Le tour panoramique des lieux

Balade a shita machi

Le tour panoramique des lieux

A présent, nous vous prions de faire face au bâtiment principal. Avancez jusqu’à l’encensoir duquel s’échappent des volutes de fumée. Les fidèles s’en imprègnent, car les vapeurs d’encens sont sensées les purifier. Nous vous suggérons d’en respirer un peu au passage. Tiens d’ailleurs, regardez le bord supérieur du pot à encens : vous voyez ? Là encore, il est gravé d’une croix Svastika entourée d’un cercle et de deux dragons. Cette forme de dragons d’eau rappelle APALALA, l’hydre de la légende Bouddhique qui fut convertie par le Bouddha lui-même.

Juste à côté de l’encensoir, à droite, se trouve un petit pavillon. Voyez dedans : il y a la fontaine de purification. Avec une louche, vous devez vous asperger les mains puis vous rincer la bouche en guise de purification. La croyance fondamentale en Bouddha n’est pas pré-requise pour participer à ce rituel.

Et maintenant, continuons à faire le tour panoramique des lieux. Tout d’abord, regardez derrière la statue guerrière de la fontaine: vous apercevez la porte NITENMON. Elle fut construite en 1618 pour les gardes du Shoguna TOKOUGAWA. Physiquement la garde Shogunale était postée à cette porte. Ensuite, regardez à droite du bâtiment principal. Au fond se trouve un grand Torii, un portique donc. Passons le pour jeter un coup d’œil au sanctuaire ASAKOUSA. Celui-ci célèbre la mémoire des trois hommes (les frères HINOKUMA et NAKAMOTO, le chef du village) qui découvrirent les vertus de la statue de KANNON et qui prirent la décision de lui dédier un sanctuaire.

Mais quel rapport avec le clan TOKUGAWA ? Eh bien le grand Shogun TOKUGAWA IEYASU qui croyait à sa réincarnation, souhaitait être déifié après son décès en 1616. De son titre de DAILLE GONNGENN qui signifie étymologiquement « Le Grand Réincarné », est issu le mot GONGEN désignant un style architectural. Et justement, les bâtiments principaux que vous avez devant les yeux s’approchent du style GONNGENN ZOUKOURI, qui concerne uniquement un sanctuaire Shinto dédié au culte des héros divinisés. Mais quelles en sont les caractéristiques ? Les deux pièces principales, le HONDEN et la salle de prières HAÏDEN sont entourés d’un patio surélevé couvert par le bord des larges toitures et sont reliées par une galerie dans laquelle les prêtres officient. Le plafond de cette galerie semble souvent plus bas que ceux des salles principales.


<< 14 - La Pagode à cinq niv...         16 - Le Hall SENSO-JI... >>

Sommaire complet du dossier :