La place du palais

Avignon

La place du palais

Arrivés au bout de la rue Peyrollerie, en tournant à droite, nous nous trouverons sur la place du Palais, devant la façade principale. Retrouvons-nous là bas.

Nous y voilà enfin : trouvons un bon point de vue sur le palais, avec assez de recul, et de préférence en face de la porte principale, la Porte des Champeaux, qui est la porte surmontée de 2 fines tourelles en surplomb à toit pointu.

Nous avons maintenant en face de nous la fameuse façade d’entrée du palais des papes, et autour de nous cette immense place qui remonte en pente douce vers le fond. Elle est bordée de bâtiments de format très différents et d’époques diverses. Nous allons les passer en revue. Notons au passage que cette place est un peu l’équivalent des places monumentales des villes d’art italiennes, construites au fil des siècles, et généralement sans souci de la symétrie, ou de l’unité de style. L’effet est très différent de celui des places classiques françaises, du type place des Vosges à Paris, ou place Vendôme, bien symétriques, bien alignées, et au garde à vous ! Commençons donc par le Palais des Papes.
Nous nous souvenons de Clément 5, le 1er pape à s’installer à Avignon, en 1309. Et bien, il se contentait de résider au couvent des Dominicains, couvent dont il ne reste rien aujourd’hui. Après sa mort, son successeur, Jean 22 qui était tout simplement l’ancien évêque d’Avignon, va choisir de résider dans un palais qu’il connaissait bien, le palais de l’évêché. Maintenant, regardons un peu à gauche, sur le rocher des Doms (LECTEUR : prononcer comme le Don dans les cosaques du Don). Là, à gauche du palais, nous voyons la cathédrale Notre Dame des Doms et sa tour d’entrée surmontée d’une statue dorée de la vierge. Eh bien, tout de suite à droite de la cathédrale, il faut imaginer l’ancien évêché. Le successeur de Jean 22 est Benoit 12, un pape français lui aussi et un ancien moine cistercien. Il va faire reconstruire totalement l’ancien évêché, sur le même plan un peu irrégulier, c’est-à-dire trapézoïdal, dicté par le terrain, autrement dit par le rocher.


<< 20 - La rue Peyrollerie...         22 - Le palais de Benoît ... >>

Sommaire complet du dossier :