Le jardin du rocher

Avignon

Le jardin du rocher

Maintenant un peu de nature : nous allons faire quelques pas dans le jardin du rocher des Doms : vous en voyez l’entrée d’ici, franchissons cette entrée et arrêtons-nous dans le jardin, devant le monument aux morts.

Derrière le monument aux morts, à droite, une superbe série de rampes bâtie permet de gagner le point culminant du rocher. Ce n’est pas elle que nous allons emprunter pour monter, mais l’allée goudronnée qui monte en pente douce sur la gauche. Allons jusqu’au bout de cette allée, mais arrêtons-nous dans le tournant.

Nous sommes arrivés au le tournant ? Bien ! Alors le moment est venu de regarder à gauche, en contrebas. Eh oui c’est le Rhône, et le pont, le fameux pont médiéval d’Avignon. C’est-à-dire le pont Saint Bénezet, qui reliait Avignon à Villeneuve lès Avignon, jusqu’à ce qu’une crue en emporte une partie, au 17e siècle. On voit d’ici la chapelle double, romane et gothique, construite sur le pont : c’est la chapelle Saint-Nicolas. Le pont allait jusqu’à Villeneuve-lès-Avignon, et ses accès étaient fortifiés. Si vous descendez jusqu’aux quais du Rhône, c’est d’ailleurs par le châtelet d’entrée que vous pourrez accéder au pont.
La vue porte d’ici sur l’autre côté du Rhône, et vous pouvez sans doute voir, au bord du fleuve, la tour Philippe-le-Bel. Et puis, plus à droite, sur une hauteur qui domine le site, une couronne de murailles et de tours: le fort Saint-André. C’était là les murailles, un peu menaçantes du roi de France, mais cela n’empêchait pas les papes et les cardinaux d’avoir à Villeneuve des « résidences secondaires ». Il ne reste rien de la villa-palais du pape Clément 6, mais il y a encore, comme à Avignon, quelques livrées de cardinaux.


<< 27 - L’intérieur de la ca...         29 - La grotte de rocaill... >>

Sommaire complet du dossier :