper le souffle du paysage en fait une manière plutôt originale de découvrir les environs. La durée de la descente varie selon la force du courant qui est évidemment plus importante en saison des pluies, en particulier en juillet et août. Elle peut même s'avérer dangereuse, un voyageur ayant perdu la vie durant un tubing quelques années auparavant. Autre mise en garde : l'arnaque à la consigne. Elle ne vous sera rendue qu'à condition que vous rentriez en temps et en heure, avant la tombée de la nuit. Or, pour jouir complètement de la descente, il est impossible de contrôler le flux et le temps de descente. On a rencontré un voyageur à qui on refusait de rendre son argent pour cause de retard qui voyageait avec sa chambre à air depuis, car la consigne couvre évidemment le prix de la bouée. Mis à part toutes ces dérives, la descente de la Nam Song en bouée est rafraîchissante dans un pays où il n'y a pas d'accès à la mer et donne un petit air de plage à la touristique Vang Vieng.


Informations pratiques Descente De La Nam Song En Bouée Ou Tubing


Booking.com

Activité : visites, circuits, transferts, coupe-file, billets d'entrée musées & monuments
Sites populaires dans les environs de Descente de la Nam Song en bouée ou tubing
Tham Chang

C'est après avoir payé un droit d'entrée au Vang Vieng Resort, traversé un pont suspendu en bois et grimpé 147 marches en béton que vous accèderez à la grotte de Chang, la plus visitée, la plus accessible et la plus aménagée des grottes de Vang Vieng. Son côté Disneyland ou décor de train fantôme de fête foraine en rebutera certains, mais les laos ne cessent de s'extasier devant les néons projetant des reflets colorés sur les parois de la caverne. Elle a servi de refuge à la population locale lors de l'invasion des jin haw (chinois du Yunnan) au début du XIXème siècle, certains coins servaient [...]

Les Grottes de Pak Ou

Situé entre Pakbeng et Luang Prabang, Pak Ou, aujourd'hui un lieu de pèlerinage, fut longtemps un ermitage. La première grotte, Wat Tham Ting ou « grotte des stalactiques », donne directement sur le Mékong et présente un ensemble riche de statuettes de Bouddha, dans des attitudes variées. Ne vous étonnez pas de voir les statuettes tomber en poussière ! Parfois en simple terre cuite, leur disparition illustre la doctrine bouddhiste de l'impermanence. Certaines sont des ex-voto, d'autres sont laissées dans la grotte le temps qu'elles s'imprègnent de l'énergie sainte, puis récupérées par leurs propriétaires [...]

La Plaine des Jarres

Située dans la région de Xieng Khouang, la Plaine des Jarres est accessible à partir de la ville nouvelle de Phonsavan. Encore aujourd'hui, personne ne sait avec certitude la fonction de ces imposantes jarres de pierre, rassemblées par centaines sur des plaines ouvertes au vent. Les hypothèses sont multiples : sarcophages en plein air, récipients pour faire fermenter l'alcool et fêter la victoire du roi Khun Cheung, restes d'une civilisation de géants. La légende veut que les jarres soient issues d'un mélange de pierres écrasées, de canne à sucre et de peau de buffle. Les locaux avancent que les [...]

Véritable musée de la guerre à l'échelle d'une ville, Xieng Khouang a été rasé de la carte par les bombardements américains dans les années 1960 et remplacé par la ville nouvelle de Phonsavan. L'atmosphère au centre de la ville est quelque peu étrange, les têtes de bombes et autres armes décorant hall d'hôtels, restaurants, jusqu'à l'office du tourisme ! L'histoire semble s'être suspendue sur deux moments forts de la région : préhistorique avec la Plaine des Jarres, moderne avec les vestiges de la guerre du Vietnam et des États-Unis. Si le site archéologique de la Plaine des Jarres justifie à elle [...]

Les deals du moment


Votre voyage au Laos







Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi